La course à l’emploi

Les tribulations d’une précaire
Jane, avec des regards simples mais un cœur d'or, est toujours entre deux emplois. Une fois qu'elle obtient un emploi, son talent pour créer des situations difficiles, il perd immédiatement pour elle. Ricky est son soupirant, mais il obtient nulle part que la jeune fille n'a pas de temps pour l'amour. Alors Ricky va de pair avec elle dans la recherche d'emploi. D'une certaine façon, Jane atterrit sur un emploi comme gouvernante. Non à un enfant, mais à un homme fruste très vieux, très riche qui veut encore mener la vie de ses pauvres, les jeunes non-civilisés. Son fils est maintenant en cours d'exécution de millions de l'ancien homme. Il veut élever le père de la manière civilisée. Et il veut prendre toute la ville grâce à des accords de prise de contrôle. Il est impitoyable et a jeté des milliers dans les rues.

Titre original (ou alternatif) : 八彩林亞珍 ; Plain Jane to the Rescue
source synopsis et images : Hi-Pitch Co. Ltd.
Fiche créée le 11 octobre 2022 et mise à jour le 29 août 2023
C’était chouette de le voir une fois
sur l'échelle de Slater
  2 regards incrédules :
  1. Le caméo de John Woo.
  2. Le passage chanson dans le tunnel à la fin peut prendre de court.

Des choses gentilles à dire sur ce film

  • La Course à l’emploi réunit une fille (Siao Fong-Fong) qui cumule tout un tas de petits boulots, un garçon (Ricky Hui) qui, parce qu’il peine à lui déclarer sa flamme, se met à lui embrayer le pas, un vilain promoteur parricide en devenir, amateur de coups tordus et mwahahateur occasionnel... à partir de là... Voilà, La Course à l’emploi ressemble plus à un assemblage brouillon de gags qu’à un vrai film... Il y a bien un vague fil rouge (Jenny, l’héroïne, est un temps embauchée par le voyou en col blanc pour apprendre l’étiquette à son père ; se prenant d’affection pour ce dernier, elle va donc tenter de contrecarrer les plans du fils) mais tout peine à s’agglomérer autour. C’est foutraque, incohérent, parfois un peu mou... Par contre qu’est-ce que c’est drôle. Et la dégaine de Siao Fong-Fong, sa coupe au bol, ses lunettes épaisses, son côté dégingandé et vif vont rendre irrésistible la scène du violoncelle, celle du tournage, et la séquence où elle doit neutraliser un sbire à coup d’anesthésiant par exemple.
  • À noter, une tentative de meurtre particulièrement fun par essoufflement par le truchement d’un gâteau d’anniversaire interminable.


Arf... Ce film n'est pas assez riche en ingrédients pour jouer dans de bonnes conditions avec une grille de 36 cases...


Consulter les 30 ingrédients de ce film

Personnage > Agissement

Personnage > Interprétation

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Dialogue

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > N’importe quoi

    Ce film ne contient aucune mort


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?