x

Saga La Caverne de la Rose d’Or

La caverne de la rose d’or : La sorcière noire

Mwahahaha

Titre original : Fantaghirò 2
source synopsis et images : Reteitalia Silvio Berlusconi Communications
Fiche créée le 21 septembre 2022 et mise à jour le 11 novembre 2022
| 2
  • Brigitte Nielsen qui en fait des caaaaaaaaaaaaisses.
  • La VF regorge de moments sympathiques : créatures et animaux en tout genre aux voix bien stridentes, enfants doublés par des adultes... Les passages les plus jouissifs restant les scènes impliquant une foule plus ou moins en délire.

Jouez ce film au bingo avec les propositions d'ingrédients suivantes

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)

Bonus

    — Enfant qui joue mal

Personnage > Agissement

     ? | Rappelle à ses troupes qui commande, nom de nom

    Un rappel qui repose généralement sur l’humiliation ou la violence.

     ? | Répète une phrase 2 fois

    Voire 3 fois !

     ? | S’exclament la même chose et en même temps

    & variantes.
    Procédé théâtral très très inhabituel ailleurs que dans des films.

    — Contre-intuitif | Lance une répartie comique incongrue dans un moment dramatique

    Même dans les situations le plus dangereuses, la coolitude du personnage est telle qu’elle/il ne peut s’empêcher de faire une blagounette.

    — Coolitude | Est frappé·e par une révélation subite

    Le héros a trouvé un truc mais ne le dit à personne et quitte le groupe précipitamment

    — Course-poursuite | Renverse une pile de...

    ... cartons, cagettes, renverse un étal de marché, une charrette de fruits, des boîtes à lettres, etc.

    — Course-poursuite | Réquisitionne un véhicule

    Légalement ou pas.

    — Enlève ses lunettes | avant de parler

    Plus stylé, tu meurs ; sans compter que ça donne vachement de crédit à ce qu’on dit : si on enlève ses lunettes de soleil, c’est forcément qu’on va dire des trucs importants.

    — Famille | Caresse les cheveux d’un enfant

    & variantes : ébouriffe les cheveux, tire sur les joues, etc.

    — Interprétation | Rit de manière forcée

    Comment montrer que les personnages vivent un moment de complicité ou de soulagement ? Facile ! on les fait rigoler et le tour est joué ; pas grave si ça sonne faux et artificiel.

    — Montre un truc du doigt

    Souvent un repère géographique lors d’un périple à pied, ou un·e fugitif·ve, etc.

    — Mort | Meurt dans les bras d’un autre personnage

    La tension dramatique au paroxysme !

    — Passion | Fait preuve de jalousie ou de rivalité féminine

    Bonus de 5 pts si une des femmes au cœur de cette rivalité croise les bras de frustration/colère/mécontentement.

    — Stylé | Démontre son habilité avant un combat pour intimider son adversaire

    Lors de combats entre gentil·les et méchant·es, la/le méchant·e fait une démonstration au nunchaku, à l’épée, au fouet, etc. En général, ça sert à rien parce qu’il/elle se fait rétamer en deux coups les gros.

    — Tension | Croit voir un truc du coin de l’œil

    Un ’ro minet...

    — Tension | Échappe in extremis à un danger

    C’était à un poil de cul près, mais ouf, on s’en est sorti.
    Une valeur sûre du catalogue.

    — Tension | Effrayé·e par un rien

    Un tableau représentant un personnage à l’air sévère, un bibelot mal éclairé, un squelette de salle de sciences suffisent à faire pousser un petit cri d’effroi et lever les bras en l’air.


Personnage > Caractéristique

     ? | Hors des clous

    Ne respecte pas les règles ni les us de sa culture professionnelle.

    — Cœur d’or | A l’air bourru, mais a un cœur gros comme ça
    — Interprétation | En fait des caisses
    — Loose | S’évanouit exagérément
    — Maladie | Victime d’amnésie
    — Super pouvoir | A un œil de lynx

    Il repère le moindre détail anormal ; imbattable à « Où est Charlie ? »

    — Super pouvoir | Ces gens sont beaucoup trop beaux !
    — Tension | Maniaque de la gâchette

    Ils cherchent pas, ils mitraillent. Mais ne touchent jamais...


Personnage > Citation

    — Exprime du soulagement | « Bingo ! »
    — Interpelle | « Wo-wo-wo-wo-wo ! »

    Ou « A-a-a-a-a-a ! », ce qui signifie au choix « Mais qu’est-ce que tu me racontes là, mec ? », « Attends un peu, toi ! », « Tu penses aller où là ? », « Tu te crois chez Mamie ? », etc.

    — Menace | « On se retrouvera ! »
    — Prévient | « Toute résistance est inutile »
    — Prévient | « Faut pas rester ici ! » / "Faut y aller !" / "Tirons-nous d’là !" / « On n’a plus le temps, viens ! »

    Seul·e un·e inconscient·e tenterait encore de sauver leur collègue dans cet enfer...

    — Questionne | « Comment as-tu pu ? »
    — Rassure | « Fais-moi confiance »
    — S’inquiète | « Oh mon dieu ! »

    & variantes : « Que dieu vous bénisse », etc.


Personnage > Héros ou héroïne

    — Super pouvoir | Simple blessure au front

    Il s’en est pris pourtant, des beignes, mais visiblement, il est costaud le bougre !


Personnage > Méchant·e

    — Mégalo | Badguysplaining

    Avant de tuer un·e gentil·le, le méchant explique son plan

    — Mégalo | Mwahahahaha ! (rire théâtral)
    — Mégalomane

    & variantes : se prend pour un dieu, etc.

    — Mort | Le chef des méchants (ou le traître) meurt toujours le dernier

    Autrement dit, tant qu’un de ses sous-fifres reste en jeu, il pourrait survivre à une décapitation.

    — Profil | Méchante reine

    Très méchante, aigrie, dominatrice et un peu bien foutue parce que faut pas déconner non plus.

    — Ruse | Un·e vrai·e méchant·e se bat de manière déloyale

    Mwa-ha-ha-ha-haaaaa !


Personnage secondaire

    — Comparse animalier

    & assimilé : fidèle destrier, chaton sauvage, dragon rigolard, extra-terrestre... Qu’il soit gourmand, lourdingue ou paresseux, c’est sa loyauté qui le caractérise avant tout.
    Petit bonus : s’il ne partage pas la même langue que le héros qu’il accompagne, tous les deux s’entendent quand même à la perfection.
    Personnage surtout présent dans les films pour la jeunesse.


Réalisation

    — Fin | Le mot FIN apparaît en toutes lettres à l’écran

    Des fois qu’on aurait pas compris avec le petit mot d’esprit, le baiser langoureux, le plan grue et le thème principal joué crescendo.

    — Fin | Véhicule qui s’éloigne
    — Grammaire | Ralenti lors d’une chute
    — Grammaire | Sauts de peur et hurleurs

    Autrement dit jumpscares et screamers : des effets aujourd’hui un peu trop faciles du cinéma de frissons.

    — Gros plan | Pieds d’un personnage battant dans le vide

    Précision : pour les cas de strangulation ou de tirage de col.
    Les personnages suspendu dans le vide ne sont pas concernés.

    — Habillage | D’après une histoire vraie
    — Habillage | Titre qui apparaît en gros à l’écran, accompagné d’un effet sonore

    bruit métallique, coup de tampon & autres variantes.

    — Média | Point de situation par un reportage télé, radio ou presse écrite
    — Ouverture ou fin | Voix off d’introduction ou de conclusion

    À l’adresse du spectateur. Direct. Sans vaseline ni repas aux chandelles.

    — Tension | Caché·e

    La porte ouverte à toutes sortes de faux suspense.

    — Tension | Mort originale

Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Enquête | Mur recouvert d’indices et de coupures de journaux

    & des cartes dans lesquelles sont épinglés des fils, des photos, etc.

    — Pouet-pouet | Accessoire factice

    Des colonnades en carton, une épée en plastique, des rochers en polystyrène, etc.

    — Pouet-pouet | Effet pyrotechnique hasardeux

    Souvent à base d’étincelles disgracieuses, sans aucun rapport avec la réalité.

    — Tension | Compte à rebours

Réalisation > Audio

     ? | Bruit incongru d’objet
     ? | Dialogues en arrière-plan sonore

    Lors d’un rassemblement, on entend des voix plus distinctement que d’autres :
    ‒ « J’en ai pris plein la poire ! » ;
    ‒ « Laissez-le parler ! » ;
    ‒ « Il a raison ! » ;
    Etc.

    — Bruit exagéré | Baisers passionnés
    — Bruit exagéré | Écho

    Rééééééé - rééééé - éééé

    — Bruit exagéré | Les épées/cannes/flèches/lances font woosh/cling

    Woosh pour les coups donnés dans le vide (entraînements, démonstrations de rapidité) et cling dans les combats réels... Ah oui, et les armures font bong parfois.

    — Bruit générique | Verre cassé

    Ou vase, poterie...

    — Effet | Son de disque rayé

    Ou de disque ralenti, scratch, etc.

    — Effet | Wooosh !
    — Habillage sonore |Il y a toujours des téléphones qui sonnent dans les scènes de commissariat

    Sans parler forcément d’effervescence, il y a toujours du boulot chez les flics.
    A noter que c’est souvent la même sonnerie plus ou moins vieille qui est utilisée.

    — Musique | « Exotique » qui accompagne un contexte vu comme « exotique »

Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Bite, chatte, cul (gag)
    — Est éclaboussé·e par un fluide

    Ou plus généralement recouvert·e.

    — Gag avec la police
    — Observent en catimini, les yeux ou les têtes dépassant à l’unisson
    — Quiproquo de situation

    A voir pour une meilleure appellation. Pour un exemple précis : dans the stupids, les enfants laissent un mot sur la table pour expliquer qu’ils partent a la recherche de leur père, probablement kidnappé, et qu’ils vont voir la police. La mère comprend que la police a kidnappé ses enfants.
    Peu après un flic appelle pour lui dire que ses enfants sont avec lui.

    — Se cache (gag)

    Surtout ne pas se faire voir par sa fille qu’on espionne.


Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Séance de shooting photos

    « Ouais, vas-y ! bouge ton corps. », « Allez Coco, donne-moi tout ce que tu as ! »


Scénario > Dialogue

    — À voix haute | Se parle
    — Deux types se battent à mort, sans pouvoir s’empêcher de papoter tranquillou

    Entre une fente à l’escrime, une esquive de masse d’arme ou une parade d’uppercut, les combattant·es enchaînent leur explication de texte, et sans être essoufflé·e qui plus est.

    — Philosophie/psychologie de comptoir

    Quand on a la chance de recevoir une leçon de vie comme celle-là, on en profite, parce qu’elle va nous changer à tout jamais.


Scénario > Ficelle scénaristique

    — Cauchemar | Se réveille en hurlant/en sueur/en sursaut
    — Empoisonné·e - hey hey heeeeey !

    Touche les bons comme les méchants. L’empoisonnement peut s’accompagner de flous, des rires de connivence des personnages qui sont au courant, d’une musique sinistre, etc.
    Vaut aussi pour une drogue administrée dans le but d’endormissement.

    — La chatte à Maurice (ou anti-chatte à Mireille)

    Moins de chance que ça, c’est au moins une malédiction égyptienne sur 7 générations.


Scénario > Situation

    — Agissement | A encore refait les calculs, mais ne trouve toujours aucune erreur

    Rien à faire, c’est bien ça... :

    • la météorite va bien s’écraser sur terre dans 18 h ;
    • le volcan est bien en train de s’éveiller ;
    • c’est bien un requin géant qui a dévoré ce surfeur ;
    • Etc.
    — Police | Victime ou témoin pas cru par la police
    — Situation | Moment « Woo-hoo ! »

    ... ou moment « You-hou ! », « Ou-hou ! », etc.
    Poussé par exemple à bord d’un grand huit, d’un hors-bord ou plus généralement dans une explosion d’enthousiasme.


Thème > GI Joe

    — Agissement | Rire de commando/de bande de voyous etc.

    Rire gras et collectif à l’évocation d’un passé commun/anecdote gênante/blague salace/humiliation/mission à venir


Thème > N’importe quoi

    — Accessoire | Munitions illimitées
    — Non-suspension d’incrédulité | Distorsion spatio-temporelle

    Grave problème de cohérence au niveau du temps qui passe soit trop vite, soit trop lentement ; ou au niveau de l’espace, quand la scène se déplace hyper vite à l’autre bout du monde


Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Accents étrangers caricaturaux

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Harcèlement ou agression sexuelle | Culture du viol
    — Stéréotype sexiste | Heureusement que les femmes ont les pieds sur terre

    & variantes : ont un vrai sens moral, etc.


Thème > Testostérone

     ? | Fallait pas la/le faire chier

VO française ou doublage en VF

    — Expressions désuètes


Voir les 31 ingrédients officiellement repérés par l'équipe

Bonus

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Citation

Personnage > Méchant·e

Personnage secondaire

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Dialogue

Scénario > Ficelle scénaristique

Thème > GI Joe

Thème > N’importe quoi

??? Vous avez repéré un ingrédient manquant ???

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Cochez les ingrédients oubliés et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !


Des choses gentilles à dire sur ce film

  • La sorcière noire reprend les aventures de Fantaghirò là où La Princesse Rebelle les avaient laissés. On y retrouve le même esprit, les mêmes qualités et les mêmes défauts. La Sorcière Noire, comme l’opus précédent, est un vrai conte, à la fois plein de facilités et plein de complexité, paradoxalement mis en valeur par un aspect très théâtral (Brigitte Nielsen toute glotte dehors qui virevolte dans sa cape et mwhahahate à chaque apparition) et hyper kitsch pour ne pas dire grossier (lutins en collants recouverts de fausse écorce, animaux de rivière en mousse et autres fleurs qui parlent). C’est un peu fauché, délicieusement ridicule, c’est long aussi, parfois, et pourtant...
  • Et pourtant, tout s’emboîte bien : les trajectoires parallèles de Fantaghirò (Alessandra Martines) et de Romualdo (Kim Rossi Stuart), avec pour l’une, des brigands qui vivent dans un repaire souterrain rempli de citrons et pour l’autre, des épreuves imposées par la reine des elfes (Anna Geislerová) ; les retrouvailles qui virent à l’affrontement pour cause de sortilège ; l’oubli ; le retour aux sources à savoir la redite de la première rencontre dans La Princesse Rebelle.
  • Et pourtant, on a beaucoup de fougue et beaucoup d’idées plutôt fun : la pierre qui revient (oui c’est son nom) ; une tripotée d’animaux qui parlent ; et surtout la Sorcière Noire. Personnage archétypal de la reine aigrie savoureux en lui-même, la Sorcière Noire est aussi flanquée d’Éclair et Tonnerre, ses âmes damnées, deux gamins qui peuvent autant faire office de boule de cristal que de flèches (et en proie à des sentiments ambivalents) ; une armée de terre plutôt coolos ; et ce qu’on retrouvera des années plus tard dans Harry Potter sous le nom d’horcruxes, la Sorcière Noire revient à la vie, ici, grâce à des fragments d’elles-mêmes disséminés dans les souvenirs de Romualdo.
  • Et puis, avec une bonne petite VF à l’ancienne, difficile de faire la fine bouche.





Partager


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?