x

L’exorciste chinois

Balance ton taoïste
Cheung est un homme courageux mais un naïf qui ignore que sa femme le trompe avec son patron. Ce dernier est un riche marchand sans scrupule qui décide de se débarasser de son employé génant. Il décide donc de louer les services d'un puissant sorcier taoïste corrompu. Heureusement, son collègue qui n'est pas de son avis, entrepend d'aider Cheung à se défendre contre les maléfices qui le hantent dans la nuit.
Titre original : 鬼打鬼
source synopsis et images : Orange Sky Golden Harvest Paragon Films Ltd. Bo Ho Film Company Ltd.
Fiche créée le 17 octobre 2022 et mise à jour le 18 octobre 2022

Jouez ce film au bingo avec les propositions d'ingrédients suivantes

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)

Personnage > Agissement

    — Bagarre | Empêche un personnage d’en abattre un autre en retenant son bras ou en le poussant au dernier moment

    Rhâââââ !

    — Bagarre | Fabrique des pièges artisanaux

    Des pieux surgissants d’un fourré, des cartouches coincées dans les marches d’un escalier, des bombes à base de four à micro-ondes, etc., l’inventivité des héroïnes et des héros est sans limite.

    — Bagarre | Fracasse une bouteille sur le crâne d’un type

    Pleine en plus. Ces gens n’ont aucun savoir vivre.

    — Bagarre | Jette un objet (souvent une lampe) à la tête de son agresseur

    Ce qui expliquerait pourquoi il y a autant de lampes dans les intérieurs.

    — Bagarre | Valdingue à travers une vitre, une palissade, une porte...
    — Bagarre | Brise nuque

    Une des signatures de Schwarzy.

    — Mort signifiée par le passage d’un doigt sur la gorge

    Couic

    — Vie de merde | Vomit

Personnage > Caractéristique

    — Interprétation | En fait des caisses
    — Ouh ! | Traître !

    & autres taupes : meilleur pote, responsable dévoué·e à la solde des méchant·es (depuis le début ou pas)

    — Tension | Maniaque de la gâchette

    Ils cherchent pas, ils mitraillent. Mais ne touchent jamais...


Personnage > Citation

    — Déclare | « Je dois répondre »

    Ou « il faut que je prenne cet appel » et autres variantes

    — Déclare | « Vous avez le droit de garder le silence. Tout ce que vous direz... »
    — Interroge | « Quand sommes-nous ? »
    — Ordonne | « Tuez-le ! » / « Tuez-la ! »
    — Rassure | "Il ne t’arrivera rien, je te le promets", « Ça va aller »

    & variantes : « Je te promets que tout va bien se passer », etc.

    — S’agite | Laissez-la/le partir, elle/il n’a rien à voir dans tout ça !
    — Se justifie | « Laisse moi t’expliquer ! » / « C’est pas ce que tu crois ! » / « Tu dois me croire, je t’expliquerai »

Personnage secondaire

    — Bouclier humain

    Généralement présent dans la filmographie de Schwarzy (gloire éternelle sur toi, Ô mon Dieu).


Réalisation

    — Course-poursuite | Sème la panique en roulant sur le trottoir

    Passants : « Eh mais il est fou », « Attention !  », « Yaaaaaah ! ».
    & variantes de zones piétones : centres commerciaux, galeries marchandes, etc.

    — Fin | Image figée

    La dernière image du film, souvent une image de joie ou de victoire, est gelée, soit pour quelques secondes, soit pour tout le générique de fin.

    — Fin | Le film se termine sur un baiser
    — Fin | Le mot FIN apparaît en toutes lettres à l’écran

    Des fois qu’on aurait pas compris avec le petit mot d’esprit, le baiser langoureux, le plan grue et le thème principal joué crescendo.

    — Fin | Ouverte

    (on voit le héros dans la foule/c’est une autre histoire/point d’interrogation)

    — Habillage | Titre qui apparaît en gros à l’écran, accompagné d’un effet sonore

    bruit métallique, coup de tampon & autres variantes.

    — Média | Point de situation par un reportage télé, radio ou presse écrite
    — Mise en scène | Faisceau d’une lampe-torche dirigée vers la caméra

    Marche aussi avec les faisceaux laser

    — Sifflement entendu par une personne sonnée/choquée

    Ralenti en option.

    — Technique | Prises de vues multiples pour une même scène

    Exemple : une explosion ou un méga pain montrés sous tous les angles possibles avec à chaque fois un léger retour en arrière si bien qu’on a l’impression d’assister à quatre explosions ou quatre tartes au lieu d’une seule

    — Tension | Caché·e

    La porte ouverte à toutes sortes de faux suspense.

    — Vue subjective | d’une personne droguée / sonnée / victime de malaise

    Voit de manière floue et penchée.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Ambiance | Machine à fumée sur-exploitée
    — Pouet-pouet | Déguisement
    — Pouet-pouet | Effet pyrotechnique hasardeux

    Souvent à base d’étincelles disgracieuses, sans aucun rapport avec la réalité.


Réalisation > Audio

     ? | Bruit incongru d’objet
    — Ambiance sonore | Concert de klaxon pendant un embouteillage

    Inclut des insultes lancées avec un accent de titi parisien

    — Bruit exagéré | Accessoire

    Un fouet qui claque beaucoup trop, etc.

    — Bruit exagéré | Coups donnés lors d’un combat au corps-à-corps
    — Bruit exagéré | Les épées/cannes/flèches/lances font woosh/cling

    Woosh pour les coups donnés dans le vide (entraînements, démonstrations de rapidité) et cling dans les combats réels... Ah oui, et les armures font bong parfois.

    — Bruit générique | Chat

    Chat qui couine, qui feule, qui vole...

    — Bruit générique | Verre cassé

    Ou vase, poterie...

    — Effet | Lasers qui font « piou-piou », touches d’ordinateurs qui font « pi-pou-pou » etc.
    — Locution | Grogne et/ou crie
    — Tension | Bruit de battements de cœur

    Be bop euh loula

    — Voix off | Pensées de personnage

    Sauce tartare, sauce tartare, sauce tartare.


Réalisation > Surprise !

    — Faux suspense | La main qui surprend/agrippe/tire/retient un·e gentil·le est en fait... celle d’un·e autre gentil·le !
    — Faux suspense | Surpris·e par un animal

    Genre un chat ou un piaf qui vole bas


Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Accéléré (gag)

    Benny Hill, petit ange parti trop tôt...

    — Calembour
    — Coup dans les couilles (gag)

    Là, on s’amuse. Là, c’est de la vraie rigolade.

    — Couvert de plâtres des pieds à la tête

    Avec peut-être même une jambe ou un bras plâtré maintenu en l’air

    — Groggy, lève la tête un court instant avant de la laisser retomber lourdement
    — Palpe à plusieurs reprise la menace située dans son dos avant de réaliser

    La touche Scooby.

    — Pipi, caca, prout

    et rots, pets, etc.

    — Ronflements
    — Se fait jeter un verre au visage

    Le plus souvent, c’est une femme bafouée qui a le verre entre ses mains et un goujat qui va devoir trouver une serviette.

    — Triche de manière à la fois ingénieuse et grossière

    École Zidi.

    — Voix Tic et Tac

    Voix très aiguë, comme celle de Tic et Tac.


Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Véhicule en panne

Scénario > Dialogue

    — Atteinte à la virilité : taulards, soldats ou flics appelés mesdemoiselles

    & variantes.

    — Phrase-choc

Scénario > Élément

    — Automédication
    — Des emplacements repérés sur une carte et reliés entre eux forment un indice visuel

    Et que je te flingue la carte en tirant des traits au marqueur indélébile.
    Soit ça colle bien avec le scénario, soit ça tombe complètement à côté de la plaque.

    — Gifle de femme outrée

    A souvent valeur de gag mais pas que.

    — Merci, Captain Obvious !
    — Référence grossière à la culture populaire

Scénario > Ficelle scénaristique

    — Accusé·e à tort

    C’est une parodie de justice !

    — Cauchemar | Se réveille en hurlant/en sueur/en sursaut
    — Musique « ethnique » qui situe l’action dans un pays non-occidental
    — Retour d’un personnage qu’on croyait mort

Scénario > Situation

    — Chocs de cultures

    Avec au final un brin de tension ou un poil d’humour.

    — Situation | Moment gênant lors d’un repas

    Les repas sont souvent le lieu de psychodrame, révélation embarrassante qui casse l’ambiance.

    — Tension | Doit s’échapper avant la destruction imminente de...

    ... la base secrète, le vaisseau ennemi, etc.


Thème > GI Joe

    — Agissement | Salut militaire

    Chef, oui Chef !

    — Ordonne | « Go, go, go ! »

    & variantes


Thème > N’importe quoi

    — Accessoire | Gaspillage alimentaire
    — Scientifiquement non prouvé | Séchage ultra-rapide de personnes trempées
    — Trop con·ne | Ces gens font des trucs complètement con

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Homophobie

Thème > Sens moral

    — Karma| Opportuniste puni d’avoir voulu exploiter une situation dramatique à son profit

    Le politicien ou l’homme d’affaires qui essaye de se mettre bien avec des terroristes par exemple.


Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Objectification sexuelle | Tenues légères
    — Objectification sexuelle | Travelling pied/tête sur une femme
    — Stéréotype sexiste | Heureusement que les femmes ont les pieds sur terre

    & variantes : ont un vrai sens moral, etc.


Thème > Testostérone

     ? | Fallait pas la/le faire chier
    — Peau de vache | Sergent instructeur

    L’archétype à la Platoon.



Voir les 28 ingrédients officiellement repérés par l'équipe

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Réalisation > Surprise !

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Thème > N’importe quoi

??? Vous avez repéré un ingrédient manquant ???

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Cochez les ingrédients oubliés et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !


Des choses gentilles à dire sur ce film

  • Cheung (Sammo Hung) est un homme naïf forcément mal entouré. Son principal problème, qu’il ignore du reste, est que sa femme s’envoie en l’air avec son patron, lequel est bien décidé à le faire liquider en embauchant... un sorcier taoïste corrompu.
  • Fantastique, tatane et comédie, Sammo Hung, réalisateur et co-scénariste en plus d’être acteur, introduit un mélange des genres qui fera école plus tard... et le fait plutôt bien. Chaque genre nourrit, apporte de la matière nouvelle à l’autre : la nuit passée dans la grange à se cacher d’abord d’un vampire traditionnel du folklore chinois puis à le combattre offre un spectacle impressionnant et ludique mais conserve aussi, une certaine forme de tension ; le passage qui voit la main de Cheung sous l’emprise du sorcier maléfique foutre le bordel dans une auberge et l’entraîner par la force dans un combat inégal est assez irrésistible ; quant au final qui voit les deux taoïstes, celui embauché pour se débarrasser de Chung (Peter Chan Lung) et celui qui a fait le choix de le secourir (Paul Chung Fat), faire un concours d’autel et s’affronter par hommes de paille interposés, c’est un condensé d’action, de bonne humeur et d’idées sympathiquement dingues.
  • Inutile de préciser que Sammo Hung devant la caméra est au top.





Partager


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?