L’École des dragueurs

Dr P. un ami qui vous veut du bien
Un jeune homme timide décide d'intégrer un cours de remise en confiance pour séduire celle qu'il aime. Or, voila que son dragueur de professeur convoite la même personne...

Titre original (ou alternatif) : School for Scoundrels
source synopsis et images : Dimension Films
Fiche créée le 31 août 2023 et mise à jour le 31 août 2023

Des choses gentilles à dire sur ce film

L’École des dragueurs c’est un peu le tout venant de la comédie beauf légèrement saupoudré de romance. C’est pas mauvais, c’est rythmé, ça fait parfois sourire, y a de la situation gentiment fofolle et une galerie de seconds couteaux cocasses...
Mais c’est pas bon non plus. C’est pas bon parce qu’en plus d’être beaucoup trop prévisible, il y a une certaine hypocrisie dans la manière dont le film, tout en prétendant le contraire, idéalise de manière implicite un certain physique, un certain type de caractère et un certain modèle social. Le rions un peu avec la lose et la petite morale finale résonnent simplement comme de la fausse bienveillance.
Toutes aussi bof-bof, la tradition de la représentation de la femme-enjeu, l’un dans l’autre posée comme superficielle, tarte et inconstante ; et la tradition rions un peu avec le viol de manière assez insistante.
C’est du très classique en somme oscillant entre un peu pénible et assez marrant.
À voir surtout pour les bonnes bouilles de Michael Clarke Duncan, Matt Walsh, Andy Daly, Jon Glaser, Jim Parsons, Luis Guzmán ou Dan Fogler pour ne citer que ceux-là.



Cliquer ici pour jouer au bingo avec ces propositions d'ingrédients

Choississez 36 ingrédients parmi cette liste et placez-les judicieusement dans votre grille.
Attention, parmi ces ingrédients, seuls 32  figurent dans la recette de ce film ; tous les autres ne s'y trouvent pas.

Bonus

    — Non-suspension d’incrédulité | Festival d’incohérences

    À partir de 4 « Nan mais c’est n’importe quoi ! » en moins d’1 quart d’heure.


Personnage > Agissement

    — Bagarre | Applique une escalope froide ou un paquet de petits pois surgelés sur un cocard
    — Bagarre | Fabrique des pièges artisanaux

    Des pieux surgissants d’un fourré, des cartouches coincées dans les marches d’un escalier, des bombes à base de four à micro-ondes, etc., l’inventivité des héroïnes et des héros est sans limite.

    — Bagarre | Coup dans les couilles (ouch !)

    L’arme des faibles qui fait toujours mouche.

    — Coolitude | Est frappée par une révélation subite

    Le héros a trouvé un truc mais ne le dit à personne et quitte le groupe précipitamment

    — Cours-poursuite | Tire dans un pneu
    — Deuil | Parle à sa mère/son père/sa femme qui est au ciel
    — Dit « chut... » en posant le doigt sur les lèvres d’une autre personne
    • Tension : un danger imminent pousse un personnage à mettre le doigt sur les lèvres d’un autre autre personnage pour l’empêcher de parler.
    • Passion : « Qu’est-ce qui nous arrive ? Chuuuut... les mots sont inutiles. »
    — Émotion | Deux personnages séparés par une vitre, par exemple, y apposent leur main en miroir
    — Émotion | Pique une crise de nerf

    Un personnage pète un boulon (patronne, méchantes, héroïne ou héros, etc.).

    — Fuite | Bouscule des passants

    Y’a toujours des cons pour être en plein dans la course des protagonistes, aussi. Faut comprendre, merde.

    — Hèle un taxi

    New-yorkais de préférence. D’ailleurs, on ne trouve des taxis qu’à New-York (et dans une moindre mesure, à Marseille).

    — Intimité | S’isolent sur une terrasse, un balcon, tandis qu’à l’intérieur une fête bat son plein. Ou inversement.

    Moment romantique, conversation à cœur ouvert, etc., etc.

    — Lance des insultes depuis le volant de sa voiture
    — Passion | Fait preuve de jalousie ou de rivalité féminine

    Bonus de 5 pts si une des femmes au cœur de cette rivalité croise les bras de frustration/colère/mécontentement.

    — Passion | Fait preuve de jalousie ou de rivalité masculine

    Bonus de 5 pts si un des hommes au cœur de cette rivalité croise les bras de frustration/colère/mécontentement.

    — Passion | Se fait draguer
    — Tension | Croit apercevoir quelque chose du coin de l’œil/se sent observée et se retourne

    Un ’ro minet...

    — Tension | Porte la main à son visage dans un moment dramatique

    ou les deux mains... dans un geste soit trop théâtralisé, soit très mal joué, voire les deux.


Personnage > Caractéristique

    — Blues | Est désolée d’apprendre la mort d’une personne

    ‒ « Votre femme ne vient pas avec vous. »
    ‒ « Non... Elle est morte il y a 3 ans. »
    ‒ « Oh, je suis désolé. »


Personnage > Citation

    — Commente | « Ce mec est dingue »

    & variante : « Vous êtes cinglée ! », etc.

    — Exprime du soulagement | « Hourra ! » de quartier général

    & variantes : « Hourra ! » de foule, etc.

    — Menace | « Ne le/la/me touchez pas ! »
    — Menace | « Vous me le paierez ! » / « Je te tuerai ! »...

    & variantes : "Je le tuerai !", « Je te tuerai pour ça ! »

    — Questionne | « Comment as-tu pu ? »

Personnage > Héros ou héroïne

    — Tension | Son fils, sa fille, sa femme, une proche est en danger, entre les mains des méchantes

Personnage > Interprétation

    — Applaudissement ironique

    Clap.
    Clap.

    Clap.

    Clap.

    — Lunettes | Enlève ses lunettes avant de parler

    Plus stylé, tu meurs ; sans compter que ça donne vachement de crédit à ce qu’on dit : si on enlève ses lunettes de soleil, c’est forcément qu’on va dire des trucs importants.


Réalisation

    — Ambiance | Plans de groupes corbeaux + croassements
    — Course-poursuite | Voiture qui décolle et se retourne en l’air (suite à une collision)

    La touche eighties.

    — Fin | Le film se termine sur un baiser
    — Fin | Que sont-elles/ils devenues ?

    Où on apprend qu’une telle a été condamnée, que celui-ci est devenu écrivain renommé ou juge fédéral et que celui-là a ouvert un bar à putes.

    — Grammaire | Passage musical
    — Grammaire | Sauts de peur et hurleurs

    Autrement dit jumpscares et screamers : des effets aujourd’hui un peu trop faciles du cinéma de frissons.

    — Prend des photos : vue depuis l’objectif + bruit de déclencheur + arrêt sur image

    De la filature aux séances de shooting

    — Souvenirs | Introduits avec un flash (et un effet sonore)

    Le plus souvent avec un Wooosh et un fondu au blanc.

    — Technique | Travelling circulaire inutile
    — Vue subjective | de menace

    Agresseur, tueur, créature, monstre... Respiration rauque en option.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Ambiance | Machine à fumée sur-exploitée
    — Enquête | Mur recouvert d’indices et de coupures de journaux

    & des cartes dans lesquelles sont épinglés des fils, des photos, etc.


Réalisation > Audio

    — Course-poursuite | Effet Doppler
    — Musique | Saxophone mélancolique (films à corriger)

    Parce que.


Réalisation > Surprise !

    — Bagarre | Coup de feu qui fait craindre le pire pour l’héroïne ou le héros... jusqu’à ce que la/le méchante s’écroule !

    Concerne aussi le coup qui retentit lors d’une mêlée, ou la/le méchante survit et le héro ou l’héroïne s’écroule.

    — Tension | Le tueur, l’adversaire ou la bestiole était cachée sur la banquette arrière

    Et qui peut apparaître soudainement dans le rétroviseur.
    Et qui peut être un personnage gentil, comme ce témoin recherché par tout le monde mais qui ne fait confiance qu’à notre héro.


Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Coup dans les couilles (gag)

    Là, on s’amuse. Là, c’est de la vraie rigolade.

    — En fait des caisses (personnage)
    — Est bourrée ou droguée (gag)

    Une occasion de plus pour certains d’en faire des caisses...

    — Gag avec un animal
    — Pipi, caca, prout

    et rots, pets, etc.

    — Vomi (gag)

Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Début d’orage au moment opportun

    L’orage commence pile quand la tension dramatique s’exacerbe.

    — Les teufs des ados ricains réunissent toujours au moins 300 personnes

Scénario > Dialogue

    — À voix haute | Se parle
    — Situation de crise | Allocution/discours solennel de ministre/présidente

Scénario > Élément

    — La tête maintenue dans la cuvette des chiottes
    — Titre du film énoncé dans le film

Scénario > Ficelle scénaristique

    — Équipe des héros et héroïnes menacée de déclarer forfait...

    ... et sauvée par l’arrivée ou le retour d’un joueur phare.

    — La chatte à Maurice (ou anti-chatte à Mireille)

    Moins de chance que ça, c’est au moins une malédiction égyptienne sur 7 générations.

    — La personne qui sait la vérité n’est crue par personne

    Scientifique, lanceur d’alerte, policier s’évertue en vain à éviter la catastrophe.


Scénario > Situation

    — Agissement | Se recueille sur une tombe/devant un cercueil, etc.

    Là, c’est le moment émouvant où on est censée comprendre pas mal de trucs sur la psychologie des personnages.

    — Bagarre | dans les chiottes

    Avec fracassage de tête contre un lavabo ou l’émail de la cuvette.

    — Mise en scène | On entend le mécano mais on ne voit que ses jambes dépasser de sous une voiture

    ... avant qu’il roule sur son chariot et se dévoile dans toute sa splendeur pour dire « Tiens, passe-moi donc la clé de 13 ».

    — Tension | Doit s’échapper avant la destruction imminente de...

    ... la base secrète, le vaisseau ennemi, etc.

    — Tension | Réussit à franchir in extremis une porte qui l’aurait enfermée

    En glissant en-dessous ou en sautant au centre de ce qui reste d’ouverture.


Thème > N’importe quoi

    — Accessoire | Coiffure impeccable, en toutes circonstances
    — Non-suspension d’incrédulité | Disparaît comme par enchantement
    — Non-suspension d’incrédulité | Distorsion spatio-temporelle

    Grave problème de cohérence au niveau du temps qui passe soit trop vite, soit trop lentement ; ou au niveau de l’espace, quand la scène se déplace hyper vite à l’autre bout du monde


Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Attitude, remarque et/ou stéréotype sexiste
    — Dépendante | Elles craquent toutes pour ce mâle alpha

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)



Consulter les 32 ingrédients de ce film

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Citation

Personnage > Interprétation

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Réalisation > Surprise !

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > N’importe quoi

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    Ce film ne contient aucune mort


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?