L’âme sœur

Curiosité cartonpatesque poussivo-lourdingue
Ils sont nés le même jour à la même heure, il y a deux mille ans. Et depuis ils s'aiment, se croisent sur terre et sont sans cesse séparés. Alors cette fois, quand ils se retrouvent et que Valentina se fait assassiner, Remi la réssuscite, même si c'est aux depens de sa propre vie. Ils ne peuvent pas être séparés une fois de plus. Mais allez expliquer ça à un commissaire obtus ou à un écclésiastique pas disposé à homologuer ce genre de miracle.
source synopsis et images :
Fiche créée le 13 février 2024 et mise à jour le 21 février 2024
Chiant, voire carrément pénible
sur l'échelle de Slater
  3 regards incrédules :
  1. la scène du simili paradis
  2. la scène du crématorium
  3. la scène du délire

   VU SUR COBRA VIDEO CLUB  


Des choses pas très gentilles à dire sur ce film

Réalisateur, scénariste et dialoguiste, Jean-Marie Bigard signe ici une comédie fantastique ambitieuse, sur le papier.
Transposée sur pellicule de celluloïd, elle revoit ses ambitions à la baisse, consciente de ses limites : la scène introductive dans la sorte de paradis donne le ton d’une production fauchée mais qui s’en fout bien, comme le montre le maquillage argenté, le papier alu et les ailes en cartons pour les anges en attente d’incarnation sur Terre (une séquence entière de regard incrédule).
Si le film ne m’a jamais fait rire, je ne me suis pas non plus endormi devant, le rythme tonique ayant freiné correctement mes velléités de sieste. Rythme pêchu certes, mais sans qu’à aucun moment il soit adapté, cassant ainsi tous les gags qui tombent à plat les uns après les autres.
Habitué au manque de finesse, JMB relève le niveau avec L’âme sœur. Alors que je pensais pouvoir accrocher un nouveau film à l’ingrédient du bingo "Se tape des « bonnes meufs » dans son propre film, celui-ci reste étonnamment prude, aucune de scène de sesque explicite ne venant ponctuer les aventures du couple. Et l’ensemble paraît assez mignon finalement, avec l’idée de ce couple unit par-delà les incarnations, le temps et l’espace. Cette naïveté traverse tout le film et laisse penser à un travail amateur mais assumé comme tel.
Car oui, le film respire l’amateurisme de la première à la dernière image : réalisation, dialogues, direction des acteurices, photo, effets spéciaux, décors, musique (hahaha ! ces rifs de guitare électriques, ma doué), tout n’est qu’approximation artistique. Et la présence incongrue et remarquée d’André Pousse ne peut rien contre cet état de fait.
Quant au scénario, eh bien... mon conseil est de ne pas trop se poser de questions, de se laisser dériver avec le courant sans oublier de lever bien haut et régulièrement un sourcil interrogateur.
Le véritable sel et le cœur du film réside là, dans cette ingénuité permanente qui n’a cessé de me surprendre.



Cliquer ici pour jouer au bingo avec ces propositions d'ingrédients

Choississez 36 ingrédients parmi cette liste et placez-les judicieusement dans votre grille.
Attention, parmi ces ingrédients, seuls 36  figurent dans la recette de ce film ; tous les autres ne s'y trouvent pas.

Bonus

    — Non-suspension d’incrédulité | On ne comprend pas du tout la logique de la démonstration, mais ça doit drôlement aider le scénario

    En somme ; on ne saura jamais le pourquoi, mais c’est comme ça ; une variante du « T’as gueule c’est magique ! »,

    — Riviera détente | « Si tu vois ce que je veux dire »

    & variante : « Tu vois ce que je veux dire »


Personnage > Agissement

    — Chute dans le vide en criant « Aaaaaah ! »

    À noter dès qu’un personnage tombe de haut en criant.

    — Course-poursuite | Double des véhicules en zigzag

    Les voitures sont en alternance à droite et à gauche sur les voies.

    — Course-poursuite | Renverse une pile de...

    ... cartons, cagettes, renverse un étal de marché, une charrette de fruits, des boîtes à lettres, etc.

    — Émotion | Pique une crise de nerf

    Un personnage pète un boulon (patronne, méchantes, héroïne ou héros, etc.).

    — Secoue la tête pour : chasser une hallucination

    & variantes : se pince, se donne des claques, etc.

    — Souvenirs | Regarde (avec tristesse/nostalgie) une photo de sa femme/son mari/sa fille/son fils

    & variantes : une vidéo de famille.
    Peut lui parler.

    — Stylé | Se fait allumer sa cigarette / allume la cigarette de quelqu’un
    — Stylé | S’exclament la même chose et en même temps

    & variantes.
    Procédé théâtral très très inhabituel ailleurs que dans des films.

    — Tension | Échappe in extremis à un danger

    C’était à un poil de cul près, mais ouf, on s’en est sorti.
    Une valeur sûre du catalogue.

    — Tension | Lève un pan de veste pour montrer une arme

    Méthode certifiée par tous les gros bras de l’univers connu pour forcer quelqu’un évoluant dans un lieu public, à les suivre bien gentiment, sans faire de foin.


Personnage > Caractéristique

    — Religion | Fait un signe de croix
    — Traîtresse (coup de théâtre)

    & autres taupes : meilleur pote, responsable dévouée à la solde des méchantes (depuis le début ou pas)


Personnage > Citation

    — Déclare | « Tu es puni, jeune homme »

    et en gros toutes les locutions en référence à « Jeune homme » ou « Jeune femme » : « Surveillez votre langage, jeune femme ! », etc.

    — Exprime du soulagement | « Hourra ! » de quartier général

    & variantes : « Hourra ! » de foule, etc.

    — Menace | « Vous me le paierez ! » / « Je te tuerai ! »...

    & variantes : "Je le tuerai !", « Je te tuerai pour ça ! »

    — Ordonne | « Couvre-moi »
    — Rassure | « N’aie pas peur »
    — Se justifie | « Laisse moi t’expliquer ! » / « C’est pas ce que tu crois ! » / « Tu dois me croire, je t’expliquerai »

Personnage > Héros ou héroïne

    — Au chevet d’une proche

    J’en connais qui vont passer un mauvais quart d’heure.

    — Fibre héroïque | Sauve une femme en détresse, ou un enfant inconscient

    & variantes type une femme inconsciente


Personnage > Interprétation

    — Interprétation | Rit de manière forcée

    Comment montrer que les personnages vivent un moment de complicité ou de soulagement ? Facile ! on les fait rigoler et le tour est joué ; pas grave si ça sonne faux et artificiel.

    — Regard incrédule

Personnage > Méchante

    — Méchante qui porte un nom en « -or »
    — Mégalo | Badguysplaining

    Avant de tuer une gentille, le méchant explique son plan


Personnage secondaire

    — Meute compacte de journalistes

    ... qui encombre un couloir, ou le parvis d’une mairie, d’un tribunal...

    — Secrétaire qui échoue à empêcher quelqu’un d’entrer

    Peut apparaître dans l’encadrement de la porte du bureau de la direction, derrière l’importune, en adoptant une posture contrite.
    & variantes : peut être un sous-fifre, un planton, etc.


Réalisation

    — Course-poursuite | Sème la panique en roulant sur le trottoir

    Passants : « Eh mais il est fou », « Attention !  », « Yaaaaaah ! ».
    & variantes de zones piétones : centres commerciaux, galeries marchandes, etc.

    — Fin | En miroir du début
    — Fin | Le mot FIN apparaît en toutes lettres à l’écran

    Des fois qu’on aurait pas compris avec le petit mot d’esprit, le baiser langoureux, le plan grue et le thème principal joué crescendo.

    — Grammaire | Passage musical
    — Habillage | Incrustation de texte sur l’écran : lieu, date, heure, etc.

    Ou « X mois/années plus tard/plus tôt » (inclut à ce titre les cartons au même titre que les incrustations à proprement parler)

    — Habillage | Placement de produits
    — Média | Point de situation par un reportage télé, radio ou presse écrite
    — Prise de photographie d’identité judiciaire (Mug shot)
    — Technique | La caméra bouge pour simuler un tremblement de terre ou une secousse

    & variantes

    — Vue subjective | d’une personne droguée, sonnée ou victime de malaise

    Voit de manière floue et penchée.

    — Woosh | Mise en scène

    Effet sonore qui renforce le dynamisme du montage ou de mouvements de caméra.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Pouet-pouet | Effet pyrotechnique hasardeux

    Souvent à base d’étincelles disgracieuses, sans aucun rapport avec la réalité.


Réalisation > Audio

    — Bruit exagéré | Coup de couteau

    Extra spongieux.

    — Bruit générique | Cheval
    — Bruit générique | Verre cassé

    Ou vase, poterie...

    — Effet | Lasers qui font « piou-piou », touches d’ordinateurs qui font « pi-pou-pou » etc.
    — Effet | Wooosh !
    — Musique | Emploi de (hard-)rock pour une scène de bagarre/massacre
    — Woosh | mouvement / acrobaties

    Woosh généré par un simple mouvement ou une série d’acrobaties du type : triple salto arrière = woosh ; saut de l’ange = woosh ; enchaînement roulade, saut extension, planche et chandelle = woosh, woosh, woosh et woosh


Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Calembour
    — Pipi, caca, prout

    et rots, pets, etc.

    — Ronflements
    — Ses aveux sont pris pour une blague/une élucubration

Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Cimetière

    Scènes prenant comme décor un cimetière, mais hors des scènes d’enterrement.

    — Église
    — Scène d’exposition dans un amphi

    Celle qu’on devine être l’héroïne montre qu’elle en a dans le ciboulot parce qu’elle enseigne/étudie mais affirme aussi son statut de figure d’autorité parce qu’elle met en échec l’ordre établi (étudiante ou prof rebelle) et se faisant conquiert un peu tout le monde, au choix :

    • si c’est une prof, en remettant à sa place l’élève arrogante qui connaît que dalle à la vie
    • si c’est une étudiante, en détrônant le vieux lion qui a fait son temps.

    Ce genre de scène peuvent aussi introduire aussi des éléments qui serviront plus tard.


Scénario > Dialogue

    — À voix haute | Se parle
    — Ironise | « Arrêtez, vous allez me faire pleurer »
    — Référence à la Bible, ou à la religion chrétienne

    Pour se constituer des noms de code, des mots de passe ou semer autres indices.
    Pour étayer une argumentation.
    Pour impressionner son auditoire.
    Etc.

    — Répliques à la con

    Il est nécessaire que le film soit plutôt généreux : quelques répliques à la con ne permettent pas d’associer cet ingrédient.


Scénario > Élément

    — Gifle de femme outrée

    A souvent valeur de gag mais pas que.

    — Police | En planque

    Dans un van ou un appart délabré le plus souvent.
    Et puis y a du café froid et des beignets.
    Et ça parle problèmes de couple.

    — Toast

    Du simple « à machin » au grand format précédé d’un cling-cling-cling émis par le bord d’un verre frappé par un couvert.


Scénario > Ficelle scénaristique

    — Cauchemar | Se réveille en hurlant/en sueur/en sursaut
    — La chatte à Mireille

    À ce niveau-là, est-ce encore de la chance ? Plutôt une intervention divine.


Scénario > Situation

    — Bagarre | Perdues dans la nature : se disputent pour le bon chemin

    ... en forêt, dans le désert, en montagne, etc.

    — Détresse médicale | Passages aux urgences

    Un des personnages se blesse et file à l’hosto.

    — Police | Encerclement tout flingue dehors

    Les personnels des forces du désordre sont protégées derrière les portes ouvertes des voitures, prêtes à faire feu.

    — Situation | Topo de couloir

    Ces gens sont tellement occupés qu’un passage d’un couloir à l’autre est l’endroit idéal pour se faire expliquer la situation ou prendre des décisions.

    — Situation | Visite guidée en cours

    On prend la visite en route, comme les protagonistes du film.

    — Tension | Doit s’échapper avant la destruction imminente de...

    ... la base secrète, le vaisseau ennemi, etc.


Thème > N’importe quoi

    — Agissement | Boite après avoir été touché à l’épaule

    Mais (généralement) n’a aucune difficulté à utiliser son bras. Comme quoi, quand on veut on peut.


Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Grossophobie
    — Vieillophobie sexiste

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Image dégradante | Femme casse-couilles

Thème > Testostérone

    — Truc de mecs | Amitié virile

    fraternité de bataillon, etc.


(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)



Consulter les 36 ingrédients de ce film

Bonus

Personnage > Agissement

Personnage > Citation

Personnage > Interprétation

Personnage secondaire

Réalisation

Réalisation > Audio

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Dialogue

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    Ce film ne contient aucune mort


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !





« 

Ce film c’est du n’importe quoi !Comment un grand aartiste comme Bigard a pu faire une chose pareille ?!Le film ne vaut rien, on dirait un film a deux balles, on peut meme pas le comparer a un mauvais film car y a pas pire a part peut-etre Beowulf avec C.Lambert....Les blagues ne font pas rire, l’histoire ne vaut rien.....A oublier au plus vite !

 »




« Un pur chef d'oeuvre , ce film est d'une beauté rare et les effet spéciaux à couper le souffle. Ses spectacles etaient déjà formidable mais son film est encore mieux. Jean-Marie Bigard pour son premier film fait preuve d'une grande habilité. Les seconds rôles sont magistraux. Bref du grand 7ème art, esperons qu'il en fera un 2ème tout aussi bien voir mieux pour le bonheur de toute une génération. »


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?