Joe’s Apartment

Broadway échelle 1/1000
Joe (Jerry O'Connell) serait l'unique locataire de l'immeuble new-yorkais et vétuste dans lequel il vient d'emménager, si l'endroit n'était déjà occupée par une colonie de cafards chantants et dansants avec laquelle il sympathise. Ensemble, ils vont tenter d'empêcher le sénateur Dougherty (Robert Vaughn) de raser leur habitat.
source synopsis et images : Geffen Pictures MTV Films Warner Bros. Pictures
Fiche créée le 30 octobre 2023 et mise à jour le 31 octobre 2023

Des choses gentilles à dire sur ce film

Rendez-moi mes poux sur le fond, La petite boutique des horreurs version Oz sur la forme, Joe’s apartment est un condensé de bonheur et d’impertinence lumineuse qui fait beaucoup de bien. Jeune néo-new-yorkais affichant un air benêt particulièrement sympathique, Joe (Jerry O’Connell), par un concours de circonstances gentiment cynique pose ses cartons dans un appartement peuplé de cafards très intrusifs (encore que... z’étaient là avant) mais aussi plutôt amicaux. Ces derniers l’aideront à contrecarrer les plans des capitalistes sans scrupules du coin et des petites frappes qui sont à leur botte mais aussi à trouver l’amour.
Joe’s apartment chatouille souvent où il faut à grands renforts de tendresse décalée, d’esprit bon enfant, d’humour pipi caca et de chansons (assorties de séquences de natation synchronisée au fond des chiottes). C’est drôle, que ce soit dans la caractérisation des personnages, les cafards un peu lourdingues mais qui ont un cœur gros comme ça ou Joe et sa tête de ravi de la crèche et ses galères en premier lieu, ou dans les détails du type maison en seringues qui trône dans un terrain vague. Le film joue un peu sur l’autodérision (mâtinée d’artificialisation forcée pour mieux rappeler que c’est un conte) aussi, notamment lorsque Jerry O’Connell lutte ostensiblement avec une peluche de chat plutôt qu’un vrai félin. Il n’en demeure pas moins que, visuellement, c’est plutôt chouette. Les effets spéciaux sont soignés, des plus simples aux plus complexes, que ce soit le plan depuis l’intérieur de la bouche de Joe, petite réminiscence de La petite boutique des horreurs ou l’astuce reposant sur l’animation survoltée d’objets pour faire deviner la présence des bestioles en dessous, tout fonctionne parfaitement.
Ça chatouille... Et puis ça gratouille pas mal aussi. Sur la forme, déjà, puisque ce petit conte qui milite pour la beauté intérieure (« On te fait un massage Joe, t’as l’air un peu tendu ») et le droit à la différence le fait par les joies de la crasse, de la paresse et des chaînes de porno pour cafards. Sur le fond, ce sont les valeurs et l’imagerie de l’American way of life qui en prennent un coup. Non pas que la vision d’un New-York sale où les insectes semblent avoir parfois plus de sens moral que les humains soit inédite mais elle est ici entourée d’une aura presque familiale qui rend la critique encore plus agressive.
À quand une version parisienne avec des punaises de lit ?



Cliquer ici pour jouer au bingo avec ces propositions d'ingrédients

Choississez 36 ingrédients parmi cette liste et placez-les judicieusement dans votre grille.
Attention, parmi ces ingrédients, seuls 33  figurent dans la recette de ce film ; tous les autres ne s'y trouvent pas.

Personnage > Agissement

    — Avait pourtant été prévenue de ne pas faire ça

    On lui avait dit, pourtant ! Mais cette fichue tête de mule n’écoute jamais... et tant mieux pour les spectateurs et spectatrices.
    « Avait pourtant été prévenu » touche autant à la narration qu’à la caractérisation du personnage.
    Dans le premier cas, il permet de développer le récit sur le principe action/réaction, cause/conséquence. On se rapproche de l’ingrédient Introduction forcée d’un élément dont on sait d’avance qu’il servira plus tard (fusil de Tchekhov)/fusil de Tchekhov : en tant que spectateur, on aurait été déçue que le personnage ne se soit pas aventuré, par exemple, là où il ne devait pas aller.
    Dans le second, ça assied ou renforce le caractère du personnage : détermination, inconscience, couilles au menton...
    L’entrée peut avoir aussi une connotation morale proche du conte, avertissements de mères-grands et j’en passe.

    À ne pas confondre avec une menace du type « si tu t’approche je fais ça, je te préviens ! » mise à exécution.

    — Chute dans le vide en criant « Aaaaaah ! »

    À noter dès qu’un personnage tombe de haut en criant.

    — Contre-intuitif | Agit de manière ordinaire dans une situation extraordinaire

    Exemple : pris sous un déluge de feu et d’acier, le personnage planqué derrière un baril sort son paquet de clopes et s’en grille une tranquilou.

    — En confiance | Fait rebondir un objet (ses clés) dans sa main

    C’est tellement plus classe que de tout garder tranquillement dans sa poche.

    — Fuite | Bouscule des passants

    Y’a toujours des cons pour être en plein dans la course des protagonistes, aussi. Faut comprendre, merde.

    — Ruse | Amas de coussins dissimulés sous les draps pour donner l’illusion que le personnage est toujours dans son lit
    — Tension | Tape du poing sur la table pour passer sa colère

    & variantes : tape dans objet ou jette un objet

    — Tension | Tire un coup de feu en l’air pour calmer tout le monde

Personnage > Caractéristique

    — Super pouvoir | Il/elle sait tout faire
    — Tension | Maniaque de la gâchette

    Ils cherchent pas, ils mitraillent. Mais ne touchent jamais...


Personnage > Citation

    — Commente | « Ça, c’était pour XXXX ! »

    En frappant.

    — Ordonne | « Tuez-le ! » / « Tuez-la ! »
    — S’exclame | « Tu es/vous êtes virée ! »
    — S’inquiète | « Oh mon dieu ! »

    & variantes : « Que dieu vous bénisse », etc.


Personnage > Héros ou héroïne

    — À l’épreuve | En proie au doute

    Le personnage avait un vrai talent pour un truc qu’il a perdu et qui va être l’enjeu du film ou la clé de la victoire finale ; le leader d’une équipe se défausse temporairement à l’approche du match/combat final ; etc.

    — Fibre héroïque | Discours qui redonne le courage dans un moment désespéré

Personnage > Interprétation

    — Regard incrédule

Personnage > Méchante

    — Mort | Le chef des méchants (ou la traîtresse) meurt toujours en dernier

    Autrement dit, tant qu’un de ses sous-fifres reste en jeu, il pourrait survivre à une décapitation.

    — Profil | Capitaliste sans scrupule

    Avide de gains au mépris de tout sens moral.


Personnage secondaire

    — Bateleur
    — Comparse animalier

    & assimilé : fidèle destrier, chaton sauvage, dragon rigolard, extra-terrestre... Qu’il soit gourmand, lourdingue ou paresseux, c’est sa loyauté qui le caractérise avant tout.
    Petit bonus : s’il ne partage pas la même langue que le héros qu’il accompagne, tous les deux s’entendent quand même à la perfection.
    Personnage surtout présent dans les films pour la jeunesse.

    — Groupie(s)

Réalisation

    — Fin | Le film se termine sur un baiser
    — Fin | Plan grue/hélico qui s’éloigne en montant

    Voire zoom arrière qui emmène le spectateur jusque dans l’espace.

    — Fin | Tout est bien qui finit bien

    Une fin heureuse dans un monde de brutes.

    — Grammaire | Passage musical
    — Gros plan | Pieds d’un personnage battant dans le vide

    Précision : pour les cas de strangulation ou de tirage de col.
    Les personnages suspendu dans le vide ne sont pas concernés.

    — Habillage | Incrustation de texte sur l’écran : lieu, date, heure, etc.

    Ou « X mois/années plus tard/plus tôt » (inclut à ce titre les cartons au même titre que les incrustations à proprement parler)

    — Habillage | Placement de produits
    — Technique | Pluie artificielle artificielle

    & variantes : neige tombant en abondance au premier plan mais totalement absente de l’arrière-plan.

    — Vision subjective | Viseur de fusil à lunette
    — Vue subjective | d’une personne droguée, sonnée ou victime de malaise

    Voit de manière floue et penchée.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Ambiance | Machine à fumée sur-exploitée
    — Arme | Clic au lieu du Bang

    Plus de cartouche dans le flingue, pile au moment où il en faudrait.

    — Stylé | Maquette d’architecte

    Jolie maquette qui, la plupart du temps, trônant dans le bureau d’un capitaliste sans scrupule, dissimule un projet qui pue...


Réalisation > Audio

    — Bruit exagéré | Accessoire

    Un fouet qui claque beaucoup trop, etc.

    — Bruit exagéré | Balles qui ricochent contre du métal

    Bruits encore plus exagérés quand les balles ricochent sur des murs en pierre, sur du sable, de la terre, du bois... ou encore de la neige !

    — Bruit exagéré | Flingues chargés et chiens armés

    Cric-cric.

    — Bruit générique | Chat

    Chat qui couine, qui feule, qui vole...

    — Musique | Classique
    — Voix off | Lecture/écriture d’une lettre

Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Bite, chatte, cul (gag)
    — Cri (gag)

    Cri que des personnages peuvent pousser en même temps, en se regardant, etc.

    — Est éclaboussée par un fluide

    Ou plus généralement recouverte.

    — Gag avec un animal
    — Gag cartoonesque
    — Gag cartoonesque | Bruit exagéré de verre cassé après un jeter d’objet hors champ
    — Karma | Se fait mal en frappant quelque chose sous le coup de la colère
    — Loose | Éclaboussée par une voiture qui roule rapidement dans une flaque
    — Parle sans se rendre compte de son audience réelle / Parle de quelqu’un sans se rendre compte qu’il est dans son dos

    Parce derrière lui/elle, pendant son discours enflammé, la famille est tout ouïe.

    — Pipi, caca, prout

    et rots, pets, etc.

    — Recrache sous le coup de la surprise ou du dégoût

    Question de timing ; ou de prise de conscience des ingrédients qui composent la recette.

    — Ronflements

Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Cliché touristique
    — Véhicule en panne

Scénario > Dialogue

    — Gémissements, geignements ou cris répétés

Scénario > Élément

    — Scène de douche quasi publicitaire

    Avec tout ce qu’on peut en attendre formellement : plan d’ensemble depuis l’extérieur de la cabine ou baignoire, plan rapproché de profil du personnage qui redresse légèrement la tête dans un soupir de soulagement tandis que le jet d’eau lui frappe le torse, plan de face le montrant incliner sa tête d’un côté et de l’autre les yeux fermés...
    A toujours un côté poseur, publicitaire, affecté. Le personnages ne se mouche pas dans ses doigts, ne grimace pas quand le jet d’eau lui éclabousse la tronche.
    Suivant le contexte peut être filmé par le prisme Vue subjective.
    Moment de calme qui peut être interrompu.

    — Se transmet de génération en génération

    Une montre, un bijou, un livre, un secret, une recette, une voiture, une arme, etc. et le plus souvent de père en fils.

    — Titre du film énoncé dans le film

Scénario > Ficelle scénaristique

    — Amour au premier regard

    Avec effets faciles, bouche bée filmée au ralenti, dénouage de cheveux filmé au ralenti, regard insistant, baisse d’attention, voire effets de scintillement, etc.

    — Trahie par : un éternuement, un bébé qui pleure, une sonnerie de téléphone, une branche qui craque, un objet qui tombe, etc.

    & variantes


Scénario > Situation

    — Loose | Se fait larguer sur répondeur/messagerie
    — Mise en scène | On entend le mécano mais on ne voit que ses jambes dépasser de sous une voiture

    ... avant qu’il roule sur son chariot et se dévoile dans toute sa splendeur pour dire « Tiens, passe-moi donc la clé de 13 ».

    — Tension | Suspendue dans le vide
    — Tension | Torture

    Le hobby du/de la méchante.


Thème > N’importe quoi

    — Accessoire | Munitions illimitées

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Grossophobie

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

     ? | Galanterie déplacée

    Et que je te tiens la porte, que je porte tes bagages, etc.

    — Image dégradante | Nunuche

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)



Consulter les 33 ingrédients de ce film

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Citation

Personnage > Héros ou héroïne

Personnage > Méchante

Personnage secondaire

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

    Ce film ne contient aucune mort


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?