Jack Mimoun et les secrets de Val Verde

Les secrets de Mal Merde
Deux ans après avoir survécu seul sur l’île hostile de Val Verde, Jack Mimoun est devenu une star de l’aventure. Le livre racontant son expérience est un best-seller et son émission de télévision bat des records d’audience. Il est alors approché par la mystérieuse Aurélie Diaz qui va ramener Jack Mimoun sur Val Verde pour l’entraîner à la recherche de la légendaire Épée du pirate La Buse. Accompagnés de Bruno Quézac, l’ambitieux mais peu téméraire manager de Jack, et de Jean-Marc Bastos, un mercenaire aussi perturbé qu’imprévisible, nos aventuriers vont se lancer dans une incroyable chasse au trésor à travers la jungle de l’île aux mille dangers.
source synopsis et images : Mandarin Cinéma Pathé
Fiche créée le 10 avril 2023 et mise à jour le 30 août 2023
Chiant, voire carrément pénible
sur l'échelle de Slater
  1 regard incrédule :
  1. Benoît Magimel, pour l’ensemble de sa prestation et de son rôle.

Des choses pas très gentilles à dire sur ce film

Oh la souffrance de l’expérience...
Jack Mimoum et les secrets de Val Verde tente le combo ambitieux de la comédie et de l’aventure « sérieuse » mais sans jamais provoquer le rire ni le frisson de l’exploration à la recherche d’un trésor perdu : pas assez de comédie et pas assez d’aventures dans lesquelles se laisser embarquer.
Les 3 atouts du film - sa photo, la musique de Mathieu Lamboley et François Damiens - ne suffisent pas à rattraper un film réalisé, monté et écrit avec le cul. La scène d’intro entre Aurélie Diaz (Joséphine Japy) et Jonas Anatoli (Benoît Magimel) donne le ton d’un jeu aux fraises et de dialogues ininspirés qu’on retrouvera tout du long.

J’ai souri à 5 ou 6 gags de Jean-Marc Bastos (François Damiens) et à 3 répliques de Bruno Quezac (Jérôme Commandeur).
Et ai franchement rit :

  • en entendant Benoît Magimel parler avec le nez bouché comme si de rien n’était ;
  • en découvrant que le dictaphone perdu dans une carcasse d’avion au milieu de la jungle pendant 20 ans fonctionnait toujours ;
  • en voyant que la forme de l’île imprimée par la sculpture encrée du cylindre ressemblait comme 2 gouttes d’eau à la forme de l’île prise depuis le ciel, avec exactement la même orientation et le même angle ;
  • en me prenant certaines lignes de dialogue comme celle déclamée par Benoît Magimel, l’air pénétré, pendant son badguysplaining final : « Je vais vous raconter une histoire : l’histoire d’un jeune homme qui avait des rêves plein la tête, qui rêvait d’aventures, de découvertes. Il avait étudié sur les bancs des écoles les plus prestigieuses, jusqu’au jour où il rencontra un aventurier. Un vrai. Un de ceux qui écrivent l’histoire, l’Histoire avec un grand h... ».

Pas suffisant pour passer un bon moment.



Cliquer ici pour jouer au bingo avec ces propositions d'ingrédients

Choississez 36 ingrédients parmi cette liste et placez-les judicieusement dans votre grille.
Attention, parmi ces ingrédients, seuls 40  figurent dans la recette de ce film ; tous les autres ne s'y trouvent pas.

Personnage > Agissement

    — Bagarre | Fracasse une bouteille sur le crâne d’un type

    Pleine en plus. Ces gens n’ont aucun savoir vivre.

    — Bagarre | Coup dans les couilles (ouch !)

    L’arme des faibles qui fait toujours mouche.

    — Chute dans le vide en criant « Aaaaaah ! »

    À noter dès qu’un personnage tombe de haut en criant.

    — Coolitude | Est frappée par une révélation subite

    Le héros a trouvé un truc mais ne le dit à personne et quitte le groupe précipitamment

    — Émotion | Pique une crise de nerf

    Un personnage pète un boulon (patronne, méchantes, héroïne ou héros, etc.).

    — En toute discrétion | Se râcle la gorge pour attirer l’attention
    — Famille | Caresse les cheveux d’un enfant

    & variantes : ébouriffe les cheveux, tire sur les joues, etc.

    — Fuite | Acculées au bord du vide, sautent

    Les personnages poursuivis par les méchantes se trouvent stoppés dans leur fuite par un précipice, l’extrémité du toit, etc. Ils/elles se prennent la main et sautent bravement dans le vide pour atterrir dans la mer, une piscine, un camion poubelle, etc.

    — Passion | Se fait draguer
    — Regrette

    Le personnage, soit en public, soit en privé, se lance dans un acte de contrition : il regrette tellement certains de ces actes passés.

    — Se libère de ses liens | En toute discrétion

    À l’insu de ses gardiens même.

    — Se regarde dans un miroir | Maquillage, nœud de cravate, etc.

    Et par extension, tous les usages quotidiens rendus possibles par un miroir.

    — Tension | Échappe in extremis à un danger

    C’était à un poil de cul près, mais ouf, on s’en est sorti.
    Une valeur sûre du catalogue.

    — Tension | Laisse une empreinte sanguinolente après avoir touché un mur
    — Tension | Porte la main à son visage dans un moment dramatique

    ou les deux mains... dans un geste soit trop théâtralisé, soit très mal joué, voire les deux.

    — Tension | Renonce à tirer, alors qu’il était tout crispé, le doigt sur la queue de détente (en lançant un « Rhaaaaaa ! » de frustration/rage)

    Plusieurs raisons peuvent expliquer ce renoncement :

    • les renforts du camp adverse vont débouler rapido ;
    • le combat avec sa conscience a été perdu par le cerveau reptilien : plus la grimace est intense et plus ce combat intérieur fait rage.

Personnage > Caractéristique

    — Traîtresse (coup de théâtre)

    & autres taupes : meilleur pote, responsable dévouée à la solde des méchantes (depuis le début ou pas)

    — Vie personnelle | Problèmes familiaux/de couple

Personnage > Citation

    — Commente | « Ce mec est dingue »

    & variante : « Vous êtes cinglée ! », etc.

    — Menace | « On se retrouvera ! »
    — Prévient | « Courrez ! »

    Là, y’a plus le temps de bavasser, faut y aller fissa !

    — Questionne | « T’es où ? »

    (lors d’une conversion téléphonique)

    — S’inquiète | « C’est trop calme » / « J’aime pas ça » / « J’ai un mauvais pressentiment » etc.

    « Ça ne colle pas », « Il y a quelque chose qui cloche »...

    — S’inquiète | « Bordel de merde »
    — Se justifie | « Laisse moi t’expliquer ! » / « C’est pas ce que tu crois ! » / « Tu dois me croire, je t’expliquerai »

Personnage > Interprétation

    — En fait des caisses

Personnage > Méchante

    — Mégalo | Badguysplaining

    Avant de tuer une gentille, le méchant explique son plan


Personnage secondaire

    — Collègue lourdingue

    Soit un collègue qui saoule son entourage ;
    Soit un collègue que le spectateur trouve lourdingue : le side-kick rigolo


Réalisation

    — Fin | Le mot FIN apparaît en toutes lettres à l’écran

    Des fois qu’on aurait pas compris avec le petit mot d’esprit, le baiser langoureux, le plan grue et le thème principal joué crescendo.

    — Habillage | Incrustation de texte sur l’écran : lieu, date, heure, etc.

    Ou « X mois/années plus tard/plus tôt » (inclut à ce titre les cartons au même titre que les incrustations à proprement parler)

    — Habillage | Incrustation de texte sur l’écran : SMS, mail, scores de match etc.
    — Média | Point de situation par un reportage télé, radio ou presse écrite
    — Mise en scène | Se fait piétiner lors d’un mouvement de panique
    — Véhicule qui pile et vient barrer la route des héros (et dont sortent quelques armoires à glace)
    — Vue subjective | de menace

    Agresseur, tueur, créature, monstre... Respiration rauque en option.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Ambiance | Machine à fumée sur-exploitée
    — Il y a toujours | des pièges sur les chemins qui mènent au trésor

    Sinon c’est pas un vrai trésor, c’est juste du pognon...

    — Intelligence artificielle (de vaisseau)/interface | a une voix robotique/monocorde

    Parle de manière saccadée ou sur un ton monocorde. Mais en tout cas parle beaucoup.

    — Pouet-pouet | Déguisement

    Exemple type : comment ces types font pour ne pas remarquer que la femme tip top canon qu’ils sifflent est en fait Gégé du balto avec une perruque grossière et une tartine de rouge à lèvres.


Réalisation > Audio

    — Bruit exagéré | Flingues chargés et chiens armés

    Cric-cric.

    — Intelligence artificielle (de vaisseau)/interface | Fait un topo/inventorie les dégâts

Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Bite, chatte, cul (gag)
    — Est éclaboussée par un fluide

    Ou plus généralement recouverte.

    — Gag avec un animal
    — Gag cartoonesque
    — Pipi, caca, prout

    et rots, pets, etc.

    — Quiproquo sur l’identité des personnages
    — Se cache (gag)

    Surtout ne pas se faire voir par sa fille qu’on espionne.


Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Véhicule en panne

Scénario > Dialogue

    — Foule en délire

    Applaudissements nourris après une action héroïque, la résolution positive d’un événement dramatique, etc.


Scénario > Élément

    — Automédication
    — Embuscade | Voiture poussée sur un passage à niveau à l’approche d’un train
    — Énigme pour maternelle grande section

    En 3 lettres, qui commence par L et se termine par T : « On aime y dormir ».

    — Titre du film énoncé dans le film
    — Toast

    Du simple « à machin » au grand format précédé d’un cling-cling-cling émis par le bord d’un verre frappé par un couvert.


Scénario > Ficelle scénaristique

    — Balle arrêtée par un objet porté dans une poche
    — Deus ex-machina
    — Faux suspense | L’héroïne ou le héros semble avoir échoué au test... jusqu’au petit détail qui fait toute la différence

    Détail qui peut être : un cheveu qui tombe, une entaille sur un vêtement, la lame d’un poignard qui menace la couenne du maître, ou encore un orteil posé sur la zone que ce dernier avait à défendre.

    — La chatte à Maurice (ou anti-chatte à Mireille)

    Moins de chance que ça, c’est au moins une malédiction égyptienne sur 7 générations.

    — La chatte à Mireille

    À ce niveau-là, est-ce encore de la chance ? Plutôt une intervention divine.

    — Ni vu ni connu | Les héros assomment les retardataires d’un bataillon et enfilent leurs vêtements

    & Variantes

    — Retour d’un personnage qu’on croyait mort
    — Se retrouvent accidentellement l’une sur l’autre

    Après une chute et un dévalage de dune, nos 2 personnages s’arrêtent dans une position parfaite pour un futur « Sous-entendu sexuel » : lui au sol, et elle qui le chevauche.


Scénario > Situation

    — Passion | Moment d’intimité interrompu
    — Tension | Suspendue dans le vide

Thème > GI Joe

    — Ordonne | « Go, go, go ! »

    & variantes


Thème > N’importe quoi

    — Accessoire | Objets qui scintillent trop

    Beaucoup, beaucoup, beaucoup trop.

    — Trop conne | Ces gens font des trucs complètement con

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Dépendante | Elles craquent toutes pour ce mâle alpha
    — Objectification sexuelle | Reluque une femme
    — Objectification sexuelle | Tenues légères

Thème > Testostérone

    — Référence à la taille d’une bite pour (s’auto)complimenter ou insulter

    Et variantes... Poids ou texture des couilles.


VO française ou doublage en VF

    — Expressions désuètes

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)



Consulter les 40 ingrédients de ce film

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Citation

Personnage > Interprétation

Personnage > Méchante

Personnage secondaire

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Dialogue

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > N’importe quoi

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

Thème > Testostérone

    Ce film ne contient aucune mort


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !





« 

Y suis allé par hasard... et je ne regrette pas mon choix.
On a rit a chaque phrase , expression...
Certains diront ça vole pas toujours très haut, mais quel pied de rire.
François Damien, Commandeur, ... franchement avant qu’ils ne parlent on rigole déjà..
L’histoire est bien tournée, avec du suspense de comment jack va s’en sortir, des décors verts sympas.
J’ai même re-payé une deuxième séance en famille.

 »




« Un très bon film comique . De beaux décors, un scénario original, un film d’aventure, des acteurs au top. Franchement, un belle réussite ! Merci pour ce film , je me suis bien marré, mes enfant aussi. Ma femme a moins apprécié. »


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?