Galaxy Quest

Never give up, never surrender !
Pendant quatre ans, les courageux membres d’équipage du vaisseau « Protector NSEA », l’imperturbable commandant Peter Quincy Taggart (Tim Allen), la blonde et pigeonnante Tawny Madison (Sigourney Weaver) et le reptilien Dr. Lazardus (Alan Rickman), ont sillonné l’espace et accompli avec vaillance les missions les plus improbables, jusqu’au jour où leur série a été déprogrammée de la télévision ! Vingt ans plus tard, un petit groupe d’extra‐terrestres suit avec passion les rediffusions de « Galaxy Quest » qu’ils prennent pour un documentaire. Ils téléportent l’équipe d’acteurs « has‐been », convaincus que seuls ces héros peuvent sauver la Nébuleuse Klatu menacée d’anéantissement par une race ennemie. Sans script, ni réalisateur, ni scénario, les acteurs doivent jouer le rôle le plus performant de leur vie pour aider leurs nouveaux compagnons. Une aventure hilarante d’« anti‐héros » à déguster à tout âge !
source synopsis et images : DreamWorks Pictures Gran Via Productions
Fiche créée le 24 octobre 2022 et mise à jour le 29 août 2023

Des choses gentilles à dire sur ce film

  • Que se passerait-il si des extraterrestres prenaient au premier degré ce qui se passe dans un feuilleton télé du type Star Trek et qu’ils en recrutaient le casting pour leur filer un coup de main dans une guerre interstellaire. Le pitch de Galaxy Quest, du nom de la série fictive, frappe fort. Mieux encore, le film arrive à naviguer entre les écueils avec une belle agilité : David Howard et Robert Gordon au scénario et Dean Parisot à la réalisation arrivent à restituer toute une ambiance sans jamais tomber dans le mépris pour le matériau de base (Star Trek) ni son impact social et culturel (les fans et les conventions). On trouve donc la description d’une équipe d’acteurs (de l’acteur shakespearien blasé (joué Alan Rickman) à la diva sympathiquement puante (Tim Allen) en passant par l’enthousiaste forcené (Sam Rockwell en période de vache maigre qui oscillent entre conventions, pubs pour les supermarchés, et prises de bec) ; les ficelles d’une œuvre considérée à présent comme ringarde (la question de la mort des figurants, des comptes à rebours qui s’arrêtent à la dernière seconde, des couloirs truffés de pièges pour absolument aucune raison, un personnage féminin qui n’a pour toute fonction que de répéter ce que dit déjà l’intelligence artificielle du vaisseau, les petites roulades de capitaine dans le feu de l’action etc.) sans parler de leurs fans qui ont tendance à la monomanie. Howard, Gordon et Parisot connaissent leur sujet et livrent par conséquent une caricature bien vue mais pleine de bienveillance et d’affection. Et forcément, c’est drôle. Au-delà, Galaxy Quest est aussi un vrai récit de science fiction, avec un scénario en béton, des situations et des dialogues bien travaillés, des décors, des designs et maquillages au poil. Niveau musique, le thème de David Newman colle à tout ça, à la fois pastiche évident des séries de l’époque et en même temps un vrai thème qui sent bon le courage et l’aventure. Avec tous ses degrés de lecture, Galaxy Quest est un vrai plaisir de cinéma.
  • Alan Rickman est génial.


Cliquer ici pour jouer au bingo avec ces propositions d'ingrédients

Choississez 36 ingrédients parmi cette liste et placez-les judicieusement dans votre grille.
Attention, parmi ces ingrédients, seuls 33  figurent dans la recette de ce film ; tous les autres ne s'y trouvent pas.

Personnage > Agissement

    — À voix haute | S’entraîne avant de...
    — Bagarre | Valdingue à travers une vitre, une palissade, une porte...
    — Deux personnages se cognent la tête l’un l’autre en se penchant
    — Émotion | Pique une crise de nerf

    Un personnage pète un boulon (patronne, méchantes, héroïne ou héros, etc.).

    — Fait semblant de dormir
    — Montre un truc du doigt

    Souvent un repère géographique lors d’un périple à pied, ou une fugitifve, etc.

    — Mort | Meurt dans les bras d’un autre personnage

    La tension dramatique au paroxysme !

    — N’importe quoi | Trouve un indice en allant pisser

    Ou même la solution à un problème.

    — Passion | Fait preuve de jalousie ou de rivalité masculine

    Bonus de 5 pts si un des hommes au cœur de cette rivalité croise les bras de frustration/colère/mécontentement.

    — Passion | Se fait draguer
    — Se regarde dans un miroir | Introspection, reprise en main (films à corriger)
    — Stylé | Fume une clope après avoir fait l’amour
    — Stylé | Se gare pile devant la porte du bâtiment à visiter

    Pour les héros et héroïnes, il y a systématiquement et miraculeusement une place de libre juste en face de toutes les portes d’entrée du monde.


Personnage > Caractéristique

    — Enfant ou ado tête à claques
    — Suicidaire | Menace de sauter d’un immeuble

Personnage > Citation

    — Exprime du soulagement | « Hourra ! » de quartier général

    & variantes : « Hourra ! » de foule, etc.

    — S’inquiète | « J’aime pas ça »
    — S’inquiète | « Oh mon dieu ! »

    & variantes : « Que dieu vous bénisse », etc.


Personnage > Héros ou héroïne

    — Ruse | Simulent une engueulade pour désarçonner les méchantes
    — Tension | Son fils, sa fille, sa femme, une proche est en danger, entre les mains des méchantes

Personnage > Interprétation

    — Interprétation | Rit de manière forcée

    Comment montrer que les personnages vivent un moment de complicité ou de soulagement ? Facile ! on les fait rigoler et le tour est joué ; pas grave si ça sonne faux et artificiel.

    — Loose | S’évanouit exagérément
    — Lunettes | Enlève ses lunettes avant de parler

    Plus stylé, tu meurs ; sans compter que ça donne vachement de crédit à ce qu’on dit : si on enlève ses lunettes de soleil, c’est forcément qu’on va dire des trucs importants.


Personnage secondaire

    — Petite génie de l’informatique qui réalise une opération complexe en appuyant sur deux touches

Réalisation

    — Fin | Tout est bien qui finit bien

    Une fin heureuse dans un monde de brutes.

    — Habillage | Placement de produits
    — Média | Point de situation par un reportage télé, radio ou presse écrite
    — Mise en scène | Faisceau d’une lampe-torche dirigée vers la caméra

    Marche aussi avec les faisceaux laser

    — Ouverture ou fin | Voix off d’introduction ou de conclusion

    À l’adresse du spectateur. Direct. Sans vaseline ni repas aux chandelles.

    — Tension | Bombe désamorcée (ou menace stoppée) in extremis

    & variantes


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Intelligence artificielle de vaisseau/interface/voix de haut-parleur : commente tout/repète les consignes/diffuse un message informatif

    Et tout ce qu’elle fait. D’une voix électronique, monocorde et souvent féminisée naturellement.

    — Pouet-pouet | Effet pyrotechnique hasardeux

    Souvent à base d’étincelles disgracieuses, sans aucun rapport avec la réalité.

    — Pouet-pouet | Fausse blessure

    Beaucoup de sang, mais pas de plaie. Ou à l’inverse, une plaie qui ne saigne pas.

    — Tension | Compte à rebours

Réalisation > Audio

    — Ambiance sonore | Alarme stridente de vaisseau spatial/laboratoire/base secrète

    Parce qu’un vaisseau spatial sans alarme c’est une France sans fromages.

    — Bruit exagéré | Bruit métallique injustifié

    Comme une épée tirée d’un fourreau en cuir ; et par extension, tout bruit métallique absolument impossible.

    — Bruit exagéré | Coup de couteau

    Extra spongieux.


Réalisation > Surprise !

    — Faux suspense | Scène de tension / d’action interrompue par un « Coupez ! »

Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Coup dans les couilles (gag)

    Là, on s’amuse. Là, c’est de la vraie rigolade.

    — Cri (gag)

    Cri que des personnages peuvent pousser en même temps, en se regardant, etc.

    — Est éclaboussée par un fluide

    Ou plus généralement recouverte.

    — Gag cartoonesque | Traînée au sol par un chien qui tire sur sa laisse
    — Interprétation | Roule des yeux
    — Nourriture étrangère (gag)

    Les anglais mangent fade, les américains mangent gras etc.

    — Quiproquo de situation

    A voir pour une meilleure appellation. Pour un exemple précis : dans the stupids, les enfants laissent un mot sur la table pour expliquer qu’ils partent a la recherche de leur père, probablement kidnappé, et qu’ils vont voir la police. La mère comprend que la police a kidnappé ses enfants.
    Peu après un flic appelle pour lui dire que ses enfants sont avec lui.

    — Quiproquo sur l’identité des personnages

Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Bal costumé ou carnaval

    Oh les jolies idées de déguisement ridicules.

    — Inauguration

    Rubans, fanfare, foule en délire et parfois corruption et dessous de tables


Scénario > Dialogue

    — Foule en délire

    Applaudissements nourris après une action héroïque, la résolution positive d’un événement dramatique, etc.

    — Phrase-choc

Scénario > Élément

    — Merci, Captain Obvious !
    — Toast

    Du simple « à machin » au grand format précédé d’un cling-cling-cling émis par le bord d’un verre frappé par un couvert.

    — Une proche meurt sous ses yeux

    sa copine, son pote, son mari, son gnard...


Scénario > Ficelle scénaristique

    — A oublié de poster une lettre / de transmettre un message
    — Introduction forcée d’un élément dont on sait d’avance qu’il servira plus tard (fusil de Tchekhov)
    — La personne qui sait la vérité n’est crue par personne

    Scientifique, lanceur d’alerte, policier s’évertue en vain à éviter la catastrophe.

    — Tension | Confond la chose qui le/la menace avec son pote

Scénario > Situation

    — Agissement | Conversation privée entendue à l’insu des personnes qui parlent

    & variantes : les micros sont restés ouverts, conversation de toilettes de lieux publics, etc.

    — Agissement | Échanges de banalités avec sa/son collègue bléssée (sur un brancard / juste avant le départ en ambulance)

    & variantes, avec un brancard ou de l’ambulance.

    — Tension | Doit s’échapper avant la destruction imminente de...

    ... la base secrète, le vaisseau ennemi, etc.


Thème > GI Joe

    — Ordonne | « Go, go, go ! »

    & variantes


Thème > N’importe quoi

    — Accessoire | Gaspillage alimentaire
    — Non-suspension d’incrédulité | Ça a l’air d’être tellement simple à faire !

    Euh..., c’est vraiment si facile à faire, ce que fait ce personnage... ?

    — Non-suspension d’incrédulité | Distorsion spatio-temporelle

    Grave problème de cohérence au niveau du temps qui passe soit trop vite, soit trop lentement ; ou au niveau de l’espace, quand la scène se déplace hyper vite à l’autre bout du monde

    — Non-suspension d’incrédulité | Pourquoi les extraterrestres sont-ils toujours humanoïdes ?

    Statistiquement, ça doit pas être trop ça. Faudrait voir sur Wikipedia.


Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Objectification sexuelle | Nichons, fesses

Thème > Testostérone

     ? | Fallait pas la/le faire chier

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)



Consulter les 33 ingrédients de ce film

Personnage > Agissement

Personnage > Citation

Personnage > Héros ou héroïne

Personnage > Interprétation

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Dialogue

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > GI Joe

Thème > N’importe quoi

Thème > Testostérone

    Ce film ne contient aucune mort


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?