Galaxy Quest

Never give up, never surrender !
Pendant quatre ans, les courageux membres d’équipage du vaisseau « Protector NSEA », l’imperturbable commandant Peter Quincy Taggart (Tim Allen), la blonde et pigeonnante Tawny Madison (Sigourney Weaver) et le reptilien Dr. Lazardus (Alan Rickman), ont sillonné l’espace et accompli avec vaillance les missions les plus improbables, jusqu’au jour où leur série a été déprogrammée de la télévision ! Vingt ans plus tard, un petit groupe d’extra‐terrestres suit avec passion les rediffusions de « Galaxy Quest » qu’ils prennent pour un documentaire. Ils téléportent l’équipe d’acteurs « has‐been », convaincus que seuls ces héros peuvent sauver la Nébuleuse Klatu menacée d’anéantissement par une race ennemie. Sans script, ni réalisateur, ni scénario, les acteurs doivent jouer le rôle le plus performant de leur vie pour aider leurs nouveaux compagnons. Une aventure hilarante d’« anti‐héros » à déguster à tout âge !
source synopsis et images : DreamWorks Pictures Gran Via Productions
Fiche créée le 24 octobre 2022 et mise à jour le 29 août 2023

Des choses gentilles à dire sur ce film

  • Que se passerait-il si des extraterrestres prenaient au premier degré ce qui se passe dans un feuilleton télé du type Star Trek et qu’ils en recrutaient le casting pour leur filer un coup de main dans une guerre interstellaire. Le pitch de Galaxy Quest, du nom de la série fictive, frappe fort. Mieux encore, le film arrive à naviguer entre les écueils avec une belle agilité : David Howard et Robert Gordon au scénario et Dean Parisot à la réalisation arrivent à restituer toute une ambiance sans jamais tomber dans le mépris pour le matériau de base (Star Trek) ni son impact social et culturel (les fans et les conventions). On trouve donc la description d’une équipe d’acteurs (de l’acteur shakespearien blasé (joué Alan Rickman) à la diva sympathiquement puante (Tim Allen) en passant par l’enthousiaste forcené (Sam Rockwell en période de vache maigre qui oscillent entre conventions, pubs pour les supermarchés, et prises de bec) ; les ficelles d’une œuvre considérée à présent comme ringarde (la question de la mort des figurants, des comptes à rebours qui s’arrêtent à la dernière seconde, des couloirs truffés de pièges pour absolument aucune raison, un personnage féminin qui n’a pour toute fonction que de répéter ce que dit déjà l’intelligence artificielle du vaisseau, les petites roulades de capitaine dans le feu de l’action etc.) sans parler de leurs fans qui ont tendance à la monomanie. Howard, Gordon et Parisot connaissent leur sujet et livrent par conséquent une caricature bien vue mais pleine de bienveillance et d’affection. Et forcément, c’est drôle. Au-delà, Galaxy Quest est aussi un vrai récit de science fiction, avec un scénario en béton, des situations et des dialogues bien travaillés, des décors, des designs et maquillages au poil. Niveau musique, le thème de David Newman colle à tout ça, à la fois pastiche évident des séries de l’époque et en même temps un vrai thème qui sent bon le courage et l’aventure. Avec tous ses degrés de lecture, Galaxy Quest est un vrai plaisir de cinéma.
  • Alan Rickman est génial.


Cliquer ici pour jouer au bingo avec ces propositions d'ingrédients

Choississez 36 ingrédients parmi cette liste et placez-les judicieusement dans votre grille.
Attention, parmi ces ingrédients, seuls 33  figurent dans la recette de ce film ; tous les autres ne s'y trouvent pas.

Personnage > Agissement

    — Émotion | Pique une crise de nerf

    Un personnage pète un boulon (patronne, méchantes, héroïne ou héros, etc.).

    — Famille | À la fin, tombe dans les bras de sa femme/son mari/son fils/sa fille

    & variantes

    — Fuite | Tombe pendant une fuite à pied

    & variantes : fuite à cheval, etc.

    — Montre un truc du doigt

    Souvent un repère géographique lors d’un périple à pied, ou une fugitifve, etc.

    — Mort | Meurt dans les bras d’un autre personnage

    La tension dramatique au paroxysme !

    — N’importe quoi | Arrivent à compter chacune le nombre de balles tiré par l’autre

    Mais parfois - suspense - se plantent.

    — Passion | Fait preuve de jalousie ou de rivalité masculine

    Bonus de 5 pts si un des hommes au cœur de cette rivalité croise les bras de frustration/colère/mécontentement.

    — Se regarde dans un miroir | Introspection, reprise en main (films à corriger)

Personnage > Caractéristique

    — Enfant ou ado tête à claques

Personnage > Citation

    — Exprime du soulagement | « Hourra ! » de quartier général

    & variantes : « Hourra ! » de foule, etc.

    — Raisonne | « Tu ne peux plus rien pour lui... »
    — S’inquiète | « J’aime pas ça »
    — S’inquiète | « Oh mon dieu ! »

    & variantes : « Que dieu vous bénisse », etc.


Personnage > Héros ou héroïne

    — Ruse | Simulent une engueulade pour désarçonner les méchantes

Personnage > Interprétation

    — Loose | S’évanouit exagérément

Personnage > Méchante

    — Bagarre | Se battent entre eux
    — Mort | Stupide

    Quand il ne connaît pas une fin dégueulasse, le sbire meurt de manière ridicule... Et parfois il fait les deux.

    — Profil | Capitaliste sans scrupule

    Avide de gains au mépris de tout sens moral.


Personnage secondaire

    — Équipe de sécurité à la ramasse

    C’est pas le héros qui est très bon, c’est les autres qui sont cons.


Réalisation

     ? | Caméo
    — Course-poursuite | Gros plan du pied sur la pédale d’accélération ou de freins

    Insert toujours utile.

    — Course-poursuite | Sème la panique en roulant sur le trottoir

    Passants : « Eh mais il est fou », « Attention !  », « Yaaaaaah ! ».
    & variantes de zones piétones : centres commerciaux, galeries marchandes, etc.

    — Fin | Le film se termine sur un baiser
    — Fin | Tout est bien qui finit bien

    Une fin heureuse dans un monde de brutes.

    — Grammaire | Ralentis injustifiés et insupportables

    Ralenti = oh là là, attention, il se passe quelque chose de dramatique !

    — Grammaire | Sauts de peur et hurleurs

    Autrement dit jumpscares et screamers : des effets aujourd’hui un peu trop faciles du cinéma de frissons.

    — Habillage | Placement de produits
    — Média | Point de situation par un reportage télé, radio ou presse écrite
    — Tension | Bombe désamorcée (ou menace stoppée) in extremis

    & variantes

    — Vue subjective | Jumelles... avec deux ronds bien dessinés

    Purement graphique.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Intelligence artificielle de vaisseau/interface/voix de haut-parleur : commente tout/repète les consignes/diffuse un message informatif

    Et tout ce qu’elle fait. D’une voix électronique, monocorde et souvent féminisée naturellement.

    — N’importe quoi | Explosion injustifiée

    (voiture, avion, bateau, etc.)

    — Pouet-pouet | Effet pyrotechnique hasardeux

    Souvent à base d’étincelles disgracieuses, sans aucun rapport avec la réalité.

    — Tension | Compte à rebours

Réalisation > Audio

    — Ambiance sonore | Alarme stridente de vaisseau spatial/laboratoire/base secrète

    Parce qu’un vaisseau spatial sans alarme c’est une France sans fromages.

    — Bruit exagéré | Les épées, cannes, flèches, lances font woosh et cling !

    Woosh pour les coups donnés dans le vide (entraînements, démonstrations de rapidité) et cling dans les combats réels... Ah oui, et les armures font bong parfois.

    — Bruit générique | Porte ouverte
    — Voix off | Pensées de personnage

    Sauce tartare, sauce tartare, sauce tartare.


Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Comique de répétition
    — Cri (gag)

    Cri que des personnages peuvent pousser en même temps, en se regardant, etc.

    — Est éclaboussée par un fluide

    Ou plus généralement recouverte.

    — Fait des grimaces (dans le dos) / répète une phrase sur un ton moqueur

    Pas d’accord, humiliée, le personnage attend que son/sa interlocuteurice ait le dos tourné pour lui faire des grimaces !
    & variante : personnage qui en imite un autre (dans son dos ou non) en reprenant ses phrases et en les prononçant comme un gamin
    Effet garanti sur nos zygomatiques.

    — Interprétation | Roule des yeux
    — Nourriture étrangère (gag)

    Les anglais mangent fade, les américains mangent gras etc.

    — Quiproquo de situation

    A voir pour une meilleure appellation. Pour un exemple précis : dans the stupids, les enfants laissent un mot sur la table pour expliquer qu’ils partent a la recherche de leur père, probablement kidnappé, et qu’ils vont voir la police. La mère comprend que la police a kidnappé ses enfants.
    Peu après un flic appelle pour lui dire que ses enfants sont avec lui.

    — Quiproquo sur l’identité des personnages
    — Se retrouve nue, en serviette ou en slip dans un endroit public

Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Début d’orage au moment opportun

    L’orage commence pile quand la tension dramatique s’exacerbe.

    — Inauguration

    Rubans, fanfare, foule en délire et parfois corruption et dessous de tables


Scénario > Dialogue

    — Foule en délire

    Applaudissements nourris après une action héroïque, la résolution positive d’un événement dramatique, etc.

    — Phrase-choc

Scénario > Élément

    — Drapeau national flottant au vent
    — Maladie incurable (contexte)
    — Scène rapide de procès/condamnation
    — Stylé | Variante de la légende de Guillaume Tell

Scénario > Ficelle scénaristique

    — Introduction forcée d’un élément dont on sait d’avance qu’il servira plus tard
    — L’univers est petit

    « Toi, ici ? »... Quand on tombe sur une vieille connaissance à l’autre bout de la galaxie

    — La personne qui sait la vérité n’est crue par personne

    Scientifique, lanceur d’alerte, policier s’évertue en vain à éviter la catastrophe.

    — Retour d’un personnage qu’on croyait mort
    — Stylé | Trouve un indice en frottant un crayon sur une feuille blanche

Scénario > Situation

    — Agissement | Conversation privée entendue à l’insu des personnes qui parlent

    & variantes : les micros sont restés ouverts, conversation de toilettes de lieux publics, etc.

    — Trop injuste | Victime ou témoin pas crue (par la police)

Thème > GI Joe

    — Ordonne | « Go, go, go ! »

    & variantes

    — Répond | « Affirmatif !/Négatif ! »

Thème > N’importe quoi

    — Non-suspension d’incrédulité | Pourquoi les extraterrestres sont-ils toujours humanoïdes ?

    Statistiquement, ça doit pas être trop ça. Faudrait voir sur Wikipedia.

    — Pièges artisanaux qui seront tous montrés en action, et qui fonctionnent tous sans anicroche

Thème > Testostérone

     ? | Fallait pas la/le faire chier
    — Véhicule | Appuie sur le champignon, montre que t’en as dans le caleçon

    Un personnage kiffe la conduite sportive, à grands renforts de Vroumm vroumm, crissement de pneus, dépassements dangereux, etc. Un vrai mec, on vous dit.


(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)



Consulter les 33 ingrédients de ce film

Personnage > Agissement

Personnage > Citation

Personnage > Héros ou héroïne

Personnage > Interprétation

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Dialogue

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > GI Joe

Thème > N’importe quoi

Thème > Testostérone

    Ce film ne contient aucune mort


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?