Freelance

Retour (un peu moisi) vers le passé
Un agent des forces spéciales décide de prendre sa retraite de l’armée et de fonder une famille aux États-Unis. Après plusieurs années d’efforts pour se conformer à la vie en banlieue, il décide de sortir de sa retraite et d’accepter un contrat pour assurer la sécurité d’une journaliste alors qu’elle interviewe un dictateur sud-américain. Lorsqu’un coup d’État militaire éclate en plein milieu de l’interview, les voici tous trois contraints de s‘enfuir dans la jungle où ils doivent survivre aux éléments, aux militaires et les uns aux autres.
Chiant, voire carrément pénible
sur l'échelle de Slater
  1 regard incrédule :
  1. La blague sur la taille de la bite de Mason... en 2023 !

Des choses pas très gentilles à dire sur ce film

J’aime bien John Cena, sa forte présence à l’écran, son potentiel comique, ses apparitions qui relèvent les scènes dans lesquelles il joue : il m’est un acteur sympathique.
Parfois, un prodige inattendu permet à un film raté d’être ainsi rattrapé par ses comédiennes. Pour Freelance, ça ne suffit clairement pas. Pire, les personnages mal écrits plombent encore plus cette production peu inspirée, aboulique malgré des explosions et des coups de feu en pagaille. Et je ne compte pas les débilités anecdotiques, finalement à l’image du film, comme cet hélicoptère qui fait des passes pour mitrailler les fuyardes sans jamais se poser en vol stationnaire.
Je pense surtout aux rôles féminins : Alison Brie incarne une journaliste tout à la fois nunuche complète vernis d’une couche de vertu journalo-héroïque, âpre aux gains et intéressée et bizarrement immorale, et d’Alice Eve la femme du héros, montrant des signes d’indépendance et de courage mais aussi d’une absence de discernement ahurissant et d’une sorte de soumission au mâle dominant.
Je pense voir des tentatives scénaristiques pour ajouter de la profondeur et de la complexité au récit mais la réalisation de l’ensemble est si ratée que tout tombe à l’eau.
Juan Pablo Raba s’en sort un peu mieux mais là encore, j’ai tellement rien compris à son arc que j’en suis resté ébahi. Je me suis vu devant un bon épisode de Meurtres à... où je commence à me perdre dans l’histoire dès le premier quart d’heure (ce qui ne m’empêche pas de fortement apprécier ces téléfilms).

À réserver aux journées d’arrêt-maladie, avec 40°C de fièvre au fond du lit, pour être en cohérence avec le maelstrom de n’importe quoi de ce Freelance, contrefaçon vile des standards d’action du passé.



Cliquer ici pour jouer au bingo avec ces propositions d'ingrédients

Choississez 36 ingrédients parmi les 100 que comptent cette liste et placez-les judicieusement dans votre grille.
Attention, parmi ces 100 ingrédients, seuls 50 figurent dans la recette de ce film (sur les 51repérés par l'équipe d'Incredulos Vultus) ; ce qui veut dire que 50 ingrédients de cette liste ne se trouvent pas dans ce film.

Bonus

    — Non-suspension d’incrédulité | Mais qui... peut encore... y croire

    Faut pas pousser Mémère dans les orties, là, c’est trop invraisemblable.
    Attention : s’ajoute uniquement pour des films qui se veulent au 1er degré et qui contiennent des séquences au réalisme parfaitement inconcevable ; ne convient pas pas pour des films plus légers, où le second degré est de mise, ou qui sont construits pour écarter toute logique (Fast & Furious par exemple).

    Note : si vous avez trouvé d’où est tiré la référence qui a servi à l’intitulé de cet ingrédient, bravo à vous ; vous faites partie des gens au goût sûr en matière de rigolade.


Personnage > Agissement

    — Cours-poursuite | Tire dans un pneu
    — Course-poursuite | Court après un véhicule

    Que le personnage soit abandonné par les gens qui partent sans lui ou qu’il cherche à les rattraper, il se retrouve à leur courir après, en vain (ou pas).

    — Émotion | Regarde (avec tristesse/nostalgie) une photo de sa femme/son mari/sa fille/son fils

    & variantes : une vidéo de famille.
    Peut lui parler.

    — Famille | À la fin, tombe dans les bras de sa femme/son mari/son fils/sa fille

    & variantes

    — Fuite | Tombe pendant une fuite à pied

    & variantes : fuite à cheval, etc.

    — Glisse un pied dans l’embrasure de la porte
    — Lit une histoire à son gosse pour l’aider à s’endormir
    — Mort | Meurt dans les bras d’un autre personnage

    La tension dramatique au paroxysme !

    — Passe à travers une vitre : pour s’échapper

    & variantes

    — Se regarde dans un miroir | Maquillage, nœud de cravate, etc.

    Et par extension, tous les usages quotidiens rendus possibles par un miroir.

    — Stylé | Demande un truc en claquant des doigts

    C’est qui le boss ?

    — Stylé | Démontre son habileté avant un combat pour intimider son adversaire

    Lors de combats entre gentilles et méchantes, la/le méchante fait une démonstration au nunchaku, à l’épée, au fouet, etc. En général, ça sert à rien parce qu’il/elle se fait rétamer en deux coups les gros.

    — Tension | Tire un coup de feu en l’air pour calmer tout le monde
    — Trop âgée pour ces conneries | A envie de raccrocher les gants

    Peut-être avoir un chien, une maison à soi et des enfants... et arrêter tout ça pour de bon.

    — Vie de merde | Vomit

Personnage > Caractéristique

    — Super pouvoir | Éloquence magistrale

    Discours (généralement improvisé) récompensé par un tonnerre d’applaudissements.

    — Super pouvoir | Il/elle sait tout faire
    — Tension | Maniaque de la gâchette

    Ils cherchent pas, ils mitraillent. Mais ne touchent jamais...

    — Vie personnelle | Problèmes familiaux/de couple

Personnage > Citation

    — Exprime du soulagement | « Hourra ! » de quartier général

    & variantes : « Hourra ! » de foule, etc.

    — Prévient | « Courrez ! »

    Là, y’a plus le temps de bavasser, faut y aller fissa !

    — Récrimine | « Hé, mais ça va pas ! »

    & variantes : « Hé, mais qu’est-ce qui vous prend ! »

    — S’inquiète | « Oh mon dieu ! »

    & variantes : « Que dieu vous bénisse », etc.

    — S’inquiète | « Oh-oh »
    — Se justifie | « Laisse moi t’expliquer ! » / « C’est pas ce que tu crois ! » / « Tu dois me croire, je t’expliquerai »

Personnage > Héros ou héroïne

    — Drame | Son/sa coéquipiere s’est fait buter (il y a déjà quelques temps)
    — Fibre héroïque | Sur le point de raccrocher ou a déjà raccroché, mais repart pour la der des der

    Généralement sous la contrainte.
    Mais après ce coup/contrat/mission il arrête pour profiter d’une liberté bien méritée, juré craché !

    — Super pouvoir | Simple blessure au front, au bras...

    Il s’en est pris pourtant, des beignes, mais visiblement, il est costaud le bougre !

    — Tension | Son fils, sa fille, sa femme, une proche est en danger, entre les mains des méchantes

Personnage > Interprétation

    — Théâtralise une anecdote

Personnage > Méchante

    — Bute un sbire ou un membre du personnel pour faire une démonstration
    — Mort | Le chef des méchants (ou la traîtresse) meurt toujours en dernier

    Autrement dit, tant qu’un de ses sous-fifres reste en jeu, il pourrait survivre à une décapitation.


Personnage secondaire

    — Petite génie de l’informatique qui réalise une opération complexe en appuyant sur deux touches

Réalisation

    — Course-poursuite | Voiture qui décolle et se retourne en l’air (suite à une collision)

    La touche eighties.

    — Démarre sur les chapeaux de roues

    La plupart du temps sans même être pressé par le temps.

    — Disparaît comme par enchantement | après le passage d’un bus/d’un train... entre lui/elle et son interlocuteur
    — Fin | Bêtisier intégré au générique de fin
    — Fin | Le mot FIN apparaît en toutes lettres à l’écran

    Des fois qu’on aurait pas compris avec le petit mot d’esprit, le baiser langoureux, le plan grue et le thème principal joué crescendo.

    — Fin | Tout est bien qui finit bien

    Une fin heureuse dans un monde de brutes.

    — Grammaire | Ralentis injustifiés et insupportables

    Ralenti = oh là là, attention, il se passe quelque chose de dramatique !

    — Habillage | Placement de produits
    — Ouverture ou fin | Voix off d’introduction ou de conclusion

    À l’adresse du spectateur. Direct. Sans vaseline ni repas aux chandelles.

    — Technique | Faux raccord flagrant
    — Technique | Fond vert dégueulasse
    — Technique | Travelling circulaire inutile
    — Transition | Décollage/atterrissage d’un avion filmé de face/de dos

    Image d’une symétrie presque parfaite baignant dans les tons rosés ou orangés.

    — Vue subjective | de victime potentielle

    Cadrages de murs, de plafonds, de bosquets. Mouvements de caméra secs. Accompagnés parfois de bruits inquiétants ou des halètements de la personnes à travers les yeux de laquelle on suit l’action.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Caméra dissimulée dans un nounours
    — Plan du tableau d’affichage qui montre les scores évoluer au fil de la partie
    — Pouet-pouet | Déguisement

    Exemple type : comment ces types font pour ne pas remarquer que la femme tip top canon qu’ils sifflent est en fait Gégé du balto avec une perruque grossière et une tartine de rouge à lèvres.

    — Pouet-pouet | Effet pyrotechnique hasardeux

    Souvent à base d’étincelles disgracieuses, sans aucun rapport avec la réalité.

    — Stylé | Valise pleine de billets

    & variantes...
    La valise c’est pour le grand banditisme qui s’assume, les enveloppes kraft pour les p’tits pots-de-vin


Réalisation > Audio

    — Bruit exagéré | « Sluuurp »

    Un gros bruit exagéré d’une personne qui mange de la soupe ou finit un verre.

    — Bruit exagéré | Balles qui ricochent contre du métal

    Bruits encore plus exagérés quand les balles ricochent sur des murs en pierre, sur du sable, de la terre, du bois... ou encore de la neige !

    — Bruit exagéré | Bruit métallique injustifié

    Comme une épée tirée d’un fourreau en cuir ; et par extension, tout bruit métallique absolument impossible.

    — Musique | Classique
    — Musique | Emploi de (hard-)rock pour une scène de bagarre/massacre

Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Est bourrée ou droguée (gag)

    Une occasion de plus pour certains d’en faire des caisses...

    — Étagères de bibliothèque qui tombent comme des dominos
    — Fait des grimaces (dans le dos) / répète une phrase sur un ton moqueur

    Pas d’accord, humiliée, le personnage attend que son/sa interlocuteurice ait le dos tourné pour lui faire des grimaces !
    & variante : personnage qui en imite un autre (dans son dos ou non) en reprenant ses phrases et en les prononçant comme un gamin
    Effet garanti sur nos zygomatiques.

    — Observent en catimini, les yeux ou les têtes dépassant à l’unisson
    — Quiproquo de situation

    A voir pour une meilleure appellation. Pour un exemple précis : dans the stupids, les enfants laissent un mot sur la table pour expliquer qu’ils partent a la recherche de leur père, probablement kidnappé, et qu’ils vont voir la police. La mère comprend que la police a kidnappé ses enfants.
    Peu après un flic appelle pour lui dire que ses enfants sont avec lui.

    — Recrache sous le coup de la surprise ou du dégoût

    Question de timing ; ou de prise de conscience des ingrédients qui composent la recette.

    — Vomi (gag)

Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Cérémonie de remise de médaille ou de prix

Scénario > Dialogue

    — Référence à la Bible, ou à la religion chrétienne

    Pour se constituer des noms de code, des mots de passe ou semer autres indices.
    Pour étayer une argumentation.
    Pour impressionner son auditoire.
    Etc.


Scénario > Élément

    — Doit (faire) signer les papiers du divorce
    — Impérialisme, néo-colonialisme ou propagande | Les Américaines, c’est vraiment les plus fortes

Scénario > Ficelle scénaristique

    — Chatte à Mireille | Le bon vieux concours avec un gros prix cash qui tombe à pic
    — Deus ex-machina
    — En fait, elle/il avait un gilet pare-balles
    — L’univers est petit

    « Toi, ici ? »... Quand on tombe sur une vieille connaissance à l’autre bout de la galaxie


Scénario > Situation

     ? | Déménage après un traumatisme

    Pour prendre un nouveau départ.

    — Surprise | Se réveille à côté d’une inconnue ou d’une personne qui n’est pas son ou sa conjointe
    — Tension | Suspendue dans le vide

Thème > GI Joe

    — Méthode de pro | Langage des signes de commando

    Pour communiquer en toute discrétion.

    — Ordonne | « Go, go, go ! »

    & variantes

    — Ordonne | « On ne laisse pas un de nos gars derrière »

    Fierté du devoir accompli et honneur de l’équipe sauf (quitte à ce que toute l’escouade y passe).


Thème > N’importe quoi

    — Accessoire | Coiffure impeccable, en toutes circonstances
    — Carton-pâte | Le regard des personnages ne porte pas au-delà du champ de la caméra
    — Scientifiquement non prouvé | Physique des matériaux soumise à rude épreuve
    — Trop conne | Ces gens font des trucs complètement con

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Accents étrangers caricaturaux

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Dépendante | Elles craquent toutes pour ce mâle alpha
    — Femme aux petits soins d’un blessé

    Applique un mouchoir humide sur le front, fait un bandage à l’épaule, tient, les yeux pétillants, des propos réconfortants...

    — Image dégradante | Nunuche
    — Objectification sexuelle | Tenues légères
    — Violence sexuelle | Retient/tire une femme par le bras, contre son gré

    & variantes.


Thème > Testostérone

    — Bagarre | S’interpose entre deux esprits échauffés qui veulent se la donner

    Keep cool ! Concentrez-vous sur la mission.

    — Peau de vache | Sergent instructeur braillard

    L’archétype à la Platoon.

    — Référence à la taille d’une bite pour (s’auto)complimenter ou insulter

    Et variantes... Poids ou texture des couilles.


(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)



Consulter les 51 ingrédients et les 7 types de morts de ce film

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Citation

Personnage > Héros ou héroïne

Personnage > Interprétation

Personnage > Méchante

Réalisation

Réalisation > Audio

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Thème > GI Joe

Thème > N’importe quoi

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

Thème > Testostérone


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !





« 

Le film est intéressant et marrant j’ai vraiment aimé les scènes d’action
Surtout à la scène finale

 »


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?