Fée malgré lui

La comédie familiale à tire-d’aile
Derek Thompson, joueur professionnel de hockey sur glace qui pense que tous les coups sont permis, a la fâcheuse habitude de casser les dents de ses adversaires. Ce qui lui vaut le surnom de « Fée des dents ». Mais nul n’est à l’abri d’un sortilège… Un jour, après avoir brisé le rêve d’un enfant, Derek se voit condamné à une semaine de travaux d'intérêts généraux au royaume des fées. Pour accomplir son nouveau travail, il va devoir enfiler ailes et tutu et se transformer en vraie fée des dents ! Muni de sa baguette magique, l’ancien champion collecte tant bien que mal les dents de lait placées sous les oreillers et volette péniblement d’une maison à l’autre en multipliant les maladresses. Mais sa nouvelle mission va rapidement lui donner l’occasion de redécouvrir ses rêves d’enfant…

Titre original (ou alternatif) : Tooth Fairy
  • Une déformation de visage qui n’est pas sans rappeler Les visiteurs ou Les anges gardiens...
  • La scène « cri de Wilhelm » du générique de fin. Histoire de partir sur une bonne note.
À regarder uniquement entre amies
sur l'échelle de Slater
avec Dwayne Johnson

Des choses gentilles à dire sur ce film

  • Familial hyper classique mais pas trop insupportable pour deux raisons : The Rock, forcément - et The Rock en tutu sur un mini skate - et Stephen Merchant, forcément - et sa mine mi-envieuse mi-raisin devant des paires d’ailes -.


Cliquer ici pour jouer au bingo avec ces propositions d'ingrédients

Choississez 36 ingrédients parmi cette liste et placez-les judicieusement dans votre grille.
Attention, parmi ces ingrédients, seuls 36  figurent dans la recette de ce film ; tous les autres ne s'y trouvent pas.

Bonus

    — Riviera détente | « Si tu vois ce que je veux dire »

    & variante : « Tu vois ce que je veux dire »


Personnage > Agissement

    — Bagarre | Fabrique des pièges artisanaux

    Des pieux surgissants d’un fourré, des cartouches coincées dans les marches d’un escalier, des bombes à base de four à micro-ondes, etc., l’inventivité des héroïnes et des héros est sans limite.

    — Chute dans le vide en criant « Aaaaaah ! »

    À noter dès qu’un personnage tombe de haut en criant.

    — Coolitude | Est frappée par une révélation subite

    Le héros a trouvé un truc mais ne le dit à personne et quitte le groupe précipitamment

    — Émotion | Pique une crise de nerf

    Un personnage pète un boulon (patronne, méchantes, héroïne ou héros, etc.).

    — En toute discrétion | Se racle la gorge pour attirer l’attention
    — Interprétation | Porte la main à son visage dans un moment dramatique

    ou les deux mains... dans un geste soit trop théâtralisé, soit très mal joué, voire les deux.

    — Tension | Échappe in extremis à un danger

    C’était à un poil de cul près, mais ouf, on s’en est sorti.
    Une valeur sûre du catalogue.

    — Tension | Se palpe pour s’assurer qu’il/elle n’a pas été blessée

    Ou s’assurer qu’il n’a pas d’ailes de fée dans le dos (Fée malgré lui) par exemple.

    — Vie de merde | Vomit

Personnage > Caractéristique

    — Blues | Sa femme, sa fille sa mère ou sa sœur est morte

    & variantes : son mari, son fils, sa mère, etc.

    — Mégalo | Parle de lui à la 3e personne
    — Ouh ! | Réactionnaire
    — Parents opposés/réticents à la passion de leur gosse
    — Super pouvoir | Enfant plus responsable que ses parents
    — Traîtresse (coup de théâtre)

    & autres taupes : meilleur pote, responsable dévouée à la solde des méchantes (depuis le début ou pas)

    — Vie personnelle | Famille ou boulot : priorise son boulot plutôt que sa famille
    — Vie personnelle | Problèmes familiaux/de couple

Personnage > Citation

    — Commente | « J’ai bien besoin d’un verre, moi »
    — Prévient | « Sortons de cet enfer »

    & variantes proches

    — Regrette | « Puisse Dieu me pardonner »

    & variantes.


Personnage > Héros ou héroïne

    — Fibre héroïque | Se sacrifie avec panache

    Monde de merde !
    Mais faut bien qu’il y en ait, pour que les héroïnes et les héros puissent continuer leurs aventures.

    — Passion | Demande en mariage chevaleresque

    Avec genoux à terre, yeux embrumés, breloque coûteuse enchâssée dans une boîte sortie d’une poche.


Personnage > Interprétation

    — En fait des caisses
    — Loose | S’évanouit exagérément
    — Regard incrédule

Réalisation

    — Fin | Éclat de rire
    — Fin | Le film se termine sur un baiser
    — Fin | Le mot FIN apparaît en toutes lettres à l’écran

    Des fois qu’on aurait pas compris avec le petit mot d’esprit, le baiser langoureux, le plan grue et le thème principal joué crescendo.

    — Fin | Tout est bien qui finit bien

    Une fin heureuse dans un monde de brutes.

    — Grammaire | Emploi répété d’accélérés / Alternance d’accélérés et de ralentis

    Pour une scène (d’exposition généralement) péchue.

    — Grammaire | Pack moment décisif lors d’un match / d’une course : gros plans, échanges de regards entre le sportif et son entraîneur, un proche dans le public, ralentis, envolée musicale

    Et We are the Champions en bonus

    — Grammaire | Ralentis injustifiés et insupportables

    Ralenti = oh là là, attention, il se passe quelque chose de dramatique !

    — Habillage | Incrustation de texte sur l’écran : lieu, date, heure, etc.

    Ou « X mois/années plus tard/plus tôt » (inclut à ce titre les cartons au même titre que les incrustations à proprement parler)

    — Habillage | Titre qui apparaît en gros à l’écran, accompagné d’un effet sonore

    bruit métallique, coup de tampon & autres variantes.

    — Média | Point de situation par un reportage télé, radio ou presse écrite
    — Plan | Plongée sur un personnage au sol au milieu d’un groupe ou d’une foule

    Accompagnée le plus souvent d’une musique dramatique.

    — Technique | Faux raccord flagrant
    — Technique | Prises de vues multiples pour une même scène

    Exemple : une explosion ou un méga pain montrés sous tous les angles possibles avec à chaque fois un léger retour en arrière si bien qu’on a l’impression d’assister à quatre explosions ou quatre tartes au lieu d’une seule


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Pouet-pouet | Effet pyrotechnique hasardeux

    Souvent à base d’étincelles disgracieuses, sans aucun rapport avec la réalité.

    — Tags et graffittis post-apo

    « La fin est proche » tout ça, tout ça...

    — Tension | Jet de vapeur projetée par un tuyau qui fuit

    Le compagnon indispensable de toute usine désaffectée, sous-sol, base militaire, laboratoire, etc.


Réalisation > Audio

    — Bruit exagéré | Coup de couteau

    Extra spongieux.

    — Bruit générique | Chat

    Chat qui couine, qui feule, qui vole...

    — Effet | Cri de Wilhelm
    — Effet | Wooosh !
    — Musique | Classique
    — Musique | Pouet-pouet

    Assenés à coups de trombone ou de pizzicati.

    — Woosh | mouvement / acrobaties

    Woosh généré par un simple mouvement ou une série d’acrobaties du type : triple salto arrière = woosh ; saut de l’ange = woosh ; enchaînement roulade, saut extension, planche et chandelle = woosh, woosh, woosh et woosh


Réalisation > Surprise !

    — Faux suspense !

    Exemples :

    • une musique stridente accompagne l’arrivée dans le champ d’une main qui se pose sur l’épaule du personnage que l’on suit, mais ce n’était que la main d’un ami.
    • un discours d’un officiel mécontent laisse croire à une sanction terrible pour un personnage, jusqu’à l’annonce d’une remise de médaille annoncée avec un grand sourire.

Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Anachronisme wesh wesh et autres modernisations maladroites

    Pour un type d’humour qui parle aux djeun’s.

    — Calembour
    — Comique de répétition
    — Coup dans les couilles (gag)

    Là, on s’amuse. Là, c’est de la vraie rigolade.

    — Essaie de cacher un élément compromettant sous les yeux d’un tiers qui ne doit rien en savoir

    Exemple : un cadavre planqué à la va-vite sous l’évier dont la main sort malencontreusement lors de la visite d’une voisine.

    — Gag avec un animal
    — Gag cartoonesque | Personnage étranglé exagérément
    — Quiproquo de situation

    A voir pour une meilleure appellation. Pour un exemple précis : dans the stupids, les enfants laissent un mot sur la table pour expliquer qu’ils partent a la recherche de leur père, probablement kidnappé, et qu’ils vont voir la police. La mère comprend que la police a kidnappé ses enfants.
    Peu après un flic appelle pour lui dire que ses enfants sont avec lui.

    — Quiproquo | Prend pour lui/elle des paroles destinées à un autre

Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Véhicule en panne

Scénario > Dialogue

    — Foule en délire

    Applaudissements nourris après une action héroïque, la résolution positive d’un événement dramatique, etc.

    — Ironise | « Arrêtez, vous allez me faire pleurer »
    — Phrase-choc

Scénario > Élément

    — Coup de soleil
    — Titre du film énoncé dans le film

Scénario > Ficelle scénaristique

    — Cauchemar | Se réveille en hurlant/en sueur/en sursaut
    — Deus ex-machina
    — Introduction forcée d’un élément dont on sait d’avance qu’il servira plus tard (fusil de Tchekhov)
    — Plus de réseau téléphonique

Scénario > Situation

    — Passion | Moment d’intimité interrompu
    — Situation | Moment gênant lors d’un repas

    Les repas sont souvent le lieu de psychodrame, révélation embarrassante qui casse l’ambiance.

    — Tension | Contrôle de police
    — Tension | Suspendue dans le vide

Thème > N’importe quoi

    — Trop conne | Ces gens font des trucs complètement con

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)



Consulter les 36 ingrédients de ce film

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Héros ou héroïne

Personnage > Interprétation

Réalisation

Réalisation > Audio

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Dialogue

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > N’importe quoi

    Ce film ne contient aucune mort


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?