Expendables 3

United colours of n’importe quoi
Barney, Christmas et le reste de l’équipe affrontent Conrad Stonebanks, qui fut autrefois le co-fondateur des Expendables. Celui-ci devint par la suite un redoutable trafiquant d’armes, que Barney fut obligé d’abattre… Du moins, c’est ce qu’il croyait. Ayant échappé à la mort, Stonebanks a maintenant pour seul objectif d’éliminer l’équipe des Expendables. Mais Barney a d’autres plans... Il décide d’apporter du sang neuf à son unité spéciale et d’engager de nouveaux équipiers plus jeunes, plus vifs et plus calés en nouvelles technologies. Cette mission se révèle rapidement un choc des cultures et des générations, entre adeptes de la vieille école et experts high-tech. Les Expendables vont livrer leur bataille la plus explosive et la plus personnelle…

Titre original (ou alternatif) : The Expendables 3

Des choses à dire sur ce film

C’était cool de voir Robert Davi, Wesley Snipes, Harrison Ford, Mel Gibson ou Antonio Banderas (le seul, au passage, à tirer son épingle du jeu grâce à un personnage plutôt sympa) se mêler, ce coup-ci, à ce bukkake d’icônes pop (et on ne peut plus couillues)... même si on pouvait craindre, que dis-je, même si on savait pertinemment que personne n’en ferait rien. Eeeeh oui, les Expendables se suivent et se ressemblent, le concept ne bouge pas vraiment : on aligne du gros bras sous une bannière impérialiste coolos, dans une ambiance viriliste tout aussi coolos, et on pose le tout en divertissement fun.
Sauf que. Ce n’est ni cool, ni fun. Faute de folie, d’audace et de maîtrise, Expendables 3 n’est qu’une succession de scènes plus ou moins brouillonnes (oh une affreuse explosion d’immeuble, (trois ans après FF5 et un an après FF6... pour situer), oh un affreux parachute bleu en images de synthèse...) et systématiquement sans intérêt et qui ne laissent derrière elles que le sentiment, en tout cas pour les 35 ans et +, d’être un vieux con. Parce que oui, tout ne fait que rappeler à quel point l’actioner c’était mieux avant. Et avec ce constat viennent les réflexions philosophiques et malheureuses du genre : peut-être que ceux qui ont grandi avec Expendables penseront la même chose des films produits dans 30 ou 40 ans ? Témoignage d’un nivellement par le bas des plus tragiques.
À ce titre, le troisième Expendables, qui est plus mauvais que les précédents, est aussi plus cynique. La réflexion sur le temps qui passe et l’idée d’un certain âge d’or révolu de l’actioner propres à nourrir l’ego trip de Sly, les créateurs de Expendables s’étaient d’emblée appuyés dessus. Dans les volumes 1 et 2, ils n’ont malheureusement pas cherché à aller au-delà du concept de réunion de famille, dans le volume 3, ils ont malheureusement chercher à dévider le fil. S’en suit donc un caviardage de situations faciles et de répliques chocs ratées qui jouent sur l’opposition vieux/jeunes... Et comprendre par vieux, vieux briscards du film d’action/potentiellement has-been (les uns et les autres ont connu de mauvaises passes), et par jeunes... eh bien on ne sait pas trop. Mais en tout cas ils sont pénibles et c’est bien un peu voulu.
L’équipe de Barney Ross sera donc temporairement rafraîchie et accueillera notamment un hacker et une femme (archétype teinté d’un féminisme de façade bien pénible introduit lors d’une scène de boîte de nuit assez abominable) parce que ouais, les temps ont changé. Un peu de nouvelles technologies par-ci, une remarque méta sur les plans d’avant, à savoir on fonce dans le tas et on avise, par-là et le tour est joué. Autant dire que tout ce qui aurait pu alimenter un truc un peu fun, est finalement tué dans l’œuf à coup de paresse intellectuelle...
Les jeunots sont rapidement mis hors course et que c’est aux anciens de leur sauver les miches. Un faux retournement pas inintéressant en soi, dans une société où on te fait toujours comprendre que passé un certain âge tu vaux rien, mais les scénaristes, plutôt que de creuser le truc, même superficiellement, préfèrent se vautrer à nouveau dans l’action même pas décomplexée et les jeux de références grossières habituels, mention spéciale à Wesley Snipes et son évasion fiscale.
Sly a quand-même bien du se tripoter devant sa propre image de vestige toujours fringant de l’ancien temps.



Cliquer ici pour jouer au bingo avec ces propositions d'ingrédients

Choississez 36 ingrédients parmi les 100 que comptent cette liste et placez-les judicieusement dans votre grille.
Attention, parmi ces 100 ingrédients, seuls 50 figurent dans la recette de ce film (sur les 101repérés par l'équipe d'Incredulos Vultus) ; ce qui veut dire que 50 ingrédients de cette liste ne se trouvent pas dans ce film.

Bonus

    — Non-suspension d’incrédulité | Festival d’incohérences

    À partir de 4 « Nan mais c’est n’importe quoi ! » en moins d’1 quart d’heure.


Personnage > Agissement

    — Bagarre | Fracasse une bouteille sur le crâne d’un type

    Pleine en plus. Ces gens n’ont aucun savoir vivre.

    — Bagarre | Valdingue à travers une vitre, une palissade, une porte...
    — Bagarre | Brise nuque

    Une des signatures de Schwarzy.

    — Bagarre | Coup dans les couilles (ouch !)

    L’arme des faibles qui fait toujours mouche.

    — Chute dans le vide en criant « Aaaaaah ! »

    À noter dès qu’un personnage tombe de haut en criant.

    — Contre-intuitif | Agit de manière ordinaire dans une situation extraordinaire

    Exemple : pris sous un déluge de feu et d’acier, le personnage planqué derrière un baril sort son paquet de clopes et s’en grille une tranquilou.

    — Contre-intuitif | Drague incongrue dans un moment de tension
    — Contre-intuitif | Lance une répartie comique incongrue dans un moment dramatique

    Même dans les situations le plus dangereuses, la coolitude du personnage est telle qu’elle/il ne peut s’empêcher de faire une blagounette.

    — Course-poursuite | Défonce volontairement un portail avec son véhicule

    ou une clôture, une grille, une grange, etc.

    — Donne sa bouffe au chien discretos sous la table
    — Émotion | Pique une crise de nerf

    Un personnage pète un boulon (patronne, méchantes, héroïne ou héros, etc.).

    — Mort | Meurt en gesticulant comme un pantin désarticulé

    Syndrome physiologique bien connu appelé « On-m’a-demandé-de-bien-montrer-que-j’ai-été-touché-et-que-je-vais-mourir »

    — Passion | Se fait draguer
    — Prise du sommeil
    — Regrette

    Le personnage, soit en public, soit en privé, se lance dans un acte de contrition : il regrette tellement certains de ces actes passés.

    — Stylé | Bois cul sec (et repose son verre avec fracas)

    Sluuurp aaaaaaaaaah !

    — Stylé | Retire une flèche de son épaule
    — Stylé | Tire sans regarder où

    Tire le dos tourné à l’action, ou sur une personne située sur le côté. Sans jamais la regarder.

    — Tension | Échappe in extremis à un danger

    C’était à un poil de cul près, mais ouf, on s’en est sorti.
    Une valeur sûre du catalogue.

    — Tension | Tire un coup de feu en l’air pour calmer tout le monde

Personnage > Caractéristique

    — Ouh ! | Réactionnaire
    — Religion | Fait un signe de croix
    — Scientifique repentie qui se retourne contre l’autorité (militaire) pour aider son sujet d’étude

Personnage > Citation

    — Commente | « Ça, c’était pour XXXX ! »

    En frappant.

    — Dénigre | « Aaah les mecs... »
    — Exprime du soulagement | « Hourra ! » de quartier général

    & variantes : « Hourra ! » de foule, etc.

    — Ordonne | « C’est un ordre ! »

    & variantes

    — Prévient | « Accroche ta ceinture »
    — Réfrène | « Wo-wo-wo-wo-wo ! »

    Ou « A-a-a-a-a-a ! », ce qui signifie au choix « Mais qu’est-ce que tu me racontes là, mec ? », « Attends un peu, toi ! », « Tu penses aller où là ? », « Tu te crois chez Mamie ? », etc.

    — S’inquiète | « C’est trop calme » / « J’aime pas ça » / « J’ai un mauvais pressentiment » etc.

    « Ça ne colle pas », « Il y a quelque chose qui cloche »...


Personnage > Héros ou héroïne

    — Au chevet d’une proche

    J’en connais qui vont passer un mauvais quart d’heure.

    — Drame | Son/sa coéquipiere vient de se faire buter
    — Fibre héroïque | Garde son sang-froid en toutes circonstances
    — Héros qui, les mâchoires serrées, se reprend avant de tuer le méchant qui l’a provoqué
    — Loose | Se recentre ou évacue sa frustration au bar (ou au fond d’un verre)
    — Tension | Son fils, sa fille, sa femme, une proche est en danger, entre les mains des méchantes

Personnage > Interprétation

    — Applaudissement ironique

    Clap.
    Clap.

    Clap.

    Clap.

    — En fait des caisses
    — Interprétation | Rit de manière forcée

    Comment montrer que les personnages vivent un moment de complicité ou de soulagement ? Facile ! on les fait rigoler et le tour est joué ; pas grave si ça sonne faux et artificiel.

    — Lève les bras en signe d’impuissance

    Mais qui fait ça ?

    — Loose | S’évanouit exagérément
    — Lunettes | Enlève/relève ses lunettes dans un moment d’incrédulité, de surprise ou signifiant

    Plus ou moins lentement selon l’urgence, l’intensité... de ce que le personnage a sous les yeux.

    — Parle la bouche pleine

    .é .ui, .é .uper .rôl’ d’ fér. ça.

    — Regard incrédule

Personnage > Méchante

    — Mort | Big boss qui tue un sous-fifre pour sanctionner une erreur/une trahison

    Avec des patrons comme ça, on n’a pas besoin de flics.

    — Mort | Mort particulièrement horrible du/de la méchante
    — Profil | Mélomane
    — Une bombe lui sert d’assurance vie

Personnage secondaire

    — Bouclier humain

    Généralement présent dans la filmographie de Schwarzy (gloire éternelle sur toi, Ô mon Dieu).

    — Collègue lourdingue

    Soit un collègue qui saoule son entourage ;
    Soit un collègue que le spectateur trouve lourdingue : le side-kick rigolo

    — Petite génie de l’informatique qui réalise une opération complexe en appuyant sur deux touches

Réalisation

    — Course-poursuite | Gros plan du pied sur la pédale d’accélération ou de freins

    Insert toujours utile.

    — Démarre sur les chapeaux de roues

    La plupart du temps sans même être pressé par le temps.

    — Écran partagé

    Dialogue de téléphone, scène de cambriolage cool, effet suspense, etc.

    — Fin | Éclat de rire
    — Grammaire | Passage musical
    — Grammaire | Ralentis injustifiés et insupportables

    Ralenti = oh là là, attention, il se passe quelque chose de dramatique !

    — Habillage | Incrustation de texte sur l’écran : lieu, date, heure, etc.

    Ou « X mois/années plus tard/plus tôt » (inclut à ce titre les cartons au même titre que les incrustations à proprement parler)

    — Habillage | Placement de produits
    — Habillage | Titre qui apparaît en gros à l’écran, accompagné d’un effet sonore

    bruit métallique, coup de tampon & autres variantes.

    — Ralenti | Personnage qui saute une longue distance, un précipice, entre 2 immeubles, etc..
    — Sifflement entendu par une personne sonnée/choquée

    Ralenti en option.

    — Technique | Travelling contrarié
    — Vision subjective | Viseur de fusil à lunette
    — Vue subjective | d’une personne droguée, sonnée ou victime de malaise

    Voit de manière floue et penchée.

    — Vue subjective | Jumelles... avec deux ronds bien dessinés

    Purement graphique.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Arme | Clic au lieu du Bang

    Plus de cartouche dans le flingue, pile au moment où il en faudrait.

    — N’importe quoi | Explosion injustifiée

    (voiture, avion, bateau, etc.)

    — Pouet-pouet | Effet pyrotechnique hasardeux

    Souvent à base d’étincelles disgracieuses, sans aucun rapport avec la réalité.

    — Pouet-pouet | Mannequin en chute libre

    & variantes : mannequin écrabouillé, mannequin projeté... mais mannequin libéré !

    — Stylé | Un flingue dans chaque main

    De là à ce que le personnage canarde en sautant et réussisse des tirs impossibles...

    — Tension | Compte à rebours

Réalisation > Audio

    — Ambiance sonore | Alarme stridente de vaisseau spatial/laboratoire/base secrète

    Parce qu’un vaisseau spatial sans alarme c’est une France sans fromages.

    — Bruit exagéré | Balles qui ricochent contre du métal

    Bruits encore plus exagérés quand les balles ricochent sur des murs en pierre, sur du sable, de la terre, du bois... ou encore de la neige !

    — Bruit exagéré | Bruit métallique injustifié

    Comme une épée tirée d’un fourreau en cuir ; et par extension, tout bruit métallique absolument impossible.

    — Bruit exagéré | Coups donnés lors d’un combat au corps-à-corps
    — Bruit générique | Verre cassé

    Ou vase, poterie...

    — Musique | Classique
    — Musique | Rap

    Contexte urbain.
    Lecture négative : fait partie de la panoplie tension, quartier qui craint, gang...
    Lecture positive : sert caractériser un environnement / des personnages rebelles, créatifs, dynamiques, jeunes...

    — Voix off | Pensées de personnage

    Sauce tartare, sauce tartare, sauce tartare.

    — Woosh | mouvement / acrobaties

    Woosh généré par un simple mouvement ou une série d’acrobaties du type : triple salto arrière = woosh ; saut de l’ange = woosh ; enchaînement roulade, saut extension, planche et chandelle = woosh, woosh, woosh et woosh


Réalisation > Surprise !

    — Faux suspense !

    Exemples :

    • une musique stridente accompagne l’arrivée dans le champ d’une main qui se pose sur l’épaule du personnage que l’on suit, mais ce n’était que la main d’un ami.
    • un discours d’un officiel mécontent laisse croire à une sanction terrible pour un personnage, jusqu’à l’annonce d’une remise de médaille annoncée avec un grand sourire.

Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Accéléré (gag)

    Benny Hill, petit ange parti trop tôt...

    — Animal qui tombe sur un film célèbre mettant en scène un de ses congénères à la télé
    — Calembour
    — Observent en catimini, les yeux ou les têtes dépassant à l’unisson
    — Pipi, caca, prout

    et rots, pets, etc.


Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Cimetière

    Scènes prenant comme décor un cimetière, mais hors des scènes d’enterrement.

    — Cliché touristique
    — Séance d’entraînement au stand de tir

    En profite pour faire une démonstration d’habileté, ou pour se concentrer sur le criminel en cavale en pensant à l’attraper. Ou faire connaissance avec ses camarades.


Scénario > Dialogue

    — À voix haute | Se parle
    — Philosophie ou psychologie de comptoir

    Quand on a la chance de recevoir une leçon de vie comme celle-là, on en profite, parce qu’elle va nous changer à tout jamais.

    — Phrase-choc
    — Répliques à la con

    Il est nécessaire que le film soit plutôt généreux : quelques répliques à la con ne permettent pas d’associer cet ingrédient.


Scénario > Élément

    — Drapeau national flottant au vent
    — Est calée sur la fréquence radio des flics
    — Merci, Captain Obvious !
    — Reconstitue son ancienne équipe

    Appelle ou va voir une à une ses anciennes comparses pour les convaincre de faire un dernier coup.

    — Référence (grossière) à la culture populaire
    — Toast

    Du simple « à machin » au grand format précédé d’un cling-cling-cling émis par le bord d’un verre frappé par un couvert.

    — Une proche meurt sous ses yeux

    sa copine, son pote, son mari, son gnard...


Scénario > Ficelle scénaristique

    — L’univers est petit

    « Toi, ici ? »... Quand on tombe sur une vieille connaissance à l’autre bout de la galaxie

    — La chatte à Mireille

    À ce niveau-là, est-ce encore de la chance ? Plutôt une intervention divine.

    — Musique « ethnique » qui situe l’action dans un pays non-occidental
    — Retour d’un personnage qu’on croyait mort

Scénario > Situation

    — Bagarre | Combat féroce dans une arène

    Dans une cave, un parking, une usine désaffectée, aujourd’hui ou dans l’Antiquité : beaucoup plus rigolo que les courses d’escargots.
    Et très populaire chez les gens qui parient et qui croient très très forts en levant les bras.

    — Bagarre | Duel de fortes personnalités

    Y compris au sein du même camp

    — Bagarre | Futurs membres d’une équipe de choc recrutés aux quatre coins du monde

    Généralement c’est un milliardaire qui recrute.

    — Bagarre | Préparation avant une bataille

    Ça lime, ça coupe, ça soude, ça branche, à grands renforts d’étincelles et de postures déterminées à leur foutre la raclée, à ces connes.

    — Passion | Moment d’intimité interrompu
    — Passion | Sous-entendu sexuel
    — Situation | Moment « Woo-hoo ! »

    ... ou moment « You-hou ! », « Ou-hou ! », etc.
    Poussé par exemple à bord d’un grand huit, d’un hors-bord ou plus généralement dans une explosion d’enthousiasme.

    — Situation | Surenchère de carambolages
    — Tension | Doit s’échapper avant la destruction imminente de...

    ... la base secrète, le vaisseau ennemi, etc.

    — Tension | Suspendue dans le vide
    — Tension | Ultra violence inutile qui n’a l’air de gêner personne

Thème > GI Joe

    — Accessoire | Panoplie Raid (points rouges, vision nuit, silencieux, visage peinturluré etc.)
    — Accessoire | Phrase codée pourtant totalement compréhensible
    — Accessoire | Tatouage d’une section militaire d’élite
    — Agissement | Présente une arme de manière hyper détaillée pour ne pas dire publicitaire
    — Agissement | Rire de commando/de bande de voyous etc.

    Rire gras et collectif à l’évocation d’un passé commun/anecdote gênante/blague salace/humiliation/mission à venir

    — Ordonne | « À vos postes ! »
    — Ordonne | « Go, go, go ! »

    & variantes

    — Partage ses souvenirs/traumatismes de combat

Thème > N’importe quoi

    — Accessoire | Gaspillage alimentaire
    — Carton-pâte | Élégamment propulsée par le souffle d’une explosion très proche

    Moment généralement filmé au ralenti

    — Impossible, mais pourtant réussi | Tir (armes de jet, à feu)
    — Impossible, mais pourtant réussie | Action de précision dans des conditions ultra-chaotiques

    On se sent toute petite devant tant de dextérité.

    — Non-suspension d’incrédulité | Ça a l’air d’être tellement simple à faire !

    Euh..., c’est vraiment si facile à faire, ce que fait ce personnage... ?

    — Scientifiquement non prouvé | Physique des matériaux soumise à rude épreuve
    — Scientifiquement non prouvé | Séchage ultra-rapide de personnes trempées
    — Trop conne | Ces gens font des trucs complètement con

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Accents étrangers caricaturaux

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Attitude, remarque et/ou stéréotype sexiste
    — Dépendante | Elles craquent toutes pour ce mâle alpha
    — Image dégradante | Tombe en pâmoison devant un bijou

    Pour les poules, c’est les asticots ; pour les femmes, une bague de 20 carats.


Thème > Testostérone

     ? | Fallait pas la/le faire chier
     ? | Pulsion sexuelle masculine
     ? | Méthodes musclées
    — Stylé | Prend la place du chauffeur qui vient de se faire tuer
    — Truc de mecs | Amitié virile

    fraternité de bataillon, etc.


(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)



Consulter les 101 ingrédients et les 11 types de morts de ce film

Bonus

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Citation

Personnage > Héros ou héroïne

Personnage > Interprétation

Personnage > Méchante

Personnage secondaire

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Réalisation > Surprise !

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Dialogue

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > GI Joe

Thème > N’importe quoi

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

Thème > Testostérone


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?