Saga The Expendables

Expendables 2 : Unité spéciale

Dispensable 2
Les Expendables sont de retour et cette fois, c’est pour une affaire personnelle… Barney Ross, Lee Christmas, Yin Yang, Gunnar Jensen, Toll Road et Hale Caesar (accompagnés de leurs nouveaux membres Billy the Kid et Maggie ) doivent se réunir quand Mr. Church les engagent pour ce qui a l’air d’un job facile. Cela semble de l’argent facilement gagné pour Barney et sa bande de mercenaires à l’ancienne. Mais quand les événements tournent mal et que l’un des leurs est tué, les Expendables vont crier vengeance, dans un territoire hostile où toutes les chances sont contre eux. L’équipe tente alors une percée chez les forces adverses et s’en prennent à une de leurs armes : six livres de plutonium de qualité militaire, assez pour changer la face du monde. Mais ce ne sera rien comparé à ce qu’ils réservent à celui qui a sauvagement assassiné leur frère. Les règlements de compte et cette bataille ce fera bien sûr à la manière des Expendables…

Titre original (ou alternatif) : The expendables 2
source synopsis et images : Nu Image Millennium Media Lionsgate Nu Boyana Film Studios Thunder Road
Fiche créée le 3 novembre 2023 et mise à jour le 14 novembre 2023

Des choses pas très gentilles à dire sur ce film

Bon, bon, bon...
Expendables 2...
Pour résumer, la bande de mercenaires au grand cœur et aux personnalités pour la plupart interchangeables reprend du service pour rappeler qu’un vrai homme ça roule à moto, ça aime la mécanique, ça se fait tatouer, ça rigole gras et ça tourne au Jack... Et, malgré les origines diverses des membres de la bande, rappeler combien l’Amérique est indispensable au bon fonctionnement de la planète. Je caricature... mais c’est la caricature sur laquelle jouent le studio et la poignée de scénaristes responsables du truc. Dont acte.
Parce que voilà, comme son prédécesseur, Expendables 2 est une caricature. Une caricature suffisamment authentiquement bas du front pour être déplaisante mais pas assez outrancière pour être fun. Et c’est ça le plus horripilant : si le film se pose comme un divertissement qui ne prend pas la tête, il joue aussi, via ses têtes d’affiche notamment, sur une aura fun pétrie de surenchère jouissive et de malice méta. Et ce côté petit malin est imbuvable dans la mesure où d’une part, le film se veut décomplexé et burné mais n’a ni la maîtrise, ni la folie, ni l’enthousiasme des actioners auxquels il est sensé rendre hommage (voire desquels il a la prétention d’apparaître comme héritier) et d’autre part, en terme de divertissement futé à destination d’un groupe d’amateurs, il ne fera pas mieux que de caser un Chuck-fact de manière assez lourdingue, des « I’ll be back » comme s’il en pleuvait et, de manière un peu plus subtile, une référence au parcours de chimiste de Dolph Lundgren... clin d’œil-clin d’œil, coup de coude-coup de coude. Pour schématiser, la saga Expendables est à l’actioner ce que le je-m’en-foutisme goguenard de Uwe Boll est à l’impertinence. C’est assez navrant.
Ça l’est d’autant plus avec un casting pareil. C’est super d’aligner les vieux routards que sont Sly, Schwarzy, JCVD, Bruce Willis, Dolph Lundgren mais aussi les tout aussi attachants Jason Statham, Scott Adkins et Terry Crews... Mais voilà, sans avoir un scénario avec un minimum de qualité et de situations, si ce n’est inédites, au moins fun, une caractérisation des personnages digne de ce nom et une réalisation efficace, ça apparaît comme un gros gâchis. Ou une façon de filer de l’argent de poche à ses potes...
Ce dysfonctionnement fait pour équilibrer le côté gros bras du film ne fait dès lors qu’en souligner la faiblesse. Expendables 2 c’est on ne peut plus sage en termes de scénario et raté en termes de réalisation : les scènes d’action apparaissent au mieux comme terriblement redondantes au pire comme contre-exemples d’efficacité : les ennemis sont ostensiblement et systématiquement incompétents au point de donner aux stormtroopers de Star Wars des airs de Guillaume Tell, les ratatatatata répondent au ratatatatata dans une mécanique plus poussive que la plus poussive de nos sénatrices et que dire de la scène du réservoir d’eau qui balaye les troupes adverses découpée en trois plans qui réduisent à néant tout effet spectaculaire.
Du coup, Expendables 2 est vite oublié, ne laissant en tête que cette idée vague : heureusement quand-même qu’il existe des pays pauvres pour que notre équipe Planet hollywood puisse sauver le monde.



Cliquer ici pour jouer au bingo avec ces propositions d'ingrédients

Choississez 36 ingrédients parmi les 100 que comptent cette liste et placez-les judicieusement dans votre grille.
Attention, parmi ces 100 ingrédients, seuls 50 figurent dans la recette de ce film (sur les 90repérés par l'équipe d'Incredulos Vultus) ; ce qui veut dire que 50 ingrédients de cette liste ne se trouvent pas dans ce film.

Bonus

    — Non-suspension d’incrédulité | Festival d’incohérences

    À partir de 4 « Nan mais c’est n’importe quoi ! » en moins d’1 quart d’heure.


Personnage > Agissement

    — À voix haute | Lit ou fait la lecture

    Souvent pour donner des éléments au spectateur... Parfois pour réveiller accidentellement une entité maléfique.

    — Bagarre | S’acharne de manière injustifiée sur un cadavre
    — Bagarre | Valdingue à travers une vitre, une palissade, une porte...
    — Bagarre | Coup dans les couilles (ouch !)

    L’arme des faibles qui fait toujours mouche.

    — Chute dans le vide en criant « Aaaaaah ! »

    À noter dès qu’un personnage tombe de haut en criant.

    — Compte jusqu’à trois (ou cinq)

    « Attends ! Quand on y va à trois, on y va à trois ? Ou bien on compte jusqu’à trois et puis on y va ? »

    — Contre-intuitif | Agit de manière ordinaire dans une situation extraordinaire

    Exemple : pris sous un déluge de feu et d’acier, le personnage planqué derrière un baril sort son paquet de clopes et s’en grille une tranquilou.

    — Contre-intuitif | Lance une répartie comique incongrue dans un moment dramatique

    Même dans les situations le plus dangereuses, la coolitude du personnage est telle qu’elle/il ne peut s’empêcher de faire une blagounette.

    — Course-poursuite | Défonce volontairement un portail avec son véhicule

    ou une clôture, une grille, une grange, etc.

    — En toute discrétion | Se râcle la gorge pour attirer l’attention
    — Encourage son véhicule à aller plus vite/son avion à décoller
    — Mort signifiée par le passage d’un doigt sur la gorge

    Couic

    — Mort | Meurt en gesticulant comme un pantin désarticulé

    Syndrome physiologique bien connu appelé « On-m’a-demandé-de-bien-montrer-que-j’ai-été-touché-et-que-je-vais-mourir »

    — N’importe quoi | Projeté exagérément loin sous l’effet d’un coup de feu... voire d’un simple choc

    Touchée par un coup de feu, le personnage voltige 4 m en arrière.

    — Passion | Parle de/à sa machine comme de/à une femme

    & variante bébé

    — Passion | Se fait draguer
    — Ruse | Fait le/la morte (pour sauver sa peau)
    — Stylé | Balance une petite phrase avant de tuer une personne (ou après)

    Parce que tuer une personne ou lui foutre une raclée n’est pas suffisant, il faut aussi se faire plaisir en lâchant une répartie cinglante, spirituelle ou humiliante.

    — Stylé | Se gare pile devant la porte du bâtiment à visiter

    Pour les héros et héroïnes, il y a systématiquement et miraculeusement une place de libre juste en face de toutes les portes d’entrée du monde.

    — Tension | Échappe in extremis à un danger

    C’était à un poil de cul près, mais ouf, on s’en est sorti.
    Une valeur sûre du catalogue.

    — Tension | Lutte avec le manche à balai de son avion, vaisseau, appareil

    Un peu comme quand on appuye sur les touches de la télécommande plus fort quand on sait les piles un peu faibles

    — Tension | Tape du poing sur la table pour passer sa colère

    & variantes : tape dans objet ou jette un objet


Personnage > Caractéristique

    — Échappée d’un asile

    Le personnage, si on le voit, est certainement tout ébouriffée d’ailleurs...

    — En cas de panique, il y a toujours une récalcitrante pour ignorer les consignes d’évacuation

    Et on lui dit merci ! parce que c’est celui ou celle qui va faire chier l’héroïne qui vient de se lancer à sa poursuite pour le/la sauver.

    — Papa lit le journal (et maman porte un tablier)
    — Scientifique repentie qui se retourne contre l’autorité (militaire) pour aider son sujet d’étude
    — Tension | Hantée par des souvenirs traumatisants
    — Vie personnelle | Problèmes familiaux/de couple

Personnage > Citation

    — Prévient | « Fais pas le con ! »
    — Rassure | « Il ne t’arrivera rien, je te le promets », « Ça va aller »

    & variantes : « Je te promets que tout va bien se passer », etc.

    — Réfrène | « Wo-wo-wo-wo-wo ! »

    Ou « A-a-a-a-a-a ! », ce qui signifie au choix « Mais qu’est-ce que tu me racontes là, mec ? », « Attends un peu, toi ! », « Tu penses aller où là ? », « Tu te crois chez Mamie ? », etc.


Personnage > Héros ou héroïne

    — Fibre héroïque | Garde son sang-froid en toutes circonstances
    — Fibre héroïque | Sauve une femme en détresse, ou un enfant inconscient

    & variantes type une femme inconsciente

    — Fibre héroïque | Se sacrifie avec panache

    Monde de merde !
    Mais faut bien qu’il y en ait, pour que les héroïnes et les héros puissent continuer leurs aventures.

    — Loose | Se fait mitrailler sa baraque, sa chambre d’hôtel

    C’est pas comme ça qu’on fait la chasse aux passoires thermiques.

    — Super pouvoir | Simple blessure au front, au bras...

    Il s’en est pris pourtant, des beignes, mais visiblement, il est costaud le bougre !


Personnage > Interprétation

    — Lunettes | Enlève ses lunettes avant de parler

    Plus stylé, tu meurs ; sans compter que ça donne vachement de crédit à ce qu’on dit : si on enlève ses lunettes de soleil, c’est forcément qu’on va dire des trucs importants.

    — Rit de manière forcée

    Comment montrer que les personnages vivent un moment de complicité ou de soulagement ? Facile ! on les fait rigoler et le tour est joué ; pas grave si ça sonne faux et artificiel.


Personnage > Méchante

    — Mégalo | Badguysplaining

    Avant de tuer une gentille, le méchant explique son plan

    — Mort | Le chef des méchants (ou la traîtresse) meurt toujours en dernier

    Autrement dit, tant qu’un de ses sous-fifres reste en jeu, il pourrait survivre à une décapitation.


Personnage secondaire

    — Petite génie de l’informatique qui réalise une opération complexe en appuyant sur deux touches

Réalisation

    — Course-poursuite | Voiture qui décolle et se retourne en l’air (suite à une collision)

    La touche eighties.

    — Démarre sur les chapeaux de roues

    La plupart du temps sans même être pressé par le temps.

    — Effet | Filtre chromatique jaune/orange pour les pays « chauds »
    — Équipe | L’équipe (au complet) avance (au ralenti) face caméra

    Scène censée en mettre plein la vue et inspirer crainte et respect.

    — Fin | Éclat de rire
    — Fin | Ouverte

    (on voit le héros dans la foule/c’est une autre histoire/point d’interrogation)

    — Fin | Véhicule ou personnages qui s’éloignent
    — Grammaire | Ralenti lors d’une chute ou d’un saut dans le vide
    — Habillage | Incrustation de texte sur l’écran : lieu, date, heure, etc.

    Ou « X mois/années plus tard/plus tôt » (inclut à ce titre les cartons au même titre que les incrustations à proprement parler)

    — Habillage | Placement de produits
    — Habillage | Titre qui apparaît en gros à l’écran, accompagné d’un effet sonore

    bruit métallique, coup de tampon & autres variantes.

    — Mise en scène | On arrive toujours à la fin d’une blague
    — Tension | Avion qui évite de justesse un obstacle en (re)décollant

    & variantes

    — Vision subjective | Viseur de fusil à lunette

Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Ambiance | Machine à fumée sur-exploitée
    — Arme | Clic au lieu du Bang

    Plus de cartouche dans le flingue, pile au moment où il en faudrait.

    — Bagarre | Carte d’état-major pour faire un point de situation

    Lors d’une chasse à l’homme, avant la préparation d’une bataille, ou avant de se lancer dans une expédition risquée, etc.

    — Ceinture d’explosifs
    — Pouet-pouet | Décors

    Colonnes en polystyrène, rochers en mousse, porte blindée en carton, etc.

    — Pouet-pouet | Déguisement

    Exemple type : comment ces types font pour ne pas remarquer que la femme tip top canon qu’ils sifflent est en fait Gégé du balto avec une perruque grossière et une tartine de rouge à lèvres.

    — Pouet-pouet | Effet pyrotechnique hasardeux

    Souvent à base d’étincelles disgracieuses, sans aucun rapport avec la réalité.

    — Stylé | Un flingue dans chaque main

    De là à ce que le personnage canarde en sautant et réussisse des tirs impossibles...

    — Tension | Compte à rebours

Réalisation > Audio

    — Bruit exagéré | Balles qui ricochent contre du métal

    Bruits encore plus exagérés quand les balles ricochent sur des murs en pierre, sur du sable, de la terre, du bois... ou encore de la neige !

    — Bruit exagéré | Bruit métallique injustifié

    Comme une épée tirée d’un fourreau en cuir ; et par extension, tout bruit métallique absolument impossible.

    — Bruit exagéré | Coups donnés lors d’un combat au corps-à-corps
    — Bruit exagéré | Flingues chargés et chiens armés

    Cric-cric.

    — Bruit exagéré | Les épées, cannes, flèches, lances font woosh et cling !

    Woosh pour les coups donnés dans le vide (entraînements, démonstrations de rapidité) et cling dans les combats réels... Ah oui, et les armures font bong parfois.

    — Musique | Classique
    — Voix off | Pensées de personnage

    Sauce tartare, sauce tartare, sauce tartare.


Réalisation > Surprise !

    — Faux suspense !

    Exemples :

    • une musique stridente accompagne l’arrivée dans le champ d’une main qui se pose sur l’épaule du personnage que l’on suit, mais ce n’était que la main d’un ami.
    • un discours d’un officiel mécontent laisse croire à une sanction terrible pour un personnage, jusqu’à l’annonce d’une remise de médaille annoncée avec un grand sourire.
    — Sous le coup de la surprise | fait tomber sa clope de la bouche ou laisse tomber un objet

    & variantes : lâche son plat à gratin, ses lunettes, ses dossiers, etc.
    Voir aussi Sous le coup de la surprise | échappe/renverse son verre.


Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Calembour
    — Comique de répétition
    — Cri (gag)

    Cri que des personnages peuvent pousser en même temps, en se regardant, etc.

    — Gag avec un animal
    — Ronflements

Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Cérémonie d’enterrement / de funérailles (-> corriger les films : cimetière)
    — Cliché touristique
    — Début d’orage au moment opportun

    L’orage commence pile quand la tension dramatique s’exacerbe.


Scénario > Dialogue

    — Deux types se battent (à mort), sans pouvoir s’empêcher de papoter tranquillou

    Entre une fente à l’escrime, une esquive de masse d’arme ou une parade d’uppercut, les combattantes enchaînent leur explication de texte, et sans être essoufflée qui plus est.

    — Philosophie ou psychologie de comptoir

    Quand on a la chance de recevoir une leçon de vie comme celle-là, on en profite, parce qu’elle va nous changer à tout jamais.

    — Phrase-choc
    — Répliques à la con

    Il est nécessaire que le film soit plutôt généreux : quelques répliques à la con ne permettent pas d’associer cet ingrédient.


Scénario > Élément

    — Automédication
    — Impérialisme, néo-colonialisme ou propagande | Les Américaines, c’est vraiment les plus fortes
    — Pari entre potes ou collègues, à propos de n’importe quoi

    ‒ « 20 billets qu’il n’arrive pas à lui faire avouer. »
    ‒ « Tenu ! »

    — Prophétie : la légende dit que...

    Ah, la bonne vieille légende des temps jadis, bourrée de Dame aux cheveux rouges, de malédiction et autres fantôme vengeur. Très prisée des scénaristes de séries françaises.

    — Référence (grossière) à la culture populaire
    — Titre du film énoncé dans le film
    — Une proche meurt sous ses yeux

    sa copine, son pote, son mari, son gnard...


Scénario > Ficelle scénaristique

    — Deus ex-machina
    — Équipe qui se disloque/couple (en devenir) qui se brouille à 20-30 minutes de la fin du film

    Gros moment de doute.

    — Introduction forcée d’un élément dont on sait d’avance qu’il servira plus tard
    — L’univers est petit

    « Toi, ici ? »... Quand on tombe sur une vieille connaissance à l’autre bout de la galaxie

    — La chatte à Mireille

    À ce niveau-là, est-ce encore de la chance ? Plutôt une intervention divine.


Scénario > Situation

    — Agissement | Se recueille sur une tombe/devant un cercueil, etc.

    Là, c’est le moment émouvant où on est censée comprendre pas mal de trucs sur la psychologie des personnages.

    — Bagarre | de bar

    Table cassée en deux, pied de chaise ou bouteille de rhum comme matraque, combat de cannes de billard, tout y passe.

    — On ne laisse pas de témoins
    — Passion | Sous-entendu sexuel
    — Situation | La prière, c’est sacré
    — Situation | Moment gênant lors d’un repas

    Les repas sont souvent le lieu de psychodrame, révélation embarrassante qui casse l’ambiance.

    — Situation | Topo de couloir

    Ces gens sont tellement occupés qu’un passage d’un couloir à l’autre est l’endroit idéal pour se faire expliquer la situation ou prendre des décisions.

    — Tension | Torture

    Le hobby du/de la méchante.

    — Tension | Ultra violence inutile qui n’a l’air de gêner personne

Thème > GI Joe

    — Agissement | Rire de commando/de bande de voyous etc.

    Rire gras et collectif à l’évocation d’un passé commun/anecdote gênante/blague salace/humiliation/mission à venir

    — Ordonne | « Go, go, go ! »

    & variantes

    — Partage ses souvenirs/traumatismes de combat

Thème > N’importe quoi

    — Impossible, mais pourtant réussi | Tir (armes de jet, à feu)
    — Non-suspension d’incrédulité | Distorsion spatio-temporelle

    Grave problème de cohérence au niveau du temps qui passe soit trop vite, soit trop lentement ; ou au niveau de l’espace, quand la scène se déplace hyper vite à l’autre bout du monde

    — Scientifiquement non prouvé | Physique des matériaux soumise à rude épreuve
    — Scientifiquement non prouvé | Reflet limpide dans la lame d’une épée

    On y voit le regard du héros, des ennemis en embuscade, etc.

    — Stylé | Explication scientifique sans queue ni tête mais pleine de mots compliqués

    Sciensse !

    — Trop conne | Abandonne son arme sans raison

    Le plus souvent, pour les armes à feu, parce que le chargeur est vide...

    — Trop conne | Ces gens font des trucs complètement con

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Accents étrangers caricaturaux
    — Validisme

    ou capacitisme, handiphobie, incapacitisme, handicapisme.


Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

     ? | Les amazones se battent comme des tenniswomen

    Les cuisses à l’air, en tenant leur épée comme une raquette et poussant des yaaaah chaque fois qu’elles donnent un coup

    — Attitude, remarque et/ou stéréotype sexiste
    — Dépendante | Elles craquent toutes pour ce mâle alpha
    — Femme aux petits soins d’un blessé

    Applique un mouchoir humide sur le front, fait un bandage à l’épaule, tient, les yeux pétillants, des propos réconfortants...

    — Objectification sexuelle | Nichons, fesses
    — Violence sexuelle | Attrape le menton d’une femme

    ou met sa main derrière la nuque d’une femme dans un moment d’intimité, ou donne une petite tape affective du poing sur le menton d’une femme.


Thème > Testostérone

    — Bagarre | Objet du quotidien qui devient une arme (mortelle)

    Un homme un vrai sait s’adapter à son environnement... Et oui, on peut tuer quelqu’un avec un frigo.

    — Les vrais mecs font de la mécanique et/ou roulent à moto
    — Truc de mecs | Amitié virile

    fraternité de bataillon, etc.


(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)



Consulter les 90 ingrédients et les 12 types de morts de ce film

Bonus

Personnage > Agissement

Personnage > Citation

Personnage > Héros ou héroïne

Personnage > Interprétation

Personnage > Méchante

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Réalisation > Surprise !

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Dialogue

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > GI Joe

Thème > N’importe quoi

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

Thème > Testostérone


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?