x

Drôles d’espions

Jamais plus jamais
Des satellites espions américains ont repéré un lance-missiles soviétique à longue portée d'un modèle inédit. Le Général Sline dépêche sur place deux agents de contre-espionnage avec mission de s'emparer de l' engin. Une troisième guerre mondiale risque d'être déclenchée...
Titre original : Spies Like Us
source synopsis et images : Warner Bros. Pictures AAR Films
Fiche créée le 27 juin 2022 et mise à jour le 14 septembre 2022
| 1
  • Merde ce serait pas Vanessa Angel (la Lisa de Code Lisa) qui sort de la tente ?

Jouez ce film au bingo avec les propositions d'ingrédients suivantes

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)

Bonus

    — Non-suspension d’incrédulité | Festival d’incohérences

    À partir de 4 « Nan mais c’est n’importe quoi ! » en moins d’1 quart d’heure.


Personnage > Agissement

     ? | Chute dans le vide en criant « Aaaaaah ! »

    À noter dès qu’un personnage tombe de haut en criant.

     ? | S’exclament la même chose et en même temps

    & variantes.
    Procédé théâtral très très inhabituel ailleurs que dans des films.

     ? | Se râcle la gorge pour attirer l’attention
    — Bagarre | Fracasse une bouteille sur le crâne d’un type

    Pleine en plus. Ces gens n’ont aucun savoir vivre.

    — Bagarre | Valdingue à travers une vitre, une palissade, une porte...
    — Coolitude | Est frappé·e par une révélation subite

    Le héros a trouvé un truc mais ne le dit à personne et quitte le groupe précipitamment

    — Course-poursuite | Tourne frénétiquement le volant alors que la route est droite...

    Mais la pente est forte.

    — Course-poursuite | Réquisitionne un véhicule

    Légalement ou pas.

    — Secoue la tête pour : chasser une hallucination

    & variantes : se pince, se donne des claques, etc.

    — Simule une pipe/branlette (gag/raillerie)

    & variantes genre simule un accouplement avec un pantin de bois pour faire marrer les copains...

    — Stylé | Balance une petite phrase avant de tuer une personne (ou après)

    Parce que tuer une personne ou lui foutre une raclée n’est pas suffisant, il faut aussi se faire plaisir en lâchant une répartie cinglante, spirituelle ou humiliante.

    — Tension | Échappe in extremis à un danger

    C’était à un poil de cul près, mais ouf, on s’en est sorti.
    Une valeur sûre du catalogue.

    — Tension | Lance un « Rhaaaaaa ! » de frustration/rage avant de renoncer à tirer, alors qu’il était tout crispé, le doigt sur la queue de détente

    Plusieurs raisons peuvent expliquer ce renoncement :

    • les renforts du camp adverse vont débouler rapido ;
    • le combat avec sa conscience a été perdu par le cerveau reptilien : plus la grimace est intense et plus ce combat intérieur fait rage.

Personnage > Caractéristique

     ? | Hanté·e par des souvenirs traumatisants
    — Interprétation | En fait des caisses
    — Super pouvoir | A un œil de lynx

    Il repère le moindre détail anormal ; imbattable à « Où est Charlie ? »

    — Super pouvoir | Éloquence magistrale

    Discours (généralement improvisé) récompensé par un tonnerre d’applaudissements.


Personnage > Citation

    — Exprime du soulagement | « Bingo ! »
    — S’agite | Laissez-la/le partir, elle/il n’a rien à voir dans tout ça !
    — Se justifie | « Laisse moi t’expliquer ! » / « C’est pas ce que tu crois ! » / « Tu dois me croire, je t’expliquerai »

Personnage > Héros ou héroïne

     ? | Pas seulement tout en muscles, il en a aussi dans le crâne (et inversement)
     ? | Se recentre/évacue sa frustration au bar
    — Fibre héroïque | Discours qui redonne le courage dans un moment désespéré
    — Fibre héroïque | Garde son sang-froid en toutes circonstances
    — Fibre héroïque | Sauve une femme en détresse, ou un enfant inconscient

    & variantes

    — Fibre héroïque | Se sacrifie avec panache

    Monde de merde !
    Mais faut bien qu’il y en ait, pour que les héroïnes et les héros puissent continuer leurs aventures.

    — Super pouvoir | Simple blessure au front

    Il s’en est pris pourtant, des beignes, mais visiblement, il est costaud le bougre !


Personnage > Méchant·e

    — À l’épreuve | Sous-fifre qui se fait berner comme un·e bleu·e
    — Bagarre | Se battent entre eux

Personnage secondaire

    — Flic d’aucun secours

    Soit parce qu’il est dans le coup, soit parce qu’il est incompétent, soit parce qu’il se fait buter direct comme une merde.
    Comprend aussi l’équipe d’intervention qui arrive bien après la bataille.

    — Meurt en mitraillant en l’air
    — Milice (pouet-pouet) du/de la méchant·e

    Elle a ses propres couleurs, souvent étonnantes, les hommes qui la composent ont souvent des uniformes plutôt moches, un salut et une devise ridicule.


Réalisation

     ? | Caméo
    — Équipe | L’équipe au complet avance au ralenti face caméra

    Scène censée en mettre plein la vue et inspirer crainte et respect.

    — Grammaire | Passage musical
    — Grammaire | Plan du capitole, de la Maison blanche et autres sites officiels

    Avec accessoirement un drapeau qui flotte ou deux coups de trompette solennelle.

    — Grammaire | Sauts de peur et hurleurs

    Autrement dit jumpscares et screamers : des effets aujourd’hui un peu trop faciles du cinéma de frissons.

    — Habillage | Placement de produits
    — Média | Point de situation par un reportage télé, radio ou presse écrite
    — Ouverture | Générique « Balade en ville »

    Succession de plans de vues de rues, d’enseignes, de gens qui vivent leur vie, de circulation etc. Le tout accompagné d’une musique pêchue.

    — Plan | De satellites en orbite

    Et vas-y que je te wooshe, et vas-y que je te pioupioute.

    — Technique | Faux raccord impardonnable
    — Technique | Images d’archive intégrées trompeusement comme images du film
    — Technique | Pluie artificielle artificielle

    & variantes : neige tombant en abondance au premier plan mais totalement absente de l’arrière-plan.

    — Technique | Travelling contrarié
    — Vue subjective | Jumelles... avec deux ronds bien dessinés

    Purement graphique.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Pouet-pouet | Effet pyrotechnique hasardeux

    Souvent à base d’étincelles disgracieuses, sans aucun rapport avec la réalité.

    — Tension | Compte à rebours

Réalisation > Audio

    — Bruit exagéré | Balles qui ricochent contre du métal

    Bruits encore plus exagérés quand les balles ricochent sur des murs en pierre, sur du sable, de la terre, du bois... ou encore de la neige !

    — Bruit exagéré | Bruit métallique injustifié

    Comme une épée tirée d’un fourreau en cuir ; et par extension, tout bruit métallique absolument impossible.

    — Bruit exagéré | Coups donnés lors d’un combat au corps-à-corps
    — Bruit exagéré | Flingues chargés et chiens armés

    Cric-cric.

    — Bruit exagéré | Les épées/cannes/flèches/lances font woosh/cling

    Woosh pour les coups donnés dans le vide (entraînements, démonstrations de rapidité) et cling dans les combats réels... Ah oui, et les armures font bong parfois.

    — Compte à rebours de nouvel an
    — Effet | Acrobaties Woosh

    Triple salto arrière = woosh ; saut de l’ange = woosh ; enchaînement roulade, saut extension, planche et chandelle = woosh, woosh, woosh et woosh

    — Effet | Lasers qui font « piou-piou », touches d’ordinateurs qui font « pi-pou-pou » etc.
    — Woosh | Corporel

    Woosh généré par un mouvement un peu vif ou par des coups.


Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Comique de répétition
    — Cri (gag)

    Cri que des personnages peuvent pousser en même temps, en se regardant, etc.

    — Gag avec un animal
    — Grimace (gag)
    — Micro qui siffle pour souligner un speech gênant

    Rien de tel qu’un bon p’tit Larsen pour souligner une oratrice ou un orateur médiocre ou un discours improvisé.

    — Pipi, caca, prout

    et rots, pets, etc.

    — Recrache sous le coup de la surprise ou du dégoût

    Question de timing ; ou de prise de conscience des ingrédients qui composent la recette.

    — Ronflements
    — Siffle de manière désinvolte pour passer inaperçu
    — Triche de manière à la fois ingénieuse et grossière

    École Zidi.


Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Bar à strip-tease
    — Bivouac
    — Cérémonie d’enterrement / de funérailles (-> corriger les films : cimetière)
    — Conférence de presse où les journalistes hurlent comme des poissonniers

    & variantes

    — Début d’orage au moment opportun

    L’orage commence pile quand la tension dramatique s’exacerbe.

    — Randonnée

Scénario > Dialogue

    — Histoire d’horreur racontée au coin d’un feu de camp

    « C’était en 1875, l’été, McKenna était loin de chez lui... »

    — Licence linguistique

    Entrent dans cette catégorie deux trucs insupportables :

    • Un personnage étranger ponctue ses phrases, parfaitement construites d’un point de vue grammatical, de mots clés de sa langue d’origine (à titre d’exemple un mexicain peut prononcer sans fourcher acide acétylsalicylique mais semblera incapable de dire sir ou mister et se bornera à dire señor) ;
    • Les personnages étrangers parlent entre eux en français pour ce qui est de la VF (mais avec un accent quand même)... Y compris dans les QG de l’armée allemande, dans les films qui se déroulent pendant la seconde guerre mondiale, par exemple ;
    • C’est tout aussi crétin pour les extraterrestres dont la langue maternelle est l’anglais. Mais on ne poussera pas le vice jusqu’à cocher cette entrée pour cette raison (sauf exception). Pas plus qu’on ne la cochera pour les films historiques même si, pour rappel, on ne parlait pas anglais dans la Rome antique.
    — Répliques à la con

    Il est nécessaire que le film soit plutôt généreux : quelques répliques à la con ne permettent pas d’associer cet ingrédient.


Scénario > Élément

    — Automédication
    — Impérialisme, néo-colonialisme ou propagande
    — Impérialisme, néo-colonialisme ou propagande | Les Américain·es, c’est vraiment les plus fort·es
    — Titre du film énoncé dans le film

Scénario > Ficelle scénaristique

    — Se fait accompagner à distance pour faire un truc hyper compliqué

Scénario > Situation

    — Chocs de cultures

    Avec au final un brin de tension ou un poil d’humour.

    — Passion | Moment d’intimité interrompu
    — Passion | Sous-entendu sexuel
    — Tension | Suspendu·e dans le vide

Thème > GI Joe

    — Agissement | Salut militaire

    Chef, oui Chef !


Thème > N’importe quoi

    — Accessoire | Garde son caleçon ou sa culotte pour baiser

    C’est toujours plus pratique qu’une capote (et ça coûte moins cher).

    — Accessoire | Munitions illimitées
    — Carton-pâte | Reportage diffusé en direct qui semble avoir fait l’objet d’un montage (à reformuler)

    Raccourcis narratifs générateurs d’incohérences du type :
     Reportage diffusé en direct qui semble avoir été tourné avec plusieurs caméra et avoir fait l’objet d’un montage...
     Images captées par des caméras de surveillance que l’angle de prise de vue rend inexistantes

    — Non-suspension d’incrédulité | Distorsion spatio-temporelle

    Grave problème de cohérence au niveau du temps qui passe soit trop vite, soit trop lentement ; ou au niveau de l’espace, quand la scène se déplace hyper vite à l’autre bout du monde

    — Scientifiquement non prouvé | Physique des matériaux soumise à rude épreuve
    — Stylé | Explication scientifique sans queue ni tête mais pleine de mots compliqués

    Sciensse !

    — Trop con·ne | Ces gens font des trucs complètement con

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Prostitué·e
    — Wacisme

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Attitude et/ou stéréotype sexiste
    — Dépendante | Elles craquent toutes pour ce mâle alpha
    — Harcèlement ou agression sexuelle | Culture du viol
    — Objectification sexuelle | Tenues légères
    — Outrage sexiste | Remarque appuyée sur le physique d’une femme jugé avantageux
    — Violence sexuelle | Attrape le menton d’une femme

    ou met sa main derrière la nuque d’une femme dans un moment d’intimité, ou donne une petite tape affective du poing sur le menton d’une femme.


Thème > Testostérone

    — Muscle | Entraînement physique débile

    Séance d’entraînement physique, avec ou sans musique, qui comprend du footing, de la boxe, des pompes, de l’attrapage d’animaux, etc. En général, on y voit la progression (spectaculaire) de la personne qui s’entraîne, qui clôt la séance en réussissant un exercice qui le/la tenait jusqu’alors en échec.


VO française ou doublage en VF

    — Expressions désuètes


Voir les 48 ingrédients officiellement repérés par l'équipe
(pour un film qui a coûté 22000000 $)

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Héros ou héroïne

Personnage > Méchant·e

Personnage secondaire

Réalisation

Réalisation > Audio

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Dialogue

Scénario > Élément

Scénario > Situation

Thème > GI Joe

Thème > N’importe quoi

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

Thème > Testostérone

??? Vous avez repéré un ingrédient manquant ???

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Cochez les ingrédients oubliés et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !


Des choses gentilles à dire sur ce film

  • C’est pas bon, c’est pas une catastrophe non plus, c’est juste une autre époque. Toutefois, la scène où les docteurs (ou présentés comme tels) se saluent justifie le visionnage du film. Encore que, d’un autre côté, il faut quand même se fader Chevy Chase.





Partager


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?