x

Saga Don Camillo

Don Camillo et les contestataires

Dies Hilare
Alors que Peppone est attaqué par l'aile maoïste de son parti, Don Camillo est dérangé par un farouche jeune défenseur de l'Église moderne. Le fils de Peppone, désœuvré, doit faire face à ses problèmes d'adolescent et va se confier à l'ennemi héréditaire de son père. Cat, délinquante en garde chez Don Camillo, fait tourner par ses tenues assez osées les tètes les plus sages du village. Tous ces petits ennuis ne sont pas au goût de Peppone qui risque, avec ces incidents, de rater sa réélection. C'est Don Camillo qui partira dans le pays à la recherche des voix qui risquent de manquer à son vieux complice. Comme quoi les voies du Seigneur sont effectivement impénétrables.
Titre original : Don Camillo e i giovani d’oggi
source synopsis et images : Rizzoli Film Francoriz Production
Fiche créée le 13 décembre 2022 et mise à jour le 16 décembre 2022
| 1
  • Vindiou, cette VF !

Jouez ce film au bingo avec les propositions d'ingrédients suivantes

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)

Bonus

    — Enfant qui joue mal

Personnage > Agissement

     ? | Pique une crise de nerf

    (patron·ne, méchant·es, héroïne ou héros, etc.)

     ? | Rappelle à ses troupes qui commande, nom de nom

    Un rappel qui repose généralement sur l’humiliation ou la violence.

     ? | Répète une phrase 2 fois

    Voire 3 fois !

    — À voix haute | Fait la lecture

    Souvent pour donner des éléments au spectateur... Parfois pour réveiller accidentellement une entité maléfique.

    — Bagarre | Fabrique des pièges artisanaux

    Des pieux surgissants d’un fourré, des cartouches coincées dans les marches d’un escalier, des bombes à base de four à micro-ondes, etc., l’inventivité des héroïnes et des héros est sans limite.

    — Enlève ses lunettes | avant de parler

    Plus stylé, tu meurs ; sans compter que ça donne vachement de crédit à ce qu’on dit : si on enlève ses lunettes de soleil, c’est forcément qu’on va dire des trucs importants.

    — Famille | Borde son enfant endormi

    Tu reprendras bien un peu de couverture !

    — Famille | Jette un œil à ses enfants endormis, tard le soir
    — Mort | Meurt en gesticulant comme un pantin désarticulé

    Syndrome physiologique bien connu appelé « On-m’a-demandé-de-bien-montrer-que-j’ai-été-touché-et-que-je-vais-mourir »

    — Passion | Fait preuve de jalousie ou de rivalité féminine

    Bonus de 5 pts si une des femmes au cœur de cette rivalité croise les bras de frustration/colère/mécontentement.

    — Se regarde dans un miroir | Maquillage, nœud de cravate, etc.

    Et par extension, tous les usages quotidiens rendus possibles par un miroir.

    — Se regarde dans un miroir | Mutation, dégénération ou détérioration

    Ne se reconnaît plus... mais au sens littéral.

    — Souvenirs | Regarde un objet appartenant à son passé, rangé dans une boîte
    — Stylé | Demande un truc en claquant des doigts

    C’est qui le boss ?

    — Tension | Porte la main à son visage dans un moment dramatique

    ou les deux mains... dans un geste soit trop théâtralisé, soit très mal joué, voire les deux.


Personnage > Caractéristique

     ? | Hanté·e par des souvenirs traumatisants
    — Interprétation | En fait des caisses
    — Religion | Fait un signe de croix
    — Super pouvoir | A un œil de lynx

    Il repère le moindre détail anormal ; imbattable à « Où est Charlie ? »

    — Tension | Maniaque de la gâchette

    Ils cherchent pas, ils mitraillent. Mais ne touchent jamais...

    — Vie personnelle | Problèmes familiaux/de couple

Personnage > Citation

    — Défie | « Montre-moi ce que tu sais faire ! »

    Dis le type un peu trop assuré qui ne connais visiblement son adversaire.

    — Exprime du soulagement | « Hourra ! » de quartier général

    & variantes : « Hourra ! » de foule, etc.

    — Menace | « Si tu..., je te... »
    — Prévient | « Fais pas le con ! »
    — S’inquiète | « Oh mon dieu ! »

    & variantes : « Que dieu vous bénisse », etc.


Personnage > Héros ou héroïne

     ? | Tape sur l’épaule d’un personnage avant de lui donner un coup de poing fracassant

    La tape sur l’épaule peut aussi être accompagnée d’une petite phrase bien sentie.

    — Fibre héroïque | Garde son sang-froid en toutes circonstances
    — Tension | Donne une leçon de courage face à son bourreau

    & variantes : est insolent·e face à son bourreau


Personnage > Méchant·e

    — Mégalo | Raccroche au nez des flics avant la fin de la conversation

    Et variantes

    — Mort | Stupide

    Quand il ne connaît pas une fin dégueulasse, le sbire meurt de manière ridicule... Et parfois il fait les deux.

    — Trahi·e ! | Doublé·e/abattu·e par sa propre équipe

    Eh ouais.


Personnage secondaire

    — Meute compacte de journalistes

    ... qui encombre un couloir, ou le parvis d’une mairie, d’un tribunal...


Réalisation

     ? | Caméo
    — Course-poursuite | Sème la panique en roulant sur le trottoir

    Passants : « Eh mais il est fou », « Attention !  », « Yaaaaaah ! ».
    & variantes de zones piétones : centres commerciaux, galeries marchandes, etc.

    — Fin | Les personnages se chamaillent

    Les paroles deviennent indistinctes, les noms défilent...

    — Fin | Véhicule / personnages qui s’éloignent
    — Grammaire | Sauts de peur et hurleurs

    Autrement dit jumpscares et screamers : des effets aujourd’hui un peu trop faciles du cinéma de frissons.

    — Mise en scène | Regard incrédule
    — Ouverture ou fin | Gros plan sur un vieux livre

    Qui généralement s’ouvre/se referme.

    — Technique | Travelling circulaire inutile
    — Technique | Travelling contrarié
    — Vue subjective | de menace

    Agresseur, tueur, créature, monstre... Respiration rauque en option.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Il y a toujours | des papiers qui volent et du PQ enflammé quand on arrive en prison

Réalisation > Audio

    — Bruit exagéré | Baisers passionnés
    — Bruit exagéré | Les épées/cannes/flèches/lances font woosh/cling

    Woosh pour les coups donnés dans le vide (entraînements, démonstrations de rapidité) et cling dans les combats réels... Ah oui, et les armures font bong parfois.

    — Bruit générique | Loup

    & variantes : coyote, renard, hyène...

    — Voix off | Pensées de personnage

    Sauce tartare, sauce tartare, sauce tartare.

    — Woosh | mouvement / acrobaties

    Woosh généré par un simple mouvement ou une série d’acrobaties du type : triple salto arrière = woosh ; saut de l’ange = woosh ; enchaînement roulade, saut extension, planche et chandelle = woosh, woosh, woosh et woosh


Réalisation > Surprise !

    — Faux suspense | Surpris·e par un animal

    Genre un chat ou un piaf qui vole bas


Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Bite, chatte, cul (gag)
    — Coup dans les couilles (gag)

    Là, on s’amuse. Là, c’est de la vraie rigolade.


Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Bar à strip-tease
    — Boîte de nuit

    Des lasers, de la musique techno, des basses, des jeunes qui lèvent les bras en l’air et le patron qui les regarde depuis l’étage qui surplombe la piste de danse.

    — La maison tagguée qui sert de repaire aux drogués et aux motards

    Et aux motards drogués.

    — Randonnée

Scénario > Dialogue

    — Début d’une phrase énoncée par un personnage et terminée par un autre
    — Gémissements, geignements ou cris répétés

Scénario > Élément

    — Meurtre d’associé
    — Personnage possédé, personnage hypnotisé, personnage vaaampiriséééé

    Généralement par un artefact antique, alien...


Scénario > Ficelle scénaristique

    — Deus ex-machina
    — La chatte à Maurice (ou anti-chatte à Mireille)

    Moins de chance que ça, c’est au moins une malédiction égyptienne sur 7 générations.

    — Musique « ethnique » qui situe l’action dans un pays non-occidental

Scénario > Situation

    — Bagarre | Duel de fortes personnalités

    Y compris au sein du même camp

    — Chocs de cultures

    Avec au final un brin de tension ou un poil d’humour.

    — Passion | Sous-entendu sexuel
    — Piégé·e sous des décombres

    & variantes : des gravas, un rayonnage, jambe coincée par une poutrelle d’acier, etc.

    — Tension | Affronte une tempête dans une coquille de noix

Thème > N’importe quoi

    — Accessoire | Garde son caleçon ou sa culotte pour baiser

    C’est toujours plus pratique qu’une capote (et ça coûte moins cher).

    — Non-suspension d’incrédulité | Ça a l’air d’être tellement simple à faire !

    Euh..., c’est vraiment si facile à faire, ce que fait ce personnage... ?


Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Accents étrangers caricaturaux
    — Homophobie
    — Wacisme

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Harcèlement ou agression sexuelle | Culture du viol
    — Image dégradante | Femme casse-couilles
    — Image dégradante | Nunuche
    — Objectification sexuelle | Travelling pied/tête sur une femme
    — Stéréotype sexiste | Heureusement que les femmes ont les pieds sur terre

    & variantes : ont un vrai sens moral, etc.


Thème > Testostérone

    — Véhicule | Appuie sur le champignon, montre que t’en as dans le caleçon

    Un personnage kiffe la conduite sportive, à grands renforts de Vroumm vroumm, crissement de pneus, dépassements dangereux, etc. Un vrai mec, on vous dit.



Voir les 19 ingrédients officiellement repérés par l'équipe

Bonus

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Citation

Réalisation

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Dialogue

Scénario > Situation

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

??? Vous avez repéré un ingrédient manquant ???

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Cochez les ingrédients oubliés et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !


Des choses gentilles à dire sur ce film

Les temps changent, Camillo et Peppone aussi... même s’ils n’ont pas forcément mûri et qu’ils se heurtent chacun de leur côté à une époque qui les rattrape
Don Camillo et les contestataires, dans l’ensemble, c’est tout à fait correct. Enfin, correct... c’est-à-dire que c’est pas le gros truc qui tâche, quoi...
Il y a peu d’enjeux, des passages particulièrement tartes et mous mais aussi quelques bons moments, des bouts de dialogues assez sympas pour peu qu’on soit bon public, et des passages plutôt intéressants. Parmi ceux-ci, une scène au cours de laquelle tous les villageois font front commun pour protéger le crucifix de l’église, leur seule richesse, de l’administration et au cours de laquelle se pose la question de la valeur qu’on donne au patrimoine, des tranches de vie et des tranches d’histoires que peut gommer sa restauration ; on découvre en effet que le crucifix rafistolé par Don Camillo avait été dégradé par un obus, en pleine messe au cours de la guerre... anecdotique, certes, la scène apporte néanmoins quelque chose d’authentique et d’humain au film.
Bon et puis il y a même une catastrophe naturelle et un plan maquette à la fin.
Voilà, un film correct sans être, en soi, inoubliable... En soi parce que le film a bénéficié d’un doublage français assez marquant, lui, par contre. Rien à dire sur la performance du très reconnaissable Francis Lax (Don Camillo) quoiqu’il force beaucoup le côté chantant au point de l’oublier parfois... par contre les personnages secondaires, c’est un festival. Le mot d’ordre semblait être de faire méridional++, de faire plus que de rendre hommage à Fernandel, de le renvoyer carrément au vestiaire. Résultat, on a toute la gamme depuis ceux qui annonent plus qu’ils ne jouent de peur de switcher d’accent par mégarde, à ceux qui, justement, en arrivent à fusionner caricatures d’accent japonais et corse... sans parler de ceux dont comédien n’est pas le métier ou qui n’en ont absolument rien à foutre.
Une petite curiosité en somme.






Partager


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?