Diamond Dog : Chien Milliardaire

Canin académique
Owen, un jeune garçon intelligent trouve un golden retriever abandonné. Très vite, il s'attache à l'animal mais découvre dans son collier une poignée de diamants. En réalité, les pierres ont été placées par une bande de voleurs en cavale qui n'aspirent qu'à remettre la main sur le chien.

Titre original (ou alternatif) : Un chien milliardaire ; Diamond dog
source synopsis et images :
Fiche créée le 26 janvier 2024 et mise à jour le 9 février 2024
À regarder uniquement entre amies
sur l'échelle de Slater
  2 regards incrédules :
  1. Le gag prout sorti de nulle part
  2. Le final chez le véto

Des choses à dire sur ce film

Pas la peine de croiser les doigts si fort à la vision de ces abeilles en CGI bien moches montrées au début du film, oui, elles attaqueront les méchants à un moment. Un chien milliardaire ne surprend pas... mais Un chien milliardaire ne déçoit pas.
Comme tout film basé sur l’idée « des brigands ont perdu leur magot (ou variante) à présent en possession d’un mioche particulièrement insupportable » qui se respecte, on aura :

  • des fanfaronnades de sales gniards têtes à claques (c’est marrant d’ailleurs comme les programmes pour enfants lambda sont ceux qui donnent le plus envie de ne pas en avoir, paye ton réarmement démographique),
  • des grosses chutes d’adultes qui derrière leurs grimaces (festival French Stewart) se demandent comment leur vie a pu partir en sucette à ce point,
  • du courage et de la morale à revendre,
  • une petite brute Disney Channel,
  • un méchant qui tire les slips de ses sbires à la manière d’un hyperprésident en plein conseil des ministres,
  • un individu solitaire et misanthrope qui cache un cœur gros comme ça, en l’occurrence un « homme des bois » (pas la peine de croiser les doigts si fort, malheureusement ça n’est pas Chuck Norris) qui donne « des épines de hérisson » (sic) en échange de beignets,
  • des valeurs sûres de l’humour comme des gags à base de prouts bien gras dans une voiture, craquage d’allumette et explosion en prime,
  • et surtout un paquet de pièges artisanaux tirés du numéro de Wapiti spécial jungle vietnamienne.
    Sauf qu’en plus, dans Un chien milliardaire, il y aura des animaux... Le chien du titre, bien sûr, qui finalement n’apporte pas grand chose si ce n’est un épilogue chez un vétérinaire à pisser de rire, mais surtout des abeilles, des écureuils et un gaufre (ou gauphre). « Surtout » parce que si le chien est un vrai chien, les abeilles sont en images de synthèse, les écureuils inqualifiables et le gaufre est une marionnette comme celui de Caddyshack (il tient un peu la même fonction dans le récit d’ailleurs)... Un joyeux mélange laissant assez perplexe.
    Bref Un chien milliardaire c’est mauvais, classique, facile, bâclé et assez moche. Mais du bon mauvais, classique, facile, bâclé et assez moche, assez rythmé et stupide pour passer un bon moment à le voir avec des copains.


Cliquer ici pour jouer au bingo avec ces propositions d'ingrédients

Choississez 36 ingrédients parmi les 100 que comptent cette liste et placez-les judicieusement dans votre grille.
Attention, parmi ces 100 ingrédients, seuls 50 figurent dans la recette de ce film (sur les 56repérés par l'équipe d'Incredulos Vultus) ; ce qui veut dire que 50 ingrédients de cette liste ne se trouvent pas dans ce film.

Bonus

    — Enfant qui joue mal

Personnage > Agissement

    — À voix haute | Lit ou fait la lecture

    Souvent pour donner des éléments au spectateur... Parfois pour réveiller accidentellement une entité maléfique.

    — Amène un animal/une créature en cachette à la maison
    — Bagarre | Fabrique des pièges artisanaux

    Des pieux surgissants d’un fourré, des cartouches coincées dans les marches d’un escalier, des bombes à base de four à micro-ondes, etc., l’inventivité des héroïnes et des héros est sans limite.

    — Bagarre | Pète une bouteille contre un coin de table pour s’en faire une arme

    Parce qu’on n’a pas toujours un Glock avec soi.

    — Contre-intuitif | Agit de manière ordinaire dans une situation extraordinaire

    Exemple : pris sous un déluge de feu et d’acier, le personnage planqué derrière un baril sort son paquet de clopes et s’en grille une tranquilou.

    — Entoure des articles ou des annonces sur un journal
    — Famille | Espionne sa femme

    La saaaaaloooooope !

    — Famille | Caresse les cheveux d’un enfant

    & variantes : ébouriffe les cheveux, tire sur les joues, etc.

    — Montre un truc du doigt

    Souvent un repère géographique lors d’un périple à pied, ou une fugitifve, etc.

    — N’importe quoi | Projeté exagérément loin sous l’effet d’un coup de feu... voire d’un simple choc

    Touchée par un coup de feu, le personnage voltige 4 m en arrière.

    — N’importe quoi | Tombe dans une poubelle

    Peut aussi être associé à la chatte à Mireille. Ou pas.

    — Passion | Fait preuve de jalousie ou de rivalité masculine

    Bonus de 5 pts si un des hommes au cœur de cette rivalité croise les bras de frustration/colère/mécontentement.

    — S’exerce au tir sur des bouteilles/canettes
    — Souvenirs | Regarde (avec tristesse/nostalgie) une photo de sa femme/son mari/sa fille/son fils

    & variantes : une vidéo de famille.
    Peut lui parler.

    — Stylé | Demande un truc en claquant des doigts

    C’est qui le boss ?

    — Stylé | Démontre son habilité avant un combat pour intimider son adversaire

    Lors de combats entre gentilles et méchantes, la/le méchante fait une démonstration au nunchaku, à l’épée, au fouet, etc. En général, ça sert à rien parce qu’il/elle se fait rétamer en deux coups les gros.

    — Stylé | Fais demi-tour d’urgence au mépris de la circulation

    Soit au frein à main (stylé), soit en prenant toute la route pour tourner (classique), à grands renforts de crissement de pneus.

    — Vie de merde | Vomit

Personnage > Caractéristique

    — Enfant ou ado tête à claques
    — Petit livreur de journaux à vélo
    — Sacrée tête de mule

    Expression spéciste pour qualifier un personnage qui, ben oui, que voulez-vous, quand elle ou il a une idée dans le ciboulot, faut qu’elle ou il aille au bout, quel que soit le danger. On ne se refait pas.

    — Super pouvoir | A un œil de lynx

    Il repère le moindre détail anormal ; imbattable à « Où est Charlie ? »


Personnage > Citation

    — Conseille | « C’est toi, maintenant, l’homme de la maison »

    & variantes

    — Menace | « On se retrouvera ! »
    — Menace | « Vous allez le regretter !
    — Ordonne | « Attrapez-les/la/le ! »

    et variantes

    — Questionne | « Y’a quelqu’un ? »

    Dit à la suite de l’entrée d’un personnage dans un lieu désert.


Personnage > Interprétation

    — Applaudissement ironique

    Clap.
    Clap.

    Clap.

    Clap.

    — En fait des caisses
    — Éternuement forcé
    — Parle la bouche pleine

    .é .ui, .é .uper .rôl’ d’ fér. ça.

    — Rit de manière forcée

    Comment montrer que les personnages vivent un moment de complicité ou de soulagement ? Facile ! on les fait rigoler et le tour est joué ; pas grave si ça sonne faux et artificiel.


Personnage > Méchante

    — Le/la méchante abattue un peu plus tôt se relève pour un dernier frisson
    — Ni vue ni connue | Passe inaperçue grâce à un uniforme de flic, d’ambulancier, de pompier, de prêtre

    Souvent après s’être débarrassé de son ancien propriétaire.

    — Profil | Capitaliste sans scrupule

    Avide de gains au mépris de tout sens moral.


Personnage secondaire

    — Petits voyous Disney Channel

    Bande de petites frappes à laquelle on ne croit pas une seconde : un leader au duvet naissant, un side-kick qui tope à toutes ses vannes nulles et une suite bigarrée dont les seules ambitions est de chourer les bonbecs et l’argent du déjeuner du héros.

    — Sbire neuneu

    Pour une avalanche de gags.


Réalisation

    — Course-poursuite | Piéton qui marque une hésitation avant d’éviter un véhicule

    Un lapin pris dans les phaaaaares.

    — Démarre sur les chapeaux de roues

    La plupart du temps sans même être pressé par le temps.

    — Habillage | Incrustation de texte sur l’écran : lieu, date, heure, etc.

    Ou « X mois/années plus tard/plus tôt » (inclut à ce titre les cartons au même titre que les incrustations à proprement parler)

    — Habillage | Placement de produits
    — Plan | Inserts d’images de caméscope/smartphone/d’écrans de télé/vidéosurveillance

    Et certains en font des films entiers !

    — Technique | Faux raccord flagrant
    — Tension | Cachée

    La porte ouverte à toutes sortes de faux suspense.

    — Tension | Couverture qui recouvre un personnage endormi tirée petit à petit
    — Tombe à genoux de manière théâtrale (et au ralenti) après un moment éprouvant

Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Arme | Clic au lieu du Bang

    Plus de cartouche dans le flingue, pile au moment où il en faudrait.

    — Bagarre | Plan de fortune totalement superflu

    Peut être fait à l’aide de cailloux, de détritus ou de simples lignes tracées dans la terre.
    Le plan est tellement basique qu’on se demande vraiment ce que les gens qui vont agir foutent là s’ils n’en savent pas plus.

    — Pouet-pouet | Effet pyrotechnique hasardeux

    Souvent à base d’étincelles disgracieuses, sans aucun rapport avec la réalité.

    — Tension | Cadavre qui disparaît mystérieusement

Réalisation > Audio

    — « Cling » sonore pour souligner l’éclat d’un objet

    Y compris les dents.

    — Bruit exagéré | Accessoire

    Un fouet qui claque beaucoup trop, etc.

    — Bruit exagéré | Baisers passionnés
    — Bruit générique | Porte ouverte
    — Habillage sonore | Il y a toujours des téléphones qui sonnent dans les scènes de commissariat

    Sans parler forcément d’effervescence, il y a toujours du boulot chez les flics.
    A noter que c’est souvent la même sonnerie plus ou moins vieille qui est utilisée.

    — Musique | Classique
    — Musique | Pizzicati pour renforcer un effet comique
    — Musique | Pouet-pouet

    Assenés à coups de trombone ou de pizzicati.

    — Musique | Rap

    Contexte urbain.
    Lecture négative : fait partie de la panoplie tension, quartier qui craint, gang...
    Lecture positive : sert caractériser un environnement / des personnages rebelles, créatifs, dynamiques, jeunes...

    — Voix off | Pensées de personnage

    Sauce tartare, sauce tartare, sauce tartare.


Réalisation > Surprise !

    — Faux suspense !

    Exemples :

    • une musique stridente accompagne l’arrivée dans le champ d’une main qui se pose sur l’épaule du personnage que l’on suit, mais ce n’était que la main d’un ami.
    • un discours d’un officiel mécontent laisse croire à une sanction terrible pour un personnage, jusqu’à l’annonce d’une remise de médaille annoncée avec un grand sourire.

Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Bite, chatte, cul (gag)
    — Coup dans les couilles (gag)

    Là, on s’amuse. Là, c’est de la vraie rigolade.

    — Donne un coup de pied (sous la table) pour faire taire quelqu’un qui parle trop
    — Essaie de cacher un élément compromettant sous les yeux d’un tiers qui ne doit rien en savoir

    Exemple : un cadavre planqué à la va-vite sous l’évier dont la main sort malencontreusement lors de la visite d’une voisine.

    — Est bourrée ou droguée (gag)

    Une occasion de plus pour certains d’en faire des caisses...

    — Est éclaboussée par un fluide

    Ou plus généralement recouverte.

    — Fait des grimaces (dans le dos) / répète une phrase sur un ton moqueur

    Pas d’accord, humiliée, le personnage attend que son/sa interlocuteurice ait le dos tourné pour lui faire des grimaces !
    & variante : personnage qui en imite un autre (dans son dos ou non) en reprenant ses phrases et en les prononçant comme un gamin
    Effet garanti sur nos zygomatiques.

    — Gag avec un animal
    — Gag cartoonesque | Personnage noirci ou aux vêtements déchirés de manière artificielle après une explosion
    — Gag cartoonesque | Projetée exagérément loin/ébouriffé.e sous l’effet d’une décharge électrique
    — Interprétation | Louche ou grimace après avoir reçu des coups
    — Pipi, caca, prout

    et rots, pets, etc.

    — Quiproquo | Réagit à un truc situé dans le dos de personnages que la situation rend perplexe
    — Quiproquo | Se trahit (ou presque) en se justifiant/présentant ses excuses s’imaginant avoir été découvert

    Formulation à améliorer


Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Véhicule en panne

Scénario > Élément

    — Titre du film énoncé dans le film
    — Toast

    Du simple « à machin » au grand format précédé d’un cling-cling-cling émis par le bord d’un verre frappé par un couvert.


Scénario > Ficelle scénaristique

    — Introduction forcée d’un élément dont on sait d’avance qu’il servira plus tard
    — La chatte à Maurice (ou anti-chatte à Mireille)

    Moins de chance que ça, c’est au moins une malédiction égyptienne sur 7 générations.


Scénario > Situation

    — Passion | Sous-entendu sexuel
    — Tension | Doit s’échapper avant la destruction imminente de...

    ... la base secrète, le vaisseau ennemi, etc.

    — Trop injuste | Victime ou témoin pas crue (par la police)

Thème > GI Joe

    — Agissement | Salut militaire

    Chef, oui Chef !


Thème > N’importe quoi

    — Accessoire | Coiffure impeccable, en toutes circonstances
    — Accessoire | Gaspillage alimentaire
    — Accessoire | Objets qui scintillent trop

    Beaucoup, beaucoup, beaucoup trop.

    — Carton-pâte | Coup de poing pouet-pouet

    Coup de poing qui passe à l’aise à 40 cm de la cible, mais qui touche quand même ; la magie du cinéma.

    — Carton-pâte | Le regard des personnages ne porte pas au-delà du champ de la caméra
    — Non-suspension d’incrédulité | Pourquoi les extraterrestres sont-ils toujours humanoïdes ?

    Statistiquement, ça doit pas être trop ça. Faudrait voir sur Wikipedia.

    — Pièges artisanaux qui seront tous montrés en action, et qui fonctionnent tous sans anicroche
    — Scientifiquement non prouvé | Physique des matériaux soumise à rude épreuve
    — Scientifiquement non prouvé | Séchage ultra-rapide de personnes trempées

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Grossophobie

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Dépendante | Elles craquent toutes pour ce mâle alpha
    — Image dégradante | Nunuche
    — Moins que rien | Femme envoyée sur les roses le matin qui suit une coucherie
    — Objectification sexuelle | Tenues légères

Thème > Testostérone

    — Véhicule | Appuie sur le champignon, montre que t’en as dans le caleçon

    Un personnage kiffe la conduite sportive, à grands renforts de Vroumm vroumm, crissement de pneus, dépassements dangereux, etc. Un vrai mec, on vous dit.


(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)



Consulter les 56 ingrédients de ce film

Bonus

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Citation

Personnage > Interprétation

Personnage > Méchante

Personnage secondaire

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Réalisation > Surprise !

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > GI Joe

Thème > N’importe quoi

    Ce film ne contient aucune mort


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !





« 

Bon film, surtout pour les petits, du moment qu’ils ont l’âge de comprendre le film évidemment, qui n’est pas dur à comprendre. Certes, il y a mieux à proposer aux enfants, mais on trouve toujours mieux. À peine « »« dramatique »« » à la fin (avec beaucoup de guillemets car le mot est beaucoup trop fort, j’en suis conscient.
spoiler : Rassurez-vous, le chien s’en sort vivant

 »


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?