x

Désigné pour mourir

Leurs os craquent sous le train de son indifférence
John Hatcher, un super-flic incorruptible, prend quelques jours de vacances après une affaire particulièrement difficile. Il se heurte bientôt aux dealers locaux, qui jurent de lui faire la peau et s'attaquent à sa famille.
Titre original : Marked for Death
source synopsis et images : 20th Century Fox Steamroller Productions Victor & Grais Productions
Fiche créée le 4 octobre 2021 et mise à jour le 11 septembre 2022

Jouez ce film au bingo avec les propositions d'ingrédients suivantes

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)

Bonus

    — Enfant qui joue mal
    — Mérite·nt réellement de crever

    Tant de conneries dans un si petit corps, ça laisse perplexe : en tout cas, sa mort ne sera pas une perte pour l’humanité.

    — Non-suspension d’incrédulité | Festival d’incohérences

    À partir de 4 « Nan mais c’est n’importe quoi ! » en moins d’1 quart d’heure.

    — Riviera détente | « Si tu vois ce que je veux dire »

    & variante : « Tu vois ce que je veux dire »


Personnage > Agissement

     ? | Chute dans le vide en criant « Aaaaaah ! »

    À noter dès qu’un personnage tombe de haut en criant.

     ? | Pique une crise de nerf

    (patron·ne, méchant·es, héroïne ou héros, etc.)

     ? | Rappelle à ses troupes qui commande, nom de nom

    Un rappel qui repose généralement sur l’humiliation ou la violence.

     ? | Se râcle la gorge pour attirer l’attention
    — Bagarre | Valdingue à travers une vitre, une palissade, une porte...
    — Bagarre | Brise nuque

    Une des signatures de Schwarzy.

    — Contre-intuitif | Lance une répartie comique incongrue dans un moment dramatique

    Même dans les situations le plus dangereuses, la coolitude du personnage est telle qu’elle/il ne peut s’empêcher de faire une blagounette.

    — Course-poursuite | Renverse une pile de...

    ... cartons, cagettes, renverse un étal de marché, une charrette de fruits, des boîtes à lettres, etc.

    — Course-poursuite | Tourne frénétiquement le volant alors que la route est droite...

    Mais la pente est forte.

    — Enlève ses lunettes | avant de parler

    Plus stylé, tu meurs ; sans compter que ça donne vachement de crédit à ce qu’on dit : si on enlève ses lunettes de soleil, c’est forcément qu’on va dire des trucs importants.

    — Famille | Adulte, redécouvre la chambre de son enfance, restée intacte

    Dans son jus : avec les mêmes posters accrochés aux murs, la veste du collège, le globe terrestre, la batte de baseball dédicacée pour les garçons ou la boîte à musique ballerine pour les filles.

    — Famille | Caresse les cheveux d’un enfant

    & variantes : ébouriffe les cheveux, tire sur les joues, etc.

    — Fuite | Bouscule des passants

    Y’a toujours des cons pour être en plein dans la course des protagonistes, aussi. Faut comprendre, merde.

    — Interprétation | Rit de manière forcée

    Comment montrer que les personnages vivent un moment de complicité ou de soulagement ? Facile ! on les fait rigoler et le tour est joué ; pas grave si ça sonne faux et artificiel.

    — Mort | Meurt en gesticulant comme un pantin désarticulé

    Syndrome physiologique bien connu appelé « On-m’a-demandé-de-bien-montrer-que-j’ai-été-touché-et-que-je-vais-mourir »

    — N’importe quoi | Maîtrise des armes ou des outils complexes jamais manipulés auparavant

    Vous êtes banquier, vous vous retrouvez au beau milieu d’une guerre de gang ? Quoi de plus normal que de vous saisir d’un fusil d’assaut pour défourailler sur tout ce qui bouge, le maniement semble si facile.

    — N’importe quoi | Projeté exagérément loin sous l’effet d’un coup de feu... voire d’un simple choc

    Touché·e par un coup de feu, le personnage voltige 4 m en arrière.

    — Passion | Se fait draguer
    — Se libère de ses liens | En gonflant ses muscles

    On les retient pas ces héros et ces héroïnes, c’est plus fort qu’eux/elles, dès qu’elles/ils sont entravé·es, le premier truc qu’ils et elles cherchent à faire, c’est de se débarrasser de leurs liens.

    — Souvenirs | Regarde (avec tristesse/nostalgie) une photo de sa femme/son mari/sa fille/son fils

    & variantes : une vidéo de famille.

    — Stylé | Balance une petite phrase avant de tuer une personne (ou après)

    Parce que tuer une personne ou lui foutre une raclée n’est pas suffisant, il faut aussi se faire plaisir en lâchant une répartie cinglante, spirituelle ou humiliante.

    — Stylé | Joue au golf dans son bureau

    Généralement un homme politique, un mafieux, un juge...

    — Tension | Échappe in extremis à un danger

    C’était à un poil de cul près, mais ouf, on s’en est sorti.
    Une valeur sûre du catalogue.

    — Tension | La chute dans le vide se termine pile sur le toit d’une voiture

    Effet garanti sur les passant·es qui baguenaudaient.

    — Tension | Tape du poing sur la table pour passer sa colère

    & variantes : tape dans objet ou jette un objet


Personnage > Caractéristique

    — Blues | Sa femme, sa fille ou sa sœur est morte

    & variantes : son mari, son fils, sa mère, etc.

    — Cœur d’or | A l’air bourru, mais a un cœur gros comme ça
    — Interprétation | En fait des caisses
    — Loose | Est en train de perdre pied
    — Religion | Fait un signe de croix
    — Stylé | Nom de héros trop badass pour être vrai
    — Super pouvoir | A un œil de lynx

    Il repère le moindre détail anormal ; imbattable à « Où est Charlie ? »

    — Super pouvoir | Ces gens sont beaucoup trop beaux !

Personnage > Citation

    — Informe | « J’ai raccroché »
    — Menace | « T’es mort·e... ! »
    — Ordonne | « Repliez-vous ! »
    — Questionne | « Alors... qu’est-ce qu’on a ? »
    — Rassure | "Il ne t’arrivera rien, je te le promets", « Ça va aller »

    & variantes : « Je te promets que tout va bien se passer », etc.

    — Récrimine | « Tout ça c’est de ta faute ! »
    — S’inquiète | « Oh mon dieu ! »

    & variantes : « Que dieu vous bénisse », etc.


Personnage > Héros ou héroïne

     ? | Se fait mitrailler sa baraque/sa chambre d’hôtel

    C’est pas comme ça qu’on fait la chasse aux passoires thermiques.

    — À l’épreuve | En proie au doute

    On boucle un criminel, y en a dix qui prennent le relai... Monde de merde.

    — Bagarre | Héros attaqué par surprise

    Le héros sans sort sans dommage et avec un peu de lustre en plus... Le méchant non. Honte à toi, méchant !

    — Émotion | Est de retour dans sa ville d’origine
    — Fibre héroïque | Sauve une femme en détresse, ou un enfant inconscient

    & variantes

    — Fibre héroïque | Son bon cœur le perdra

    Le héros/héroine très très très gentil croit que le méchant peut s’amender. C’est oublier que le méchant est très très très méchant. Moralité : ne jamais laisser de seconde chance.

    — Son fils, sa fille, sa femme, un·e proche est en danger, entre les mains des méchant·es

Personnage > Méchant·e

    — Mégalo | Apparaît en gros plan sur l’écran du QG des gentils
    — Mégalo | Badguysplaining

    Avant de tuer un·e gentil·le, le méchant explique son plan

    — Mégalomane

    & variantes : se prend pour un dieu, etc.

    — Mort | Mort particulièrement horrible du/de la méchant·e
    — Profil | Capitaliste sans scrupule

    Avide de gains au mépris de tout sens moral.


Personnage secondaire

    — Badauds derrière un cordon de police qui montrent l’action du doigt

    C’est pas comme s’il y avait des projecteurs, le bruit des armes à feu et des bad guys qui beuglent...

    — Bouclier humain

    Généralement présent dans la filmographie de Schwarzy (gloire éternelle sur toi, Ô mon Dieu).

    — Flic d’aucun secours

    Soit parce qu’il est dans le coup, soit parce qu’il est incompétent, soit parce qu’il se fait buter direct comme une merde.
    Comprend aussi l’équipe d’intervention qui arrive bien après la bataille.

    — Meurt en mitraillant en l’air

Réalisation

     ? | Caméo
    — Course-poursuite | Saute et glisse artistiquement sur le capot d’une voiture qui bloque sa course

    Ou bien se fait bouler, d’ailleurs...

    — Course-poursuite | Sème la panique en roulant sur le trottoir

    Passants : « Eh mais il est fou », « Attention !  », « Yaaaaaah ! ».
    & variantes de zones piétones : centres commerciaux, galeries marchandes, etc.

    — Course-poursuite | Voiture qui décolle, filmée en contre-plongée

    Woo-hooooooooooo !

    — Effet | Filtre chromatique jaune/orange pour les pays « chauds »
    — Fin | En miroir du début
    — Fin | Image figée

    La dernière image du film, souvent une image de joie ou de victoire, est gelée, soit pour quelques secondes, soit pour tout le générique de fin.

    — Fin | Ouverte

    (on voit le héros dans la foule/c’est une autre histoire/point d’interrogation)

    — Grammaire | Champ/contre-champ : les personnages barricadés et la porte qui tremble sous les coups des assaillants

    Avec les réactions classiques des personnages : celui qui panique, celui qui garde la tête froide et qui pige que c’est une diversion, celui qui transpire beaucoup...

    — Grammaire | Passage musical
    — Grammaire | Ralenti lors d’une chute
    — Grammaire | Ralentis injustifiés et insupportables

    Ralenti = oh là là, attention, il se passe quelque chose de dramatique !

    — Habillage | Incrustation de texte sur l’écran : lieu, date, heure, etc.

    ou « X mois/années plus tard/plus tôt »

    — Habillage | Placement de produits
    — Mise en scène | Regard incrédule
    — Vue subjective | de menace

    Agresseur, tueur, créature, monstre... Respiration rauque en option.

    — Vue subjective | Jumelles... avec deux ronds bien dessinés

    Purement graphique.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Ambiance | Pas de rituel sans un millier de bougies minimum

    Quand les satanistes garantissent la survie de toute une filière.

    — Piège | Trappe dans le sol (pour faire disparaître des gens gênants)

    Avec ou sans toboggan, et débouchant ou pas sur une piscine pleine de piranhas, de requins, de crocodiles, etc., et pouvant être commandée par un bouton ou un levier.

    — Pouet-pouet | Fausse blessure

    Beaucoup de sang, mais pas de plaie. Ou à l’inverse, une plaie qui ne saigne pas.

    — Pouet-pouet | Mannequin en chute libre

    & variantes : mannequin écrabouillé, mannequin projeté... mais mannequin libéré !

    — Stylé | Chaudron de sorcier/sorcière qui sert de caméra de sécurité ou de téléphone
    — Stylé | Un flingue dans chaque main

    De là à ce que le personnage canarde en sautant et réussisse des tirs impossibles...

    — Tension | Jet de vapeur projetée par un tuyau qui fuit

    Le compagnon indispensable de toute usine désaffectée, sous-sol, base militaire, laboratoire, etc.


Réalisation > Audio

    — Ambiance sonore | Haut-parleur d’hôpital qui appelle un docteur

    Faut bien rentabiliser l’équipement.

    — Bruit exagéré | Baisers passionnés
    — Bruit exagéré | Balles qui ricochent contre du métal

    Bruits encore plus exagérés quand les balles ricochent sur des murs en pierre, sur du sable, de la terre, du bois... ou encore de la neige !

    — Bruit exagéré | Coups donnés lors d’un combat au corps-à-corps
    — Bruit exagéré | Flingues chargés et chiens armés

    Cric-cric.

    — Effet | Acrobaties Woosh

    Triple salto arrière = woosh ; saut de l’ange = woosh ; enchaînement roulade, saut extension, planche et chandelle = woosh, woosh, woosh et woosh

    — Musique | « Exotique » qui accompagne un contexte vu comme « exotique »
    — Musique | Pouet-pouet

    Assenés à coups de trombone ou de pizzicati.


Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Comique de répétition
    — Pipi, caca, prout

    et rots, pets, etc.

    — Recrache sous le coup de la surprise ou du dégoût

    Question de timing ; ou de prise de conscience des ingrédients qui composent la recette.


Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Bar à strip-tease
    — Barbecue

    Entre potos, à la fin de l’aventure, comme dans tout bon Astérix.

    — Boîte de nuit

    Des lasers, de la musique techno, des basses, des jeunes qui lèvent les bras en l’air et le patron qui les regarde depuis l’étage qui surplombe la piste de danse.

    — Cours d’aérobic

    Et un ! Et deux ! Et un ! Et deux !
    On monte les genoux ! On sort le buste !

    — Début d’orage au moment opportun

    L’orage commence pile quand la tension dramatique s’exacerbe.

    — La villa du méchant

Scénario > Dialogue

    — Aparté que tout le monde peut entendre
    — Licence linguistique

    Entrent dans cette catégorie deux trucs insupportables :

    • Un personnage étranger ponctue ses phrases, parfaitement construites d’un point de vue grammatical, de mots clés de sa langue d’origine (à titre d’exemple un mexicain peut prononcer sans fourcher acide acétylsalicylique mais semblera incapable de dire sir ou mister et se bornera à dire señor) ;
    • Les personnages étrangers parlent entre eux en français pour ce qui est de la VF (mais avec un accent quand même)... Y compris dans les QG de l’armée allemande, dans les films qui se déroulent pendant la seconde guerre mondiale, par exemple ;
    • C’est tout aussi crétin pour les extraterrestres dont la langue maternelle est l’anglais. Mais on ne poussera pas le vice jusqu’à cocher cette entrée pour cette raison (sauf exception). Pas plus qu’on ne la cochera pour les films historiques même si, pour rappel, on ne parlait pas anglais dans la Rome antique.
    — Philosophie/psychologie de comptoir

    Quand on a la chance de recevoir une leçon de vie comme celle-là, on en profite, parce qu’elle va nous changer à tout jamais.

    — Phrase sur la décadence de la société
    — Phrase-choc
    — Répliques à la con

    Il est nécessaire que le film soit plutôt généreux : quelques répliques à la con ne permettent pas d’associer cet ingrédient.


Scénario > Élément

    — Critique de la bureaucratie
    — Discours intello-moralo-religio-cartésiano émotionnellement fort pour faire revenir à la raison un personnage sur le point de commettre l’irréparable
    — Drapeau national flottant au vent
    — Gifle de femme outrée

    A souvent valeur de gag mais pas que.

    — Toast

    Précédé d’un cling-cling-cling émis par le bord d’un verre frappé par un couvert.


Scénario > Ficelle scénaristique

    — Confession

    Parce que le héros traverse vraiment une période de doute. Vraiment.

    — Introduction forcée d’un élément dont on sait d’avance qu’il servira plus tard
    — Jumeaux/Jumelles

    Et moi qui tombe toujours dans le panneau !

    — La chatte à Maurice (ou anti-chatte à Mireille)

    Moins de chance que ça, c’est au moins une malédiction égyptienne sur 7 générations.

    — Musique « ethnique » qui situe l’action dans un pays non-occidental
    — Tension | Conversation téléphonique interrompue portant sur l’imminence d’une attaque

    Un méchant sans coupe-boulon pour couper les câbles de téléphones est un demi-sel.


Scénario > Situation

    — Bagarre | Préparation avant une bataille

    Ça lime, ça coupe, ça soude, ça branche, à grands renforts d’étincelles et de postures déterminées à leur foutre la raclée, à ces con·nes.

    — Bagarre | Saute derrière un comptoir pour échapper à la fusillade

    Ça sert à tout, les comptoirs ; et bien pratique en cas de coup dur, quand la bande du Russe te file aux basques.

    — Chocs de cultures

    Avec au final un brin de tension ou un poil d’humour.

    — Passion | Sous-entendu sexuel
    — Police | Questions de juridiction

    Inclut la rivalité flic des villes/flics des champs, police locale/FBI

    — Situation | Topo de couloir

    Ces gens sont tellement occupés qu’un passage d’un couloir à l’autre est l’endroit idéal pour se faire expliquer la situation ou prendre des décisions.


Thème > GI Joe

    — Méthode de pro | Langage des signes de commando

    Pour communiquer en toute discrétion.


Thème > N’importe quoi

    — Accessoire | Gaspillage alimentaire
    — Accessoire | Munitions illimitées
    — Audio | Bruit de pneus qui crissent sur le sable

    & variantes... boue ou neige par exemple.

    — Carton-pâte | Élégamment propulsé·e par le souffle d’une explosion très proche

    Moment généralement filmé au ralenti

    — Non-suspension d’incrédulité | Retournement de situation improbable
    — Scientifiquement non prouvé | Physique des matériaux soumise à rude épreuve
    — Trop con·ne | Ces gens font des trucs complètement con

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Accents étrangers caricaturaux
    — Blague sexiste
    — Prostitué·e
    — Stéréotype physique lié à un métier

    Exemple : l’huissier de justice est forcément petit, chauve et sans cœur.

    — Wacisme

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Dépendante | Elles craquent toutes pour ce mâle alpha
    — Harcèlement ou agression sexuelle | Culture du viol
    — Objectification sexuelle | Nichons, fesses
    — Objectification sexuelle | Reluque une femme
    — Objectification sexuelle | Tenues légères

Thème > Testostérone

     ? | Fallait pas la/le faire chier
     ? | Méthodes musclées
    — Truc de mecs | Machisme

    Traite sa petite amie comme une merde.

    — Truc de mecs | Retrouvailles tendues (entre 2 anciens amis) avant une franche accolade

    Et variantes.

    — Véhicule | Appuie sur le champignon, montre que t’en as dans le caleçon

    Un personnage kiffe la conduite sportive, à grands renforts de Vroumm vroumm, crissement de pneus, dépassements dangereux, etc. Un vrai mec, on vous dit.


VO française ou doublage en VF

    — Expressions désuètes


Voir les 93 ingrédients officiellement repérés par l'équipe
(pour un film qui a coûté 12000000 $)

Bonus

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Citation

Personnage > Héros ou héroïne

Personnage > Méchant·e

Personnage secondaire

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Dialogue

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > GI Joe

Thème > N’importe quoi

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

Thème > Testostérone

VO française ou doublage en VF

??? Vous avez repéré un ingrédient manquant ???

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Cochez les ingrédients oubliés et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !


Des choses gentilles à dire sur ce film

  • 10 sur l’échelle de Jack Slater devrait être une raison suffisante.
  • C’est le troisième film dans lequel Steven Seagal tient le premier rôle, il avait encore forme humaine à l’époque, mais avait déjà cette aura surnaturelle à la Michael Myers ou Predator (et encore) qui le suivra partout : il est invulnérable, pire, il est intouchable.
  • La bonne bouille de Keith David
  • Le final (avec la chute dans la cage d’ascenseur)
  • Une VF bourrée de pépites. Le film même sans image est un régal et sa bande son devrait être radiodiffusée en intégralité et sans coupures sur France Inter.
    • Pour ses pics, des barouds d’honneur type :
      — « J’te confierais même pas la sueur de mes buuuuurnes »,
    • pour ses creux, un échange entre dealeurs jamaïcains et adolescents innocents :
      — « Regarde, ça t’envoie direct au paradis, alors là, c’est géant comme flash »
      — « C’est... du crack ? »
      — « T’as trouvé mec, c’est vraiment du sérieux, c’est pas les conneries qu’on dit à la télé. »
      — « Eeeeeh c’est marrant quand même, il se sentent obligés de nous mentir dès qu’il s’agit de choses qu’on aime... eeeet qui nous font plaisir, ’voyez ce que je veux dire. »
  • Ah, et peut-être le plus important, pas de ventre mou... Pas même un bourrelet.





Partager


Lire la fiche de ce film sur

   


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?