Saga Deathstalker

Deathstalker

Son palais est en carton, pirouette cacahuète
Le Deathstalker est envoyé par une sorcière dans une quête pour réunir les trois pouvoirs de la création - un calice, une amulette, et une épée - de peur que le magicien Mounkar les trouve et les utilise à des fins néfastes. Après l'obtention de l'épée, Deathstalker se dirige vers le château de Mounkar qui détient les deux autres artéfacts.
Je le reverrais avec plaisir
sur l'échelle de Slater
  5 regards incrédules :
  • Il y a des nichons dans tous les coins, on se croirait dans l’épisode de South Park où les personnages, accrocs à la sniffette de chats, se retrouvent dans un monde à la Métal Hurlant. Avec des nichons partout.
  • Il y a un méchant, et le tatouage de caméra cachée qu’il arbore sur un côté du crâne... qui change par fois de côté d’un plan sur l’autre dans la même scène.
  • Il y a des fausses têtes qui volent... sans ressemblance aucune avec leurs modèles.
  • Il y a une bagarre/orgie de palais au cours de laquelle on voit un type se balancer au lustre, un colosse arracher les bras d’un gars et en frapper un autre avec ainsi qu’une sorte de combat d’oreillers.
  • Et surtout, il y a une transformation de sbire en femme qui se palpe l’entrejambe en déplorant « it’s gone » avant de se tripoter joyeusement la poitrine parce que faut pas déconner non plus.

Des choses gentilles à dire sur ce film

  • C’est bourré ras-la-gueule de petites gourmandises :
  • Il y a des nichons dans tous les coins, on se croirait dans l’épisode de South Park où les personnages, accrocs à la sniffette de chats, se retrouvent dans un monde à la Métal Hurlant. Avec des nichons partout.
  • Il y a un vrai gros méchant qui arbore sur un côté du crâne un tatouage qui semble avoir été dessiné par François l’embrouille... et qui change d’hémisphère d’un plan à l’autre dans la même scène.
  • Il y a des fausses têtes qui volent... sans ressemblance aucune avec leurs modèles.
  • Il y a une bagarre/orgie de palais au cours de laquelle on voit un type se balancer au lustre, un colosse arracher les bras d’un gars et en frapper un autre avec ainsi qu’une sorte de combat d’oreillers.
  • Et surtout, il y a une transformation de sbire en femme qui se palpe l’entrejambe en déplorant « it’s gone » avant de se tripoter joyeusement la poitrine parce que faut pas déconner non plus.
  • L’homme-porc est plutôt fun.


Cliquer ici pour jouer au bingo avec ces propositions d'ingrédients

Choississez 36 ingrédients parmi cette liste et placez-les judicieusement dans votre grille.
Attention, parmi ces ingrédients, seuls 36  figurent dans la recette de ce film ; tous les autres ne s'y trouvent pas.

Bonus

    — Bagarre | Technique rétro à base de manchettes, clés de bras et pirouette comme au catch

    La technique des plus grands : James West, le capitaine Kirk, etc.


Personnage > Agissement

    — Bagarre | Valdingue à travers une vitre, une palissade, une porte...
    — Bagarre | Brise nuque

    Une des signatures de Schwarzy.

    — Bagarre | Coup dans les couilles (ouch !)

    L’arme des faibles qui fait toujours mouche.

    — Chute dans le vide en criant « Aaaaaah ! »

    À noter dès qu’un personnage tombe de haut en criant.

    — Emprisonnée, joue de l’harmonica
    — Famille | Caresse les cheveux d’un enfant

    & variantes : ébouriffe les cheveux, tire sur les joues, etc.

    — Fuite | Bouscule des passants

    Y’a toujours des cons pour être en plein dans la course des protagonistes, aussi. Faut comprendre, merde.

    — N’importe quoi | Projeté exagérément loin sous l’effet d’un coup de feu... voire d’un simple choc

    Touchée par un coup de feu, le personnage voltige 4 m en arrière.

    — Passion | Fait preuve de jalousie ou de rivalité féminine

    Bonus de 5 pts si une des femmes au cœur de cette rivalité croise les bras de frustration/colère/mécontentement.

    — Stylé | Balance une petite phrase avant de tuer une personne (ou après)

    Parce que tuer une personne ou lui foutre une raclée n’est pas suffisant, il faut aussi se faire plaisir en lâchant une répartie cinglante, spirituelle ou humiliante.

    — Stylé | Démontre son habilité avant un combat pour intimider son adversaire

    Lors de combats entre gentilles et méchantes, la/le méchante fait une démonstration au nunchaku, à l’épée, au fouet, etc. En général, ça sert à rien parce qu’il/elle se fait rétamer en deux coups les gros.

    — Super pouvoir | Ce qui lui a été dit lui revient en tête mot pour mot

    Se traduit techniquement par la reprise des éléments de dialogue correspondants avec un léger effet de réverbération moche...

    — Tension | Lance un objet pour détourner l’attention

    Les hommes de main, les gardes en tout genre sont irrésistiblement attirés par le bruit d’un caillou qui heurte le sol, c’est génétique.


Personnage > Caractéristique

    — Cœur d’or | Change d’avis et accepte d’aider le personnage en détresse

    On a une conscience ou on n’en a pas.

    — Tension | Hantée par des souvenirs traumatisants

Personnage > Citation

    — Précise | « Rien de personnel »
    — Psalmodie | « Réponds-réponds-réponds » tandis que le téléphone sonne dans le vide
    — S’inquiète | « Oh-oh »

Personnage > Héros ou héroïne

    — Super pouvoir | Simple blessure au front, au bras...

    Il s’en est pris pourtant, des beignes, mais visiblement, il est costaud le bougre !


Personnage > Interprétation

    — En fait des caisses
    — Regard incrédule

Personnage > Méchante

    — Mégalo | Mwahahahaha ! (rire théâtral)
    — Mort | Mort particulièrement horrible du/de la méchante
    — Mort | Stupide

    Quand il ne connaît pas une fin dégueulasse, le sbire meurt de manière ridicule... Et parfois il fait les deux.


Personnage secondaire

    — Brute mutique

    Mieux vaut l’avoir comme amie.


Réalisation

    — Course-poursuite | Voiture qui décolle et se retourne en l’air (suite à une collision)

    La touche eighties.

    — Équipe | L’équipe (au complet) avance (au ralenti) face caméra

    Scène censée en mettre plein la vue et inspirer crainte et respect.

    — Fin | Image figée

    La dernière image du film, souvent une image de joie ou de victoire, est gelée, soit pour quelques secondes, soit pour tout le générique de fin.

    — Plan | Inserts d’images de caméscope/smartphone/d’écrans de télé/vidéosurveillance

    Et certains en font des films entiers !

    — Technique | Faux raccord flagrant
    — Technique | Travelling contrarié
    — Tension | Mort originale
    — Vue subjective | de menace

    Agresseur, tueur, créature, monstre... Respiration rauque en option.

    — Vue subjective | Jumelles... avec deux ronds bien dessinés

    Purement graphique.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Barreau d’échelle qui cède
    — Pouet-pouet | Accessoire factice

    Des colonnades en carton, une épée en plastique, des rochers en polystyrène, etc.

    — Pouet-pouet | Ces costumes d’époque sont beaucoup trop propres

    Pas une tâche, pas une auréole de sueur, pas un gramme de boue pour ces vêtements de paysannes du Moyen Âge.

    — Pouet-pouet | Costumes découpés aux ciseaux / fausse usure

    Sur le papier, les vêtements pâtissent des aléas que traverse le personnage ; à l’écran, ça se traduit par des entailles bien propres, artificielles.

    — Pouet-pouet | Décors

    Colonnes en polystyrène, rochers en mousse, porte blindée en carton, etc.


Réalisation > Audio

     ? | Dialogues en arrière-plan sonore

    Lors d’un rassemblement, on entend des voix plus distinctement que d’autres :
    ‒ « J’en ai pris plein la poire ! » ;
    ‒ « Laissez-le parler ! » ;
    ‒ « Il a raison ! » ;
    Etc.

    — Bruit exagéré | Bruit métallique injustifié

    Comme une épée tirée d’un fourreau en cuir ; et par extension, tout bruit métallique absolument impossible.

    — Bruit exagéré | Coups donnés lors d’un combat au corps-à-corps
    — Bruit exagéré | Les épées, cannes, flèches, lances font woosh et cling !

    Woosh pour les coups donnés dans le vide (entraînements, démonstrations de rapidité) et cling dans les combats réels... Ah oui, et les armures font bong parfois.

    — Bruit générique | Chat

    Chat qui couine, qui feule, qui vole...

    — Effet | Meurtre/suicide hors champ : recours à un panoramique ou un plan large, coup de feu ou cri en fond sonore

Réalisation > Surprise !

    — Bagarre | Donne le coup fatal à l’arme blanche... mais en fait non : tranche ses liens pour la/le libérer !

    Oh, c’est bien foutu quand même !


Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Bite, chatte, cul (gag)
    — Comique de répétition
    — Déconcentré par une femme usant de son charme (ou par sa simple présence) lors d’une action de précision

    De quoi déchirer un tapis de billard et déglutir bruyamment.


Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Bivouac
    — Véhicule en panne
    — Vente aux enchères

    Encore une activité surreprésentée dans les films.


Scénario > Dialogue

    — Foule en colère
    — Foule en délire

    Applaudissements nourris après une action héroïque, la résolution positive d’un événement dramatique, etc.

    — Gémissements, geignements ou cris répétés

Scénario > Situation

    — Chocs de cultures

    Avec au final un brin de tension ou un poil d’humour.

    — Passion | Moment d’intimité interrompu
    — Passion | Sous-entendu sexuel
    — Situation | Moment gênant lors d’un repas

    Les repas sont souvent le lieu de psychodrame, révélation embarrassante qui casse l’ambiance.


Thème > N’importe quoi

    — Accessoire | Objets qui scintillent trop

    Beaucoup, beaucoup, beaucoup trop.

    — Carton-pâte | Coup de poing pouet-pouet

    Coup de poing qui passe à l’aise à 40 cm de la cible, mais qui touche quand même ; la magie du cinéma.

    — Carton-pâte | Impacts de balles dans les pieds des personnes ciblées

    Ou bien tout le monde vise les pieds...

    — Fait tout péter en balançant | une bougie
    — Scientifiquement non prouvé | Physique des matériaux soumise à rude épreuve

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Validisme

    ou capacitisme, handiphobie, incapacitisme, handicapisme.


Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Dépendante | Elles craquent toutes pour ce mâle alpha
    — Harcèlement ou agression sexuelle | Culture du viol
    — Image dégradante | Féminisme de comptoir
    — Objectification sexuelle | Nichons, fesses
    — Objectification sexuelle | Tenues légères
    — Outrage sexiste | Remarque appuyée sur le physique d’une femme jugé avantageux

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)



Consulter les 36 ingrédients de ce film

Bonus

Personnage > Agissement

Personnage > Interprétation

Personnage > Méchante

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Réalisation > Surprise !

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Dialogue

Scénario > Situation

Thème > N’importe quoi

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    Ce film ne contient aucune mort


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?