Saga Deathstalker

Deathstalker

Son palais est en carton, pirouette cacahuète
Le Deathstalker est envoyé par une sorcière dans une quête pour réunir les trois pouvoirs de la création - un calice, une amulette, et une épée - de peur que le magicien Mounkar les trouve et les utilise à des fins néfastes. Après l'obtention de l'épée, Deathstalker se dirige vers le château de Mounkar qui détient les deux autres artéfacts.
Je le reverrais avec plaisir
sur l'échelle de Slater
  5 regards incrédules :
  • Il y a des nichons dans tous les coins, on se croirait dans l’épisode de South Park où les personnages, accrocs à la sniffette de chats, se retrouvent dans un monde à la Métal Hurlant. Avec des nichons partout.
  • Il y a un méchant, et le tatouage de caméra cachée qu’il arbore sur un côté du crâne... qui change par fois de côté d’un plan sur l’autre dans la même scène.
  • Il y a des fausses têtes qui volent... sans ressemblance aucune avec leurs modèles.
  • Il y a une bagarre/orgie de palais au cours de laquelle on voit un type se balancer au lustre, un colosse arracher les bras d’un gars et en frapper un autre avec ainsi qu’une sorte de combat d’oreillers.
  • Et surtout, il y a une transformation de sbire en femme qui se palpe l’entrejambe en déplorant « it’s gone » avant de se tripoter joyeusement la poitrine parce que faut pas déconner non plus.

Des choses gentilles à dire sur ce film

  • C’est bourré ras-la-gueule de petites gourmandises :
  • Il y a des nichons dans tous les coins, on se croirait dans l’épisode de South Park où les personnages, accrocs à la sniffette de chats, se retrouvent dans un monde à la Métal Hurlant. Avec des nichons partout.
  • Il y a un vrai gros méchant qui arbore sur un côté du crâne un tatouage qui semble avoir été dessiné par François l’embrouille... et qui change d’hémisphère d’un plan à l’autre dans la même scène.
  • Il y a des fausses têtes qui volent... sans ressemblance aucune avec leurs modèles.
  • Il y a une bagarre/orgie de palais au cours de laquelle on voit un type se balancer au lustre, un colosse arracher les bras d’un gars et en frapper un autre avec ainsi qu’une sorte de combat d’oreillers.
  • Et surtout, il y a une transformation de sbire en femme qui se palpe l’entrejambe en déplorant « it’s gone » avant de se tripoter joyeusement la poitrine parce que faut pas déconner non plus.
  • L’homme-porc est plutôt fun.


Cliquer ici pour jouer au bingo avec ces propositions d'ingrédients

Choississez 36 ingrédients parmi cette liste et placez-les judicieusement dans votre grille.
Attention, parmi ces ingrédients, seuls 36  figurent dans la recette de ce film ; tous les autres ne s'y trouvent pas.

Bonus

    — Bagarre | Technique rétro à base de manchettes, clés de bras et pirouette comme au catch

    La technique des plus grands : James West, le capitaine Kirk, etc.


Personnage > Agissement

    — Bagarre | Brise nuque

    Une des signatures de Schwarzy.

    — Bagarre | Coup dans les couilles (ouch !)

    L’arme des faibles qui fait toujours mouche.

    — Chute dans le vide en criant « Aaaaaah ! »

    À noter dès qu’un personnage tombe de haut en criant.

    — Compte jusqu’à trois (ou cinq)

    « Attends ! Quand on y va à trois, on y va à trois ? Ou bien on compte jusqu’à trois et puis on y va ? »

    — Émotion | Regarde (avec tristesse/nostalgie) une photo de sa femme/son mari/sa fille/son fils

    & variantes : une vidéo de famille.
    Peut lui parler.

    — Famille | Caresse les cheveux d’un enfant

    & variantes : ébouriffe les cheveux, tire sur les joues, etc.

    — Fuite | Bouscule des passants

    Y’a toujours des cons pour être en plein dans la course des protagonistes, aussi. Faut comprendre, merde.

    — Passion | Fait preuve de jalousie ou de rivalité féminine

    Bonus de 5 pts si une des femmes au cœur de cette rivalité croise les bras de frustration/colère/mécontentement.

    — Passion | Fait preuve de jalousie ou de rivalité masculine

    Bonus de 5 pts si un des hommes au cœur de cette rivalité croise les bras de frustration/colère/mécontentement.

    — Stylé | Balance une petite phrase avant de tuer une personne (ou après)

    Parce que tuer une personne ou lui foutre une raclée n’est pas suffisant, il faut aussi se faire plaisir en lâchant une répartie cinglante, spirituelle ou humiliante.

    — Stylé | Demande un truc en claquant des doigts

    C’est qui le boss ?

    — Stylé | Démontre son habileté avant un combat pour intimider son adversaire

    Lors de combats entre gentilles et méchantes, la/le méchante fait une démonstration au nunchaku, à l’épée, au fouet, etc. En général, ça sert à rien parce qu’il/elle se fait rétamer en deux coups les gros.

    — Super pouvoir | Ce qui lui a été dit lui revient/reste en tête mot pour mot

    Se traduit techniquement par la reprise des éléments de dialogue correspondants avec un léger effet de réverbération moche...


Personnage > Caractéristique

    — Blues | Est désolée d’apprendre la mort d’une personne

    ‒ « Votre femme ne vient pas avec vous. »
    ‒ « Non... Elle est morte il y a 3 ans. »
    ‒ « Oh, je suis désolé. »

    — Maladie | Est atteinte d’une maladie incurable
    — Super pouvoir | Éloquence magistrale

    Discours (généralement improvisé) récompensé par un tonnerre d’applaudissements.

    — Traîtresse (coup de théâtre)

    & autres taupes : meilleur pote, responsable dévouée à la solde des méchantes (depuis le début ou pas)


Personnage > Citation

    — Déclare | « Je dois répondre »

    Ou « il faut que je prenne cet appel » et autres variantes

    — Rassure | « Il ne t’arrivera rien, je te le promets », « Ça va aller »

    & variantes : « Je te promets que tout va bien se passer », etc.

    — Réfrène | « Wo-wo-wo-wo-wo ! »

    Ou « A-a-a-a-a-a ! », ce qui signifie au choix « Mais qu’est-ce que tu me racontes là, mec ? », « Attends un peu, toi ! », « Tu penses aller où là ? », « Tu te crois chez Mamie ? », etc.


Personnage > Héros ou héroïne

    — Tension | Son fils, sa fille, sa femme, une proche est en danger, entre les mains des méchantes

Personnage > Interprétation

    — En fait des caisses
    — Regard incrédule

Personnage > Méchante

    — À l’épreuve | Sous-fifre qui se fait berner comme une bleue
    — Mégalo | Mwahahahaha ! (rire théâtral)
    — Mort | Mort particulièrement horrible du/de la méchante
    — S’enfuit à bord | d’un hélicoptère

    Le dernier espoir du lâche ou le seul des pourchassées.


Personnage secondaire

    — Agente de sécurité chargée des caméras de surveillance qui ne voit rien venir

    Distraite par une habile diversion, en train de mater du porno ou un match de foot, ou encore plongée dans ses études ou un bon roman.


Réalisation

    — Fin | Image figée

    La dernière image du film, souvent une image de joie ou de victoire, est gelée, soit pour quelques secondes, soit pour tout le générique de fin.

    — Technique | Faux raccord flagrant

Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Arme | Clic au lieu du Bang

    Plus de cartouche dans le flingue, pile au moment où il en faudrait.

    — Intelligence artificielle/interface : sens de la vis

    S’exprime, se comporte et raisonne comme un humain -ou du moins un scénariste/dialoguiste paresseux- tout en soulignant bien qu’elle ne ressent rien parce que c’est un robot et ça, ça la rend très très triste.

    — Pouet-pouet | Accessoire factice

    Des colonnades en carton, une épée en plastique, des rochers en polystyrène, etc.

    — Pouet-pouet | Ces costumes d’époque sont beaucoup trop propres

    Pas une tâche, pas une auréole de sueur, pas un gramme de boue pour ces vêtements de paysannes du Moyen Âge.

    — Pouet-pouet | Costumes découpés aux ciseaux / fausse usure

    Sur le papier, les vêtements pâtissent des aléas que traverse le personnage ; à l’écran, ça se traduit par des entailles bien propres, artificielles.

    — Pouet-pouet | Décors

    Colonnes en polystyrène, rochers en mousse, porte blindée en carton, etc.

    — Stylé | Lance son couvre-chef sur une branche d’un porte-manteau

    Il ou elle est forte. Et ne se prend pas au sérieux.

    — Stylé | Valise pleine de billets

    & variantes...
    La valise c’est pour le grand banditisme qui s’assume, les enveloppes kraft pour les p’tits pots-de-vin


Réalisation > Audio

    — Ambiance sonore | Concert de klaxon pendant un embouteillage

    Inclut des insultes lancées avec un accent de titi parisien

    — Ambiance sonore | Téléphones qui sonnent de partout dans la salle de rédaction d’un journal
    — Bruit exagéré | Coup de couteau

    Extra spongieux.

    — Bruit exagéré | Coups donnés lors d’un combat au corps-à-corps
    — Bruit exagéré | Les épées, cannes, flèches, lances font woosh et cling !

    Woosh pour les coups donnés dans le vide (entraînements, démonstrations de rapidité) et cling dans les combats réels... Ah oui, et les armures font bong parfois.

    — Bruit générique | Chat

    Chat qui couine, qui feule, qui vole...

    — Course-poursuite | Effet Doppler

Réalisation > Surprise !

    — Bagarre | Donne le coup fatal à l’arme blanche... mais en fait non : tranche ses liens pour la/le libérer !

    Oh, c’est bien foutu quand même !


Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Bite, chatte, cul (gag)
    — Déconcentré par une femme usant de son charme (ou par sa simple présence) lors d’une action de précision

    De quoi déchirer un tapis de billard et déglutir bruyamment.

    — Fait des grimaces (dans le dos) / répète une phrase sur un ton moqueur

    Pas d’accord, humiliée, le personnage attend que son/sa interlocuteurice ait le dos tourné pour lui faire des grimaces !
    & variante : personnage qui en imite un autre (dans son dos ou non) en reprenant ses phrases et en les prononçant comme un gamin
    Effet garanti sur nos zygomatiques.

    — Gag avec la police
    — Interprétation | Se cache/ferme les yeux devant une chute, un accident, une maladresse, etc.
    — Recrache sous le coup de la surprise ou du dégoût

    Question de timing ; ou de prise de conscience des ingrédients qui composent la recette.


Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Bivouac

Scénario > Dialogue

    — Deux types se battent (à mort), sans pouvoir s’empêcher de papoter tranquillou

    Entre une fente à l’escrime, une esquive de masse d’arme ou une parade d’uppercut, les combattantes enchaînent leur explication de texte, et sans être essoufflée qui plus est.

    — Foule en colère
    — Gémissements, geignements ou cris répétés
    — Sous-entendu sexuel

Scénario > Élément

    — Mort | Stupide

    Valable pour souligner l’absurdité de la vie : un personnage tombe dans l’escalier et se tue en voulant échapper à un danger.
    Mais aussi pour enfoncer le clou karmique quand il s’agit d’un personnage négatif : un sbire, quand il ne connaît pas une fin dégueulasse, peut mourir de manière ridicule... Et parfois il fait les deux.


Scénario > Ficelle scénaristique

    — Deus ex-machina

Scénario > Situation

    — Passion | Moment d’intimité interrompu
    — Suspense | Mariage interrompu au moment où le prêtre demande si quelqu’un a quelque chose à dire

    Soit la personne qui a une objection arrive pile à ce moment-là en poussant les portes de l’église, soit il ou elle a attendu juste cet instant pour parler et on se demande bien pourquoi.

    — Tension | Torture

    Le hobby du/de la méchante.


Thème > N’importe quoi

    — Accessoire | Objets qui scintillent trop

    Beaucoup, beaucoup, beaucoup trop.

    — Carton-pâte | Coup de poing pouet-pouet

    Coup de poing qui passe à l’aise à 40 cm de la cible, mais qui touche quand même ; la magie du cinéma.

    — Trop conne | Ces gens font des trucs complètement con

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Validisme

    ou capacitisme, handiphobie, incapacitisme, handicapisme.


Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Dépendante | Elles craquent toutes pour ce mâle alpha
    — Harcèlement ou agression sexuelle | Culture du viol
    — Image dégradante | Féminisme de comptoir
    — Objectification sexuelle | Nichons, fesses
    — Objectification sexuelle | Tenues légères

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)



Consulter les 36 ingrédients de ce film

Bonus

Personnage > Agissement

Personnage > Interprétation

Personnage > Méchante

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Réalisation > Surprise !

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Dialogue

Scénario > Élément

Scénario > Situation

Thème > N’importe quoi

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    Ce film ne contient aucune mort


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?