Death spa

Dites-le avec des asperges
source synopsis et images : Shapiro-Glickenhaus Entertainment Maljack Productions
Fiche créée le 30 janvier 2023 et mise à jour le 14 mai 2023
C’était chouette de le voir une fois
sur l'échelle de Slater
  4 regards incrédules :
  1. La scène de l’asperge ;
  2. Le micro qui pointe le bout de son nez au cours d’une discussion ;
  3. Le claquage de mains stylée entre Michael (William Bumiller) et Marvin (Ken Foree) ;
  4. les 5-10 dernières minutes.

Des choses gentilles à dire sur ce film

Death spa c’est un film qui sent bon la sueur et les années 1990, le mélange parfait entre un gore plus qu’artisanal et une crétinerie fluo (claquage de mains stylé en prime - entre Michael (William Bumiller) et Marvin (Ken Foree) en l’occurrence -) et décomplexée. Une salle de muscu totalement informatisée qui commence à généreusement trucider ses usagers, la faute, entre autres, au fantôme revanchard qui a été se loger dans le système, déjà, on ne pouvait pas faire plus années 1990.
Mais si, à l’image de son titre, Death spa est un concept rigolo, c’est aussi, à l’image de cette jeunesse en costumes moulants et bariolés qui monopolise les fauteuils de muscu, un concept et un film qui s’essoufflent vite. Brouillon, nombreux sont les éléments susceptibles d’égarer les spectateurs : redondances, interprétation, dialogues sans sel ni enjeux (captés par un micro très apparent). Le film s’arrête, redémarre, s’arrête... ça peut être épuisant.
C’est surtout jouissif. Pour la simple raison que, que ce soit en terme de bisserie pure ou de délice nanar, quand le film repart, c’est avec des airs de Vile Coyote lancé à toute allure à califourchon sur une fusée Acmé boudinée : tentatives de meurtre par sauna ou par lampe à bronzer ; moment romantique autour d’un plat d’asperges ; enquêteur paranormal équipé d’un thermomètre qui fait wouwouwou qui accessoirement se fait exploser la main et valdingue de manière particulièrement pouet pouet... Et tout s’accélère en toute fin entre explosion de mannequin, attaque de poisson surgelé, assassinat au mixeur interminable, scène de panique générale ou encore homme torche.
Un festival.



Cliquer ici pour jouer au bingo avec ces propositions d'ingrédients

Choississez 36 ingrédients parmi cette liste et placez-les judicieusement dans votre grille.
Attention, parmi ces ingrédients, seuls 32  figurent dans la recette de ce film ; tous les autres ne s'y trouvent pas.

Personnage > Agissement

    — Bagarre | Brise nuque

    Une des signatures de Schwarzy.

    — Chute dans le vide en criant « Aaaaaah ! »

    À noter dès qu’un personnage tombe de haut en criant.

    — Cours-poursuite | Tire dans un pneu
    — Dit laconiquement « FBI » ou « LAPD » en montrant sa carte
    — Fuite | Bouscule des passants

    Y’a toujours des cons pour être en plein dans la course des protagonistes, aussi. Faut comprendre, merde.

    — Passion | Fait preuve de jalousie ou de rivalité masculine

    Bonus de 5 pts si un des hommes au cœur de cette rivalité croise les bras de frustration/colère/mécontentement.

    — Se regarde dans un miroir | Maquillage, nœud de cravate, etc.

    Et par extension, tous les usages quotidiens rendus possibles par un miroir.

    — Stylé | Poignée de mains ridicule
    — Tension | Court pour échapper aux flammes qui déboulent en arrière-plan

    Finit par un plongeon dans l’eau, un arrêt brutal dans un recoin à propos, un passage à travers une vitre, etc.

    — Tension | Porte la main à son visage dans un moment dramatique

    ou les deux mains... dans un geste soit trop théâtralisé, soit très mal joué, voire les deux.


Personnage > Caractéristique

    — Blues | Sa femme, sa fille sa mère ou sa sœur est morte

    & variantes : son mari, son fils, sa mère, etc.

    — Tension | Hantée par des souvenirs traumatisants
    — Vie personnelle | Problèmes familiaux/de couple

Personnage > Citation

    — Félicite | « Tu n’as plus rien à apprendre de nous »

    C’est toujours bien un personnage qui finit sa formation, et c’est encore mieux quand il était le meilleur...

    — Rassure | « Ensemble, nous pouvons bâtir un monde meilleur »

    Une héroïne ou un héros tient un discours enflammé pour faire revenir à la raison ses compatriotes ou tracer la voie d’un avenir meilleur.

    — S’inquiète | « Oh mon dieu ! »

    & variantes : « Que dieu vous bénisse », etc.


Personnage > Héros ou héroïne

    — Au chevet d’une proche

    J’en connais qui vont passer un mauvais quart d’heure.

    — Fibre héroïque | Sauve une femme en détresse, ou un enfant inconscient

    & variantes type une femme inconsciente

    — Tension | Son fils, sa fille, sa femme, une proche est en danger, entre les mains des méchantes

Personnage > Interprétation

    — Rit de manière forcée

    Comment montrer que les personnages vivent un moment de complicité ou de soulagement ? Facile ! on les fait rigoler et le tour est joué ; pas grave si ça sonne faux et artificiel.


Personnage > Méchante

    — Mégalo | Mwahahahaha ! (rire théâtral)
    — Mort | Mort particulièrement horrible du/de la méchante

Réalisation

    — Course-poursuite | Gros plan du pied sur la pédale d’accélération ou de freins

    Insert toujours utile.

    — Équipe | L’équipe (au complet) avance (au ralenti) face caméra

    Scène censée en mettre plein la vue et inspirer crainte et respect.

    — Fin | Image figée

    La dernière image du film, souvent une image de joie ou de victoire, est gelée, soit pour quelques secondes, soit pour tout le générique de fin.

    — Fin | Le film se termine sur un baiser
    — Fin | Le mot FIN apparaît en toutes lettres à l’écran

    Des fois qu’on aurait pas compris avec le petit mot d’esprit, le baiser langoureux, le plan grue et le thème principal joué crescendo.

    — Grammaire | Ralenti lors d’une chute ou d’un saut dans le vide
    — Habillage | Placement de produits
    — Homme torche qui s’agite en tout sens
    — Tension | Amie qui ne répond pas à l’appel de son prénom

    « Amanda ? Amanda ? AMANDA ?! »
    « A M A N D A A A !!! »

    — Vision subjective | Robot

    Avec des trucs qui pioupioute partout, des diagrammes et des rangées de chiffres qui défilent.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Animal | Requin
    — Labo | Un vrai labo possède toujours des ballons dans lesquels glougloutent des solutions colorées

    Ou bien des trucs fluo, un peu de fumée par-ci par-là, des liquides colorés qui chauffent, tandis que d’autres transitent dans des tubes, etc.

    — Mur de photos / photomontages glauques

    Les yeux découpés tout ça tout ça...

    — Pouet-pouet | Accessoire factice

    Des colonnades en carton, une épée en plastique, des rochers en polystyrène, etc.

    — Pouet-pouet | Effet pyrotechnique hasardeux

    Souvent à base d’étincelles disgracieuses, sans aucun rapport avec la réalité.


Réalisation > Audio

     ? | Dialogues en arrière-plan sonore

    Lors d’un rassemblement, on entend des voix plus distinctement que d’autres :
    ‒ « J’en ai pris plein la poire ! » ;
    ‒ « Laissez-le parler ! » ;
    ‒ « Il a raison ! » ;
    Etc.

    — Bruit générique | Verre cassé

    Ou vase, poterie...

    — Effet | Lasers qui font « piou-piou », touches d’ordinateurs qui font « pi-pou-pou » etc.

Réalisation > Surprise !

    — Faux suspense | Ouf c’est juste un ami qui fait une blague !

    Souvent un garçon (peut-être le benêt, le bon copain-confident-séducteur ou l’alphamâle...) qui fait peur à une fille (soit la final girl, soit l’espèce de petite délurée qui va crever salement dans 5 minutes)...

    — Faux suspense | Ouf, c’est juste une proche qui passe par là
    — Surprise | Les héros se retrouvent face à face au détour d’un couloir ou à l’ouverture d’une porte

    « Pfiouuuu j’ai failli te tuer, heureusement que j’ai été moins réactif que d’habitude... »

    — Tension | Moment de tension interrompu par une sonnerie de téléphone / sonnette de porte

    Les gens appellent toujours au mauvais moment. Surtout ceux qui demandent si t’as fait des travaux d’isolation récemment.


Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Gag cartoonesque | Personnage étranglé exagérément

Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Bal costumé ou carnaval

    Oh les jolies idées de déguisement ridicules.

    — Salle de gym
    — Vestiaire de salle de gym

Scénario > Dialogue

    — Répliques à la con

    Il est nécessaire que le film soit plutôt généreux : quelques répliques à la con ne permettent pas d’associer cet ingrédient.


Scénario > Élément

    — Automédication
    — Référence (grossière) à la culture populaire
    — Titre du film énoncé dans le film
    — Toast

    Du simple « à machin » au grand format précédé d’un cling-cling-cling émis par le bord d’un verre frappé par un couvert.


Scénario > Ficelle scénaristique

    — Cauchemar | Se réveille en hurlant/en sueur/en sursaut

Scénario > Situation

    — Bagarre | Est attendue de pied ferme à son retour

    Souvent de retour de soirée trop arrosée.

    — Détresse médicale | Passages aux urgences

    Un des personnages se blesse et file à l’hosto.

    — Police | Questions de juridiction

    Inclut la rivalité flic des villes/flics des champs, police locale/FBI

    — Situation | Topo de couloir

    Ces gens sont tellement occupés qu’un passage d’un couloir à l’autre est l’endroit idéal pour se faire expliquer la situation ou prendre des décisions.


Thème > GI Joe

    — Agissement | Rire de commando/de bande de voyous etc.

    Rire gras et collectif à l’évocation d’un passé commun/anecdote gênante/blague salace/humiliation/mission à venir


Thème > N’importe quoi

    — Accessoire | Gaspillage alimentaire
    — Accessoire | Le flingue, ce couteau suisse...

    Quand il te sert à forcer une serrure (digicode ultra perfectionné, si, si), désenclencher un piège (si, si), etc...

    — Accessoire | Munitions illimitées
    — Non-suspension d’incrédulité | Ça a l’air d’être tellement simple à faire !

    Euh..., c’est vraiment si facile à faire, ce que fait ce personnage... ?


Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Accents étrangers caricaturaux
    — Bobo-écolo-phobie

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Attitude, remarque et/ou stéréotype sexiste
    — Image dégradante | Femme qui crie beaucoup pour pas grand-chose (« hystérie »)

    & variantes genre pète beaucoup de vaisselle (eh ouais)

    — Objectification sexuelle | Nichons, fesses
    — Objectification sexuelle | Tenues légères

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)



Consulter les 32 ingrédients et les 9 types de morts de ce film

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Citation

Personnage > Héros ou héroïne

Personnage > Méchante

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Réalisation > Surprise !

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Dialogue

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > N’importe quoi

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?