De père en flic

Mon père, ce taliban
Jacques et son fils Marc sont deux policiers qui ne peuvent se supporter mais qui doivent travailler ensemble. Leur mission: sauver la vie d'un de leur collègue kidnappé par les motards. La réussite de leur mission passe par Me Charles Bérubé, l'avocat des motards qui est en pleine crise de conscience et semble mûr pour collaborer avec la police. Mais l'avocat est inapprochable. Jacques et Marc changent d'identité, deviennent agents immobilier pour essayer de se rapprocher de lui lors d'une thérapie père/fils en forêt. Réussiront-ils à mettre Bérubé en confiance et le convaincre de dire tout ce qu'il sait?
C’était chouette de le voir une fois
sur l'échelle de Slater
  1 regard incrédule :
  1. Un séminariste donne la tétée à son fiston.

Des choses gentilles à dire sur ce film

De père en flic a tout ce qui fait une comédie efficace, au point d’être reprise ailleurs, en France notamment... Mais, à la différence de Starbuck, aussi réapproprié en France, De père en flic est somme toute très classique et très facile : deux flics qui se détestent, un père et son fils, infiltrent un séminaire de thérapie père/fils dans les bois pour tirer les vers du nez de l’avocat d’un groupe de malfaiteurs venu tenter de réparer sa relation avec son fils. C’est cousu de fil blanc et sans grosse surprise, mais au moins, y a un scénario (fin mais scénario quand-même) avec des enjeux, une progression, avec des dialogues (« Capote pas. C’est comme si t’allais chercher une pinte de lait au dépanneur. Sauf qu’à la place d’être une pinte de lait, c’est un motard criminalisé assoiffé de sang » ; « Toute ma vie, j’ai eu peur d’être comme un référendum qui passe jamais  »...) et des gags qui fonctionnent... au début.
Le problème du réalisateur/scénariste Émile Gaudreault et de son co-scénariste Ian Lauzon, c’est quelque part de trop en faire... À l’image de la promesse faite par Marc (Louis-José Houde) à la femme de son partenaire retenu en otage par une bande de motards : "Je vais te le ramener, mort ou vif". Et de voir Marc se rattraper de sa bourde encore, et encore, et encore, neutralise un peu l’effet d’un gag à la base plutôt réussi. Et tout est un peu comme ça, un peu en redites, un peu en appuis non nécessaires et c’est dommage (bon, sinon y a un fils qui tète son père lors du séminaire et c’est plutôt perturgolo).
Restent des personnages assez attachants, plutôt bien interprétés et une touche québecoise quand même rafraichissante genre un "En français ça donne quoi ?" appelant une réponse en québecois des plus hardcore ou des délires à base de pintes de lait.



Cliquer ici pour jouer au bingo avec ces propositions d'ingrédients

Choississez 36 ingrédients parmi cette liste et placez-les judicieusement dans votre grille.
Attention, parmi ces ingrédients, seuls 37  figurent dans la recette de ce film ; tous les autres ne s'y trouvent pas.

Personnage > Agissement

    — Avait pourtant été prévenue de ne pas faire ça

    On lui avait dit, pourtant ! Mais cette fichue tête de mule n’écoute jamais... et tant mieux pour les spectateurs et spectatrices.
    « Avait pourtant été prévenu » touche autant à la narration qu’à la caractérisation du personnage.
    Dans le premier cas, il permet de développer le récit sur le principe action/réaction, cause/conséquence. On se rapproche de l’ingrédient Introduction forcée d’un élément dont on sait d’avance qu’il servira plus tard (fusil de Tchekhov)/fusil de Tchekhov : en tant que spectateur, on aurait été déçue que le personnage ne se soit pas aventuré, par exemple, là où il ne devait pas aller.
    Dans le second, ça assied ou renforce le caractère du personnage : détermination, inconscience, couilles au menton...
    L’entrée peut avoir aussi une connotation morale proche du conte, avertissements de mères-grands et j’en passe.

    À ne pas confondre avec une menace du type « si tu t’approche je fais ça, je te préviens ! » mise à exécution.

    — Chute dans le vide en criant « Aaaaaah ! »

    À noter dès qu’un personnage tombe de haut en criant.

    — Coolitude | Est frappée par une révélation subite

    Le héros a trouvé un truc mais ne le dit à personne et quitte le groupe précipitamment

    — Émotion | Pique une crise de nerf

    Un personnage pète un boulon (patronne, méchantes, héroïne ou héros, etc.).

    — Fuite | Tombe pendant une fuite à pied

    & variantes : fuite à cheval, etc.

    — Stylé | Poignée de mains ridicule
    — Stylé | S’exclament la même chose et en même temps

    & variantes.
    Procédé théâtral très très inhabituel ailleurs que dans des films.

    — Vie de merde | Vomit

Personnage > Caractéristique

    — Blues | Est désolée d’apprendre la mort d’une personne

    ‒ « Votre femme ne vient pas avec vous. »
    ‒ « Non... Elle est morte il y a 3 ans. »
    ‒ « Oh, je suis désolé. »

    — Profil | Noms propres gutturaux ou monosyllabiques

    De barbare, d’« homme préhistorique », de méchant...

    — Super pouvoir | Au Vietnam, elle/il était le meilleur

    & variantes

    — Super pouvoir | Enfant plus responsable que ses parents
    — Tension | Hantée par des souvenirs traumatisants

Personnage > Citation

    — Commente | « Et en français, ça donne quoi ? »

    « J’comprends rien à ton charabia »


Personnage > Héros ou héroïne

    — Tension | Son fils, sa fille, sa femme, une proche est en danger, entre les mains des méchantes

Personnage > Interprétation

    — En fait des caisses
    — Regard incrédule

Personnage secondaire

    — Flic d’aucun secours

    Soit parce qu’il est dans le coup, soit parce qu’il est incompétent, soit parce qu’il se fait buter direct comme une merde.
    Comprend aussi l’équipe d’intervention qui arrive bien après la bataille.

    — Garde ou sbire neutralisé par derrière

    Pendant qu’il fume une cigarette parfois même, l’imprudent...

    — Meute compacte de journalistes

    ... qui encombre un couloir, ou le parvis d’une mairie, d’un tribunal...


Réalisation

    — Démarre sur les chapeaux de roues

    La plupart du temps sans même être pressé par le temps.

    — Fin | Tout est bien qui finit bien

    Une fin heureuse dans un monde de brutes.

    — Grammaire | Ralenti lors d’une chute ou d’un saut dans le vide
    — Média | Point de situation par un reportage télé, radio ou presse écrite
    — Mise en scène | Hochement de tête solennel

    À titre d’exemple : deux personnages se saluent à distance avec respect, et reconnaissent en l’autre une égale ; un autre peut exprimer sa gratitude, ou, quand l’heure est grave indiquer avec dignité : « t’inquiète je serai prudent. »

    — Ouverture | Présentation écrite de l’univers, de la situation, du personnage, du contexte voire définition

    Le plus souvent dans une jolie police : lettres gothiques pour la fantasy, typo sobre et anguleuse pour la SF, etc.

    — Plan du tableau d’affichage qui montre l’équipe des héros et héroïnes remonter au classement
    — Plan | Inserts d’images de caméscope/smartphone/d’écrans de télé/vidéosurveillance

    Et certains en font des films entiers !

    — Vision subjective | Viseur de fusil à lunette
    — Woosh | Mise en scène

    Effet sonore qui renforce le dynamisme du montage ou de mouvements de caméra.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Arme | Clic au lieu du Bang

    Plus de cartouche dans le flingue, pile au moment où il en faudrait.

    — Fiasque dans la poche
    — Tension | Glace sans tain secrète

    C’est aussi à ça qu’on reconnaît les méchantes.


Réalisation > Audio

     ? | Bruit incongru d’objet
    — Ambiance sonore | Concert de klaxon pendant un embouteillage

    Inclut des insultes lancées avec un accent de titi parisien

    — Bruit exagéré | Coups donnés lors d’un combat au corps-à-corps
    — Bruit générique | Chouette ou hibou
    — Effet | Gazouillis d’oiseau après un choc sur la tête
    — Effet | Lasers qui font « piou-piou », touches d’ordinateurs qui font « pi-pou-pou » etc.
    — Reprise rock, pop, djeun’, d’une chanson de Noël

Réalisation > Surprise !

    — Faux suspense !

    Exemples :

    • une musique stridente accompagne l’arrivée dans le champ d’une main qui se pose sur l’épaule du personnage que l’on suit, mais ce n’était que la main d’un ami.
    • un discours d’un officiel mécontent laisse croire à une sanction terrible pour un personnage, jusqu’à l’annonce d’une remise de médaille annoncée avec un grand sourire.
    — Faux suspense | Ouf c’est juste un ami qui fait une blague !

    Souvent un garçon (peut-être le benêt, le bon copain-confident-séducteur ou l’alphamâle...) qui fait peur à une fille (soit la final girl, soit l’espèce de petite délurée qui va crever salement dans 5 minutes)...

    — Tension | Menace qui apparaît dans le dos d’un personnage

    Lequel ne se fait pas nécessairement attaquer.


Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Calembour
    — Est bourrée ou droguée (gag)

    Une occasion de plus pour certains d’en faire des caisses...

    — Ronflements

Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Bar à strip-tease
    — Cérémonie d’enterrement / de funérailles (-> corriger les films : cimetière)
    — Séance d’entraînement au stand de tir

    En profite pour faire une démonstration d’habileté, ou pour se concentrer sur le criminel en cavale en pensant à l’attraper. Ou faire connaissance avec ses camarades.


Scénario > Dialogue

    — Début d’une phrase énoncée par un personnage et terminée par un autre
    — Phrase-choc

Scénario > Élément

    — Drapeau national flottant au vent
    — Scène rapide de procès/condamnation
    — Tension | Entend des bruits suspects quelque part dans la maison
    — Toast

    Du simple « à machin » au grand format précédé d’un cling-cling-cling émis par le bord d’un verre frappé par un couvert.


Scénario > Ficelle scénaristique

    — Confession blessante

    Du type « Tu te souviens y a dix ans quand on t’a dit que XXX eh bien, c’est moi qui XXX. En bref j’ai sauté ta femme, buté ton hamster et vice et versa... »
    Le genre de séquence qui au choix est génératrice de tension, peut lancer le spectateur sur une fausse piste, ou est porteuse de charge comique.

    — Tension | Course contre la montre

    Il est temps de faire crisser ses pneus sur le sable, de taper sur le volant dans les bouchons et de zigzaguer entre des voitures.

    — Trahie par : un éternuement, un bébé qui pleure, une sonnerie de téléphone, une branche qui craque, un objet qui tombe, etc.

    & variantes


Scénario > Situation

    — Loose | Privée de sortie, de téléphone...
    — Tension | Doit s’échapper avant la destruction imminente de...

    ... la base secrète, le vaisseau ennemi, etc.

    — Trop injuste | Victime ou témoin pas crue (par la police)

Thème > GI Joe

    — Agissement | Rire de commando/de bande de voyous etc.

    Rire gras et collectif à l’évocation d’un passé commun/anecdote gênante/blague salace/humiliation/mission à venir

    — Ordonne | « Go, go, go ! »

    & variantes


Thème > N’importe quoi

    — Scientifiquement non prouvé | Séchage ultra-rapide de personnes trempées

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Grossophobie
    — Validisme

    ou capacitisme, handiphobie, incapacitisme, handicapisme.


Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Attitude, remarque et/ou stéréotype sexiste
    — Image dégradante | Femme casse-couilles
    — Outrage sexiste | Siffle une femme
    — Stéréotype sexiste | Heureusement que les femmes ont les pieds sur terre

    & variantes : ont un vrai sens moral, etc.


Thème > Testostérone

     ? | Méthodes musclées
     ? | Se défient, puis picolent et finissent amies pour la vie

    Des personnages que tout séparent, et pourtant, autour d’un alcool fort, ils et elles vont se trouver des points communs jusqu’à embrasser une cause commune et conclure un pacte d’amitié éternel (& variantes)

    — Référence à la taille d’une bite pour (s’auto)complimenter ou insulter

    Et variantes... Poids ou texture des couilles.


(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)



Consulter les 37 ingrédients de ce film

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Citation

Personnage > Héros ou héroïne

Personnage > Interprétation

Personnage secondaire

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Réalisation > Surprise !

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Thème > GI Joe

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

Thème > Testostérone

    Ce film ne contient aucune mort


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?