Darna

Fraîcheur Narda
Le playboy philanthrope Domenico Lipolico arrive aux Philippines dans le but de d'aider l'essor économique du pays. En fait, il s'agit d'un disciple du Diable qui entend précipiter le monde dans les ténèbres en créant notamment sa propre troupe de monstres sanguinaires. L'intrépide Darna, aux super-pouvoirs donnés par les forces du bien, pourra-t-elle contrer ses plans machiavéliques ?
source synopsis et images : Viva Films
Fiche créée le 4 décembre 2023 et mise à jour le 2 février 2024
C’était chouette de le voir une fois
sur l'échelle de Slater
  5 regards incrédules :
  1. Un type perforé par le manche d’une torche lancée comme un javelot,
  2. Darna qui renvoie les balles des méchants dans leur buffet,
  3. L’évasion de Darna sauvée par les gosses au nez et à la barbe des méchants,
  4. La femme chauve-souris cramée contre une croix sous les vivats de la foule,
  5. L’explosion de Valentina.

    VU SUR VIDEO_3000  


Des choses gentilles à dire sur ce film

Pilier de la culture populaire philippine, Darna est l’équivalent asiatique de Wonder Woman, une héroïne autant plantureuse que valeureuse qui combat le mal en petite tenue et pare les balles avec ses bracelets dorés. À l’instar d’un Green Lantern avec sa bague, elle tire son pouvoir d’un caillou magique venu du ciel, passant de Narda (une petite fille au début de sa carrière, une jeune femme ensuite) à Darna, l’invocation de son prénom dans un sens et dans l’autre lui permettant de changer de personnalité... les lunettes de Clark Kent/Superman mais en plus bruyant. Bref, Mars Ravelo et Nestor Redondo ont lorgné sur tout ce qui se faisait et ont créé une héroïne à la longévité aussi extraordinaire que ses modèles : après plus de 70 ans, une quinzaine de films et une série télé au compteur, Darna est toujours en forme(s).
Darna cuvée 1991 qui met en scène Nanette Medved dans le rôle titre, est un vrai bon nanar, comme certaines adaptations bien connues de Captain America ou les 4 fantastiques version Corman du reste. Petit bijou de naïveté réjouissant, Narda accumule les caractéristiques superhéroïques d’un autre temps : torgnoles à la chaîne comme les donneraient Bud Spencer ou Terence Hill, empilade de gangsters, scènes de vol plus artisanal encore que celles de L’homme puma, sauvetages divers en accéléré, lançage de mobilier en carton dans la tronche... Des éléments classiques mais distribués avec suffisamment de régularité pour permettre de bien encaisser les petits ventres mous du film.
Plus fascinant encore, celui-ci apparaît comme un divertissement familial au sens large. Très large. En ce sens que les enfants auront leur doudou déconneur, les ados, de la castagne et de la mort parfois brutale, et papy une héroïne dont le fuselage délicat est bien mis en valeur par un costume très léger (Aaaah Narda qui sort de l’eau comme dans une pub Tahiti). Darna peut un coup lustrer amoureusement le crâne d’un bad guy avant de le mettre KO, ça ne l’empêchera pas de dessouder des méchants en leur retournant leurs balles, d’un côté Darna peut être le plus innocemment du monde sauvée par les gosses qui la libèrent de ses liens tandis que les méchants sont à deux pas, à plat ventre en train de prier très benoitement, et de l’autre on peut voir une femme chauve-souris cramer contre une croix sous les vivats de la foule...
Petite gâterie, l’un des personnages, le serpent Vibora, familier de Valentina (Pilar Pilapil), l’une des antagonistes principales des aventures de Darna, se trouve être, à l’écran, un gant marionnette. Truc hybride entre Triste sire, le sac de J’ai épousé une extraterrestre, Salacious Crumb et l’héritage de ventriloquie de cabaret, mais en beaucoup plus cheap, Vibora ne recule devant aucun mot d’esprit et assure avec beaucoup de balourdise son rôle de side-kick comique.
C’est fun et, malgré un aspect foireux, ça a tout ce qui manque à la grosse majorité des productions Marvel actuelles, à savoir un cœur.



Cliquer ici pour jouer au bingo avec ces propositions d'ingrédients

Choississez 36 ingrédients parmi cette liste et placez-les judicieusement dans votre grille.
Attention, parmi ces ingrédients, seuls 43  figurent dans la recette de ce film ; tous les autres ne s'y trouvent pas.

Personnage > Agissement

    — Contre-intuitif | Drague incongrue dans un moment de tension
    — En toute discrétion | Se râcle la gorge pour attirer l’attention
    — Montre un truc du doigt

    Souvent un repère géographique lors d’un périple à pied, ou une fugitifve, etc.

    — Passion | Fait preuve de jalousie ou de rivalité féminine

    Bonus de 5 pts si une des femmes au cœur de cette rivalité croise les bras de frustration/colère/mécontentement.

    — Se débarrasse d’un objet compromettant ou maudit dans un cours d’eau

    Arme à feu, couteau, véhicule... Et glou et glou et glou !

    — Se libère de ses liens | En toute discrétion

    À l’insu de ses gardiens même.

    — Se regarde dans un miroir | Maquillage, nœud de cravate, etc.

    Et par extension, tous les usages quotidiens rendus possibles par un miroir.

    — Simule une pipe/branlette (gag/raillerie)

    & variantes genre simule un accouplement avec un pantin de bois pour faire marrer les copains...

    — Stylé | S’exclament la même chose et en même temps

    & variantes.
    Procédé théâtral très très inhabituel ailleurs que dans des films.

    — Tension | Tire un coup de feu en l’air pour calmer tout le monde

Personnage > Caractéristique

    — Suicidaire | Menace de sauter d’un immeuble
    — Super pouvoir | Élue, désignée par la prophétie, clé de la destinée, etc.

    Bref, des emmerdes en perspectives.

    — Tension | Maniaque de la gâchette

    Ils cherchent pas, ils mitraillent. Mais ne touchent jamais...

    — Vie personnelle | Famille ou boulot : priorise son boulot plutôt que sa famille

Personnage > Citation

    — Exprime du soulagement | « Bingo ! »
    — Ordonne | « Tuez-le ! » / « Tuez-la ! »
    — Prévient | « On s’accroche ! »
    — Rassure | « Ensemble, nous pouvons bâtir un monde meilleur »

    Une héroïne ou un héros tient un discours enflammé pour faire revenir à la raison ses compatriotes ou tracer la voie d’un avenir meilleur.

    — Récrimine | « Mais lâchez-moi, sales brutes ! »

Personnage > Héros ou héroïne

    — Tension | Donne une leçon de courage face à son bourreau

    & variantes : est insolente face à son bourreau

    — Tension | Son fils, sa fille, sa femme, une proche est en danger, entre les mains des méchantes

Personnage > Méchante

    — Mégalo | Mwahahahaha ! (rire théâtral)
    — Mort | Mort particulièrement horrible du/de la méchante

Personnage secondaire

    — Badauds qui montrent l’action du doigt

    C’est pas comme s’il y avait des projecteurs, le bruit des armes à feu et des bad guys qui beuglent ou un cordon de police.

    — Foule en délire | Concert, spectacle, manifestation sportive
    — Journaliste fouille-merde/chasseur de scoop

    Soit parce trop talentueux ou trop curieuxse, ou les deux.

    — Lieutenant qui se méfie (à raison) du p’tit nouveau qui a su gagner la confiance du boss
    — Meute compacte de journalistes

    ... qui encombre un couloir, ou le parvis d’une mairie, d’un tribunal...


Réalisation

    — Course-poursuite | Gros plan du pied sur la pédale d’accélération ou de freins

    Insert toujours utile.

    — Fin | Ouverte

    (on voit le héros dans la foule/c’est une autre histoire/point d’interrogation)

    — Fin | Plan grue/hélico qui s’éloigne en montant

    Voire zoom arrière qui emmène le spectateur jusque dans l’espace.

    — Gros plan | Pieds d’un personnage battant dans le vide

    Précision : pour les cas de strangulation ou de tirage de col.
    Les personnages suspendu dans le vide ne sont pas concernés.

    — Habillage | Incrustation de texte sur l’écran : lieu, date, heure, etc.

    Ou « X mois/années plus tard/plus tôt » (inclut à ce titre les cartons au même titre que les incrustations à proprement parler)

    — Média | Point de situation par un reportage télé, radio ou presse écrite
    — Ouverture | Présentation écrite de l’univers, de la situation, du personnage, du contexte voire définition

    Le plus souvent dans une jolie police : lettres gothiques pour la fantasy, typo sobre et anguleuse pour la SF, etc.

    — Souvenirs | Introduits avec un flash (et un effet sonore)

    Le plus souvent avec un Wooosh et un fondu au blanc.

    — Vue subjective | d’une personne droguée, sonnée ou victime de malaise

    Voit de manière floue et penchée.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Ambiance | Machine à fumée sur-exploitée
    — Ambiance | Pas de rituel sans un millier de bougies minimum

    Quand les satanistes garantissent la survie de toute une filière.

    — Intelligence artificielle (de vaisseau)/interface | a une voix robotique/monocorde

    Parle de manière saccadée ou sur un ton monocorde. Mais en tout cas parle beaucoup.

    — Pouet-pouet | Effet pyrotechnique hasardeux

    Souvent à base d’étincelles disgracieuses, sans aucun rapport avec la réalité.

    — Pouet-pouet | Fausse blessure

    Beaucoup de sang, mais pas de plaie. Ou à l’inverse, une plaie qui ne saigne pas.

    — Pouet-pouet | Mannequin en chute libre

    & variantes : mannequin écrabouillé, mannequin projeté... mais mannequin libéré !


Réalisation > Audio

    — Bruit exagéré | Coups donnés lors d’un combat au corps-à-corps
    — Bruit exagéré | Les épées, cannes, flèches, lances font woosh et cling !

    Woosh pour les coups donnés dans le vide (entraînements, démonstrations de rapidité) et cling dans les combats réels... Ah oui, et les armures font bong parfois.

    — Bruit générique | Alarme (prison, base militaire, etc.)
    — Effet | Bruitage d’apparition/disparition/téléportation

    Au synthé naturellement.

    — Effet | Wooosh !
    — Locution | Grogne et/ou crie
    — Locution | Voix mystérieuse qu’on dirait provenir tout droit des chiottes

Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Coup dans les couilles (gag)

    Là, on s’amuse. Là, c’est de la vraie rigolade.

    — Coups en rafale

    Une main, trois têtes alignées ; un mouvement, trois gifles.

    — Est bourrée ou droguée (gag)

    Une occasion de plus pour certains d’en faire des caisses...

    — Est éclaboussée par un fluide

    Ou plus généralement recouverte.

    — Se cache (gag)

    Surtout ne pas se faire voir par sa fille qu’on espionne.


Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Hôpital psychiatrique
    — Véhicule en panne
    — Vestiaire de lycée

    Tenues légères d’un côté, rires gras de l’autre.


Scénario > Dialogue

    — Début d’une phrase énoncée par un personnage et terminée par un autre

Scénario > Élément

    — Gifle de femme outrée

    A souvent valeur de gag mais pas que.

    — Référence (grossière) à la culture populaire

Scénario > Situation

    — Bagarre | de bar

    Table cassée en deux, pied de chaise ou bouteille de rhum comme matraque, combat de cannes de billard, tout y passe.

    — Pile-poil | Livre qui, en tombant, s’ouvre sur la bonne page
    — Situation | Moment gênant lors d’un repas

    Les repas sont souvent le lieu de psychodrame, révélation embarrassante qui casse l’ambiance.

    — Tension | Suspendue dans le vide

Thème > GI Joe

    — Ordonne | « Go, go, go ! »

    & variantes


Thème > N’importe quoi

    — Carton-pâte | Coup de poing pouet-pouet

    Coup de poing qui passe à l’aise à 40 cm de la cible, mais qui touche quand même ; la magie du cinéma.

    — Non-suspension d’incrédulité | Le/la méchante devrait en toute logique tuer la/le gentille immédiatement ; au lieu de quoi il l’abandonne en vie dans une situation jugée désespérée mais qui permettra au/à la gentille de s’en sortir

    La belle vie, quoi.


Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Grossophobie
    — Prostituée

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Attitude, remarque et/ou stéréotype sexiste
    — Objectification sexuelle | Reluque une femme
    — Objectification sexuelle | Tenues légères
    — Objectification sexuelle | Travelling pied/tête sur une femme
    — Outrage sexiste | Siffle une femme
    — Violence sexuelle | Attrape le menton d’une femme

    ou met sa main derrière la nuque d’une femme dans un moment d’intimité, ou donne une petite tape affective du poing sur le menton d’une femme.


Thème > Testostérone

    — Plie/brise une arme en métal à mains nues

    Et incrédulité du sous-fifre situé à l’autre bout.

    — Véhicule | Appuie sur le champignon, montre que t’en as dans le caleçon

    Un personnage kiffe la conduite sportive, à grands renforts de Vroumm vroumm, crissement de pneus, dépassements dangereux, etc. Un vrai mec, on vous dit.


VO française ou doublage en VF

    — Expressions désuètes

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)



Consulter les 43 ingrédients de ce film

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Citation

Personnage > Héros ou héroïne

Personnage > Méchante

Personnage secondaire

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Élément

Scénario > Situation

Thème > GI Joe

Thème > N’importe quoi

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

Thème > Testostérone

    Ce film ne contient aucune mort


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?