Cursus fatal

Visionnage funeste
Chris, Tim et Rand sont à l’université et se démènent pour être admis en cycle supérieur dans la prestigieuse université de Harvard. Mais le travail ne paie pas et leurs notes sont quelque peu, même carrément, mauvaises. Leur rêve de succès s’envole. A moins qu’ils n’arrivent à faire appliquer la règle étrange et peu connue qui veut que lorsqu’un étudiant se suicide, ses camarades de chambrée se voient attribuer un A+ à leurs examens pour compenser un éventuel traumatisme psychologique...

Titre original (ou alternatif) : The curve
source synopsis et images : Trimark Pictures
Fiche créée le 10 mai 2022 et mise à jour le 20 août 2023
Chiant, voire carrément pénible
sur l'échelle de Slater
  2 regards incrédules :
  1. Le mangeage de bonbon en fil par la psy pendant l’annonce de suicide ;
  2. L’anecdote gênante avec la prostituée ;

Ce film fait partie du pack de soirée suivant :


Des choses gentilles à dire sur ce film

  • La scène d’interrogatoire près des voitures.


Cliquer ici pour jouer au bingo avec ces propositions d'ingrédients

Choississez 36 ingrédients parmi cette liste et placez-les judicieusement dans votre grille.
Attention, parmi ces ingrédients, seuls 39  figurent dans la recette de ce film ; tous les autres ne s'y trouvent pas.

Personnage > Agissement

    — Bagarre | Fabrique des pièges artisanaux

    Des pieux surgissants d’un fourré, des cartouches coincées dans les marches d’un escalier, des bombes à base de four à micro-ondes, etc., l’inventivité des héroïnes et des héros est sans limite.

    — Chute dans le vide en criant « Aaaaaah ! »

    À noter dès qu’un personnage tombe de haut en criant.

    — Contre-intuitif | Agit de manière ordinaire dans une situation extraordinaire

    Exemple : pris sous un déluge de feu et d’acier, le personnage planqué derrière un baril sort son paquet de clopes et s’en grille une tranquilou.

    — Coolitude | Dis-le en chanson

    Tu rencontres quelqu’un ? Présente-toi en chantant. Tu traverses un moment de désespoir ? Chante ton désarroi à la face du monde. Tu penses que tu n’as pas été assez claire sur pourquoi tu réagis de manière agressive face à ta famille (et parce que le film s’adresse à des gosses, qui sont par définition teubées) ? Explicite-le en chanson.

    — Émotion | Pique une crise de nerf

    Un personnage pète un boulon (patronne, méchantes, héroïne ou héros, etc.).

    — N’importe quoi | Tombe dans une poubelle

    Peut aussi être associé à la chatte à Mireille. Ou pas.

    — Souvenirs | Regarde (avec tristesse/nostalgie) une photo de sa femme/son mari/sa fille/son fils

    & variantes : une vidéo de famille.
    Peut lui parler.

    — Stylé | Demande un truc en claquant des doigts

    C’est qui le boss ?

    — Stylé | Ponctue ses phrases par un mot étranger

    Difficile de cacher ses origines ; ou bien pour faire stylé-nul ; au choix.

    — Stylé | Répète une phrase 2 fois

    Voire 3 fois !

    — Tension | Ouvre les yeux subitement après une reprise de conscience

    Et inspire exagérément par la même occasion.

    — Tension | Rappelle à ses troupes qui commande, nom de nom

    Un rappel qui repose généralement sur l’humiliation ou la violence.


Personnage > Caractéristique

    — Secret | Ne lui a pas encore dit qu’elle était enceinte

Personnage > Citation

    — Commente | « Ce mec est dingue »

    & variante : « Vous êtes cinglée ! », etc.

    — Déplore | « Je suis trop vieux/vieille pour... »
    — Menace | « Ne le/la/me touchez pas ! »
    — Rassure | « Fais-moi confiance »
    — S’inquiète | « Oh mon dieu ! »

    & variantes : « Que dieu vous bénisse », etc.


Personnage > Héros ou héroïne

    — Drame | Son/sa coéquipiere s’est fait buter (il y a déjà quelques temps)
    — Fibre héroïque | Se sacrifie avec panache

    Monde de merde !
    Mais faut bien qu’il y en ait, pour que les héroïnes et les héros puissent continuer leurs aventures.


Personnage > Interprétation

    — En fait des caisses
    — Rit de manière forcée

    Comment montrer que les personnages vivent un moment de complicité ou de soulagement ? Facile ! on les fait rigoler et le tour est joué ; pas grave si ça sonne faux et artificiel.

    — Théâtralise une anecdote

Personnage secondaire

    — Meute compacte de journalistes

    ... qui encombre un couloir, ou le parvis d’une mairie, d’un tribunal...


Réalisation

    — Course-poursuite | Sème la panique en roulant sur le trottoir

    Passants : « Eh mais il est fou », « Attention !  », « Yaaaaaah ! ».
    & variantes de zones piétones : centres commerciaux, galeries marchandes, etc.

    — Démarre sur les chapeaux de roues

    La plupart du temps sans même être pressé par le temps.

    — Fin | Le film se termine sur un baiser
    — Fin | Mot d’esprit/répartie comique

    Quoi de mieux que de terminer un film en s’amusant de la mort des sales types qui ont pourri la vie du héros pendant plus d’une heure et demie ?

    — Fin | Tout est bien qui finit bien

    Une fin heureuse dans un monde de brutes.

    — Grammaire | Passage musical
    — Objectif de la caméra éclaboussé par une gerbe de sang
    — Plan | Inserts d’images de caméscope/smartphone/d’écrans de télé/vidéosurveillance

    Et certains en font des films entiers !

    — Rattrapée in extremis par le poignet avant de tomber dans le vide
    — Souvenirs | Introduits avec un flash (et un effet sonore)

    Le plus souvent avec un Wooosh et un fondu au blanc.

    — Technique | Faux raccord flagrant
    — Technique | Travelling contrarié

Réalisation > Accessoire et compagnie

     ? | Combinaison Hazmat

    ... Et les types qui vont dedans.

    — Ambiance | Machine à fumée sur-exploitée
    — Arme | Clic au lieu du Bang

    Plus de cartouche dans le flingue, pile au moment où il en faudrait.

    — Pouet-pouet | Mannequin en chute libre

    & variantes : mannequin écrabouillé, mannequin projeté... mais mannequin libéré !


Réalisation > Audio

     ? | Bruit incongru d’objet
     ? | Dialogues en arrière-plan sonore

    Lors d’un rassemblement, on entend des voix plus distinctement que d’autres :
    ‒ « J’en ai pris plein la poire ! » ;
    ‒ « Laissez-le parler ! » ;
    ‒ « Il a raison ! » ;
    Etc.

    — Bruit exagéré | Flingues chargés et chiens armés

    Cric-cric.

    — Bruit générique | Porte ouverte
    — Effet | Lasers qui font « piou-piou », touches d’ordinateurs qui font « pi-pou-pou » etc.
    — Effet | Son de disque rayé pur jus

    Ou de disque ralenti, scratch, etc.

    — Effet | Wooosh !

Réalisation > Surprise !

    — Faux suspense | Surprise par un animal

    Genre un chat ou un piaf qui vole bas


Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Pipi, caca, prout

    et rots, pets, etc.

    — Recrache sous le coup de la surprise ou du dégoût

    Question de timing ; ou de prise de conscience des ingrédients qui composent la recette.


Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Cales de bateau
    — Cliché touristique
    — Tripot ou casino

Scénario > Dialogue

    — Licence linguistique

    Entrent dans cette catégorie deux trucs insupportables :

    • Un personnage étranger ponctue ses phrases, parfaitement construites d’un point de vue grammatical, de mots clés de sa langue d’origine (à titre d’exemple un mexicain peut prononcer sans fourcher acide acétylsalicylique mais semblera incapable de dire sir ou mister et se bornera à dire señor) ;
    • Les personnages étrangers parlent entre eux en français pour ce qui est de la VF (mais avec un accent quand même)... Y compris dans les QG de l’armée allemande, dans les films qui se déroulent pendant la seconde guerre mondiale, par exemple ;
    • C’est tout aussi crétin pour les extraterrestres dont la langue maternelle est l’anglais. Mais on ne poussera pas le vice jusqu’à cocher cette entrée pour cette raison (sauf exception). Pas plus qu’on ne la cochera pour les films historiques même si, pour rappel, on ne parlait pas anglais dans la Rome antique.
    — Philosophie ou psychologie de comptoir

    Quand on a la chance de recevoir une leçon de vie comme celle-là, on en profite, parce qu’elle va nous changer à tout jamais.

    — Répliques à la con

    Il est nécessaire que le film soit plutôt généreux : quelques répliques à la con ne permettent pas d’associer cet ingrédient.


Scénario > Élément

    — Merci, Captain Obvious !
    — Référence (grossière) à la culture populaire
    — Ruse | Meurtre maquillé en suicide
    — Scène de douche quasi publicitaire

    Avec tout ce qu’on peut en attendre formellement : plan d’ensemble depuis l’extérieur de la cabine ou baignoire, plan rapproché de profil du personnage qui redresse légèrement la tête dans un soupir de soulagement tandis que le jet d’eau lui frappe le torse, plan de face le montrant incliner sa tête d’un côté et de l’autre les yeux fermés...
    A toujours un côté poseur, publicitaire, affecté. Le personnages ne se mouche pas dans ses doigts, ne grimace pas quand le jet d’eau lui éclabousse la tronche.
    Suivant le contexte peut être filmé par le prisme Vue subjective.
    Moment de calme qui peut être interrompu.


Scénario > Ficelle scénaristique

    — Retour d’un personnage qu’on croyait mort
    — Sauve un indice des flammes

Scénario > Situation

    — Agissement | Se recueille sur une tombe/devant un cercueil, etc.

    Là, c’est le moment émouvant où on est censée comprendre pas mal de trucs sur la psychologie des personnages.

    — Toilettes | Conversation

    L’endroit où et se font et se défont rois et reines.


Thème > N’importe quoi

    — Trop conne | Abandonne son arme sans raison

    Le plus souvent, pour les armes à feu, parce que le chargeur est vide...

    — Trop conne | Ces gens font des trucs complètement con

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Canadophobie

    Ou quand les Ricaines ne savent plus comment être racistes.

    — Homophobie
    — Prostituée

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Attitude, remarque et/ou stéréotype sexiste
    — Harcèlement ou agression sexuelle | Culture du viol
    — Image dégradante | Femme qui crie beaucoup pour pas grand-chose (« hystérie »)

    & variantes genre pète beaucoup de vaisselle (eh ouais)

    — Image dégradante | Tombe en pâmoison devant un bijou

    Pour les poules, c’est les asticots ; pour les femmes, une bague de 20 carats.


Thème > Testostérone

    — Muscle | Entraînement physique (parfois débile)

    Séance d’entraînement physique, avec ou sans musique, qui comprend du footing, de la boxe, des pompes, de l’attrapage d’animaux, etc. En général, on y voit la progression (spectaculaire) de la personne qui s’entraîne, qui clôt la séance en réussissant un exercice qui le/la tenait jusqu’alors en échec.

    — Truc de mecs | Donne une leçon de virilité

    Explique par A + B ou donne des conseils pour comment être un vrai mec.


(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)



Consulter les 39 ingrédients de ce film

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Citation

Personnage > Interprétation

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Dialogue

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > N’importe quoi

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

Thème > Testostérone

    Ce film ne contient aucune mort


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?