Cub

... and lone wolf
Comme chaque été, le jeune Sam, âgé de douze ans et débordant d'imagination, part en camp de scouts dans la forêt. Il se rend vite compte que quelque chose ne tourne pas rond quand il y découvre une mystérieuse cabane visiblement habitée par Kai, un enfant sauvage. Sam croit bon d'en avertir ses guides, mais ceux-ci ne le prennent pas au sérieux, interprétant son récit comme l'une de ses habituelles élucubrations. Et pourtant... Le jeune garçon de la cabane s'avère en plus aider un dangereux psychopathe, lequel va redoubler d'ingéniosité pour décimer les louveteaux de la troupe. Un par un...

Titre original (ou alternatif) : Welp
source synopsis et images : Potemkino Splendid Film Submarine
Fiche créée le 24 mai 2024 et mise à jour le 24 mai 2024

Des choses gentilles à dire sur ce film

Un petit groupe scouts flamands se retrouvent à camper dans une nature que son profil walloné rend inhospitalière. Tandis que le soufre-douleur de la petite équipe noue petit à petit des liens avec un enfant sauvage, un croquemitaine de dimension cyclopéenne sort de sa retraite.
Un peu long au démarrage, le film accumule dans sa première partie quelques éléments en trop : scène d’introduction mettant en scène une victime paniquée courant dans les bois aussi classique que dispensable qu’on retrouvera en fin de film, inserts de panneaux de contrôle dont les loupiotes clignotent et d’activations de pièges artisanaux peut-être trop prématurés ou trop répétés, tentatives maladroites d’entretenir une ambiguïté autour de la menace qui pèse sur les campeurs, fausses pistes qui alourdissent le récit sans parvenir à ménager du suspense ou provoquer au final une surprise...
C’est d’autant plus dommage qu’il y a aussi plein de trucs qui fonctionnent bien dans cette tentative de slasher/film de hicksploitation belge à commencer par l’essentiel, la relation entre Sam (Maurice Luijten) et celui qui apparaît de plus en plus comme l’expression de sa colère, voire son alter ego. Maurice Luijten se montre vraiment convaincant, l’enfant sauvage, son masque, sobre, brut, primal, abîmé et sa silhouette d’enfant à la limite de la sous alimentation est, de son côté assez marquant. L’articulation entre la légende au coin du feu et événements réels qui permet de renforcer le décalage entre Sam, déjà marginalisé, et le reste du groupe est, à défaut d’être originale, plutôt réussie. L’escalade de ce pan du récit est bien menée et introduit à merveille le déchaînement de violence qui structure la seconde partie du film.
Niveau sale, le film est, malgré une absence de gore pur jus, plutôt généreux. Si la première mise à mort frontale souffre d’un excès qui la rend ridicule (transpercer un type d’une flèche qui a entraîné avec elle un nid de guêpes qui se mettent à attaquer le personnage à l’agonie, c’est du même tonneau que fusiller quelqu’un avec des balles rouillées pour qu’il chope le tétanos), les autres sont vraiment classes. La scène de la mort du chien produit son petit effet, d’autant qu’elle cimente la relation entre Sam et l’enfant sauvage, et puis surtout, il y a celle qui voit la mort des louveteaux écrabouillés alors qu’ils sont encore sous leur tente par le passage d’un gros 4x4... Sans être vraiment graphique, ce que certains pourraient déplorer, elle reste sacrément bourrine, le mastodonte s’offrant du reste plusieurs passages. L’acmé est atteinte avec un combat a mort entre gamins dans une fosse boueuse... dont l’impact est malheureusement atténué par la volonté d’en tirer un retournement final qu’on voit venir tout de suite.
Le premier long métrage de Jonas Govaerts est, au final, un peu inégal mais malgré tout assez prenant, bénéficiant d’une photo impeccable, d’une interprétation solide et de pas mal d’audace.



Cliquer ici pour jouer au bingo avec ces propositions d'ingrédients

Choississez 36 ingrédients parmi cette liste et placez-les judicieusement dans votre grille.
Attention, parmi ces ingrédients, seuls 32  figurent dans la recette de ce film ; tous les autres ne s'y trouvent pas.

Bonus

    — Le monde est peuplé d’Emily et de Sam

    LES prénoms le plus répandus sur terre.


Personnage > Agissement

    — À voix haute | S’entraîne avant de...
    — Bagarre | Coup dans les couilles (ouch !)

    L’arme des faibles qui fait toujours mouche.

    — Chute dans le vide en criant « Aaaaaah ! »

    À noter dès qu’un personnage tombe de haut en criant.

    — Compte jusqu’à trois (ou cinq)

    « Attends ! Quand on y va à trois, on y va à trois ? Ou bien on compte jusqu’à trois et puis on y va ? »

    — Crache au visage de son bourreau, geôlière ou interrogateur
    — Interprétation | Répète une phrase 2 fois

    Avec un changement de ton ou de rythme sur la deuxième pour marquer une insistance.
    Il peut s’agir d’une phrase nominale.
    Un prénom peut être intercalé entre les deux phrases.

    — Mort | Fait une promesse à une mourante

    Avant de mourir la/le mourante formule une demande à la personne proche, qui lui fait la promesse d’honorer cette demande.
    « Je te promets de m’occuper de ton fils. », « Je te promets de te venger. », « Je te promets de trouver qui a fait ça. »

    — Passion | Se fait draguer
    — Se regarde dans un miroir | Maquillage, nœud de cravate, etc.

    Et par extension, tous les usages quotidiens rendus possibles par un miroir.

    — Tension | Échappe in extremis à un danger

    C’était à un poil de cul près, mais ouf, on s’en est sorti.
    Une valeur sûre du catalogue.


Personnage > Caractéristique

    — Enfant ou ado tête à claques
    — Souffre-douleur

    Faut bien que la/le plus faible serve de défouloir, sinon il/elle sert à quoi ?

    — Super pouvoir | Il/elle sait tout faire
    — Tension | Hantée par des souvenirs traumatisants

Personnage > Citation

    — Commente | « J’aime les hommes drôles et sensibles, comme toi, gros beta. »

    & Variantes : Je t’aime comme tu es, imbécile...

    — Félicite | « Tu n’as plus rien à apprendre de nous »

    C’est toujours bien un personnage qui finit sa formation, et c’est encore mieux quand il était le meilleur...

    — Ordonne | « Puissance maximale ! »
    — Rassure | « Fais-moi confiance »
    — Réfrène | « Wo-wo-wo-wo-wo ! »

    Ou « A-a-a-a-a-a ! », ce qui signifie au choix « Mais qu’est-ce que tu me racontes là, mec ? », « Attends un peu, toi ! », « Tu penses aller où là ? », « Tu te crois chez Mamie ? », etc.


Personnage > Héros ou héroïne

    — Fibre héroïque | Son bon cœur le perdra

    Le héros/héroine très très très gentil croit que le méchant peut s’amender. C’est oublier que le méchant est très très très méchant. Moralité : ne jamais laisser de seconde chance.

    — Tension | Son fils, sa fille, sa femme, une proche est en danger, entre les mains des méchantes

Personnage > Interprétation

    — Lunettes | Enlève ses lunettes avant de parler

    Plus stylé, tu meurs ; sans compter que ça donne vachement de crédit à ce qu’on dit : si on enlève ses lunettes de soleil, c’est forcément qu’on va dire des trucs importants.


Personnage > Méchante

    — Mégalo | Mwahahahaha ! (rire théâtral)
    — Profil | Capitaliste sans scrupule

    Avide de gains au mépris de tout sens moral.


Personnage secondaire

    — Collègue lourdingue

    Soit un collègue qui saoule son entourage ;
    Soit un collègue que le spectateur trouve lourdingue : le side-kick rigolo

    — Petite génie de l’informatique qui réalise une opération complexe en appuyant sur deux touches

Réalisation

    — Course-poursuite | Gros plan du pied sur la pédale d’accélération ou de freins

    Insert toujours utile.

    — Fin | En miroir du début
    — Grammaire | Passage musical
    — Gros plan | sur un œil qui s’ouvre

    ... et qui signifie la sortie de coma du personnage (& variantes)

    — Mise en scène | Faisceau d’une lampe-torche dirigée vers la caméra

    Marche aussi avec les faisceaux laser

    — Ouverture | Fuite d’un personnage haletant et ensanglanté dans des bois
    — Plan | Ouverture de coffre de voiture vue depuis le coffre

    Tarantinesque.

    — Technique | Prises de vues multiples pour une même scène

    Exemple : une explosion ou un méga pain montrés sous tous les angles possibles avec à chaque fois un léger retour en arrière si bien qu’on a l’impression d’assister à quatre explosions ou quatre tartes au lieu d’une seule

    — Tension | Cachée

    La porte ouverte à toutes sortes de faux suspense.

    — Tension | Le silence se fait quand un personnage entre dans une pièce

    Traduit le respect ou l’hostilité.

    — Tension | Le/la méchante fait tomber un truc là où les héros sont cachés

    Va-t-il les surprendre ? Spolier alert : évidemment que non.

    — Tension | Véhicule qui s’arrête in extremis avant de percuter quelqu’un
    — Vision subjective | Personnage qui reprend connaissance
    — Vue subjective | Jumelles... avec deux ronds bien dessinés

    Purement graphique.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Tension | Compte à rebours

Réalisation > Audio

    — Bruit exagéré | « Sluuurp »

    Un gros bruit exagéré d’une personne qui mange de la soupe ou finit un verre.

    — Course-poursuite | Effet Doppler

Réalisation > Surprise !

    — Faux suspense | Ouf c’est juste un ami qui fait une blague !

    Souvent un garçon (peut-être le benêt, le bon copain-confident-séducteur ou l’alphamâle...) qui fait peur à une fille (soit la final girl, soit l’espèce de petite délurée qui va crever salement dans 5 minutes)...

    — Tension désamorcée | Surprise par un animal

    Genre un chat ou un piaf qui vole bas

    — Tension | Menace qui apparaît dans le dos d’un personnage

    Lequel ne se fait pas nécessairement attaquer.


Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Fait des grimaces (dans le dos) / répète une phrase sur un ton moqueur

    Pas d’accord, humiliée, le personnage attend que son/sa interlocuteurice ait le dos tourné pour lui faire des grimaces !
    & variante : personnage qui en imite un autre (dans son dos ou non) en reprenant ses phrases et en les prononçant comme un gamin
    Effet garanti sur nos zygomatiques.


Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Bar à strip-tease

Scénario > Dialogue

    — Gémissements, geignements ou cris répétés

Scénario > Élément

    — Embuscade | Route barrée par des carcasses de voiture/des rondins
    — Scène d’autopsie de créature étrange (inconnue ou connue mais mutante, démesurée...)

Scénario > Ficelle scénaristique

    — Retour d’un personnage qu’on croyait mort
    — Vieille légende, racontar, fait divers transmise à un moment ou à un autre...

    Et qui une fois sur deux fait écho à la situation que traversent les personnages.


Scénario > Situation

    — Détresse médicale | A besoin d’urgence de son inhalateur contre l’asthme
    — Détresse médicale | Passages aux urgences

    Un des personnages se blesse et file à l’hosto.


Thème > N’importe quoi

    — Carton-pâte | Coup de poing pouet-pouet

    Coup de poing qui passe à l’aise à 40 cm de la cible, mais qui touche quand même ; la magie du cinéma.

    — Technique | Lampe torche du personnage que l’éclairage du plateau rend inutile

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Objectification sexuelle | Reluque un homme
    — Parler « banlieue »

Thème > Sens moral

    — Délire autour de la virginité

    Victime de choix pour un maniaque, symbole de pureté -et victime de choix- dans un rituel lambda, etc. etc.


Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Objectification sexuelle | Nichons, fesses
    — Objectification sexuelle | Reluque une femme
    — Objectification sexuelle | Tenues légères
    — Stéréotype sexiste | Heureusement que les femmes ont les pieds sur terre

    & variantes : ont un vrai sens moral, etc.

    — Violence sexuelle | Retient/tire une femme par le bras, contre son gré

    & variantes.


Thème > Testostérone

    — Bagarre | S’interpose entre deux esprits échauffés qui veulent se la donner

    Keep cool ! Concentrez-vous sur la mission.


(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)



Consulter les 32 ingrédients et les 6 types de morts de ce film

Bonus

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Citation

Personnage > Héros ou héroïne

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Réalisation > Surprise !

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Thème > N’importe quoi

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

Thème > Testostérone


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?