Comme un oiseau sur la branche

« On m’a tiré dans le cul, est-ce que tu te rends compte ?! »
Rick a réussi l'exploit de coincer un agent fédéral pour trafic de drogue. Pour toute récompense, le FBI lui a donné une nouvelle identité sous laquelle il vit des jours heureux depuis 15 ans. Malheureusement, sa tranquillité prend fin lorsque son exubérante ex-fiancée le reconnaît et ne le lâche plus d'une semelle. À cause de cette charmante enquiquineuse, les trafiquants et un flic corrompu remettent la main sur Rick. Le voilà à nouveau plongé dans les ennuis ; et une folle course poursuite commence...
source synopsis et images : Universal Pictures Interscope Communications The Badham-Cohen Group
Fiche créée le 14 janvier 2022 et mise à jour le 16 août 2023

Des choses gentilles à dire sur ce film

  • John Baddam, l’action, il sait faire. Et justement, si Comme un oiseau sur la branche n’est pas le maître-étalon du film d’action des années 1990, il n’en demeure pas moins l’un de ses meilleurs représentants : un scénario simple mais efficace, des personnages un peu opposés forcés à faire équipe, une réalisation punchy, pas de ventre mou, des gags qui arrachent toujours un sourire.
  • La poursuite en voiture du début que le personnage de Rick (Mel Gibson) vit pour une bonne partie la tête en bas.
  • Des méchants très très très méchants (David Carradine et Bill Duke avec leurs bonnes gueules de salopards et dans une moindre mesure Stephen Tobolowsky impeccable en agent corrompu et onctueux) qui connaissent chacun une mort très très très horrible.
  • Des répliques du style « Vous pouvez enlever vot’ gueule de mon trottoir ? »


Cliquer ici pour jouer au bingo avec ces propositions d'ingrédients

Choississez 36 ingrédients parmi les 100 que comptent cette liste et placez-les judicieusement dans votre grille.
Attention, parmi ces 100 ingrédients, seuls 50 figurent dans la recette de ce film (sur les 70repérés par l'équipe d'Incredulos Vultus) ; ce qui veut dire que 50 ingrédients de cette liste ne se trouvent pas dans ce film.

Bonus

    — Non-suspension d’incrédulité | Festival d’incohérences

    À partir de 4 « Nan mais c’est n’importe quoi ! » en moins d’1 quart d’heure.


Personnage > Agissement

    — À voix haute | Commente tout ce qui se passe autour

    Les gens qui regardent le film sont si bêtes qu’il semble nécessaire que le personnage parle à voix haute pour décrire l’action.

    — Avait pourtant été prévenue de ne pas faire ça

    On lui avait dit, pourtant ! Mais cette fichue tête de mule n’écoute jamais... et tant mieux pour les spectateurs et spectatrices.
    « Avait pourtant été prévenu » touche autant à la narration qu’à la caractérisation du personnage.
    Dans le premier cas, il permet de développer le récit sur le principe action/réaction, cause/conséquence. On se rapproche de l’ingrédient Introduction forcée d’un élément dont on sait d’avance qu’il servira plus tard (fusil de Tchekhov)/fusil de Tchekhov : en tant que spectateur, on aurait été déçue que le personnage ne se soit pas aventuré, par exemple, là où il ne devait pas aller.
    Dans le second, ça assied ou renforce le caractère du personnage : détermination, inconscience, couilles au menton...
    L’entrée peut avoir aussi une connotation morale proche du conte, avertissements de mères-grands et j’en passe.

    À ne pas confondre avec une menace du type « si tu t’approche je fais ça, je te préviens ! » mise à exécution.

    — Bagarre | Valdingue à travers une vitre, une palissade, une porte...
    — Bagarre | Coup dans les couilles (ouch !)

    L’arme des faibles qui fait toujours mouche.

    — Contre-intuitif | Lance une répartie comique incongrue dans un moment dramatique

    Même dans les situations le plus dangereuses, la coolitude du personnage est telle qu’elle/il ne peut s’empêcher de faire une blagounette.

    — Course-poursuite | Cède le volant en roulant

    En effet, quoi de plus naturel que de céder le volant en roulant pour tirer sur ses poursuivantes, sauter dans le véhicule d’à côté ou se battre contre une méchante ?

    — Course-poursuite | Renverse une pile de...

    ... cartons, cagettes, renverse un étal de marché, une charrette de fruits, des boîtes à lettres, etc.

    — Émotion | Pique une crise de nerf

    Un personnage pète un boulon (patronne, méchantes, héroïne ou héros, etc.).

    — Émotion | Regarde (avec tristesse/nostalgie) une photo de sa femme/son mari/sa fille/son fils

    & variantes : une vidéo de famille.
    Peut lui parler.

    — Passe à travers une vitre : pour s’échapper

    & variantes

    — Passion | Fait preuve de jalousie ou de rivalité féminine

    Bonus de 5 pts si une des femmes au cœur de cette rivalité croise les bras de frustration/colère/mécontentement.

    — Stylé | Balance une petite phrase avant de tuer une personne (ou après)

    Parce que tuer une personne ou lui foutre une raclée n’est pas suffisant, il faut aussi se faire plaisir en lâchant une répartie cinglante, spirituelle ou humiliante.


Personnage > Caractéristique

    — Ouh ! | Réactionnaire
    — Secret | Ne lui a pas encore dit qu’elle était enceinte
    — Super pouvoir | A un œil de lynx

    Il repère le moindre détail anormal ; imbattable à « Où est Charlie ? »

    — Super pouvoir | Il/elle sait tout faire
    — Vie personnelle | Famille ou boulot : priorise son boulot plutôt que sa famille

Personnage > Citation

    — Commente | « Ce mec est dingue »

    & variante : « Vous êtes cinglée ! », etc.

    — Exprime du soulagement | « Bingo ! »
    — Ordonne | « Laissez-moi » / « Continuez sans moi »

    Assorti d’un « je les retiens », « je vais vous retarder » etc.

    — Questionne | « Y’a quelqu’un ? »

    Dit à la suite de l’entrée d’un personnage dans un lieu désert.

    — Rassure | « Fais-moi confiance »
    — Récrimine | « Hé, mais ça va pas ! »

    & variantes : « Hé, mais qu’est-ce qui vous prend ! »

    — S’inquiète | « Oh mon dieu ! »

    & variantes : « Que dieu vous bénisse », etc.

    — Se plaint | « Je ne veux pas mourir »

    & variantes : « On va tous mourir ! », etc.


Personnage > Héros ou héroïne

    — Caractère | Est pote avec tout le monde

    Scène de présentation : et vas-y que je rigole fort, et vas-y que je fais des tope-là à n’importe qui, et vas-y que les nénettes me reluquent les fesses.

    — Passion | Demande en mariage chevaleresque

    Avec genoux à terre, yeux embrumés, breloque coûteuse enchâssée dans une boîte sortie d’une poche.

    — Tension | Son fils, sa fille, sa femme, une proche est en danger, entre les mains des méchantes

Personnage > Interprétation

    — Interprétation | Rit de manière forcée

    Comment montrer que les personnages vivent un moment de complicité ou de soulagement ? Facile ! on les fait rigoler et le tour est joué ; pas grave si ça sonne faux et artificiel.

    — Loose | S’évanouit exagérément
    — Marmonne

Personnage > Méchante

    — À l’épreuve | Sous-fifre qui se fait berner comme une bleue
    — Mégalo | Mwahahahaha ! (rire théâtral)
    — Mort | Mort particulièrement horrible du/de la méchante
    — Tous pourries | Policieres corrompues

Réalisation

    — Démarre sur les chapeaux de roues

    La plupart du temps sans même être pressé par le temps.

    — Fin | C’est reparti pour un tour
    — Fin | Le film se termine sur un baiser
    — Fin | Le mot FIN apparaît en toutes lettres à l’écran

    Des fois qu’on aurait pas compris avec le petit mot d’esprit, le baiser langoureux, le plan grue et le thème principal joué crescendo.

    — Fin | Plan grue/hélico qui s’éloigne en montant

    Voire zoom arrière qui emmène le spectateur jusque dans l’espace.

    — Fin | Tout est bien qui finit bien

    Une fin heureuse dans un monde de brutes.

    — Grammaire | Ralenti lors d’une chute ou d’un saut dans le vide
    — Grammaire | Ralentis injustifiés et insupportables

    Ralenti = oh là là, attention, il se passe quelque chose de dramatique !

    — Grammaire | Sauts de peur et hurleurs

    Autrement dit jumpscares et screamers : des effets aujourd’hui un peu trop faciles du cinéma de frissons.

    — Habillage | Incrustation de texte sur l’écran : lieu, date, heure, etc.

    Ou « X mois/années plus tard/plus tôt » (inclut à ce titre les cartons au même titre que les incrustations à proprement parler)

    — Habillage | Placement de produits
    — Pile-poil | Les sirènes se font entendre au moment opportun

    La police ou les secours font leur apparition juste au bon moment dans le film.

    — Technique | Pluie artificielle artificielle

    & variantes : neige tombant en abondance au premier plan mais totalement absente de l’arrière-plan.

    — Technique | Prises de vues multiples pour une même scène

    Exemple : une explosion ou un méga pain montrés sous tous les angles possibles avec à chaque fois un léger retour en arrière si bien qu’on a l’impression d’assister à quatre explosions ou quatre tartes au lieu d’une seule


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Intelligence artificielle de vaisseau/interface/voix de haut-parleur : commente tout/repète les consignes/diffuse un message informatif

    Et tout ce qu’elle fait. D’une voix électronique, monocorde et souvent féminisée naturellement.

    — N’importe quoi | Explosion injustifiée

    (voiture, avion, bateau, etc.)

    — Pouet-pouet | Effet pyrotechnique hasardeux

    Souvent à base d’étincelles disgracieuses, sans aucun rapport avec la réalité.

    — Stylé | Un flingue dans chaque main

    De là à ce que le personnage canarde en sautant et réussisse des tirs impossibles...

    — Stylé | Maquette d’architecte

    Jolie maquette qui, la plupart du temps, trônant dans le bureau d’un capitaliste sans scrupule, dissimule un projet qui pue...


Réalisation > Audio

    — Bruit exagéré | « Sluuurp »

    Un gros bruit exagéré d’une personne qui mange de la soupe ou finit un verre.

    — Bruit exagéré | Balles qui ricochent contre du métal

    Bruits encore plus exagérés quand les balles ricochent sur des murs en pierre, sur du sable, de la terre, du bois... ou encore de la neige !

    — Bruit exagéré | Coups donnés lors d’un combat au corps-à-corps
    — Effet | Cri de Wilhelm
    — Effet | Lasers qui font « piou-piou », touches d’ordinateurs qui font « pi-pou-pou » etc.
    — Musique | « Exotique » qui accompagne un contexte vu comme « exotique »

Réalisation > Surprise !

    — Mouvement cyclique du poignard du méchant s’approchant dangereusement du visage du héros qui finit par le repousser

    & variantes


Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Calembour
    — Gag avec la police
    — Gag avec un animal
    — Gag cartoonesque

Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Église
    — Motel (miteux)

Scénario > Dialogue

    — À voix haute | Se parle
    — Gémissements, geignements ou cris répétés
    — Licence linguistique

    Entrent dans cette catégorie deux trucs insupportables :

    • Un personnage étranger ponctue ses phrases, parfaitement construites d’un point de vue grammatical, de mots clés de sa langue d’origine (à titre d’exemple un mexicain peut prononcer sans fourcher acide acétylsalicylique mais semblera incapable de dire sir ou mister en VO, monsieur en VF, et se bornera à dire señor) ;
    • Les personnages étrangers parlent entre eux en français pour ce qui est de la VF (mais avec un accent quand même)... Y compris dans les QG de l’armée allemande, dans les films qui se déroulent pendant la seconde guerre mondiale, par exemple ;
    • C’est tout aussi crétin pour les extraterrestres dont la langue maternelle est l’anglais. Mais on ne poussera pas le vice jusqu’à cocher cette entrée pas plus qu’on ne la cochera pour les films historiques même si, pour rappel, on ne parlait pas anglais dans la Rome antique.
    — Répliques à la con

    Il est nécessaire que le film soit plutôt généreux : quelques répliques à la con ne permettent pas d’associer cet ingrédient.


Scénario > Élément

    — Discours intello-moralo-religio-cartésiano émotionnellement fort pour faire revenir à la raison un personnage sur le point de commettre l’irréparable
    — Gifle de femme outrée

    A souvent valeur de gag mais pas que.

    — Merci, Captain Obvious !
    — Personnages unis par une promesse ou pacte d’enfants
    — Référence (grossière) à la culture populaire
    — Référence à un holocauste nucléaire
    — Scène de douche quasi publicitaire

    Avec tout ce qu’on peut en attendre formellement : plan d’ensemble depuis l’extérieur de la cabine ou baignoire, plan rapproché de profil du personnage qui redresse légèrement la tête dans un soupir de soulagement tandis que le jet d’eau lui frappe le torse, plan de face le montrant incliner sa tête d’un côté et de l’autre les yeux fermés...
    A toujours un côté poseur, publicitaire, affecté. Le personnages ne se mouche pas dans ses doigts, ne grimace pas quand le jet d’eau lui éclabousse la tronche.
    Suivant le contexte peut être filmé par le prisme Vue subjective.
    Moment de calme qui peut être interrompu.

    — Titre du film énoncé dans le film
    — Truc oublié

Scénario > Ficelle scénaristique

    — Deus ex-machina
    — Entre le héros/héroïne et le méchant/méchante, c’est une affaire personnelle

    Dis donc, toi, qui essaie d’asservir le monde, t’aurais pas massacré toute ma famille quand j’étais trop petit pour me défendre ? Tu vas mourir ! Mais avant je te ferai cracher le nom de ta crème anti âge !

    — La chatte à Mireille

    À ce niveau-là, est-ce encore de la chance ? Plutôt une intervention divine.


Scénario > Situation

    — Agissement | Échanges de banalités avec sa/son collègue bléssée (sur un brancard / juste avant le départ en ambulance)

    & variantes, avec un brancard ou de l’ambulance.

    — Mise en scène | On entend le mécano mais on ne voit que ses jambes dépasser de sous une voiture

    ... avant qu’il roule sur son chariot et se dévoile dans toute sa splendeur pour dire « Tiens, passe-moi donc la clé de 13 ».

    — Ouverture | Personnage qui sort de taule

    Libéré... ou non.

    — Passion | Sous-entendu sexuel
    — Situation | Moment « Woo-hoo ! »

    ... ou moment « You-hou ! », « Ou-hou ! », etc.
    Poussé par exemple à bord d’un grand huit, d’un hors-bord ou plus généralement dans une explosion d’enthousiasme.

    — Tension | Doit s’échapper avant la destruction imminente de...

    ... la base secrète, le vaisseau ennemi, etc.

    — Tension | Suspendue dans le vide
    — Trop injuste | Victime ou témoin pas crue (par la police)

Thème > N’importe quoi

    — Accessoire | Coiffure impeccable, en toutes circonstances
    — Scientifiquement non prouvé | Physique des matériaux soumise à rude épreuve
    — Trop conne | Ces gens font des trucs complètement con

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Accents étrangers caricaturaux
    — Homophobie
    — Stéréotype physique lié à un métier

    Exemple : l’huissier de justice est forcément petit, chauve et sans cœur.


Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Attitude, remarque et/ou stéréotype sexiste
    — Dépendante | Elles craquent toutes pour ce mâle alpha
    — Harcèlement ou agression sexuelle | Culture du viol
    — Harcèlement sexuel | Donne des ordres à une femme, traitée en subalterne

    Ouuuuuuh !

    — Image dégradante | Femme casse-couilles
    — Image dégradante | Nunuche
    — Image dégradante | Tombe en pâmoison devant un bijou

    Pour les poules, c’est les asticots ; pour les femmes, une bague de 20 carats.

    — Objectification sexuelle | Nichons, fesses
    — Objectification sexuelle | Reluque une femme
    — Objectification sexuelle | Tenues légères
    — Violence sexuelle | Attrape le menton d’une femme

    ou met sa main derrière la nuque d’une femme dans un moment d’intimité, ou donne une petite tape affective du poing sur le menton d’une femme.

    — Violence sexuelle | Retient/tire une femme par le bras, contre son gré

    & variantes.


Thème > Testostérone

    — Défi | Fait ronfler le moteur de sa voiture à un feu en regardant le conducteur de la voiture d’à côté
    — Muscle | Séquence d’entraînement physique (parfois débile)

    Séance d’entraînement physique, avec ou sans musique, qui comprend du footing, de la boxe, des pompes, de l’attrapage d’animaux, etc. En général, on y voit la progression (spectaculaire) de la personne qui s’entraîne, qui clôt la séance en réussissant un exercice qui le/la tenait jusqu’alors en échec.


VO française ou doublage en VF

    — Expressions désuètes

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)



Consulter les 70 ingrédients de ce film

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Citation

Personnage > Héros ou héroïne

Personnage > Interprétation

Personnage > Méchante

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Dialogue

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > N’importe quoi

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

VO française ou doublage en VF

    Ce film ne contient aucune mort


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?