x

Brillantissime

Une pub pour les serviettes pour les fuites urinaires étendue sur 1 h 30
Angela pense avoir une vie idéale. Elle vit à Nice, dans un bel appartement, avec un beau mari et une charmante ado. Mais le soir de Noël, sa fille la laisse pour rejoindre son petit copain, son mari la quitte et sa meilleure amie préfère prendre des somnifères plutôt que de passer la soirée avec elle. Le choc ! Angela n’a plus d’autre choix que celui de se reconstruire... et ce n’est pas simple avec une mère tyrannique, une meilleure amie hystérique et un psy aux méthodes expérimentales.
source synopsis et images : StudioCanal Nolita
Fiche créée le 21 mai 2022 et mise à jour le 31 octobre 2022
| 2
  1. Tous ses acteurs appelés à la rescousse pour des petits rôles et autres caméos.
  2. La spéciale dédicace de fin de film : « À Nice, aux niçois, à la vie »

Jouez ce film au bingo avec les propositions d'ingrédients suivantes

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)

Bonus

    — Non-suspension d’incrédulité | Mais qui... peut encore... y croire

    Faut pas pousser Mémère dans les orties, là, c’est trop invraisemblable.
    Attention : s’ajoute uniquement pour des films qui se veulent au 1er degré et qui contiennent des séquences au réalisme parfaitement inconcevable ; ne convient pas pas pour des films plus légers, où le second degré est de mise, ou qui sont construits pour écarter toute logique (Fast & Furious par exemple).

    Note : si vous avez trouvé d’où est tiré la référence qui a servi à l’intitulé de cet ingrédient, bravo à vous ; vous faites partie des gens au goût sûr en matière de rigolade.


Personnage > Agissement

     ? | S’exclament la même chose et en même temps

    & variantes.
    Procédé théâtral très très inhabituel ailleurs que dans des films.

     ? | Se lancent des regards entendus, accompagnés de têtes inclinées

    & variante : tournent leur vers l’autre en même temps avec une mimique étonnée.

    — Famille | À la fin, tombe dans les bras de sa femme/son mari/son fils/sa fille

    & variantes

    — Famille | Affuble son compagnon/sa compagne/ses enfants d’un petit nom idiot

    La démarche se veut romantique

    — Interprétation | Rit de manière forcée

    Comment montrer que les personnages vivent un moment de complicité ou de soulagement ? Facile ! on les fait rigoler et le tour est joué ; pas grave si ça sonne faux et artificiel.

    — Mort | Simule sa propre mort
    — N’importe quoi | Tombe dans une poubelle

    Peut aussi être associé à la chatte à Mireille. Ou pas.

    — Se regarde dans un miroir | Maquillage, nœud de cravate, etc.

    Et par extension, tous les usages quotidiens rendus possibles par un miroir.

    — Tension | Porte la main à son visage dans un moment dramatique

    ou les deux mains... dans un geste soit trop théâtralisé, soit très mal joué, voire les deux.


Personnage > Caractéristique

     ? | Enfant ou ado tête à claques
     ? | Hanté·e par des souvenirs traumatisants
    — Interprétation | En fait des caisses
    — Vie personnelle | Problèmes familiaux/de couple

Personnage > Citation

    — Déclare | « Vous êtes en état d’arrestation ! »
    — Ordonne | « Il faut qu’on parle »
    — Prévient | « Fais pas le con ! »

Personnage > Héros ou héroïne

     ? | Au chevet d’un·e proche

    J’en connais qui vont passer un mauvais quart d’heure.

     ? | Se recentre/évacue sa frustration au bar
    — À l’épreuve | En proie au doute

    On boucle un criminel, y en a dix qui prennent le relai... Monde de merde.

    — Fibre héroïque | Sauve une femme en détresse, ou un enfant inconscient

    & variantes

    — Fibre héroïque | Se sacrifie avec panache

    Monde de merde !
    Mais faut bien qu’il y en ait, pour que les héroïnes et les héros puissent continuer leurs aventures.

    — Tension | Donne une leçon de courage face à son bourreau

    & variantes : est insolent·e face à son bourreau


Personnage > Méchant·e

    — Mort | Stupide

    Quand il ne connaît pas une fin dégueulasse, le sbire meurt de manière ridicule... Et parfois il fait les deux.

    — Profil | Capitaliste sans scrupule

    Avide de gains au mépris de tout sens moral.

    — Ruse | Un·e vrai·e méchant·e se bat de manière déloyale

    Mwa-ha-ha-ha-haaaaa !

    — Tue un sous-fifre venu lui annoncer une mauvaise nouvelle

Personnage secondaire

    — Collègue lourdingue

    Soit un collègue qui saoule son entourage ;
    Soit un collègue que le spectateur trouve lourdingue : le side-kick rigolo

    — Comparse animalier

    & assimilé : fidèle destrier, chaton sauvage, dragon rigolard, extra-terrestre... Qu’il soit gourmand, lourdingue ou paresseux, c’est sa loyauté qui le caractérise avant tout.
    Petit bonus : s’il ne partage pas la même langue que le héros qu’il accompagne, tous les deux s’entendent quand même à la perfection.
    Personnage surtout présent dans les films pour la jeunesse.

    — Hôtel minable et réceptionniste avachi·e

    Posture enseignée dans toutes les écoles hôtelières minables qui se respectent.

    — Meurt en mitraillant en l’air
    — Petit·e génie de l’informatique qui réalise une opération complexe en appuyant sur deux touches

Réalisation

    — Écran partagé

    Dialogue de téléphone, scène de cambriolage cool, effet suspense, etc.

    — Fin | En miroir du début
    — Fin | Ouverte

    (on voit le héros dans la foule/c’est une autre histoire/point d’interrogation)

    — Grammaire | Passage musical
    — Grammaire | Ralenti lors d’une chute
    — Habillage | Placement de produits
    — Ouverture ou fin | Voix off d’introduction ou de conclusion

    À l’adresse du spectateur. Direct. Sans vaseline ni repas aux chandelles.

    — Plan | Inserts d’images de caméscope/smartphone/d’écrans de télé/vidéosurveillance

    Et certains en font des films entiers !

    — Technique | Pluie artificielle artificielle

    & variantes : neige tombant en abondance au premier plan mais totalement absente de l’arrière-plan.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Bagarre | Plan de fortune totalement superflu

    Peut être fait à l’aide de cailloux, de détritus ou de simples lignes tracées dans la terre.
    Le plan est tellement basique qu’on se demande vraiment ce que les gens qui vont agir foutent là s’ils n’en savent pas plus.

    — Intelligence artificielle de vaisseau : a une voix robotique

    Parle de manière saccadée ou sur un ton monocorde. Mais en tout cas parle beaucoup.

    — Pouet-pouet | Déguisement
    — Pouet-pouet | Effet pyrotechnique hasardeux

    Souvent à base d’étincelles disgracieuses, sans aucun rapport avec la réalité.

    — Pouet-pouet | Fausse blessure

    Beaucoup de sang, mais pas de plaie. Ou à l’inverse, une plaie qui ne saigne pas.

    — Stylé | Valise pleine de billets

    & variantes...
    La valise c’est pour le grand banditisme qui s’assume, les enveloppes kraft pour les p’tits pots-de-vin


Réalisation > Audio

    — Bruit exagéré | Baisers passionnés
    — Bruit exagéré | Balles qui ricochent contre du métal

    Bruits encore plus exagérés quand les balles ricochent sur des murs en pierre, sur du sable, de la terre, du bois... ou encore de la neige !

    — Bruit exagéré | Les épées/cannes/flèches/lances font woosh/cling

    Woosh pour les coups donnés dans le vide (entraînements, démonstrations de rapidité) et cling dans les combats réels... Ah oui, et les armures font bong parfois.

    — Bruit générique | Chat

    Chat qui couine, qui feule, qui vole...

    — Musique | Classique
    — Musique | Rap

    Contexte urbain.
    Lecture négative : fait partie de la panoplie tension, quartier qui craint, gang...
    Lecture positive : sert caractériser un environnement / des personnages rebelles, créatifs, dynamiques, jeunes...

    — Tension | Klaxon maintenu par la tête du conducteur d’une voiture après un accident

    Le volant comme oreiller.


Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Caché derrière des plantes vertes

    Et variantes : déguisé en arbuste etc.

    — Comique de répétition
    — Essaye en vain de dire un truc super important

    Par un personnage secondaire effacé qui ne choisit pas le bon moment ni la bonne méthode et n’ose pas dire l’info cruciale en sa possession.

    — Gag avec la police
    — Gag avec un animal
    — Parle franglais

    My tailor ize ritche

    — Quiproquo de langue

    La langue est mal parlée et donc mal comprise ; occurrence plus fréquente sur des langues étrangères.

    — Quiproquo | Prend pour lui/elle des paroles destinées à un autre
    — Ronflements
    — Se fait jeter un verre au visage

    Le plus souvent, c’est une femme bafouée qui a le verre entre ses mains et un goujat qui va devoir trouver une serviette.


Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Bal costumé ou carnaval

    Oh les jolies idées de déguisement ridicules.

    — Boîte de nuit

    Des lasers, de la musique techno, des basses, des jeunes qui lèvent les bras en l’air et le patron qui les regarde depuis l’étage qui surplombe la piste de danse.

    — Cérémonie d’enterrement / de funérailles (-> corriger les films : cimetière)

Scénario > Dialogue

    — À voix haute | Se parle
    — Citation d’un personnage célèbre

    Pour la/le méchant·e, signe d’une culture et d’un raffinement qui le/la situe haut sur l’échelle sociale, et largement au-dessus de ses sbires.

    — Foule en colère
    — Foule en délire

    Applaudissements nourris après une action héroïque, la résolution positive d’un événement dramatique, etc.

    — Philosophie/psychologie de comptoir

    Quand on a la chance de recevoir une leçon de vie comme celle-là, on en profite, parce qu’elle va nous changer à tout jamais.

    — Répliques à la con

    Il est nécessaire que le film soit plutôt généreux : quelques répliques à la con ne permettent pas d’associer cet ingrédient.


Scénario > Élément

    — Référence grossière à la culture populaire
    — Un·e proche meurt sous ses yeux

    sa copine, son pote, son mari, son gnard...


Scénario > Ficelle scénaristique

    — C’est fini ! Le gentil gars du début ne se fera plus marcher sur les pieds à partir de maintenant
    — L’univers est petit

    « Toi, ici ? »... Quand on tombe sur une vieille connaissance à l’autre bout de la galaxie

    — La chatte à Maurice (ou anti-chatte à Mireille)

    Moins de chance que ça, c’est au moins une malédiction égyptienne sur 7 générations.

    — Tension | Conversation téléphonique interrompue portant sur l’imminence d’une attaque

    Un méchant sans coupe-boulon pour couper les câbles de téléphones est un demi-sel.

    — Tueur·se, espion·ne qui tombe amoureux·se de sa cible

    Et qui va avoir des problème parce qu’il ou elle a failli à sa mission.


Scénario > Situation

    — Bagarre | de bar

    Table cassée en deux, pied de chaise ou bouteille de rhum comme matraque, combat de cannes de billard, tout y passe.

    — Bagarre | Préparation avant une bataille

    Ça lime, ça coupe, ça soude, ça branche, à grands renforts d’étincelles et de postures déterminées à leur foutre la raclée, à ces con·nes.

    — Détresse médicale | Passages aux urgences

    Un des personnages se blesse et file à l’hosto.

    — Passion | Moment d’intimité interrompu
    — Passion | Sous-entendu sexuel
    — Situation | Moment gênant lors d’un repas

    Les repas sont souvent le lieu de psychodrame, révélation embarrassante qui casse l’ambiance.

    — Situation | Moment « Woo-hoo ! »

    ... ou moment « You-hou ! », « Ou-hou ! », etc.
    Poussé par exemple à bord d’un grand huit, d’un hors-bord ou plus généralement dans une explosion d’enthousiasme.


Thème > GI Joe

    — Agissement | Rire de commando/de bande de voyous etc.

    Rire gras et collectif à l’évocation d’un passé commun/anecdote gênante/blague salace/humiliation/mission à venir

    — Ordonne | « Go, go, go ! »

    & variantes


Thème > N’importe quoi

    — Accessoire | Garde son caleçon ou sa culotte pour baiser

    C’est toujours plus pratique qu’une capote (et ça coûte moins cher).

    — Carton-pâte | Coup de poing pouet-pouet

    Coup de poing qui passe à l’aise à 40 cm de la cible, mais qui touche quand même ; la magie du cinéma.


Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Stéréotype physique lié à un métier

    Exemple : l’huissier de justice est forcément petit, chauve et sans cœur.


Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Image dégradante | Nunuche
    — Objectification sexuelle | Nichons, fesses
    — Objectification sexuelle | Reluque une femme
    — Objectification sexuelle | Tenues légères
    — Objectification sexuelle | Travelling pied/tête sur une femme

Thème > Testostérone

     ? | Pulsion sexuelle masculine
    — Brutasse | Violence policière


Voir les 38 ingrédients officiellement repérés par l'équipe

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Citation

Personnage > Héros ou héroïne

Personnage secondaire

Réalisation

Réalisation > Audio

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Dialogue

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

??? Vous avez repéré un ingrédient manquant ???

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Cochez les ingrédients oubliés et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !


Des choses à dire sur ce film

  • Oui, Brillantissime c’est formellement une pub pour serviettes hygiéniques. Avec une femme qui sourit au ralenti dans une lumière douce, qui se parle à elle-même, une femme bien décidée à vivre sa « vie de femme indépendante et heureuse »... C’est une expérience assez irritante. Dès le premier passage voix-off de Michèle Laroque, on peut ressentir le besoin impérieux de lui arracher les bras et de la frapper avec.
  • Mais pour contrebalancer ça, il faut reconnaître qu’il n’y a pas de ventre mou. Pas tant en terme d’action qu’en terme de ficelles, de techniques toutes faites et autres facilités etc. ainsi qu’une chanson spéciale délicieusement insupportable et une dédicace de fin du film particulièrement tarte : « À Nice, aux niçois, à la vie ».
  • Au moins, y a Marthe Villalonga. Et Marthe Villalonga elle est cool.





Partager


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?