Bons baisers de Pékin

Au service de la farce
Après la disparition d'un os de dinosaure, le chef de la police secrète chinoise décide de confier l'enquête à un de ses pires agents. Avec tous ses gadgets et un indic qui souhaitre le tuer, ce 007 chinois va devoir retrouver l'objet perdu.

Titre original (ou alternatif) : 國產凌凌漆 ; From Beijing with love
source synopsis et images : Win's Movie Production Limited
Fiche créée le 7 décembre 2023 et mise à jour le 23 décembre 2023

Des choses gentilles à dire sur ce film

Comme l’indiquent et le nom du film, et les noms de ceux qui l’ont mis en boîte, à savoir Stephen Chow et Lee Lik-chi, Bons baisers de Pékin, c’est du James Bond en mode comédie gentiment dingue. Tout est là pour aller allégrement smurfer sur le terrain de jeux de l’agent 007 : le héros, boucher de village recalé du concours d’espion, habile avec un hachoir mais pas toujours très affûté, l’agent double qui va avoir du mal à remplir sa mission, le méchant qui n’a pas d’autre raison d’être que d’être le méchant, l’inventeur farfelu et ses gadgets idiots... et, au final, si c’est parfois un peu confus en termes de récit et un peu inégal en termes de rythme, dans l’ensemble, ça fonctionne plutôt bien.
Le charme enfantin de Stephen Chow y est pour beaucoup, tout comme le tandem qu’il constitue avec Anita Yuen. Leur dynamique donne notamment plus de poids à des gags déjà bien gratinés, que ce soit les premières tentatives de meurtres de Li Keung Kam (Anita Yuen) sur la personne de Ling Ling Chat (Stephen Chow) et son petit air de ravi de la crèche, ou la séquence inverse qui voit l’agent double aux petits soins du héros... qui utilise un film porno comme type d’anesthésie (pour détourner la circulation du sang et empêcher l’hémorragie tu vois). Les gags sont du reste, pour certains, vraiment inattendus, et plutôt travaillés... À titre d’exemple, ces deux scènes, justement, vont jouer sur la longueur, suffisamment pour que la durée (et les fausses répétitions) nourrisse l’effet comique mais sans qu’elle ne le neutralise.
Pas transcendant mais plutôt enthousiaste, tendre et rafraichissant, Bons baisers de Pékin pose les prémices de ce que Stephen Chow fera plus tard.



Cliquer ici pour jouer au bingo avec ces propositions d'ingrédients

Choississez 36 ingrédients parmi les 100 que comptent cette liste et placez-les judicieusement dans votre grille.
Attention, parmi ces 100 ingrédients, seuls 50 figurent dans la recette de ce film (sur les 54repérés par l'équipe d'Incredulos Vultus) ; ce qui veut dire que 50 ingrédients de cette liste ne se trouvent pas dans ce film.

Personnage > Agissement

    — Bagarre | S’acharne de manière injustifiée sur un cadavre
    — Famille | Caresse les cheveux d’un enfant

    & variantes : ébouriffe les cheveux, tire sur les joues, etc.

    — Passe à travers une vitre | pour surprendre ou faire une entrée en scène stylée
    — Reste stoïque après avoir reçu un coup, fait quelques pas et puis s’effondre
    — Se regarde dans un miroir | Maquillage, nœud de cravate, etc.

    Et par extension, tous les usages quotidiens rendus possibles par un miroir.

    — Stylé | Attrape une mouche en plein vol à mains nues ou la tue d’un lancer de couteau

    & variantes genre capture une mouche en plein vol en utilisant des baguettes.

    — Tension | Échappe in extremis à un danger

    C’était à un poil de cul près, mais ouf, on s’en est sorti.
    Une valeur sûre du catalogue.

    — Tension | Met sa main devant sa bouche ou celle d’un autre personnage pour s’ / l’empêcher de hurler

    Peut fermer les yeux en même temps, des fois que...


Personnage > Caractéristique

    — Blues | Sa femme, sa fille sa mère ou sa sœur est morte

    & variantes : son mari, son fils, sa mère, etc.

    — Enfant ou ado tête à claques
    — Sacrée tête de mule

    Expression spéciste pour qualifier un personnage qui, ben oui, que voulez-vous, quand elle ou il a une idée dans le ciboulot, faut qu’elle ou il aille au bout, quel que soit le danger. On ne se refait pas.

    — Super pouvoir | A un œil de lynx

    Il repère le moindre détail anormal ; imbattable à « Où est Charlie ? »

    — Super pouvoir | Il/elle sait tout faire

Personnage > Citation

    — Ordonne | « Arrêtez/Attrapez-les/la/le ! »

    et variantes

    — Rapporte | « Il y a eu des complications »
    — Réfrène | « Wo-wo-wo-wo-wo ! »

    Ou « A-a-a-a-a-a ! », ce qui signifie au choix « Mais qu’est-ce que tu me racontes là, mec ? », « Attends un peu, toi ! », « Tu penses aller où là ? », « Tu te crois chez Mamie ? », etc.

    — S’inquiète | « C’est trop calme » / « J’aime pas ça » / « J’ai un mauvais pressentiment » etc.

    « Ça ne colle pas », « Il y a quelque chose qui cloche »...


Personnage > Interprétation

    — En fait des caisses
    — Regard incrédule

Personnage > Méchante

    — Méchante qui a changé de visage garce à une opération de chirurgie
    — Mégalo | Mwahahahaha ! (rire théâtral)
    — Mégalomane

    & variantes : se prend pour un dieu, etc.

    — Tous pourries | Policieres corrompues

Personnage secondaire

    — Bouclier humain

    Généralement présent dans la filmographie de Schwarzy (gloire éternelle sur toi, Ô mon Dieu).

    — Meurt en mitraillant en l’air

Réalisation

    — Course-poursuite | Gros plan du pied sur la pédale d’accélération ou de freins

    Insert toujours utile.

    — Fin | Image figée

    La dernière image du film, souvent une image de joie ou de victoire, est gelée, soit pour quelques secondes, soit pour tout le générique de fin.

    — Fin | Le mot FIN apparaît en toutes lettres à l’écran

    Des fois qu’on aurait pas compris avec le petit mot d’esprit, le baiser langoureux, le plan grue et le thème principal joué crescendo.

    — Grammaire | Ralentis injustifiés et insupportables

    Ralenti = oh là là, attention, il se passe quelque chose de dramatique !

    — Gros plan/zoom sur le visage d’un personnage qui crie tandis qu’un truc lui tombe dessus
    — Habillage | Incrustation de texte sur l’écran : lieu, date, heure, etc.

    Ou « X mois/années plus tard/plus tôt » (inclut à ce titre les cartons au même titre que les incrustations à proprement parler)

    — Ouverture ou fin | Voix off d’introduction ou de conclusion

    À l’adresse du spectateur. Direct. Sans vaseline ni repas aux chandelles.

    — Porte d’ascenseur qui s’ouvre sur un cadavre
    — Stylé | Tire en sautant

    Ou saute en tirant, c’est selon...

    — Technique | Pluie artificielle artificielle

    & variantes : neige tombant en abondance au premier plan mais totalement absente de l’arrière-plan.

    — Tension | Cachée

    La porte ouverte à toutes sortes de faux suspense.

    — Vision subjective | Viseur de fusil à lunette
    — Vue subjective | d’une personne droguée, sonnée ou victime de malaise

    Voit de manière floue et penchée.


Réalisation > Accessoire et compagnie

     ? | Gadgets à la con
    — Bagarre | Recouvert de bris de verre au cours d’une fusillade

    Pas dans les cheveux on avait dit.

    — Emploi de rap en fond sonore lors d’une séquence qui met en valeur la réussite/le succès/l’ascension bling bling de personnages
    — Mobilier | Porte dérobée

    Ouverte par un mécanisme simple (livre basculant, rideau à tirer, bibelot à déplacer, etc.)

    — Pouet-pouet | Effet pyrotechnique hasardeux

    Souvent à base d’étincelles disgracieuses, sans aucun rapport avec la réalité.

    — Pouet-pouet | Fausse blessure

    Beaucoup de sang, mais pas de plaie. Ou à l’inverse, une plaie qui ne saigne pas.

    — Tension | Message laissé sur un miroir/un mur avec du sang

    Ou du rouge à lèvres, avec le doigt sur de la condensation etc.


Réalisation > Audio

     ? | Bruit incongru d’objet
    — Bruit exagéré | Balles qui ricochent contre du métal

    Bruits encore plus exagérés quand les balles ricochent sur des murs en pierre, sur du sable, de la terre, du bois... ou encore de la neige !

    — Bruit exagéré | Coups donnés lors d’un combat au corps-à-corps
    — Bruit exagéré | Les épées, cannes, flèches, lances font woosh et cling !

    Woosh pour les coups donnés dans le vide (entraînements, démonstrations de rapidité) et cling dans les combats réels... Ah oui, et les armures font bong parfois.

    — Bruit générique | Verre cassé

    Ou vase, poterie...

    — Course-poursuite | Effet Doppler
    — Musique | « Exotique » qui accompagne un contexte vu comme « exotique »
    — Musique | Pouet-pouet

    Assenés à coups de trombone ou de pizzicati.

    — Voix off | Pensées/commentaires de personnage

    Sauce tartare, sauce tartare, sauce tartare.


Réalisation > Surprise !

    — Sous le coup de la surprise | fait tomber sa clope de la bouche ou laisse tomber un objet

    & variantes : lâche son plat à gratin, ses lunettes, ses dossiers, etc.
    Voir aussi Sous le coup de la surprise | échappe/renverse son verre.

    — Tension désamorcée | Surprise par un animal

    Genre un chat ou un piaf qui vole bas


Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Comique de répétition
    — Cri (gag)

    Cri que des personnages peuvent pousser en même temps, en se regardant, etc.

    — Essaie à plusieurs reprises de (re)prendre un truc à l’insu du personnage qui le porte

    Personnage éveillé ou endormi.

    — Est éclaboussée par un fluide

    Ou plus généralement recouverte.

    — Gag avec un animal
    — Gag cartoonesque
    — Met en échec le type chargé de le tuer sans s’en rendre compte

    Le dit type en fait d’ailleurs généralement les frais.

    — Pipi, caca, prout

    et rots, pets, etc.

    — Se cache (gag)

    Surtout ne pas se faire voir par sa fille qu’on espionne.

    — Se mange une vitre (gag)

Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Cérémonie d’enterrement / de funérailles (-> corriger les films : cimetière)
    — Conférence de presse où les journalistes hurlent comme des poissonniers

    & variantes

    — Début d’orage au moment opportun

    L’orage commence pile quand la tension dramatique s’exacerbe.

    — Motel (miteux)

Scénario > Dialogue

    — Emploi ironique du mot « camarade »

Scénario > Élément

    — Automédication
    — Drapeau national flottant au vent
    — Mort | Stupide

    Valable pour souligner l’absurdité de la vie : un personnage tombe dans l’escalier et se tue en voulant échapper à un danger.
    Mais aussi pour enfoncer le clou karmique quand il s’agit d’un personnage négatif : un sbire, quand il ne connaît pas une fin dégueulasse, peut mourir de manière ridicule... Et parfois il fait les deux.

    — Référence (grossière) à la culture populaire

Scénario > Ficelle scénaristique

    — Cauchemar | Se réveille en hurlant/en sueur/en sursaut
    — En fait, elle/il avait un gilet pare-balles
    — Faux suspense | Le membre clé du groupe parti ou disparu sera-t-il présent lors du match/de la représentation finale ?
    — Introduction forcée d’un élément dont on sait d’avance qu’il servira plus tard (fusil de Tchekhov)
    — La chatte à Maurice (ou anti-chatte à Mireille)

    Moins de chance que ça, c’est au moins une malédiction égyptienne sur 7 générations.

    — Retour d’un personnage qu’on croyait mort
    — Ruse | Simulent des relations sexuelles pour endormir la vigilence des méchants

Thème > GI Joe

    — Agissement | Salut militaire

    Chef, oui Chef !


Thème > N’importe quoi

    — Audio | Cris aquatiques

    Sous l’eau, les humains crient, les bestioles rugissent...
    & variantes : cris dans l’espace.

    — Carton-pâte | Élégamment propulsée par le souffle d’une explosion très proche

    Moment généralement filmé au ralenti

    — Carton-pâte | Le regard des personnages ne porte pas au-delà du champ de la caméra
    — Impossible, mais pourtant réussi | Tir (armes de jet, à feu)
    — Scientifiquement non prouvé | Physique des matériaux soumise à rude épreuve
    — Trop conne | Ces gens font des trucs complètement con

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Bombasse mise en valeur par un ralenti et une musique sexy
    — Congédie son harem pour parler affaires
    — Femme aux petits soins d’un blessé

    Applique un mouchoir humide sur le front, fait un bandage à l’épaule, tient, les yeux pétillants, des propos réconfortants...

    — Image dégradante | Femme casse-couilles
    — Objectification sexuelle | Nichons, fesses
    — Objectification sexuelle | Reluque une femme
    — Objectification sexuelle | Tenues légères
    — Outrage sexiste | Remarque appuyée sur le physique d’une femme jugé avantageux
    — Stéréotype sexiste | Heureusement que les femmes ont les pieds sur terre

    & variantes : ont un vrai sens moral, etc.


Thème > Testostérone

     ? | Fallait pas la/le faire chier
    — Véhicule | Appuie sur le champignon, montre que t’en as dans le caleçon

    Un personnage kiffe la conduite sportive, à grands renforts de Vroumm vroumm, crissement de pneus, dépassements dangereux, etc. Un vrai mec, on vous dit.


(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)



Consulter les 54 ingrédients et les 8 types de morts de ce film

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Interprétation

Personnage > Méchante

Personnage secondaire

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Thème > GI Joe

Thème > N’importe quoi

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

Thème > Testostérone


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?