x

Blood Red Sky

Certains l’aiment chauve
Une femme atteinte d'une maladie mystérieuse est contrainte d'agir lorsqu'un groupe de terroristes tente de détourner un vol transatlantique de nuit.
Titre original : Blood Red Sky
source synopsis et images : Rat Pack Filmproduktion Sirena Film
Fiche créée le 18 octobre 2022 et mise à jour le 19 octobre 2022
| 1
  1. Une marshall de l’air tuée en moins de dix secondes avec un coussin.

Jouez ce film au bingo avec les propositions d'ingrédients suivantes

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)

Bonus

    — Riviera détente | « Si tu vois ce que je veux dire »

    & variante : « Tu vois ce que je veux dire »


Personnage > Agissement

     ? | Avait pourtant été prévenu·e de ne pas faire ça

    On lui avait dit, pourtant ! Mais cette fichue tête de mule n’écoute jamais...

     ? | Chute dans le vide en criant « Aaaaaah ! »

    À noter dès qu’un personnage tombe de haut en criant.

    — Famille | À la fin, tombe dans les bras de sa femme/son mari/son fils/sa fille

    & variantes

    — Mort signifiée par le passage d’un doigt sur la gorge

    Couic

    — N’importe quoi | Projeté exagérément loin sous l’effet d’un coup de feu... voire d’un simple choc

    Touché·e par un coup de feu, le personnage voltige 4 m en arrière.

    — Regrette de s’être emportée contre ses gosses

    Tellement de pression au boulot et ton père qui claque tout l’argent du loyer en cartes Pokémon...

    — Se regarde dans un miroir | Introspection, reprise en main (films à corriger)
    — Souvenirs | Regarde (avec tristesse/nostalgie) une photo de sa femme/son mari/sa fille/son fils

    & variantes : une vidéo de famille.

    — Stylé | Balance une petite phrase avant de tuer une personne (ou après)

    Parce que tuer une personne ou lui foutre une raclée n’est pas suffisant, il faut aussi se faire plaisir en lâchant une répartie cinglante, spirituelle ou humiliante.

    — Stylé | Démontre son habilité avant un combat pour intimider son adversaire

    Lors de combats entre gentil·les et méchant·es, la/le méchant·e fait une démonstration au nunchaku, à l’épée, au fouet, etc. En général, ça sert à rien parce qu’il/elle se fait rétamer en deux coups les gros.


Personnage > Caractéristique

     ? | Hanté·e par des souvenirs traumatisants
    — Blues | Sa femme, sa fille ou sa sœur est morte

    & variantes : son mari, son fils, sa mère, etc.

    — Loose | S’évanouit exagérément
    — Ouh ! | Traître !

    & autres taupes : meilleur pote, responsable dévoué·e à la solde des méchant·es (depuis le début ou pas)

    — Passion | A peur de s’engager dans une relation sentimentale

Personnage > Citation

    — Commente | « Ce mec est dingue »

    & variante : « Vous êtes cinglé·e ! », etc.

    — Menace | « On se retrouvera ! »
    — Se plaint | « Je ne veux pas mourir »

    & variantes : « On va tous mourir ! », etc.


Personnage > Méchant·e

    — Méchant·e qui tient/caresse un chat dans ses bras

    Ou une peluche de chat.

    — Mégalo | Badguysplaining

    Avant de tuer un·e gentil·le, le méchant explique son plan


Réalisation

     ? | Caméo
    — Course-poursuite | Sème la panique en roulant sur le trottoir

    Passants : « Eh mais il est fou », « Attention !  », « Yaaaaaah ! ».
    & variantes de zones piétones : centres commerciaux, galeries marchandes, etc.

    — Fin | C’est reparti pour un tour
    — Fin | Plan grue/hélico qui s’éloigne en montant

    Voire zoom arrière qui emmène le spectateur jusque dans l’espace.

    — Gros plan | Solution qui gicle au bout d’une seringue
    — Habillage | Incrustation de texte sur l’écran : lieu, date, heure, etc.

    ou « X mois/années plus tard/plus tôt »

    — Média | Point de situation par un reportage télé, radio ou presse écrite
    — Mise en scène | Faisceau d’une lampe-torche dirigée vers la caméra

    Marche aussi avec les faisceaux laser

    — Mise en scène | Se fait piétiner lors d’un mouvement de panique
    — Montage | Fast cut pour présenter le quotidien d’un personnage
    — Ralenti | Souvenirs heureux
    — Sifflement entendu par une personne sonnée/choquée

    Ralenti en option.

    — Tension | Masques qui tombent du plafond de l’avion après une chute de pression

    Plus des trucs qui volent si un hublot a été pété en amont.

    — Tension | Tiré·e hors de la voiture par la vitre de la portière

    On n’est plus en sécurité nulle part.

    — Vision subjective | Viseur de fusil à lunette
    — Vue subjective | Jumelles... avec deux ronds bien dessinés

    Purement graphique.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Arme | Clic au lieu du Bang

    Plus de cartouche dans le flingue, pile au moment où il en faudrait.

    — Il y a toujours | des papiers qui volent et du PQ enflammé quand on arrive en prison
    — Pouet-pouet | Déguisement
    — Stylé | Un flingue dans chaque main

    De là à ce que le personnage canarde en sautant et réussisse des tirs impossibles...

    — Tension | Jet de vapeur projetée par un tuyau qui fuit

    Le compagnon indispensable de toute usine désaffectée, sous-sol, base militaire, laboratoire, etc.


Réalisation > Audio

     ? | Dialogues en arrière-plan sonore

    Lors d’un rassemblement, on entend des voix plus distinctement que d’autres :
    ‒ « J’en ai pris plein la poire ! » ;
    ‒ « Laissez-le parler ! » ;
    ‒ « Il a raison ! » ;
    Etc.

    — Bruit exagéré | Baisers passionnés
    — Bruit générique | Porte ouverte
    — Effet | Lasers qui font « piou-piou », touches d’ordinateurs qui font « pi-pou-pou » etc.
    — Effet | Wooosh !
    — Woosh | Corporel

    Woosh généré par un mouvement un peu vif ou par des coups.


Réalisation > Surprise !

    — Faux suspense | La main qui surprend/agrippe/tire/retient un·e gentil·le est en fait... celle d’un·e autre gentil·le !
    — Tension | Menace qui apparaît dans le dos d’un personnage

    Lequel ne se fait pas nécessairement attaquer.


Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Bagarre | Terrasse ses ennemis grâce à sa maladresse
    — Calembour
    — Comique de répétition
    — Gag avec un animal
    — Quiproquo | Prend pour lui/elle des paroles destinées à un autre

Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Cérémonie d’enterrement / de funérailles (-> corriger les films : cimetière)
    — Taverne

Scénario > Dialogue

    — Répliques à la con

    Il est nécessaire que le film soit plutôt généreux : quelques répliques à la con ne permettent pas d’associer cet ingrédient.


Scénario > Élément

    — Amputation pour stopper une contamination
    — Automédication
    — Combat d’oreillers lors d’une soirée pyjama

    Les « nunuche » et « rit de manière forcée » ne sont pas loin

    — Un·e proche meurt sous ses yeux

    sa copine, son pote, son mari, son gnard...


Scénario > Ficelle scénaristique

    — Cauchemar | Se réveille en hurlant/en sueur/en sursaut
    — Introduction forcée d’un élément dont on sait d’avance qu’il servira plus tard
    — L’univers est petit

    « Toi, ici ? »... Quand on tombe sur une vieille connaissance à l’autre bout de la galaxie

    — Musique « ethnique » qui situe l’action dans un pays non-occidental
    — Plus de réseau téléphonique

Scénario > Situation

    — Police | Victime ou témoin pas cru par la police
    — Situation | Moment gênant lors d’un repas

    Les repas sont souvent le lieu de psychodrame, révélation embarrassante qui casse l’ambiance.

    — Tension | Piégé·e dans un véhicule sous l’eau
    — Tension | Suspendu·e dans le vide

Thème > GI Joe

    — Agissement | Salut militaire

    Chef, oui Chef !

    — Méthode de pro | Langage des signes de commando

    Pour communiquer en toute discrétion.


Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Accents étrangers caricaturaux
    — Stéréotype physique lié à un métier

    Exemple : l’huissier de justice est forcément petit, chauve et sans cœur.


Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Attitude et/ou stéréotype sexiste
    — Harcèlement ou agression sexuelle | Culture du viol
    — Harcèlement sexuel | Donne des ordres à une femme, traitée en subalterne

    Ouuuuuuh !

    — Image dégradante | Femme casse-couilles
    — Image dégradante | Nunuche

Thème > Testostérone

     ? | Fallait pas la/le faire chier
     ? | Pulsion sexuelle masculine
    — Truc de mecs | Amitié virile

    fraternité de bataillon, etc.


VO française ou doublage en VF

    — Expressions désuètes


Voir les 21 ingrédients officiellement repérés par l'équipe
(pour un film qui a coûté 17739525 $)

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Scénario > Élément

Scénario > Situation

Thème > GI Joe

??? Vous avez repéré un ingrédient manquant ???

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Cochez les ingrédients oubliés et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !


Des choses gentilles à dire sur ce film

Un avion détourné en plein vol par de bons vieux pirates de l’air qui, plus ou moins rapidement vont se transformer en poches de sang sur pattes... Voilà en deux mots le ce qu’est Blood Red Sky.
En deux autres, Blood Red Sky est tout aussi laborieux qu’il peut être réjouissant. Laborieux parce que, hormis le tandem mère/fils (Peri Baumeister/Carl Anton Koch), l’un des atouts du film -et heureusement, puisque tout repose dessus-, les personnages sont dans l’ensemble assez caricaturaux, aussi bien côté pirates de l’air que côté passagers ; laborieux surtout à cause des facilités de mise en scène : intro qui appelle à un gros retour en arrière, lui-même truffé de beaucoup de petits flashbacks... Rien de rédhibitoire, mais c’est quand-même un peu lassant.
Après, il reste de quoi se mettre sous la dent : la bascule thriller aérien/film fantastique est plutôt sympa ; Nadja, la protagoniste, est plutôt coolos - les maquillages sont plutôt réussis, Peri Baumeister en dessous est pas mal non plus - ; les scènes d’action sont plutôt correctes et puis on a une scène de bagnole incendiée plutôt intéressante.
Voilà, Blood Red Sky n’a rien de transcendant mais en amorce d’une soirée fantastique, ça fait le taf.






Partager


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?