Barbie : Skipper - La grande aventure de baby-sitting

Montez tous à bord du Cocaïne Express
Suite aux déboires de son entreprise de babysitting, Skipper décroche un emploi au parc aquatique, où ses aptitudes avec les enfants s'avèrent rapidement utiles.

Titre original (ou alternatif) : Barbie : Skipper and the Big Babysitting Adventure
À regarder uniquement entre amies
sur l'échelle de Slater
  4 regards incrédules :
  1. Le chien-chat
  2. La start-up des clowns
  3. Skipper qui parle avec les dauphins
  4. Les histoires de paires

Des choses à dire sur ce film

Bon visiblement, tout le budget alloué par Mattel Entertainement à la confection de Barbie : Skipper - La grande aventure de baby-sitting a été dépensé en cocaïne. Ce qui expliquerait pourquoi l’animation est relativement sommaire pour ne pas dire vilaine - c’est moins pire que Winx club 3D, l’aventure magique mais on retrouve la même paresse, la même trame pour tous les personnages uniquement différenciés par leur coupes de cheveux, la même rigidité -, pourquoi le scénario est foutraque et surtout pourquoi tout va à 2000 à l’heure... gamme de jouets oblige, en bus, en avion, en bateau.
2000 à l’heure. Vraiment. Du début à la fin.
D’entrée il faut attacher sa ceinture puisque Barbie : Skipper - La grande aventure de baby-sitting met en scène une équipe de super-babysitters qui vivent dans une tour façon Avengers et se transforment façon Sailor Moon pour lutter contre une peste qui adultise la jeunesse de Malibu à coups de pistolaser. Passée cette amorce musclée, une histoire racontée par Skipper, la petite sœur de Barbie, aux enfants dont elle a la garde, nous voici entraînés bim, bam, boum ! dans son sillage. Et la Skipper, y a pas à dire, elle vit plus de trucs en quelques jours que la plupart des Hommes n’en vivront jamais dans toute une vie. Faut dire qu’elle a de l’avance, elle a inventé le chien-chat, danse en passe d’être reprise par toutes les têtes couronnées de pays vaguement européens.
Dans Barbie : Skipper - La grande aventure de baby-sitting, on file donc à toute berzingue d’une séance de baby-sitting catastrophique (le bruiteur, certainement sous coke lui aussi, a dû en péter le bouton vase brisé de sa console) à la plage où l’ami Ken, exerce comme apprenti sauveteur et multiplie les gaffes. On saute d’une gargote de bord de mer où tout le monde chante (super passage) à un entretien d’embauche pour un poste dans un parc d’attraction où tout le monde finit recruté. Oui même le type déguisé en étoile de mer qui est poursuivi par un poulet...
Au cours de cette première partie de parcours, la petite Skipper fait la connaissance de celles qui composeront son gang bim, bam, boum ! Et c’est à chaque fois brutal : je suis passionnée de musique, eeeeh moi aussi j’aime ça je suis DJ, j’adore les chiens eeeeh mais j’y pense fais-toi embaucher au parc... en gros. Niveau réal, ça wooshe à tout va, niveau dialogue ça woo-hoote à qui mieux-mieux, Barbie : Skipper - La grande aventure de baby-sitting c’est une affaire qui roule, qui fonce, qui vole avant même d’entrer dans le vif du sujet que voici : les quatre super potes se retrouvent perdues dans un bus garderie au beau milieu du désert à devoir gérer... 5 gosses (quand bien même on en a vu entrer au moins 8 dans le bus) et les ramener au parc.
C’est dans cette seconde moitié de film que se trouvent les deux passages les plus inattendus et hallucinants du film : une start-up de clowns qui organisent des fêtes d’anniversaires en plein air dans des avions sans pilotes (éléments qui semblent quand-même moins délirants après la disparition du sous-marin Titan) et un trajet de retour en bateau au cours duquel on découvre, exemple et strabisme convergent à l’appui, que Skipper sait parler le dauphin...
Petite cerise. Comme pour Winx club 3D, l’aventure magique, certains bouts de dialogues brillent par leur double sens, mention spéciale à la petite fille visiblement autiste, inclusion de façade oblige (oui, c’est une forme mignonne d’autisme Mattel compatible rassurez-vous), qui manifeste une grosse obsession pour les paires...
Et Barbie dans tout ça ? Bin Barbie plante des arbres dans la forêt amazonienne. Bim, bam, boum !
En bref, Barbie : Skipper - La grande aventure de baby-sitting, c’est mauvais mais inattendu, dingue et curieusement assez drôle... si on oublie que c’est en premier lieu destiné à des gosses.



Cliquer ici pour jouer au bingo avec ces propositions d'ingrédients

Choississez 36 ingrédients parmi les 100 que comptent cette liste et placez-les judicieusement dans votre grille.
Attention, parmi ces 100 ingrédients, seuls 50 figurent dans la recette de ce film (sur les 51repérés par l'équipe d'Incredulos Vultus) ; ce qui veut dire que 50 ingrédients de cette liste ne se trouvent pas dans ce film.

Bonus

    — Non-suspension d’incrédulité | Festival d’incohérences

    À partir de 4 « Nan mais c’est n’importe quoi ! » en moins d’1 quart d’heure.


Personnage > Agissement

    — À voix haute | Lit ou fait la lecture

    Souvent pour donner des éléments au spectateur... Parfois pour réveiller accidentellement une entité maléfique.

    — Bagarre | Court en se tenant le bras après une chute

    Bizarrement, un personnage qui chute à terre se relève souvent en se tenant l’épaule, jamais le genou ou la hanche.

    — Coolitude | Dis-le en chanson

    Tu rencontres quelqu’un ? Présente-toi en chantant. Tu traverses un moment de désespoir ? Chante ton désarroi à la face du monde. Tu penses que tu n’as pas été assez claire sur pourquoi tu réagis de manière agressive face à ta famille (et parce que le film s’adresse à des gosses, qui sont par définition teubées) ? Explicite-le en chanson.

    — Course-poursuite | Court après un véhicule

    Que le personnage soit abandonné par les gens qui partent sans lui ou qu’il cherche à les rattraper, il se retrouve à leur courir après, en vain (ou pas).

    — Course-poursuite | Double des véhicules en zigzag

    Les voitures sont en alternance à droite et à gauche sur les voies.

    — Court à côté du véhicule dont il est coincée ou attachée à la portière
    — Diversion grossière permettant de gagner du temps

    Questions stupides, confessions saugrenues, « Oh vous avez vu ça !? » et autres comportements vaudevillesques destinés à permettre à un troisième personnage de s’éclipser, de dissimuler un objet compromettant, etc.
    Gag, tension ou les deux.

    — Montre un truc du doigt

    Souvent un repère géographique lors d’un périple à pied, ou une fugitifve, etc.

    — Passion | Fait preuve de jalousie ou de rivalité féminine

    Bonus de 5 pts si une des femmes au cœur de cette rivalité croise les bras de frustration/colère/mécontentement.

    — Stylé | Déchire une page d’annuaire dans une cabine publique

    Balek

    — Tension | Duel de regards

    On se renifle les fesses tout en essayant de s’intimider.

    — Tension | Lance des petits regards inquiets sur les côtés tout en parlant

    Cet endroit n’est pas sûr, on ne peut faire confiance à personne etc. etc.

    — Tension | Porte la main à son visage dans un moment dramatique

    ou les deux mains... dans un geste soit trop théâtralisé, soit très mal joué, voire les deux.

    — Vie de merde | Vomit

Personnage > Caractéristique

    — Vie personnelle | Famille ou boulot : priorise son boulot plutôt que sa famille
    — Vie personnelle | Problèmes familiaux/de couple

Personnage > Citation

    — Exprime du soulagement | « Hourra ! » de quartier général

    & variantes : « Hourra ! » de foule, etc.

    — Ordonne | « Attrapez-les/la/le ! »

    et variantes

    — Rassure | « Il ne t’arrivera rien, je te le promets », « Ça va aller »

    & variantes : « Je te promets que tout va bien se passer », etc.

    — Réfrène | « Wo-wo-wo-wo-wo ! »

    Ou « A-a-a-a-a-a ! », ce qui signifie au choix « Mais qu’est-ce que tu me racontes là, mec ? », « Attends un peu, toi ! », « Tu penses aller où là ? », « Tu te crois chez Mamie ? », etc.


Personnage > Interprétation

    — Fait un clin d’œil de connivence lourdement appuyé

    Clin d’œil plutôt destiné au spectateur ou à la spectatrice...

    — Parle la bouche pleine

    .é .ui, .é .uper .rôl’ d’ fér. ça.

    — Théâtralise une anecdote

Réalisation

    — Démarre sur les chapeaux de roues

    La plupart du temps sans même être pressé par le temps.

    — Écran partagé

    Dialogue de téléphone, scène de cambriolage cool, effet suspense, etc.

    — Fin | Image figée

    La dernière image du film, souvent une image de joie ou de victoire, est gelée, soit pour quelques secondes, soit pour tout le générique de fin.

    — Fin | Mariage/fête + passage musical + passage en revue de tous les personnages qui s’amusent
    — Fin | S’adresse au spectateur / à la spectatrice
    — Fin | Tout est bien qui finit bien

    Une fin heureuse dans un monde de brutes.

    — Fin | Véhicule ou personnages qui s’éloignent
    — Homme torche qui s’agite en tout sens
    — Ouverture ou fin | Voix off d’introduction ou de conclusion

    À l’adresse du spectateur. Direct. Sans vaseline ni repas aux chandelles.

    — Technique | Panoramique pudique quand un personnage s’apprête à se suicider
    — Technique | Travelling contrarié
    — Vue subjective | Jumelles... avec deux ronds bien dessinés

    Purement graphique.

    — Woosh | Mise en scène

    Effet sonore qui renforce le dynamisme du montage ou de mouvements de caméra.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Gri-gri, porte bonheur, manie ou superstition

    Peut donner de l’épaisseur à un personnage... ou pas

    — Mur de photos / photomontages glauques

    Les yeux découpés tout ça tout ça...

    — Pouet-pouet | Effet pyrotechnique hasardeux

    Souvent à base d’étincelles disgracieuses, sans aucun rapport avec la réalité.


Réalisation > Audio

    — Ambiance sonore | Concert de klaxon pendant un embouteillage

    Inclut des insultes lancées avec un accent de titi parisien

    — Bruit exagéré | Accessoire

    Un fouet qui claque beaucoup trop, etc.

    — Bruit exagéré | Baisers passionnés
    — Bruit exagéré | Coups donnés lors d’un combat au corps-à-corps
    — Bruit générique | Verre cassé

    Ou vase, poterie...

    — Effet | Son de disque rayé pur jus

    Ou de disque ralenti, scratch, etc.

    — Effet | Wooosh !
    — Effet | Meurtre/suicide hors champ : recours à un panoramique ou un plan large, coup de feu ou cri en fond sonore
    — Voix off | Lecture/écriture d’une lettre
    — Woosh | mouvement / acrobaties

    Woosh généré par un simple mouvement ou une série d’acrobaties du type : triple salto arrière = woosh ; saut de l’ange = woosh ; enchaînement roulade, saut extension, planche et chandelle = woosh, woosh, woosh et woosh


Réalisation > Surprise !

    — Faux suspense | Film dans le film
    — Sous le coup de la surprise | échappe/renverse son verre

Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Comique de répétition
    — Est bourrée ou droguée (gag)

    Une occasion de plus pour certains d’en faire des caisses...

    — Est éclaboussée par un fluide

    Ou plus généralement recouverte.

    — Gag avec la police
    — Gag avec un animal
    — Pipi, caca, prout

    et rots, pets, etc.

    — Quiproquo de situation

    A voir pour une meilleure appellation. Pour un exemple précis : dans the stupids, les enfants laissent un mot sur la table pour expliquer qu’ils partent a la recherche de leur père, probablement kidnappé, et qu’ils vont voir la police. La mère comprend que la police a kidnappé ses enfants.
    Peu après un flic appelle pour lui dire que ses enfants sont avec lui.

    — Quiproquo sur l’identité des personnages
    — Recrache sous le coup de la surprise ou du dégoût

    Question de timing ; ou de prise de conscience des ingrédients qui composent la recette.

    — Ronflements
    — Siffle de manière désinvolte pour passer inaperçu/avoir l’air innocent
    — Surprise dans une position gênante
    — Voix Tic et Tac

    Voix très aiguë, comme celle de Tic et Tac.

    — Vomi (gag)

Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Véhicule en panne

Scénario > Dialogue

    — À voix haute | Se parle
    — Début d’une phrase énoncée par un personnage et terminée par un autre
    — Foule en délire

    Applaudissements nourris après une action héroïque, la résolution positive d’un événement dramatique, etc.

    — Phrase-choc
    — Répliques à la con

    Il est nécessaire que le film soit plutôt généreux : quelques répliques à la con ne permettent pas d’associer cet ingrédient.


Scénario > Élément

    — Interruption des programmes pour un flash spécial

    Mauvais présage

    — Mérite une seconde chance / A envie de prendre un nouveau départ
    — Tiré de ses rêveries par un coup de klaxon

Scénario > Ficelle scénaristique

    — Deus ex-machina
    — La chatte à Mireille

    À ce niveau-là, est-ce encore de la chance ? Plutôt une intervention divine.

    — Le héros ou l’héroïne vient d’emménager

    Et n’en est pas forcément jouasse au début...

    — Plus de réseau téléphonique
    — Tension | Fait tomber ou échappe un objet alors qu’il/elle doit rester silencieuxse

    Ralenti en option.


Scénario > Situation

    — Agissement | Se recueille sur une tombe/devant un cercueil, etc.

    Là, c’est le moment émouvant où on est censée comprendre pas mal de trucs sur la psychologie des personnages.

    — Bagarre | de bar

    Table cassée en deux, pied de chaise ou bouteille de rhum comme matraque, combat de cannes de billard, tout y passe.

    — Passion | Sous-entendu sexuel
    — Situation | Moment « Woo-hoo ! »

    ... ou moment « You-hou ! », « Ou-hou ! », etc.
    Poussé par exemple à bord d’un grand huit, d’un hors-bord ou plus généralement dans une explosion d’enthousiasme.

    — Situation | Topo de couloir

    Ces gens sont tellement occupés qu’un passage d’un couloir à l’autre est l’endroit idéal pour se faire expliquer la situation ou prendre des décisions.

    — Tension | Enfant perdu

Thème > N’importe quoi

    — Accessoire | Gaspillage alimentaire
    — Non-suspension d’incrédulité | Ça a l’air d’être tellement simple à faire !

    Euh..., c’est vraiment si facile à faire, ce que fait ce personnage... ?

    — Scientifiquement non prouvé | Physique des matériaux soumise à rude épreuve
    — Trop conne | Ces gens font des trucs complètement con

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Accents étrangers caricaturaux
    — Wacisme

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Objectification sexuelle | Tenues légères
    — Stéréotype sexiste | Heureusement que les femmes ont les pieds sur terre

    & variantes : ont un vrai sens moral, etc.

    — Violence sexiste | Mauvaise conductrice
    — Violence sexuelle | Retient/tire une femme par le bras, contre son gré

    & variantes.


VO française ou doublage en VF

    — Expressions désuètes

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)



Consulter les 51 ingrédients de ce film

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Citation

Personnage > Interprétation

Réalisation

Réalisation > Audio

Réalisation > Surprise !

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Dialogue

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > N’importe quoi

VO française ou doublage en VF

    Ce film ne contient aucune mort


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?