x

Autoroute Racer

Wir fahren, fahren, fahren auf der Autobahn
Leur passion : des bolides suréquipés avec lesquels ils organisent des courses sur l'autoroute. Leur problème : la police est à leurs trousses et les soupçonne d'être responsables de spectaculaires vols de voitures de luxe... Pour Karl, un jeune officier de police, l'objectif était de les pister et d'accumuler les preuves à charge... du moins jusqu'à ce qu'il découvre Nicki, une bombe au volant d'une bombe ! Séduit par la jeune femme et le groupe de pilotes extrêmes, Karl découvre un univers qu'il ne soupçonnait pas, fait d'adrénaline et d'exploits. Écartelé entre sa hiérarchie et sa fascination, il va tout faire pour aider ses nouveaux amis à démasquer les véritables responsables des vols...
Titre original : Autobahnraser
source synopsis et images : Constantin Film Moovie Delux Productions
Fiche créée le 7 octobre 2022 et mise à jour le 10 octobre 2022
| 2
  1. Vieille qui éjecte son dentier en freinant ; dentier qui va ensuite se ficher dans le volant.
  2. Ouh là là là, le final dans l’aciérie.

Jouez ce film au bingo avec les propositions d'ingrédients suivantes

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)

Bonus

    — Enfant qui joue mal

Personnage > Agissement

     ? | Pique une crise de nerf

    (patron·ne, méchant·es, héroïne ou héros, etc.)

     ? | Se lancent des regards entendus, accompagnés de têtes inclinées

    & variante : tournent leur vers l’autre en même temps avec une mimique étonnée.

    — Bagarre | Brise nuque

    Une des signatures de Schwarzy.

    — Contre-intuitif | Lance une répartie comique incongrue dans un moment dramatique

    Même dans les situations le plus dangereuses, la coolitude du personnage est telle qu’elle/il ne peut s’empêcher de faire une blagounette.

    — Fait tout péter en balançant | sa clope
    — Interprétation | Rit de manière forcée

    Comment montrer que les personnages vivent un moment de complicité ou de soulagement ? Facile ! on les fait rigoler et le tour est joué ; pas grave si ça sonne faux et artificiel.

    — Passe à travers une vitre : pour s’échapper

    & variantes

    — Se frappe le front pour souligner la stupidité d’un personnage

    & variantes : stupidité, honnêteté malvenue, maladresse ou autre.

    — Se libère de ses liens | En gonflant ses muscles

    On les retient pas ces héros et ces héroïnes, c’est plus fort qu’eux/elles, dès qu’elles/ils sont entravé·es, le premier truc qu’ils et elles cherchent à faire, c’est de se débarrasser de leurs liens.

    — Stylé | Démontre son habilité avant un combat pour intimider son adversaire

    Lors de combats entre gentil·les et méchant·es, la/le méchant·e fait une démonstration au nunchaku, à l’épée, au fouet, etc. En général, ça sert à rien parce qu’il/elle se fait rétamer en deux coups les gros.

    — Tension | Se palpe pour s’assurer qu’il/elle n’a pas été blessé·e

    Ou s’assurer qu’il n’a pas d’ailes de fée dans le dos (Fée malgré lui) par exemple.

    — Tension | Tape du poing sur la table pour passer sa colère

    & variantes : tape dans objet ou jette un objet

    — Use de son charme féminin sur un flic

Personnage > Caractéristique

     ? | Enfant ou ado tête à claques
    — Blues | Sa femme, sa fille sa mère ou sa sœur est morte

    & variantes : son mari, son fils, sa mère, etc.

    — Loose | S’évanouit exagérément
    — Stylé | Anglicisme caractérisé : utilisé par un personnage trop à la cool

    Dit des mots en anglais, en abrège d’autres ou parle verlan : chébran, quoi !

    — Super pouvoir | Ces gens sont beaucoup trop beaux !
    — Vie personnelle | Problèmes familiaux/de couple

Personnage > Citation

    — Exprime du soulagement | « Bingo ! »
    — Interpelle | « Jetez vos armes ! »
    — Ordonne | « Je veux ça signé sur mon bureau ce soir ! »
    — S’inquiète | « Oh-oh »

Personnage > Héros ou héroïne

    — Son fils, sa fille, sa femme, un·e proche est en danger, entre les mains des méchant·es

Personnage > Méchant·e

    — Mort | Le chef des méchants (ou le traître) meurt toujours le dernier

    Autrement dit, tant qu’un de ses sous-fifres reste en jeu, il pourrait survivre à une décapitation.

    — Mort | Stupide

    Quand il ne connaît pas une fin dégueulasse, le sbire meurt de manière ridicule... Et parfois il fait les deux.

    — Profil | Capitaliste sans scrupule

    Avide de gains au mépris de tout sens moral.


Personnage secondaire

    — Flic d’aucun secours

    Soit parce qu’il est dans le coup, soit parce qu’il est incompétent, soit parce qu’il se fait buter direct comme une merde.
    Comprend aussi l’équipe d’intervention qui arrive bien après la bataille.

    — Meute compacte de journalistes

    ... qui encombre un couloir, ou le parvis d’une mairie, d’un tribunal...


Réalisation

    — Course poursuite | Gros plan du pied sur la pédale d’accélération ou de freins

    Insert toujours utile.

    — Course-poursuite | Voiture qui décolle et se retourne en l’air (suite à une collision)

    La touche eighties.

    — Équipe | L’équipe au complet avance au ralenti face caméra

    Scène censée en mettre plein la vue et inspirer crainte et respect.

    — Fin | C’est reparti pour un tour
    — Fin | Image figée

    La dernière image du film, souvent une image de joie ou de victoire, est gelée, soit pour quelques secondes, soit pour tout le générique de fin.

    — Fin | Le film se termine sur un baiser
    — Fin | Tout est bien qui finit bien

    Une fin heureuse dans un monde de brutes.

    — Grammaire | Ralentis injustifiés et insupportables

    Ralenti = oh là là, attention, il se passe quelque chose de dramatique !

    — Habillage | Placement de produits
    — Habillage | Titre qui apparaît en gros à l’écran, accompagné d’un effet sonore

    bruit métallique, coup de tampon & autres variantes.

    — Mise en scène | Se braquent l’un l’autre, canons et visages séparés de quelques centimètres
    — Montage | Fast cut pour présenter le quotidien d’un personnage
    — Plan rapproché d’un pied qui sort d’une voiture filmée au ras du sol

    Pour plus de style, on peut rajouter un ralenti, un fond sonore à la basse voire équiper le pied d’une santiag ou d’une bottine en croco.

    — Plan | Inserts d’images de caméscope/smartphone/d’écrans de télé/vidéosurveillance

    Et certains en font des films entiers !

    — Tension | Retire sa jambe de l’eau avant de se la faire croquer par surprise
    — Vue subjective | d’un pare-choc de voiture

    Et des fois, on n’a même pas l’impression de vitesse...

    — Vue subjective | Jumelles... avec deux ronds bien dessinés

    Purement graphique.

    — Woosh | Mise en scène

    Effet sonore qui renforce le dynamisme du montage ou de mouvements de caméra.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Ambiance | Machine à fumée sur-exploitée
    — Arme | Clic au lieu du Bang

    Plus de cartouche dans le flingue, pile au moment où il en faudrait.

    — Course-poursuite | Tremplin improvisé pour motos ou voitures

    Du genre planches laissées par des ouvriers pour charger une remorque, etc...

    — N’importe quoi | Explosion injustifiée

    (voiture, avion, bateau, etc.)

    — Pouet-pouet | Déguisement
    — Pouet-pouet | Effet pyrotechnique hasardeux

    Souvent à base d’étincelles disgracieuses, sans aucun rapport avec la réalité.

    — Stylé | Un flingue dans chaque main

    De là à ce que le personnage canarde en sautant et réussisse des tirs impossibles...

    — Tension | Compte à rebours
    — Tension | Gros plan sur les aiguilles d’une horloge qui avancent

    & variantes.


Réalisation > Audio

    — Bruit exagéré | Coups donnés lors d’un combat au corps-à-corps
    — Bruit générique | Chat

    Chat qui couine, qui feule, qui vole...

    — Effet | Son de disque rayé

    Ou de disque ralenti, scratch, etc.

    — Effet | Wooosh !
    — Woosh | Corporel

    Woosh généré par un mouvement un peu vif ou par des coups.


Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Accéléré (gag)

    Benny Hill, petit ange parti trop tôt...

    — Bite, chatte, cul (gag)
    — Calembour
    — Comique de répétition
    — Gag avec la police
    — Gag avec un animal
    — Gag cartoonesque
    — Gag reposant sur un handicap physique

    Cécité, surdité...

    (à fusionner peut être avec surdité)

    — Les radars qui tombent au bord de la route c’est rigolo
    — Pipi, caca, prout

    et rots, pets, etc.

    — Quiproquo sur l’identité des personnages
    — Recrache sous le coup de la surprise ou du dégoût

    Question de timing ; ou de prise de conscience des ingrédients qui composent la recette.

    — Vitre de porte qui se brise, explose ou se décroche après un claquage violent

Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Cliché touristique
    — Véhicule en équilibre au bord du vide

Scénario > Dialogue

    — Licence linguistique

    Entrent dans cette catégorie deux trucs insupportables :

    • Un personnage étranger ponctue ses phrases, parfaitement construites d’un point de vue grammatical, de mots clés de sa langue d’origine (à titre d’exemple un mexicain peut prononcer sans fourcher acide acétylsalicylique mais semblera incapable de dire sir ou mister et se bornera à dire señor) ;
    • Les personnages étrangers parlent entre eux en français pour ce qui est de la VF (mais avec un accent quand même)... Y compris dans les QG de l’armée allemande, dans les films qui se déroulent pendant la seconde guerre mondiale, par exemple ;
    • C’est tout aussi crétin pour les extraterrestres dont la langue maternelle est l’anglais. Mais on ne poussera pas le vice jusqu’à cocher cette entrée pour cette raison (sauf exception). Pas plus qu’on ne la cochera pour les films historiques même si, pour rappel, on ne parlait pas anglais dans la Rome antique.
    — Référence à la Bible, ou à la religion chrétienne

    Pour se constituer des noms de code, des mots de passe ou semer autres indices.
    Pour étayer une argumentation.
    Pour impressionner son auditoire.
    Etc.


Scénario > Élément

    — Barrage de police forcé

    Sur la forme, un plan de face d’un véhicule qui tamponne et écarte les deux voitures de police qui se font face au milieu de la route. Un petit ralenti peut être le bienvenue. Tout comme un plan de côté montrant au moins un agent des forces de l’ordre se jetant au sol.

    — Manœuvre de Heimlich

    Utile aussi bien pour sauver des vies que faire marrer des spectateurs.

    — Titre du film énoncé dans le film

Scénario > Ficelle scénaristique

    — Introduction forcée d’un élément dont on sait d’avance qu’il servira plus tard
    — L’univers est petit

    « Toi, ici ? »... Quand on tombe sur une vieille connaissance à l’autre bout de la galaxie

    — Plus de réseau téléphonique
    — Tension | Fais tomber ou échappe un objet alors qu’il/elle doit rester silencieux·se

    Ralenti en option.


Scénario > Situation

    — Bagarre | Duel de fortes personnalités

    Y compris au sein du même camp

    — Bagarre | Préparation avant une bataille

    Ça lime, ça coupe, ça soude, ça branche, à grands renforts d’étincelles et de postures déterminées à leur foutre la raclée, à ces con·nes.

    — Chocs de cultures

    Avec au final un brin de tension ou un poil d’humour.

    — Détresse médicale | Passages aux urgences

    Un des personnages se blesse et file à l’hosto.

    — Engueulade | Inventaire des dégâts énuméré par un·e gradé·e apoplectique
    — Passion | Sous-entendu sexuel
    — Situation | Moment « Woo-hoo ! »

    ... ou moment « You-hou ! », « Ou-hou ! », etc.
    Poussé par exemple à bord d’un grand huit, d’un hors-bord ou plus généralement dans une explosion d’enthousiasme.

    — Situation | Surenchère de carambolages
    — Tension | Suspendu·e dans le vide

Thème > GI Joe

    — Ordonne | « Go, go, go ! »

    & variantes


Thème > N’importe quoi

    — Scientifiquement non prouvé | Physique des matériaux soumise à rude épreuve

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Accents étrangers caricaturaux
    — Homophobie
    — Stéréotype physique lié à un métier

    Exemple : l’huissier de justice est forcément petit, chauve et sans cœur.


Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Harcèlement ou agression sexuelle | Culture du viol
    — Moins que rien | Femme envoyée sur les roses le matin qui suit une coucherie
    — Objectification sexuelle | Nichons, fesses
    — Objectification sexuelle | Reluque une femme
    — Objectification sexuelle | Tenues légères
    — Outrage sexiste | Remarque appuyée sur le physique d’une femme jugé avantageux

Thème > Testostérone

     ? | Fallait pas la/le faire chier


Voir les 50 ingrédients officiellement repérés par l'équipe
(pour un film qui a coûté 7200000 $)

Personnage > Agissement

Personnage > Citation

Personnage > Héros ou héroïne

Personnage secondaire

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Dialogue

Scénario > Élément

Scénario > Situation

Thème > GI Joe

Thème > N’importe quoi

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

??? Vous avez repéré un ingrédient manquant ???

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Cochez les ingrédients oubliés et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !


Des choses gentilles à dire sur ce film

  • On ne part pas tous forcément égaux dans la vie, les films non plus. Quand on est l’adaptation d’un jeu pas spécialement réputé pour être brillant, quand on lorgne et sur les poids lourd et lourdingue que sont Fast and furious et Taxi, et quand on est produit en Allemagne (aaah ces bagnoles de flics vertes et blanches), la route vers les bacs à DVD de Noz ou de Promocash est droite... mais ça fait des heureux. Autoroute Racer compile tout ce qu’on peut en attendre :
    • des carambolages à répétition impliquant le plus souvent des bagnoles de flics ;
    • des gags cartoonesques avec des radars qui tombent et des uniformes qui se déchirent au premier excès de vitesse, avec une voiture qui tombe en miettes en roulant, ou encore une petite vieille qui crache ses dents en freinant ;
    • des caricatures de jeunes coolos qui aiment la vie, la baise et la vitesse (et qui utilisent les photo radars pour désigner les vainqueurs des courses) ;
    • et par extension, des sous-entendus sexuels bien gras... en témoigne cet échange qu’un homme allongé sous sa voiture entame en lançant à l’attention de la fille venue l’aider : « Je crois que je t’ai vue dans le calendrier Pirelli ». Phrase ponctuée par le bouton de jean fuse en réaction à une bonne vieille érection de comédie balourde. Réponse de la semi-bimbo : « Oh c’est pratique, on va pas avoir besoin de cric comme ça » ;
  • des méchants forcément de Russie (ou d’un pays de l’Est) qui parlent en VF avec un accent pas possible (« Moi rrrrien fait, pourrrrquoi moi ? » - la scène qui va avec est aussi très bonne)...





Partager


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?