x

X

Moment torride sanctionné par la mort
Dans une ferme isolée du Texas, une équipe de tournage arrive pour réaliser un film pornographique. Leurs hôtes, un vieux couple reclus, s'intéressent particulièrement à leurs jeunes invités. À la tombée de la nuit, l'intérêt du couple devient violent.
source synopsis et images : A24 Little Lamb Productions
Fiche créée le 17 avril 2022 et mise à jour le 13 septembre 2022

Jouez ce film au bingo avec les propositions d'ingrédients suivantes

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)

Bonus

    — Riviera détente | « Si tu vois ce que je veux dire »

    & variante : « Tu vois ce que je veux dire »


Personnage > Agissement

    — Bagarre | Coup dans les couilles (ouch !)

    L’arme des faibles qui fait toujours mouche.

    — Course-poursuite | Double des voitures en zigzag

    Les voitures sont en alternance à droite et à gauche sur les voies.

    — Interprétation | Rit de manière forcée

    Comment montrer que les personnages vivent un moment de complicité ou de soulagement ? Facile ! on les fait rigoler et le tour est joué ; pas grave si ça sonne faux et artificiel.

    — Montre un truc du doigt

    Souvent un repère géographique lors d’un périple à pied, ou un·e fugitif·ve, etc.

    — Passe à travers une vitre : pour s’échapper

    & variantes

    — Se regarde dans un miroir | Introspection, reprise en main (films à corriger)
    — Se regarde dans un miroir | Maquillage, nœud de cravate, etc.

    Et par extension, tous les usages quotidiens rendus possibles par un miroir.

    — Stylé | Balance une petite phrase avant de tuer une personne (ou après)

    Parce que tuer une personne ou lui foutre une raclée n’est pas suffisant, il faut aussi se faire plaisir en lâchant une répartie cinglante, spirituelle ou humiliante.

    — Stylé | Démontre son habilité avant un combat pour intimider son adversaire

    Lors de combats entre gentil·les et méchant·es, la/le méchant·e fait une démonstration au nunchaku, à l’épée, au fouet, etc. En général, ça sert à rien parce qu’il/elle se fait rétamer en deux coups les gros.

    — Tension | Échappe in extremis à un danger

    C’était à un poil de cul près, mais ouf, on s’en est sorti.
    Une valeur sûre du catalogue.


Personnage > Caractéristique

    — Religion | Fait un signe de croix
    — Stylé | Nom de héros trop badass pour être vrai
    — Super pouvoir | Ces gens sont beaucoup trop beaux !
    — Vie personnelle | Problèmes familiaux/de couple

Personnage > Citation

    — Commente | « Ce mec est dingue »

    & variante : « Vous êtes cinglé·e ! », etc.

    — Commente | « J’aime les hommes drôles et sensibles, comme toi, gros beta. »

    & Variantes : Je t’aime comme tu es, imbécile...

    — Exprime du soulagement | « Bingo ! »
    — Ordonne | « Appelez-moi le ministre de l’Intérieur »

    J’ai bien un téléphone sur le coin de mon bureau mais mon bureau est immense alors...

    — Rassure | « Fais-moi confiance »
    — S’inquiète | « Oh mon dieu ! »

    & variantes : « Que dieu vous bénisse », etc.

    — S’inquiète | « Oh-oh »

Personnage > Héros ou héroïne

    — Fibre héroïque | Garde son sang-froid en toutes circonstances

Personnage > Méchant·e

    — À l’épreuve | Sous-fifre qui se fait berner comme un·e bleu·e
    — Mégalo | Mwahahahaha ! (rire théâtral)

Personnage secondaire

    — Meute compacte de journalistes

    ... qui encombre un couloir, ou le parvis d’une mairie, d’un tribunal...

    — Sbire ou second couteau qui lance une attaque surprise... en hurlant

    Et en partant de cinq bons mètres.


Réalisation

    — Course poursuite | Gros plan du pied sur la pédale d’accélération ou de freins

    Insert toujours utile.

    — Fin | En miroir du début
    — Fin | Image figée

    La dernière image du film, souvent une image de joie ou de victoire, est gelée, soit pour quelques secondes, soit pour tout le générique de fin.

    — Grammaire | Passage musical
    — Grammaire | Sauts de peur et hurleurs

    Autrement dit jumpscares et screamers : des effets aujourd’hui un peu trop faciles du cinéma de frissons.

    — Habillage | Incrustation de texte sur l’écran : lieu, date, heure, etc.

    ou « X mois/années plus tard/plus tôt »

    — Ouverture ou fin | Voix off d’introduction ou de conclusion

    À l’adresse du spectateur. Direct. Sans vaseline ni repas aux chandelles.

    — Plan | Inserts d’images de caméscope/smartphone/d’écrans de télé/vidéosurveillance

    Et certains en font des films entiers !

    — Technique | Faux raccord impardonnable
    — Technique | Prises de vues multiples pour une même scène

    Exemple : une explosion ou un méga pain montrés sous tous les angles possibles avec à chaque fois un léger retour en arrière si bien qu’on a l’impression d’assister à quatre explosions ou quatre tartes au lieu d’une seule

    — Tension | Propulsé·e à travers le pare-brise

    Parfois une manière de se débarrasser de la menace assise sur le siège passager.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Arme | Clic au lieu du Bang

    Plus de cartouche dans le flingue, pile au moment où il en faudrait.


Réalisation > Audio

    — Effet | Son métallique qui accompagne un jumpscare
    — Effet | Wooosh !
    — Musique | Classique
    — Musique | Marche nuptiale

    Pas de scène de mariage sans marche nuptiale.


Réalisation > Surprise !

    — Faux suspense !

    Exemples :

    • une musique stridente accompagne l’arrivée dans le champ d’une main qui se pose sur l’épaule du personnage que l’on suit, mais ce n’était que la main d’un ami.
    • un discours d’un officiel mécontent laisse croire à une sanction terrible pour un personnage, jusqu’à l’annonce d’une remise de médaille annoncée avec un grand sourire.
    — Faux suspense | La main qui surprend/agrippe/tire/retient un·e gentil·le est en fait... celle d’un·e autre gentil·le !
    — Tension | Menace qui agrippe le mollet/la cheville du personnage au dernier moment lors d’une fuite

    Histoire de gagner quelques minutes de métrage plus que d’apporter un dernier frisson.


Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Fait des grimaces (dans le dos) / répète une phrase sur un ton moqueur

    Pas d’accord, humilié·e, le personnage attend que son/sa interlocuteurice ait le dos tourné pour lui faire des grimaces !
    & variante : personnage qui en imite un autre (dans son dos ou non) en reprenant ses phrases et en les prononçant comme un gamin
    Effet garanti sur nos zygomatiques.

    — Gag avec un animal
    — Neutralise sans s’en rendre compte l’agresseur qui s’approche de lui en tapinois
    — Quiproquo sur l’identité des personnages

Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Boîte de nuit

    Des lasers, de la musique techno, des basses, des jeunes qui lèvent les bras en l’air et le patron qui les regarde depuis l’étage qui surplombe la piste de danse.

    — Cérémonie d’enterrement / de funérailles (-> corriger les films : cimetière)
    — Partie de poker

    Et le travelling circulaire qui va avec.

    — Trou paumé en pleine cambrousse

    Au Texas, au Nouveau-Mexique, dans une jungle, au fin fond de la Creuse, etc.


Scénario > Dialogue

    — Gémissements, geignements ou cris répétés
    — Philosophie/psychologie de comptoir

    Quand on a la chance de recevoir une leçon de vie comme celle-là, on en profite, parce qu’elle va nous changer à tout jamais.

    — Phrase sur la décadence de la société
    — Référence à la Bible, ou à la religion chrétienne

    Pour se constituer des noms de code, des mots de passe ou semer autres indices.
    Pour étayer une argumentation.
    Pour impressionner son auditoire.
    Etc.

    — Tension | Prière glauque

Scénario > Élément

    — Automédication

Scénario > Ficelle scénaristique

    — Plus de réseau téléphonique

Scénario > Situation

    — Agissement | Conversation privée entendue à l’insu des personnes qui parlent

    & variantes : les micros sont restés ouverts, conversation de toilettes de lieux publics, etc.

    — Détresse médicale | Passages aux urgences

    Un des personnages se blesse et file à l’hosto.

    — Police | Exécution d’otages : à heure fixe, au compte-goutte, etc.
    — Situation | Moment gênant lors d’un repas

    Les repas sont souvent le lieu de psychodrame, révélation embarrassante qui casse l’ambiance.


Thème > GI Joe

    — Action | Branle-le-bas de combat sur une base militaire

Thème > N’importe quoi

    — Carton-pâte | Élégamment propulsé·e par le souffle d’une explosion très proche

    Moment généralement filmé au ralenti

    — Non-suspension d’incrédulité | Distorsion spatio-temporelle

    Grave problème de cohérence au niveau du temps qui passe soit trop vite, soit trop lentement ; ou au niveau de l’espace, quand la scène se déplace hyper vite à l’autre bout du monde

    — Scientifiquement non prouvé | Physique des matériaux soumise à rude épreuve
    — Trop con·ne | Ces gens font des trucs complètement con

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Homophobie
    — Prostitué·e

Thème > Sens moral

    — Moment torride sanctionné par la mort

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Image dégradante | Nunuche
    — Violence sexiste | Infantilise une femme

    Est-ce qu’une femme a un cerveau, de toute manière ?

    — Violence sexiste | Mauvaise conductrice

Thème > Testostérone

     ? | Pulsion sexuelle masculine
    — Truc de mecs | Donne une leçon de virilité

    Explique par A + B ou donne des conseils pour comment être un vrai mec.


VO française ou doublage en VF

    — Expressions désuètes


Voir les 18 ingrédients officiellement repérés par l'équipe
(pour un film qui a coûté 10000000 $)

Bonus

Personnage > Agissement

Personnage > Caractéristique

Personnage > Citation

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Réalisation > Surprise !

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Dialogue

Thème > N’importe quoi

Thème > Sens moral

??? Vous avez repéré un ingrédient manquant ???

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Cochez les ingrédients oubliés et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !


Des choses gentilles à dire sur ce film

  • Un bon p’tit film, classique, mais dans le bon sens du terme :
    • comme dans certains autres films de Ti West, la tension monte lentement jusqu’à la fin, le récit prend son temps pour s’installer et c’est une bonne chose ;
    • des parti pris de réalisation sympatoches ;
    • pas de retournement de situation merdique : ouf.
  • Les personnages sont assez bien écrits ;
  • Techniquement, tout tient la route.





Partager


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?