Allô maman, c’est encore moi

Deux fois plus chiant
Mikey a maintenant 3 ans. James, son baby-sitter bien-aimé, provisoirement chauffeur de taxi, a épousé Mollie, sa mère, femme d'affaires de grand talent. Mollie annonce un beau jour à son époux qu'elle attend un bébé. Neuf mois plus tard, la petite Julie voit le jour. Mikey n'apprécie guère l'intruse....

Titre original (ou alternatif) : Look Who’s Talking Too
source synopsis et images : TriStar Pictures Big Mouth Productions
Fiche créée le 12 octobre 2022 et mise à jour le 29 août 2023
  1. La présentation du pot en chanson qui arrive comme ça, sans crier gare, est un grand moment.
  2. « flingui flingo »...
  3. Et de manière générale la VF qui est très chouette, à la fois hors sol, à la fois dans le ton. Daniel Russo a des petites envoilées assez chouettes et Dominique Lavanant en Julie est fabuleuse.
  4. Rhaaaaaaaaaaa cette horrible marionnette de bébé.
À regarder uniquement entre amies
sur l'échelle de Slater

Des choses pas très gentilles à dire sur ce film

  • Le petit commentaire plaqué sur le logo Tristar annonce la couleur, Allô maman, c’est encore moi sera lourd. Comme pour le premier, on étire tout ce qu’on peut en partant du principe qu’une voix-off qui traduit les pensées d’un bébé confronté à un monde nouveau, c’est rigolo. Voilà, une idée de départ et puis plus rien.
  • Insupportable ? Que oui. Est-ce pour autant une raison pour passer à côté de tout un tas de dialogues de remplissage et de réparties comiques qui tombent à côté ; de scènes étranges avec un animateur (?), prof (?) ; d’humour à base de spermatozoïdes qui parlent ou d’enfants déguisés en adultes (mention spéciale au petit punk dans le délire protecteur de Mikey) ; de la présentation du pot en chanson ; et de tous ces moments où on pousse John Travolta à rappeler qu’il a été, un peu plus d’une décennie plus tôt, Tony Manero et Danny Zuko ? Ça dépend du seuil de tolérance de chacun. En tout cas, avec les bonnes personnes, ça passe tout seul.
  • Rhaaaaaaaaaaa cette horrible marionnette de bébé.


Cliquer ici pour jouer au bingo avec ces propositions d'ingrédients

Choississez 36 ingrédients parmi cette liste et placez-les judicieusement dans votre grille.
Attention, parmi ces ingrédients, seuls 36  figurent dans la recette de ce film ; tous les autres ne s'y trouvent pas.

Bonus

    — Enfant qui joue mal

Personnage > Agissement

    — Bagarre | Fracasse une bouteille sur le crâne d’un type

    Pleine en plus. Ces gens n’ont aucun savoir vivre.

    — Bagarre | Coup dans les couilles (ouch !)

    L’arme des faibles qui fait toujours mouche.

    — Bouffe des cochonneries devant une romcom après une séparation

    & Variantes.

    — Démission grandiloquente (ou abrupte, etc.)

    Tambours et trompettes... et parfois pshit.

    — Émotion | Pique une crise de nerf

    Un personnage pète un boulon (patronne, méchantes, héroïne ou héros, etc.).

    — Famille | Court le/la rejoindre après avoir réalisé que c’était le bon/la bonne

    Souvent à l’aéroport, le/la rattrape juste à temps, déclare sa flemme et explosion de joie.
    Dans la rue dehors sous la pluie ça marche aussi.

    — N’importe quoi | Tombe dans une poubelle

    Peut aussi être associé à la chatte à Mireille. Ou pas.

    — Passion | Fait preuve de jalousie ou de rivalité masculine

    Bonus de 5 pts si un des hommes au cœur de cette rivalité croise les bras de frustration/colère/mécontentement.

    — Regarde les autres avec convoitise après une séparation
    — Se frappe le front pour souligner la stupidité d’un personnage

    & variantes : stupidité, honnêteté malvenue, maladresse ou autre.

    — Stylé | S’assieds à l’envers sur une chaise (le dossier devant)

    Même dans les années 80 c’était pas cool.

    — Stylé | S’exclament la même chose et en même temps

    & variantes.
    Procédé théâtral très très inhabituel ailleurs que dans des films.


Personnage > Caractéristique

    — Super pouvoir | Éloquence magistrale

    Discours (généralement improvisé) récompensé par un tonnerre d’applaudissements.

    — Tension | Hantée par des souvenirs traumatisants

Personnage > Citation

    — Commente | « J’aime les hommes drôles et sensibles, comme toi, gros beta. »

    & Variantes : Je t’aime comme tu es, imbécile...

    — Rassure | « C’était pas ta faute »

    Et variantes

    — S’inquiète | « Oh mon dieu ! »

    & variantes : « Que dieu vous bénisse », etc.


Personnage > Héros ou héroïne

    — Loose | Se recentre ou évacue sa frustration au bar (ou au fond d’un verre)

Personnage > Interprétation

    — En fait des caisses
    — Interprétation | Rit de manière forcée

    Comment montrer que les personnages vivent un moment de complicité ou de soulagement ? Facile ! on les fait rigoler et le tour est joué ; pas grave si ça sonne faux et artificiel.

    — Loose | S’évanouit exagérément
    — Lunettes | Enlève ses lunettes avant de parler

    Plus stylé, tu meurs ; sans compter que ça donne vachement de crédit à ce qu’on dit : si on enlève ses lunettes de soleil, c’est forcément qu’on va dire des trucs importants.


Personnage secondaire

    — Chorale de Noël qui fait du porte à porte devant les maisons

Réalisation

    — Fin | Ouverte

    (on voit le héros dans la foule/c’est une autre histoire/point d’interrogation)

    — Média | Point de situation par un reportage télé, radio ou presse écrite
    — Mise en scène | Faisceau d’une lampe-torche dirigée vers la caméra

    Marche aussi avec les faisceaux laser

    — Plan | Inserts d’images de caméscope/smartphone/d’écrans de télé/vidéosurveillance

    Et certains en font des films entiers !

    — Reconstitution de souvenirs, récit, accompagnés d’une voix-off
    — Technique | Faux raccord flagrant
    — Technique | Travelling circulaire inutile
    — Technique | Travelling contrarié

Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Sérum de vérité

Réalisation > Audio

    — Ambiance sonore | Concert de klaxon pendant un embouteillage

    Inclut des insultes lancées avec un accent de titi parisien

    — Bruit générique | Verre cassé

    Ou vase, poterie...

    — Effet | Cri de Wilhelm
    — Musique | « Exotique » qui accompagne un contexte vu comme « exotique »
    — Musique | Pouet-pouet

    Assenés à coups de trombone ou de pizzicati.

    — Voix off | Pensées/commentaires de personnage

    Sauce tartare, sauce tartare, sauce tartare.


Réalisation > Surprise !

    — Surprise | par le/les cadavres d’amies tuées un peu plus tôt

    Dont on s’est soucié à un moment de la disparition avant d’en avoir plus rien à foutre.


Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Accéléré (gag)

    Benny Hill, petit ange parti trop tôt...

    — Bite, chatte, cul (gag)
    — Comique de répétition
    — Pipi, caca, prout

    et rots, pets, etc.

    — Quiproquo sur l’identité des personnages
    — Ronflements
    — Se cache (gag)

    Surtout ne pas se faire voir par sa fille qu’on espionne.


Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Barbecue

    Entre potos, à la fin de l’aventure, comme dans tout bon Astérix.

    — Cliché touristique
    — Fête tribale
    — Véhicule en panne

Scénario > Dialogue

    — À voix haute | Se parle
    VF | Utilisation du mot « maniaque »

    Par exemple : « Le requin-tigre que nous recherchons est un maniaque. »


Scénario > Élément

    — Impérialisme, néo-colonialisme ou propagande
    — Impérialisme, néo-colonialisme ou propagande | Les Russes, c’est vraiment les plus fortes
    — Référence (grossière) à la culture populaire
    — Titre du film énoncé dans le film
    — Une proche meurt sous ses yeux

    sa copine, son pote, son mari, son gnard...


Scénario > Ficelle scénaristique

    — Cauchemar | Se réveille en hurlant/en sueur/en sursaut
    — Coup monté | Élément compromettant mis en place par l’autorité avant ou au cours d’une fouille

Scénario > Situation

    — Engueulade | Se fait remonter les bretelles par sa/son supérieure (et amie)

    Merde alors, c’est vrai, quoi !


Thème > N’importe quoi

    — Accessoire | Gaspillage alimentaire
    — Impossible, mais pourtant réussi | Tir (armes de jet, à feu)
    — Non-suspension d’incrédulité | Distorsion spatio-temporelle

    Grave problème de cohérence au niveau du temps qui passe soit trop vite, soit trop lentement ; ou au niveau de l’espace, quand la scène se déplace hyper vite à l’autre bout du monde

    — Trop conne | Ces gens font des trucs complètement con

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

    — Asianophobie
    — Spécisme | Humm, la viande, c’est bon

    Remarque ou attitude illustrant l’idéologie carniste.


Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Attitude, remarque et/ou stéréotype sexiste
    — Harcèlement ou agression sexuelle | Culture du viol
    — Objectification sexuelle | Travelling pied/tête sur une femme

Thème > Testostérone

     ? | Pulsion sexuelle masculine

VO française ou doublage en VF

    — Expressions désuètes

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)



Consulter les 36 ingrédients de ce film

Bonus

Personnage > Agissement

Personnage > Citation

Personnage > Interprétation

Réalisation

Réalisation > Audio

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Contexte spatio-temporel

Scénario > Dialogue

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Scénario > Situation

Thème > N’importe quoi

Thème > Rejets, moqueries ou discriminations

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

Thème > Testostérone

VO française ou doublage en VF

    Ce film ne contient aucune mort


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?