2.0

Bye Bye Birdies
2018
À Chennai, le Dr. Vaseegaran réveille son robot Chitti pour enquêter sur des téléphones portables qui s'envolent des mains de leurs propriétaires.

Titre original (ou alternatif) : Robot 2.0
source synopsis et images : Lyca Productions
Fiche créée le 21 août 2023 et mise à jour le 21 août 2023

Des choses gentilles à dire sur ce film

Shankar s’était bien fait plaisir avec Enthiran et l’avait bouclé d’une fin pas spécialement ouverte. Mais bon, le succès rencontré par le film et la perspective d’un gros gros budget de l’ordre de 76 millions de dollars (le premier en avait coûté 18) l’ont aidé à s’asseoir sur la cohérence de l’œuvre et remettre le couvert. Problème dès lors, comment développer quelque chose à partir d’un premier film déjà si complet et à ce point over the top ?
Eh bin, Shankar y arrive en partie. D’abord, il évite le toujours un peu indigeste résumé de l’épisode précédent. Et puis surtout, il ne se jette pas à bras raccourcis, tel un ministre de l’Intérieur sur une jeune militante, sur une surenchère facile. En terme de narration, de thématiques, de tonalité, 2.0 emprunte une direction un peu différente de ce qui avait été tracé dans Enthiran.
Ainsi, le point de départ qui mène le docteur Vaseegaran (Rajinikanth) à sortir Chitti (le même Rajinikanth) de la naphtaline est l’animation soudaine des téléphones portables agissant d’abord de leur propre chef avant de devenir les atomes d’une entité plus importante. Les soucis de téléphonie virent à la terreur à grands renforts de meurtres surnaturels des plus croquignolets.
Le délire est intriguant et, malgré de bonnes longueurs dues à la déclinaison de situations cocasses à base de smartphones, réserve des scènes plutôt classes. Vaseegaran, Chitti et Nila (Amy Jackson), une autre création du docteur, mènent l’enquête équipés d’un matos à mi-chemin entre Scooby-Doo et Ghostbusters, et Shankar mêle plutôt habilement SF décontractée et légende urbaine de l’ère numérique.
Puis l’entité maléfique prend clairement forme, les bonnes idées et les folies visuelles se poursuivent et le choc des titans se profile entre le bon Chitti d’un côté et le simili Iron Man en téléphones sorti d’un œuf en téléphones de l’autre. Comme tout méchant de comic-book qui se respecte, l’antagoniste a son passif qui donne lieu à un discours écologiste pas inintéressant en soi mais asséné à coups de gros sabots dans la tronche.
Plus sage que le premier film, 2.0 ne contient qu’un passage chant/danse et que peu de grosses fautes de goût notamment un bébé glauque du niveau des marmot en CGI du premier. Plus compliqué, il y perd aussi en rythme et en pêche communicative. Shankar donne l’impression de le ressentir lui-même et de corriger ce manque dans un final qui voit bad Chitti revenir, tout en outrances, en clins d’œil grossiers et en « Meeeh », dézippant les fermetures éclair des vêtements de bombasses comme jamais et sortant les mitraillettes par poignées. Malheureusement, loin de corriger le tir, le réalisateur plombe sa séquelle en faisant une grosse resucée du final du premier film. En plus maladroit.
Bon y a quand-même un mini moi Chitti du nom de Kutti.
Voilà 2.0 n’est pas la claque qu’avait été Enthiran, pas même son onde choc ; ce n’est pas un échec non plus. C’est une suite dispensable tout simplement, mais dans laquelle Shankar est parvenu à insuffler là encore un petit bout d’âme et apporter une certaine saveur. Malgré des longueurs, 2.0 reste plutôt sympa et réserve de quoi se mettre sous la dent.



Cliquer ici pour jouer au bingo avec ces propositions d'ingrédients

Choississez 36 ingrédients parmi cette liste et placez-les judicieusement dans votre grille.
Attention, parmi ces ingrédients, seuls 38  figurent dans la recette de ce film ; tous les autres ne s'y trouvent pas.

Personnage > Agissement

    — Bagarre | Valdingue à travers une vitre, une palissade, une porte...
    — Broie un gobelet/une canette d’une main pour manifester son irritation
    — Famille | Rejette le nouveau ou la nouvelle partenaire de son père ou de sa mère

    « D’abord, t’es pas ma mère », etc.

    — Femme qui sauve un homme en mauvaise posture
    — Gifle claquée par une proche blessée
    — N’importe quoi | Projeté exagérément loin sous l’effet d’un coup de feu... voire d’un simple choc

    Touchée par un coup de feu, le personnage voltige 4 m en arrière.

    — Passion | Fait preuve de jalousie ou de rivalité féminine

    Bonus de 5 pts si une des femmes au cœur de cette rivalité croise les bras de frustration/colère/mécontentement.

    — Passion | Se fait draguer
    — Stylé | Se gare pile devant la porte du bâtiment à visiter

    Pour les héros et héroïnes, il y a systématiquement et miraculeusement une place de libre juste en face de toutes les portes d’entrée du monde.

    — Tension | Échappe in extremis à un danger

    C’était à un poil de cul près, mais ouf, on s’en est sorti.
    Une valeur sûre du catalogue.

    — Tension | Rappelle à ses troupes qui commande, nom de nom

    Un rappel qui repose généralement sur l’humiliation ou la violence.


Personnage > Caractéristique

    — Sacrée tête de mule

    Expression spéciste pour qualifier un personnage qui, ben oui, que voulez-vous, quand elle ou il a une idée dans le ciboulot, faut qu’elle ou il aille au bout, quel que soit le danger. On ne se refait pas.

    — Tension | Hantée par des souvenirs traumatisants

Personnage > Citation

    — Exprime du soulagement | « Hourra ! » de quartier général

    & variantes : « Hourra ! » de foule, etc.

    — Menace | « Fais tes prières ! »
    — Ordonne | « Puissance maximale ! »
    — Ordonne | « C’est un ordre ! »

    & variantes

    — Proteste | « Ce n’est pas ce qui était convenu ! »
    — S’inquiète | « Oh mon dieu ! »

    & variantes : « Que dieu vous bénisse », etc.


Personnage > Héros ou héroïne

    — Fibre héroïque | Sauve une femme en détresse, ou un enfant inconscient

    & variantes type une femme inconsciente

    — Tension | Son fils, sa fille, sa femme, une proche est en danger, entre les mains des méchantes

Personnage > Interprétation

    — Regard incrédule

Personnage secondaire

    — Le nouveau compagnon de son ex est bien sapé, à un boulot respectable et sort les poubelles

    Bref, le genre de type auquel on a envie de coller une béquille.


Réalisation

    — Bagarre | Effet de ralentis, de sacades, de sifflements au cours d’une bataille
    — Course-poursuite | Gros plan du pied sur la pédale d’accélération ou de freins

    Insert toujours utile.

    — Fin | Image figée

    La dernière image du film, souvent une image de joie ou de victoire, est gelée, soit pour quelques secondes, soit pour tout le générique de fin.

    — Fin | Véhicule ou personnages qui s’éloignent
    — Grammaire | Passage musical
    — Grammaire | Personnage filmé marchant de face et au ralenti pour marquer une assurance / personnalité nouvelle
    — Grammaire | Ralentis injustifiés et insupportables

    Ralenti = oh là là, attention, il se passe quelque chose de dramatique !

    — Grosse menace introduite par l’avancée de l’ombre qu’elle projète au sol
    — Habillage | Placement de produits
    — Homme torche qui s’agite en tout sens
    — Média | Point de situation par un reportage télé, radio ou presse écrite
    — Ouverture ou fin | Voix off d’introduction ou de conclusion

    À l’adresse du spectateur. Direct. Sans vaseline ni repas aux chandelles.

    — Reconstitution de souvenirs, récit, accompagnés d’une voix-off
    — Technique | Travelling contrarié
    — Tension | Mort originale
    — Titre | S’agrandit jusqu’à ce que les deux lettres centrales disparaissent de part et d’autre de l’écran
    — Tombe à genoux de manière théâtrale (et au ralenti) après un moment éprouvant
    — Vision subjective | Robot

    Avec des trucs qui pioupioute partout, des diagrammes et des rangées de chiffres qui défilent.

    — Vue subjective | de menace

    Agresseur, tueur, créature, monstre... Respiration rauque en option.


Réalisation > Accessoire et compagnie

    — Hot dog
    — Labo | Un vrai labo possède toujours des ballons dans lesquels glougloutent des solutions colorées

    Ou bien des trucs fluo, un peu de fumée par-ci par-là, des liquides colorés qui chauffent, tandis que d’autres transitent dans des tubes, etc.

    — N’importe quoi | Explosion injustifiée

    (voiture, avion, bateau, etc.)

    — Stylé | Un flingue dans chaque main

    De là à ce que le personnage canarde en sautant et réussisse des tirs impossibles...


Réalisation > Audio

    — Bruit exagéré | Balles qui ricochent contre du métal

    Bruits encore plus exagérés quand les balles ricochent sur des murs en pierre, sur du sable, de la terre, du bois... ou encore de la neige !

    — Effet | Cri de Wilhelm
    — Effet | Lasers qui font « piou-piou », touches d’ordinateurs qui font « pi-pou-pou » etc.
    — Utilisation de rap dans un contexte badass
    — Woosh | mouvement / acrobaties

    Woosh généré par un simple mouvement ou une série d’acrobaties du type : triple salto arrière = woosh ; saut de l’ange = woosh ; enchaînement roulade, saut extension, planche et chandelle = woosh, woosh, woosh et woosh

    — Woosh | Objet jeté au ralenti

Réalisation > Surprise !

    — Faux suspense !

    Exemples :

    • une musique stridente accompagne l’arrivée dans le champ d’une main qui se pose sur l’épaule du personnage que l’on suit, mais ce n’était que la main d’un ami.
    • un discours d’un officiel mécontent laisse croire à une sanction terrible pour un personnage, jusqu’à l’annonce d’une remise de médaille annoncée avec un grand sourire.

Scénario > Blague, gag et quiproquo

    — Gag cartoonesque | Personnage qui émet un crissement de pneu quand il s’arrête ou est interrompu dans son élan
    — Quiproquo de situation

    A voir pour une meilleure appellation. Pour un exemple précis : dans the stupids, les enfants laissent un mot sur la table pour expliquer qu’ils partent a la recherche de leur père, probablement kidnappé, et qu’ils vont voir la police. La mère comprend que la police a kidnappé ses enfants.
    Peu après un flic appelle pour lui dire que ses enfants sont avec lui.

    — Quiproquo | Prend pour lui/elle des paroles destinées à un autre
    — Ronflements

Scénario > Contexte spatio-temporel

    — Boîte de nuit

    Des lasers, de la musique techno, des basses, des jeunes qui lèvent les bras en l’air et le patron qui les regarde depuis l’étage qui surplombe la piste de danse.


Scénario > Dialogue

    — Foule en délire

    Applaudissements nourris après une action héroïque, la résolution positive d’un événement dramatique, etc.

    — Gémissements, geignements ou cris répétés
    — Phrase-choc

Scénario > Élément

    — Personnage possédé en lutte qui reprend temporairement le contrôle de lui-même
    — Personnage possédé, personnage hypnotisé, personnage vaaampiriséééé

    Généralement par un artefact antique, alien...

    — Situation de crise | réunion ou sommet de crise

Scénario > Ficelle scénaristique

    — La chatte à Mireille

    À ce niveau-là, est-ce encore de la chance ? Plutôt une intervention divine.

    — Mini flashback qui permet au héros de se ressaisir au moment décisif

    Lors du combat final en général


Thème > N’importe quoi

    — Non-suspension d’incrédulité | Ça a l’air d’être tellement simple à faire !

    Euh..., c’est vraiment si facile à faire, ce que fait ce personnage... ?

    — Stylé | Explication scientifique sans queue ni tête mais pleine de mots compliqués

    Sciensse !


Thème > Sens moral

    — Karma | Le traître ou aspirante traître est butée par les méchantes

    & variantes


Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes

    — Image dégradante | Femme casse-couilles
    — Image dégradante | Nunuche
    — Violence sexuelle | Attrape le menton d’une femme

    ou met sa main derrière la nuque d’une femme dans un moment d’intimité, ou donne une petite tape affective du poing sur le menton d’une femme.

    — Violence sexuelle | Retient/tire une femme par le bras, contre son gré

    & variantes.


VO française ou doublage en VF

    — Expressions désuètes

(Cette liste d'ingrédients est renouvelée automatiquement tous les 2 mois)



Consulter les 38 ingrédients et les 3 types de morts de ce film

Personnage > Agissement

Personnage > Citation

Personnage > Interprétation

Réalisation

Réalisation > Accessoire et compagnie

Réalisation > Audio

Réalisation > Surprise !

Scénario > Blague, gag et quiproquo

Scénario > Élément

Scénario > Ficelle scénaristique

Thème > N’importe quoi

Thème > Sens moral

Thème > Sexisme hostile à l’égard des femmes


  Vous avez repéré un ingrédient manquant ?

Forcément, la liste des ingrédients par film ne peut être complète ni exacte. Vous avez vu ce film et vous avez remarqué un oubli ? Dite-z’y nous et cliquez sur le bouton en bas du formulaire pour nous les soumettre ; merci d’avance !



Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?